Une nouvelle « Maison de Poupée » au Théâtre de la Madeleine

Nouvelle semaine, nouvelle pièce, avec cette fois l’adaptation de la fantastique pièce de Henrik Ibsen, « Maison de Poupée » au théâtre de la Madeleine. Comme pour Mélanie Laurent dans Promenade de Santé (compte-rendu ici), cette pièce marque les débuts d’Audrey Tautou sur les planches et le moins qu’on puisse dire c’est que le résultat ne fut pas à la hauteur de mes attentes…

Pitch: « Nora (Audrey Tautou) vit avec son époux et ses enfants dans une maison de poupée trop jolie, étouffante et cauchemardesque. Insouciante, elle joue avec la vie, avec les autres et avec elle-même. Un évènement va la contraindre à détruire les conventions du couple bourgeois et créer le scandale. Henrik Ibsen fait le portrait des êtres humains, il disait préférer poser des questions qu’administrer des réponses. Cette nouvelle présentation de Maison de poupée, qui a l’ambition de rêver le 19ème siècle norvégien avec les figures, les fantasmes et les clichés qu’il véhicule, s’adresse aussi paradoxalement et mystérieusement à nous. » (Source: théâtre de la Madeleine).

Cette nouvelle adaptation de la célèbre pièce de Henrik Ibsen est signée Michel Fau, comédien qui accompagne très régulièrement Olivier Py à l’Odéon (depuis des lustres) et n’en est donc vraiment pas à son coup d’essai sur les planches. Toutefois, pour être franche, je m’interroge sincèrement sur la pertinence du choix de cette pièce qui est vraiment à des lieux de ses registre et répertoire habituels. Michel Fau n’est pas du genre à faire dans la retenue et dans la finesse, alors monter du théâtre scandinave pour sa nouvelle mise en scène est pour le moins étonnant !

Marcel Hartmann @ Contour by Getty Images

Plus encore, je reste carrément perplexe quant aux choix de mise en scène faits par Michel Fau dans cette énième version de « Maison de Poupée ». Il a pris le parti d’installer sa maison de poupée -dans laquelle se joue le drame de Nora, jeune bourgeoise piégée dans son rôle de petite poupée qui agit machinalement comme une marionnette- dans un cadre d’époque. Les costumes sont classiques, les décors aussi mais version fin XIXè kitschouille, très carton-pâte, remplis de tapisseries ternes & fades et  hantés par des animaux empaillés. Les acteurs sont tous couverts de maquillage façon « pot de peinture » qui rend livides les visages de leurs personnages – aussi Torvald Helmer, le mari de Nora, que joue Michel Fau lui-même, le docteur Rank, Kristine Linde l’amie d’enfance et Krogstad, le personnage qui fait basculer la situation. Ils sont maquillés de façon outrancière comme des poupées de cire, à la manière des personnages des vieux films expressionnistes allemands (ils en ont aussi les poses !).

En fait, je trouve que la mise en scène ne colle pas du tout avec le ton de la pièce, comme si elle était en décalage avec le texte. Ce manque d’adéquation donne un sentiment de trop pendant toute la représentation. Alors que la force et la puissance du texte d’Ibsen résident principalement dans le non-dit et dans le malaise sous-jacent, la mise en scène de Michel Fau nous offre tout le contraire, tout est caricatural et exagéré, la première partie de la pièce ressemble presque à du vaudeville (quand Audrey Tautou se met à crier dans les aigus et à gesticuler sur la scène comme une poupée désarticulée… ça sent le ridicule !). Il en fait trop ! La finesse psychologique de la pièce est carrément mise de côté et les personnages manquent cruellement d’épaisseur et de corps. Un comble avec ce texte…

Marcel Hartmann @ Contour by Getty Images

Et Audrey Tautou ? Et bien, pour sa première apparition au théâtre, elle peine à vraiment convaincre et j’avoue que je m’attendais à bien mieux pour le personnage de Nora. On a l’impression qu’elle s’est contentée du minimum syndical et de faire ce qu’on lui demande comme un joli automate bien docile et obéissant à son metteur en scène. Comme si Michel Fau avait voulu prendre le personnage au premier degré pour en faire une simple poupée désarticulée, une femme superficielle qui passe son temps à pousser des petits cris horripilants, à courir et sautiller partout comme un cabri et qui a bien du mal à se déplacer dans sa belle robe… La plupart du temps, elle a même l’air niaise. Mais où sont passées la complexité et la profondeur de Nora ? Le jeu des autres acteurs n’est vraiment pas exceptionnel non plus, les personnages sont tous des clichés ambulants, le texte (surtout au début de la pièce) a l’air d’être récité et j’ai même remarqué quelques problèmes de diction à certains moments.

Finalement, je crois que le problème principal est que je n’adhère pas du tout au regard que porte Michel Fau sur la pièce de Henrik Ibsen. Chez ce dramaturge, il s’agit toujours de personnages complexes prisonniers d’un engrenage social dont ils ne peuvent sortir sans se faire sérieusement violence. Michel Fau transforme ses personnages en pantins et du coup la pièce perd de son intérêt et devient ennuyeuse à certains moments – un comble pour une œuvre aussi forte et profonde !

Au final, s’en dégage une impression en demie-teinte. La mise en scène parait factice, figée, très lisse et en inadéquation avec le texte, mais évidemment, comme c’est un chef-d’œuvre, tout n’est pas à jeter et la pièce elle-même est suffisamment digne d’intérêt pour qu’on ne s’endorme pas complètement ! Cette « Maison de Poupée » ne restera donc pas dans les mémoires et est sauvée par le texte brillant et toujours d’actualité de Henrik Ibsen.

C’est où ?
« Maison de poupée »
Théâtre de la Madeleine
19, rue de Surène (8è) – M° Madeleine
Du mardi au samedi, le samedi à 18h et le dimanche (à partir du 27 mai) à 15h.
Durée: 2h sans entracte.
Plus d’infos sur le site du théâtre.

*****

Un autre petit billet culturel sera mis en ligne tout à l’heure ^_^

34 réponses à Une nouvelle « Maison de Poupée » au Théâtre de la Madeleine

Page 1 sur 11
  • Lili dit :

    Bon, alors, c’est clair et net : je n’ai pas ! lol
    Ca me fait quand même penser que je ne suis pas allée au théâtre depuis longtemps. Je vais devoir me pencher sur la question !!

  • Lili dit :

    Argggg désolée, en ce moment, je fais des fautes et je laisse tomber tout par terre (pas que la télé, j’ai aussi démonté mon tél hier, éclaté dans le frigo un pot de crème fraîche…), ce n’est pas ma semaine ! Je voulais dire « je n’irai pas ! » lol

  • bon, et bien moi j’y vais après demain … ! alors je ne lis pas l’intégralité de ton article, histoire de me ménager un peu de suspens, et même si le peu que j’ai lu ne me semble pas très prometteur … article à venir chez moi, histoire de comparer !

    • Bliss dit :

      Tu as bien fait de ne pas tout lire mais ce n’est que mon avis ! Je dis juste que la relecture de Michel Fau ne correspond, à mes yeux, pas du tout à l’univers de la pièce d’origine. Après, comme je l’ai dit à Ori, si tu n’as jamais lu ou vu la pièce et si tu ne connais pas du tout Henrik Ibsen, tu aimeras peut-être aussi. Beaucoup de gens ont aimé dans le public quand j’y étais (enfin, ils ont certainement plus aimé voir Audrey Tautou en vrai qu’apprécié la finesse du texte ou mis en relief les choix du metteur en scène…). Bonne pièce, quand même ;)

  • Ori dit :

    ON la refait, je disais donc,j’y vais dans 15 jours, mais du coup je suis plus très motivée lol!

    • Bliss dit :

      Ne va pas trop vite en besogne, je n’ai pas dit que tout était à jeter non plus ! Et puis, si tu n’as jamais lu ou vu la pièce et si tu ne connais pas du tout l’univers de Henrik Ibsen, tu aimeras peut-être. Beaucoup de gens ont, me semble-t-il, apprécié dans le public ! C’est toujours agréable de découvrir une pièce/un auteur qu’on ne connait pas…

  • Uwe dit :

    Franchement vu le maquillage des comédiens on se serait cru dans la tour de la terreur à Disneyland, difficile d’apprécier le texte à sa juste valeur après…

  • Jena dit :

    Je veux voir cette pièce qui m’intrigue! Il y en a une autre version à Nanterre, j’irai sûrement aussi!!

  • Sammy dit :

    Dire que j’ai failli aller le voir ! :/

  • Linda dit :

    C’est dommage que tu aies encore une fois été déçue… En même temps, j’aimerais bien la voir cette pièce pour me faire une idée… Mais comme toujours, je peux me brosser, c’est trop loin pour moi encore une fois!

  • Emma dit :

    C’est vrai que, d’après ce que tu décris, les choix du metteur en scène semblent encore une fois discutables. C’est vraiment dommage qu’il y ait un si grand décalage entre le texte d’origine et ce que l’on ressent en le voyant ainsi utilisé.
    Enfin, on doit y aller bientôt avec Poleenette et j’ai tout de même hâte car le coup des costumes et maquillage d’époque, ambiance films expressionnistes allemands me parlent beaucoup !
    Gros bisous Blissouille et bonne semaine :)

    • Bliss dit :

      Le coup du maquillage est là pour nous montrer les choses, un peu comme si on avait foutu un coup de stabilo sur la gueule des acteurs en nous disant: « Alors, ignare de spectateur, tu as compris ce que je voulais te dire ? Parce qu’il me semble que je dois encore en rajouter une couche !!! ». Pour la subtilité on repassera… mais j’imagine qu’on ne se rend pas forcément compte de tout ça quand on ne connaît pas le texte.
      Amusez-vous bien quand même, vous savez à quel point je suis exigeante moi :D

  • Sabine dit :

    Il me semble que j’ai encore moins aimé que toi, j’ai trouvé cette pièce absolument épouvantable: Audrey Tautou est insupportable dans sa manière de jouer, de piailler dans les suraigus et de gesticuler comme une marionnette sur scène, et la mise en scène, à la limite du marivaudage, de Michel Fau est passée totalement à côté du texte d’Ibsen. J’en suis venue à me demander s’il n’avait pas pris le titre « Maison de Poupée » au premier degré… il ne devait vraiment pas être inspiré par la pièce et ne pas connaître l’auteur pour nous présenter une telle absurdité ! Je peux comprendre que ça fasse rire le public mais ce n’est pas le but de ce texte. Michel Fau prend les spectateurs pour des idiots et on ne peut effectivement pas la recommander à tes lecteurs.

    • Bliss dit :

      Et moi qui me croyais méchante !!! ;) Merci de ton honnêteté, j’ai essayé de rester sobre (parce qu’après on me dit que je ne suis jamais contente !) mais des commentaires comme le tien permettent de remettre les choses à leur place. Et avec cette mise en scène, ça me paraît bien plus que nécessaire !

  • Poleen dit :

    Je ne connais pas le texte d’Ibsen alors je pense que ça va jouer en ma faveur, puisque je jugerai moins la mise en scène peut-être …
    Enfin, ça fait une sortie et ça sera sympa quand même avec la miss Emma !
    Gros bisous ma belle, bonne journée et bonne semaine !

    • Bliss dit :

      Effectivement, je pense que ne pas connaître le texte d’Ibsen ne pourra que t’aider à passer un moment pas trop désagréable mais tout de même, sache qu’il y a erreur sur la marchandise et qu’on essaie de te vendre une chose qui n’existe que dans l’imagination limitée de Michel Fau (et je ne suis pas parano avec mon petit avis de profane, hein, c’est assez unanime comme constat). Mais comme je le disais à Emma, j’espère que vous passerez une bonne soirée malgré tout ! Bisous.

  • Lucie dit :

    Pour moi presque tout est à jeter, pourtant… le texte d’Ibsen avait comme disparu. Et cela est peut-être aussi du au fait que la fois où j’y suis allée j’ai trouvé le public particulièrement irritant, à glousser sans arrêt… Comme je disais, la version de la Colline était tellement supérieure.
    Remboursés!
    (iras-tu voir la version avec Marina Foïs?)
    Bon début de semaine!

    • Bliss dit :

      Moi aussi j’ai trouvé le public super irritant mais je trouve quasiment systématiquement les gens irritants donc ça ne m’a pas choquée outre mesure !!! J’aime être méchante GNARK GNARK !! Et je comprends bien ton « remboursés »… je ne peux pas dire la même chose mais ça m’aurait fait chier de payer aussi cher pour ça. Sinon oui, je vais essayer de voir avec le théâtre des Amandiers si y’a moyen que je voie l’adaptation avec Marina Foïs. Je te dirai ! Bisous.

  • KRiSS dit :

    En voyant l’affiche la semaine dernière je me disais pkoi pas..
    Mais là, je pense que je vais éviter du coup, jvais tellement peu souvent au théâtre que je ne préfère pas tenter!

  • La Grenadine dit :

    Michel Fau… Il est excellent ! Je l’ai vu sur scène, et franchement, c’est un bien grand acteur ! =)

    Maison de poupée, j’aime beaucoup cette pièce en plus. Mais je crois que je ne pourrais pas la voir en version si proche de l’original. Pour avoir vu une adaptation très moderne de la Shobun avec Anne Tismer (épatante cette comédienne allemande), même les sous-titres placés sur les côtés n’étaient plus un problème tellement c’était génialement mis en scène et joué. *-*

    • Bliss dit :

      Moi je ne suis pas une très grande fan de Michel Fau mais cette fois, c’est loin de son registre habituel, crois-moi, et je n’ai vraiment pas été convaincue. Tant pis !

  • Magali dit :

    « La maison de poupée » est la première pièce que j’ai vue en arrivant en Angleterre, c’était joué par une petite troupe sans prétention et j’avais vraiment bien aimé! Mais après avoir lu ton post et étant donné que je ne suis pas une fan absolue d’Audrey Tautou, je ne suis pas du tout déçue de ne pas pouvoir aller voir la pièce du théâtre de la Madeleine. Décidément, côté théâtre, c’est pas la joie en ce moment pour toi…

    • Bliss dit :

      Oui, je traverse une sorte de série noire au théâtre en ce moment, et j’avoue que ça me saoule un peu ! J’ai quelques autres pièces de prévues pour les prochaines semaines, alors j’espère avoir plus de chance ! Bisous Magali.

  • July dit :

    oh quel dommage! mais j’avoue que je n’imagine pas Audrey Tautou au cinéma… bisous! bonne semaine!

  • Xavier dit :

    Que dire de cette maison de Poupée, probablement une de mes pires expériences théâtre, un grand moment de solitude, à regarder évoluer frénétiquement et ridiculement Audrey Tautou et surtout à l’entendre. Rien que de l’écrire j’en ai encore des frissons, cette voix de crécelle désagréable, vulgaire, cet accent insupportable.
    Que de notoriété usurpée. Ce visage ridicule comme si elle a des babines, trop de chair qu’elle déglutie à chaque fois qu’elle ouvre la bouche. Affreuse soirée.

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram