Rouen

Page 1 sur 11

Mon week-end en Normandie (1) – Rouen

Voici le compte-rendu en images de mon petit week-end en Normandie, dans la vallée de la Seine, entre Rouen, Jumièges et Giverny. J’ai préféré diviser mon article en plusieurs « petits » billets pour que ce soit moins lourd, à la fois pour vous et pour moi (oui, je vous explique tout, en plus, z’avez vu ça ?!). Ce mini week-end m’a fait un bien fou, j’avais besoin de m’échapper un peu de Paris physiquement et mentalement. De voir autre chose. De respirer un autre air.

Première étape du week-end: Rouen.

J’avais déjà été à Rouen il y a quelques années et une fois de plus,  j’ai trouvé la ville charmante comme tout, avec ses maisons à colombages, ses petites boutiques, ses restaurants, ses rues piétonnes, ses terrasses de café et restaurants délicieux qui nous tendent les bras !

12

Passage obligé à la cathédrale, que j’avais trouvé fascinante à mon premier passage dans la ville, et qui m’a séduite une fois de plus. Je pourrais passer des heures à contempler sa façade, à imaginer Monet en train de guetter les effets de la lumière dessus à différents moments de la journée, à observer les médaillons du soubassement du passage des Libraires, à flâner dans la petite rue médiévale St-Romain…

Et que dire de l’intérieur ? C’est tout simplement éblouissant, entre la hauteur vertigineuse de la Tour de croisée et le remarquable décor gothique de l’escalier de la Librairie (on le voit sur la 3è photo ci-dessous), on ne sait plus où donner de la tête !

cath1
cath2cath3
cath_4

Complètement par hasard, nos pas nous ont conduit devant la façade du sublime Palais de Justice de la ville, fraichement rénovée. Dommage que l’on ne puisse pas s’en approcher plus que ça pour observer en détails la décoration de la façade, typique de la première Renaissance.

3
45

Le reste de la ville mérite sans aucun doute une visite, chaque aspect du vieux Rouen a quelque chose de séduisant et d’authentique, entre le Gros Horloge, les magnifiques maisons à pans de bois disséminées un peu partout dans le cœur de ville et les nombreux musées (que je n’ai pas eu le temps de visiter malheureusement, car je ne suis restée que quelques heures seulement).

6
78
9
1011
12
13
1414_bis
15

Pour le déjeuner on a choisi de s’échapper chez Dame Cakes, un charmant salon de thé trouvé au détour d’une petite rue autour de la cathédrale. La vitrine a le don pour attirer l’attention des passants: les gâteaux et les cakes exposés ont tous l’air plus appétissants les uns que les autres. Ça m’a fait penser à quelques adresses parisiennes dont je vous ai déjà parlé ici: Mamie Gâteaux, Le Loir dans la Théière ou encore Les 2 abeilles.

1

Au premier étage, une toute petite salle donne sur le côté de la cathédrale et au rez-de-chaussée, un petit salon ouvre sur une terrasse-jardin très agréable où nous nous sommes posés le temps du déjeuner. Le cadre du restaurant nous ramène à une époque révolue, avec la porcelaine raffinée, la toile de Jouy, les napperons et les chandeliers. Les serveuses sont toutes souriantes et plaisantes, discrètes et de bon conseil.

2
3

La carte est composée principalement de cakes, salades, quiches et crumbles. Les recettes sont tellement variées qu’on y trouve forcément son plaisir. On a même du mal à se cantonner à un seul plat, il faudrait une assiette de dégustation pour pouvoir tout tester :) Et tout ceci à des prix raisonnables et des formules intéressantes: 2 assiettes (entrée+plat ou plat+dessert) pour 14€50. Sinon à titre d’exemple, le plat est à 9€90, l’entrée à 5€90 et le dessert à 4€90. De quoi s’en mettre sous la dent, je vous le dis !

En entrée, caché sous la salade, un merveilleux (le mot est faible) crumble pomme/Camembert/lardons. Orgasmique.

entr_e

En plat, j’avais envie de fraîcheur alors j’ai choisi la salade gourmande du jour: cake tomate/olive, salade, noix, fromage de chèvre, tomates et coppa. Mon voisin de table étant adorable, j’ai également pu goûter son feuilleté de Pomme et Neufchâtel. Yummy !

plat_1
plat_2

En dessert, le choix est vraiment très varié: tartes, crumbles, moelleux, croyez-moi, c’est presque impossible de faire un choix tellement tout donne envie ! On a testé le moelleux pistache/fruits rouges (à se damner tout simplement, faut que je trouve la recette c’est o-bli-gé !) et le crumble pomme/griottes (un délice). Le tout accompagné d’un impressionnant choix de thés Mariage Frères. Ça m’a d’ailleurs permis de goûter pour la première fois au Bouddha Bleu (thé vert aux fruits mûrs et pétales de bleuets), un vrai régal.

dessert_1
dessert_2

Bref, si vous voulez passer un agréable moment dans un cadre mignon et chaleureux, rendez-vous chez Dame Cakes, vous ne le regretterez pas. Un de ces rares endroits où le temps s’arrête, un vrai coup de cœur.

C’est où ?
Dame Cakes
70, rue St-Romain 76000 Rouen
Ouvert tous les jours (sauf dimanche) de 10h30 à 18h30.

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram