Sadaharu Aoki

Page 1 sur 11

Mon Salon du Chocolat 2011

Comme chaque année depuis un moment, je me suis rendue hier soir à la soirée inaugurale du désormais incontournable Salon du Chocolat, porte de Versailles.

Je le répète tous les ans, mais si vous me lisez depuis un moment, vous devez savoir que mon rapport à ce salon est assez inconstant, puisque chaque fois que j’y vais, j’en ressors avec un avis différent ! Certes, la balade y est souvent agréable (hors période de pointe, bien entendu) mais je trouve tout de même leur politique tarifaire vraiment exagérée (12€50 l’entrée, et puis quoi encore ?! 100 balles et un mars ?) et à part quelques défilés, démonstrations, animations et leçons de cuisine, on y trouve que des stands pour ACHETER (vache à lait, es-tu là ?) (oui ?) (coucou !). Au delà de ça, pas de réelle surprise, ni de révélation cette année mais quelques petits plaisirs quand même (je suis pas si méchante, voyez !).

Mes coups de cœur:
* grand coup de chapeau à l’équipe pour son accueil, son enthousiasme, son staff super sympa (qui fait tester tous les produits de la marque… j’dis ça, j’dis rien), ses petits fours à tomber…
* les tartines de pain Poilâne recouvertes de beurre salé Bordier et saupoudrées de copeaux de chocolat noir… tu t’en mets partout mais, bordel, ça tue !
* les brioches à pralines roses énoooormes (et délicieuses) de chez Pralus
* les croissants au matcha et les Tokyo macarons Yaki (macaron au chocolat enrobé de pâte à gaufres au thé vert) sur le stand Sadaharu Aoki à tester impérativement !
* l’accueil sur le stand Tokyo Chocolate: gentillesse, attention et chocolats fins, différents et étonnants, au programme.
* les cookies et muffins tout chauds chez Laura Todd ! J’ai également testé les énormes cookies de Scoop Me a Cookie qui sont très très bons mais aussi très chers… 3€50 la bête, quand même ! Paie ton cookie (au sens PROPRE).
* le bar à mousseS au chocolat Chapon… so yummy !
* les confitures Francis Miot, toujours aussi variées et gourmandes, j’adore !
* les chocolats Jean-Paul Hévin & Pierre Marcolini
* les pâtisseries de chez Arnaud Lahrer (que je ne connaissais pas encore !)

Au final, j’ai passé un bon moment même si je regrette quand même l’absence de stands de mes 2 chocolatiers préférés (Patrick Roger et la Maison du Chocolat), l’amabilité plus que limite des vendeurs sur certains stands (qui clairement n’ont pas envie d’être là) et puis même s’ils sont plus que généreux à offrir une tonne de chocolats à tester lors de la soirée inaugurale (on s’est gavés comme des oies), par expérience, ce n’était pas exactement la même chose lorsque je m’y rendais en journée dans le cadre « normal » du salon. A 12€50 l’entrée, c’est un peu abusé. M’enfin.

Un petit tour en images ?




























































Pour revoir les éditions précédentes, c’est par ici: 2008, 2009 et 2010.

C’est où ?
Salon du Chocolat
Parc des Expositions – Porte de Versailles (15è) – M° Porte de Versailles
A partir d’aujourd’hui, jusqu’à lundi soir, de 10h à 19h.
Plus d’infos sur le site.

Birthday Stories – Part II

Comme promis hier et parce que je sais que vous êtes de vilaines curieuses (^_^), voici en quelques lignes un petit récit de ce que je m’étais concocté pour faire de mon anniversaire un week-end de princesse

♥ Vendredi

* Comme souvent, ma matinée a commencé avec une petite séance de sport (Pilates et cardio) histoire de me défouler et de me détendre un peu avant la future (dure) semaine qui m’attendait !

* Pour le déj’, je me suis rendue chez Thoumieux et c’était vraiment très très bon, mais je ne vous en dis pas plus car un billet plus complet est à venir.

* En début d’après-midi, je suis allée profiter d’un massage balinais au spa Cinq Mondes (article compte-rendu à venir aussi), un soin très relaxant selon un rituel de Bali, associant des étirements doux Thaï à des lissages traditionnels *_*

* Par la suite, petite séance shopping aux Galeries Lafayette et plus particulièrement à l’étage maillots de bain, avant une longue virée au Lafayette Gourmet où j’ai acheté plein de choses sympas à grignoter pendant le week-end (notamment sur le stand Eric Kayser où j’ai pris une brioche pistache-chocolat blanc pour le goûter et une briochette aux pralines roses engloutie le lendemain matin au p’tit déj’ vec un thé au jasmin de chez Mariage… un régal !).

Kayser

* Le soir, direction le Point Virgule, pour assister au petit one woman show d’1h de Karine Lyachenko. Je n’en ferai pas de billet car même si c’était assez sympa, je n’ai pas été emballée plus que ça. Le début du spectacle est assez rythmé, drôle et politiquement incorrect mais la fin est un peu consensuelle, moins bien trouvée et juste moins marrante, en fait ! Bilan mitigé donc, même si je n’ai pas passé une mauvaise soirée, j’vous rassure.

* En sortant, direction le « marchand de glaces » :) Petit détour @ Pozzetto, situé à deux pas de là avant de finir la soirée au concert de Tricky sur le parvis de l’Hôtel de Ville pour clôturer en beauté le festival Fnac Indé !

♥ Samedi

* La journée de mon anniversaire a plutôt mal commencé puisque je me suis rendue au Bon Marché en fin de matinée pour enfin profiter d’une Japanese Manucure (soin des mains & des ongles, manucure et pose de vernis de 45 minutes) chez Shu Uemura achetée il y a quelques mois sur Dealissime. 11h pétantes, je me pointe sur le stand et je m’entends dire que la réservation avait été prise pour le… 13 ! Sympa de se faire refouler parce qu’une grognasse fille décérébrée ne sait pas écrire… Vous allez surement me dire que j’suis dure mais franchement, me faire ça le jour de mon anniversaire, c’était juste pas possible !! Heureusement, je suis tombée sur la responsable du stand qui revenait de vacances et qui s’est montrée très compétente et adorable: elle a passé un savon à la fille au téléphone (bam, dans les dents !), a accepté que je vienne en septembre pour ma manucure alors que le bon n’était valable que 3 mois et je suis repartie avec un p’tit sac d’échantillons plutôt sympas (une base de maquillage anti-UV, un sérum concentré revitalisant et une huile démaquillante pour la peau !). Maigre consolation, mais c’est tout de même mieux que rien !

Shu
Shu2

* Pour me changer les idées, je suis allée faire le tour des stands du Bon Marché (vides, à cette heure-ci !) et ai fait plein de petits repérages côté sacs et produits (à suivre donc !).

* Pour le déjeuner, direction la Terrasse, un resto éphémère installé sur le toit des Galeries Lafayette jusqu’à fin septembre et où l’on peut se sustenter de gourmandises imaginées par Fumiko Kono et Pierre Hermé. Un régal avec une chouette vue (il ne pleuvait pas à ce moment là… ouf !). Billet à venir très prochainement, histoire de vous faire saliver et de vous donner envie d’y aller, surtout !

* Après cette pause déj’ bien agréable, petite visite de l’expo Monet et l’Abstraction au musée Marmottan. Et nous avons bien fait de nous mettre à l’abri à ce moment-là car autant vous dire que c’était le déluge dehors… Un 14 août, oui oui !! Suuuuper.

* 16h30: la pluie s’est arrêtée de tomber, nous sortons du musée et nous dirigeons tranquillement vers la Tour Eiffel en se baladant rue de Passy.
* Vers 18h, nous arrivons quai de Suffren au milieu des hordes de touristes en goguette aux pieds de la Dame de Fer et profitons des quelques rayons de soleil pour partir en virée sur la Seine. Nous embarquons pour une p’tite croisière au Champagne (encore un deal, et oui !). Une heure de promenade sur le fleuve entre la Tour Eiffel et l’île St Louis, autour de 3 coupettes ! Il ne pleut pas, le ciel est bleu, tout est calme, c’est romantique et très agréable. Je vous le recommande (si vous voulez plus de détails, n’hésitez pas à me demander).

3
12
4

* Pour finir la journée, par peur de la pluie, nous avons transformé une soirée pique-nique avec un film en plein air en dînette improvisée à la maison entre amis. Plus simple pour ouvrir les cadeaux (suis pas folle, qu’est ce que vous croyez ?!) et pour être au calme à l’abri de la pluie et du vent ! Une très belle soirée.

♥ Dimanche

* Dimanche matin, après l’annulation à la presque-dernière-minute de mon brunch d’anniversaire au Pershing Hall (quand j’vous dis que j’ai la poisse parfois !), nous nous sommes rabattus sur celui du Libre Sens, un classique où je n’avais jamais été déçue… jusque là ! Alors, je ne sais pas si c’était à cause du mois d’août, du manque de personnel ou je ne sais quoi encore, mais sincèrement, c’était franchement n’importe quoi: personnel et service, d’habitude aux petits soins, quasi inexistants (faut la siffler la serveuse pour qu’elle vienne nous débarrasser ?!), pas de journal sur les tables, buffet très moyen (le bacon était cuit de la veille donc ultra sec et immangeable, il n’y avait presque pas de desserts, le beurre était limite congelé, la salade de fruits j’vous en parle même pas…), etc… Et depuis quand ils mettent de la ciboulette et de l’échalote dans TOUS les plats ??? Je déteste ça alors autant vous dire que je n’ai pas mangé grand chose. Bref, un gros point d’interrogation pour la suite, du coup… >_<

* Pour le reste de la journée, je vous épargne les détails car vous savez déjà que ça n’a pas été très rose ni de tout repos pour moi… Sans parler de la pluie NON STOP ! Beurk. Ah si, quand même, une p’tite consolation sympa le soir: nos 2 derniers desserts d’anniversaire achetés chez Sadaharu Aoki ♥ (dont je vous ai déjà parlé maintes fois, ici notamment).

Aoki1
Aoki2
Aoki3

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ;)

Bon dimanche mes agneaux de lait rôtis au miel, à demain !

Gochisô sama – Sadaharu Aoki

Aujourd’hui, petite découverte en image de la fabuleuse pâtisserie Sadaharu Aoki. Après avoir suivi des cours du soir de cuisine au Japon pendant 1 an et demi, Sadaharu Aoki, malgré une très forte envie de devenir pâtissier, n’est pas venu en France avec un projet précis. Il a pris l’habitude de confectionner des pâtisseries pour ses amis dans son appartement parisien, et, devant leur engouement, il a ouvert sa première boutique en décembre 2001, rue de Vaugirard, puis une seconde en août 2003, boulevard Port Royal.

Alors là, si vous voulez quelque chose de fin, de beau et qui sort de l’ordinaire, allez faire un tour dans l’une de ses boutiques ou au « corner » ! On y retrouve également les classiques de la pâtisserie française comme des mini madeleines, des financiers aux fruits secs, des tartelettes au citron, des macarons et même des allumettes au sésame noir pour l’apéritif.

boite_patisseries patisseries

op_ra_th__vert

Touche exotique: certains classiques bénéficient d’ajouts liés à la gastronomie japonaise comme le thé vert, les haricots rouges ou les graines de sésame noir… Le tout est très joliment présenté et l’accueil est très souriant. Que demander de plus ?!

Ce qui m’a frappée : c’est comme un renouveau dans les gâteaux que l’on a l’habitude de voir depuis toujours dans les pâtisseries. Je suis également fascinée par les dessins faits sur les gâteaux qui font penser aux dessins sur les chocolats « Madame Setsuko ». Et puis, franchement, elles sont vraiment excellentes, ces pâtisseries: très fines, pas écœurantes et en plus, magnifiques à regarder, on n’ose presque pas les manger. J’ai dit « presque »…

vitrine2 vitrine3

vitrine

Plus d’infos ? Par ici.

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram