Les Masques de jade mayas

Page 1 sur 11

En route pour le Mexique…

… avec 2 expos parisiennes très différentes mais qui ont pour point commun le Mexique ! (et non, je n’ai malheureusement pas de voyage prévu là-bas pour le moment !) (I wish)

Henri Cartier-Bresson/Paul Strand, Mexique 1932-1934 à la Fondation Cartier-Bresson (jusqu’au 22 avril 2012)

Jusqu’au 22 avril 2012, la Fondation Cartier-Bresson rend hommage à deux grands maîtres de la photographie : Henri Cartier-Bresson et Paul Strand. L’exposition présente 90 tirages en noir et blanc: les œuvres de Paul Strand proviennent de collections espagnole, américaine et mexicaine et celles de Cartier-Bresson, dont certaines inédites, sont issues de la collection de la Fondation HCB. Tous deux voyagent au Mexique à la même époque mais ne se croiseront pas avant 1935, à New York, alors qu’ils rejoignent le groupe de cinéastes engagés Nykino pour tenter une expérience cinématographique dans une phase clé de leurs deux carrières.

La mise en perspective de leurs travaux sur le Mexique entre 1932 et 1934 est l’occasion de découvrir deux visions d’un même pays mais surtout deux approches bien différentes de la photographie. En effet, force est de constater que même si les convergences entre les deux artistes sont nombreuses, leurs styles varient profondément: à la fluidité du français s’oppose l’immobilité de l’américain.

Comme toujours, l’exposition se visite rapidement car les locaux de la fondation Cartier-Bresson sont vraiment minuscules mais ce côté confiné et intime donne encore plus de charme à leurs jolies expositions. Et celle-ci n’en manque pas ! Elle est donc plutôt petite – seulement 2 salles avec assez peu de photos et quasiment pas d’explications – mais les tirages sont superbes et c’est vraiment très intéressant et pertinent de confronter les regards passionnés (et passionnants) de ces deux photographes parmi les plus importants du XXè siècle. A voir !

C’est où ?
Henri Cartier-Bresson/Paul Strand, Mexique 1932-1934
Fondation Henri Cartier-Bresson
2, impasse Lebouis (14è) – M° Gaîté
Ouvert du mardi au dimanche de 13h à 18h30 (nocturne le mercredi jusqu’à 20h30) et le samedi de 11h à 18h45.
Le site.

 

****

Les Masques de jade mayas à la Pinacothèque de Paris (jusqu’au 10 juin 2012)

Voilà une exposition que j’attendais de pied ferme et ce, depuis plus d’un an, puisque souvenez-vous, elle était initialement prévue dans le cadre de l’année du Mexique en France mais avait été brusquement annulée par Mexico en février de l’année dernière en raison de tensions diplomatiques liées à l’affaire Florence Cassez. Finalement, tout est bien qui finit bien, puisque la Pinacothèque de Paris, en collaboration avec l’Institut national d’anthropologie et d’histoire (Inha) de Mexico, a pu mener ce projet à bien et nous propose à travers cette expo, intitulée Les Masques de jade mayas, de poursuivre l’exploration des cultures précolombiennes et mésoaméricaines.

Elle présente la découverte archéologique la plus importante de la dernière décennie au Mexique: les masques en mosaïque de jade mayas. Un ensemble rarissime exposé aux côtés d’une centaine d’œuvres quittant leur pays pour la première fois. A ce jour, une quinzaine de masques (dont la plupart sont à la Pinacothèque de Paris en ce moment) ont été retrouvés dans les sépultures des élites de cette société et une partie de ces masques funéraires représente les visages individualisés des dirigeants mayas. En effet, ils étaient créés pour les gouverneurs les plus prestigieux des cités perdues mayas et avaient pour mission d’assurer la vie éternelle à ces hauts dignitaires après leur mort. C’est notamment le cas de l’extraordinaire masque du roi Pakal que l’on peut voir dans l’exposition ! Une autre partie des masques exposés représente les divinités du panthéon maya qui, à l’instar des ancêtres mythiques incas, combinent des traits humains, animaux et végétaux. Portés par l’élite maya durant les cérémonies rituelles, les masques lui permettaient d’endosser le visage de la divinité et d’accomplir ainsi son rôle d’intermédiaire entre les sphères terrestre et céleste.

L’exposition propose ainsi une véritable plongée dans la cosmogonie sophistiquée et mystérieuse de la culture maya. On en apprend aussi beaucoup sur leur organisation sociale, les outils du quotidien, leur alimentation, etc… et la lecture des œuvres est enrichie par une mise en contexte vraiment intéressante et instructive: les masques sont, par exemple, présentés avec le reste du trousseau funéraire qui comprend colliers, boucles d’oreilles, pectoral, bracelets, céramiques et autres offrandes. C’est la première fois, depuis leur exhumation et leur dispersion dans différents musées, que ces œuvres sont rassemblées et sept tombes de dirigeants mayas ont été ainsi reconstituées.

Au delà de ça, les panneaux explicatifs sont nombreux & pédagogiques et permettent une totale immersion dans la culture maya. De même, la multiplicité d’encarts situés à côté des œuvres est un atout essentiel à la compréhension de leurs fonctions et caractéristiques (même si je les ai parfois trouvés un peu trop dans l’obscurité et que, bien entendu, ça ne vaut pas un bon audio-guide !).

Une très belle exposition donc, à visiter sans hésitation, pour y découvrir des pièces exceptionnelles et fascinantes et s’offrir quelques minutes de dépaysement salutaires en cette période de grisaille parisienne !

C’est où ?
Les Masques de jade mayas
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine (8è) – M° Madeleine
Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h30, nocturne les mercredi & vendredi jusqu’à 21h.
Plus d’infos sur le site.

Mes petits plaisirs du moment

Plus de deux mois que je ne vous avais pas saoulés avec mes petits plaisirs: wooow, tout se perd, c’est pas possible ! ;) J’en ai profité pour y intégrer quelques-uns des cadeaux glissés sous mon sapin à Noël dernier car comme mon dernier Père Nono tarde à passer (vilain gros bonhomme poilu !), il est très probable que cet article passe à la trappe ! (ben oui, je vais pas vous le faire en février quand même…)

C’est parti !

Petits plaisirs gourmands: Bon, alors là, désolée (oui, ça commence mal) mais il y en a TELLEMENT eu que ça mérite bien un petit billet dédié ! (il sera LONG, je vous préviens)

Petits plaisirs livres gourmands: Je me régale avec les pages gourmandes du dernier Elle à Table & surtout de mon Saveurs adoré, remplies de bons petits plats d’hiver réconfortants. Miam !

Petit plaisir musical: Gros coup de cœur pour les 2 chouettes filles de First Aid Kit en ce début d’année: des timbres chaleureux, des mélodies douces et réconfortantes et une sorte de mélancolie effleurée derrière chaque note (oui, j’aime la musique de dépressif, il parait…). Si vous voulez les écouter c’est par là !

Petit plaisir concert: Amooooooooooooooooooooos♥ (Lee) à la Cigale la semaine dernière ! Mon artiste préféré au monde (si si), celui que je n’ai envie de partager avec personne et qui porte dans sa voix, ses textes et ses mélodies toutes les influences des genres musicaux que j’aime. Derrière chacune de ses chansons, j’accroche un souvenir précis d’un moment de ma vie des 10 dernières années (et il s’en est passé, des choses !) et je crois bien que jamais, je ne pourrai me passer de sa musique. J’aurais presque envie de déménager à Philadelphie rien que pour pouvoir le voir régulièrement sur scène, tiens ! (presque)

Petit plaisir culturel: L’ouverture de l’expo Les Masques de jade mayas présentée à partir de cette semaine à la Pinacothèque de Paris (je suis gaga du maya, vi).

Petits plaisirs théâtre: Deux bons moments de théâtre le week end dernier: Inconnu à cette adresse au théâtre Antoine et Pensées Secrètes au théâtre Montparnasse. Petits billets à venir.

Petits plaisirs dividi (+blu-ray): J’ai profité des promos Fnac de ce début d’année pour refaire un petit plein de films que je voulais mettre dans ma DVDthèque (ou comment je pousse mes étagères à, doucement, s’écrouler). Bon, voyez, il y a de tout… enfin juste de quoi faire plaisir à ma part « gros geek » et à sa part « midinette romantique » (mouahahah). Et il y a aussi les blu-ray reçus à Noël: l’intégrale de Star Wars (coffret de taré avec tout plein de bonus géniaux), La planète des singes – les origines et le dernier volet des aventures de Harry Potter au ciné.

Petits plaisirs série: Très bon démarrage la semaine dernière pour les 2 premiers épisodes de la nouvelle série de JJ Abrams: Alcatraz. Un début plutôt prometteur ! A suivre, donc.

Cette catégorie risque d’être bien mise à mal par quelques malheureux événement récents (ahah) (c’est un rire jaune, hein) mais du coup, pour faire contre mauvaise fortune bon cœur, j’ai bien envie d’en profiter pour re(rererere)voir les intégrales de Friends, Ally McBeal et Sex and the City en DVD le temps que ça se tasse !

Petits plaisirs lecture: J’ai reçu pas mal de chouettes bouquins à Noël et moi qui suis une adepte de (très) beaux livres, je me régale. Notamment avec L’Histoire de New York chez Gründ, aussi beau que passionnant !

Et puis de quoi satisfaire mes futurs week end d’expatriée outre atlantique: The USA Book de Lonely Planet et 36 Hours (chez Taschen) ou comment le New York Times nous donne une tonne d’idées de super escapades aux États-Unis et au Canada !

Petit plaisir BD: Le très sympa Walking Dead Art Book, idéal pour patienter en attendant la sortie du prochain tome de ma BD préférée le mois prochain (ce sera le 15è et il s’appellera Deuil et espoir, tout un programme !).

Petit plaisir geek: J’attends avec impatience la sortie de l’iPad 3 qui sera, sauf grosse déception, l’un de mes futurs cadeaux de Noël en retard (comprenne qui pourra).

Petit plaisir biouty: J’aurais presque hâte d’être à l’automne pour découvrir la prometteuse collection les Merveilleuses de Ladurée, chez Sephora. Des blush, fonds de teint et rouges à lèvres qu’on achèterait rien que pour le packaging très Marie-Antoinette ;)

Petit plaisir bien-être: Il y en aura certainement pas mal ces prochains mois et surtout un bon (gros) chouchoutage avec le coffret Euphorie (Spa Collection) reçu aussi à Noël.

Petits plaisirs cocooning: Les petits moments de glandouillage dans mon *home sweet home* autour de deux nouvelles jolies bougies Dityque reçues à Noël et qui sont juste parfaites pour l’hiver: épinette et feu de bois !

Et le thé Velours nacré dans la gamme Impressions d’Hiver chez Dammann (« sur le velours de banquettes douillettes, on parle, on se raconte, on rit: le bonheur partagé d’un après-midi qui s’achève dans une umière douce et nacrée » comme le dit l’inscription sur la boîte): thés noirs de Chine et de Ceylan, écorces d’agrumes, arômes chocolat, amande et orange sanguine ♥


Petit plaisir *home sweet home*: Une virée chez IKEA il y a un peu plus d’une semaine, dans le but de faire des repérages pour la nouvelle déco de la chambre et du salon. Balade plutôt utile puisque j’ai trouvé (a priori) tous mes nouveaux meubles pour la chambre + un bureau + un nouveau lit. Ouf, y’a du progrès ! Pour le salon, ce n’est pas encore ça mais les idées viennent doucement… J’en reparle quand on sera plus avancé.



Petits plaisirs girly: Plein ! Grâce à My Little Box, déjà. J’ai complètement craqué pour les 2 premières: My Little Christmas Box (en décembre) et My Little Detox Box (en janvier). J’en reparlerai plus en détails ultérieurement (ou pas) mais vivement le mois de février !


Sans parler des deux nouveaux adorables bijoux offerts par Alice, provenant de sa jolie boutique Les bijoux d’Alice (dont je vantais les mérites ici en début de mois) ! Je les adore tellement que je me suis fait plaisir en faisant une nouvelle petite commande en fin de semaine dernière :) Et ce mois-ci, j’ai ENFIN reçu mon nouveau sac Nat & Nin (Monica, version « rouge pupute » !) commandé il y a un moment sur Showroom privé. Petit cadeau de Noël à moi même, « en toute simplicité ». (ahah)

Et puis un nouveau petit-paquet-bleu-qui-fait-plaisir reçu à Noël. Je vous avouerais que mon sang n’a fait qu’un tour quand j’ai vu l’écrin molletonné (ahah) mais j’ai adoré y découvrir la magnifique colombe de Paloma Picasso pour Tiffany… en or rose ♥ (mille excuses, ça ne se voit pas vraiment sur la photo mais autour de mon cou, ça fait toute la différence !).

Petits plaisirs évasion: 2 escapades italiennes (à Florence et à Rome, si tout va bien) prévues pour la première partie de l’année ! Et peut-être un grand week end iodé en France aussi. A voir :)



Bonne semaine ♥

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram