Le Sept/Quinze

Page 1 sur 11

Le Sept/Quinze

7_15Il y a quelques temps, j’ai testé une nouvelle adresse que je ne connaissais pas: le Sept/Quinze. Situé à la lisière du 15è et du 7è, c’est un resto néo-branchouille, clairement en perte de vitesse…

Tout d’abord, la petite salle est bondée à chaque service, histoire de nous rappeler qu’il s’agit d’une adresse « à la mode », genre déco tendance et musique électro. Musique façon boîte de nuit qui fait que, du coup, on ne s’entend pas ! La salle est très bruyante, la propreté des couverts laisse à désirer et le service très approximatif, à la limite de l’amateurisme.

Et surtout, là où le bât blesse c’est que ce restaurant est vraiment trop cher pour des plats qui se veulent « innovants » mais qui in fine, n’ont aucune saveur. De plus, les proportions sont ridicules, et pour le prix, c’est carrément inconvenant ! C’est une cuisine de bistrot post-moderne très passable, une sorte de worldfood navrante de platitude…

Qu’y avait-il dans nos assiettes ? Pas grand chose ! Le poisson du jour (en l’occurrence, du saumon cuit avec une sauce au lait de coco et des pousses d’épinards, plutôt bons sans être exceptionnels, accompagnés d’une MINI purée « maison » (qui n’avait de « maison » que le nom), ou encore le MINI rosbeef en brioche avec la même MINI purée maison (oui, tout est MINI dans ce restaurant). 35 euros pour manger de la purée Mousseline merci bien !  Et en dessert, nous nous sommes laissés tenter par un moelleux au chocolat (que je réussis mieux moi même), avec son RIQUIQUI pot de crème anglaise et la salade de fruits de saison… surgelés !

Conclusion: à éviter !

saumon

C’est où ?
Le Sept/Quinze
29, avenue de Lowendal (15è) – M° Cambronne

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram