Juliet Naked

Page 1 sur 11

Méli-Mélo du Samedi

Petit billet en vrac histoire de vous donner quelques nouvelles et de vous raconter plein de choses plus décousues les unes que les autres !

♥ Hier soir, je me suis rendue à l’opéra Garnier pour voir le ballet La Petite Danseuse de Degas. J’ai passé un joli moment dans cette salle magnifique dont, je crois, je ne me lasserai jamais. La sensation de s’asseoir dans un fauteuil avec Chagall au-dessus de la tête en se disant qu’on a de la chance de pouvoir être dans un endroit aussi beau et unique, m’a suffit amplement pour avoir le sentiment de passer une bonne soirée. Au delà de ça, c’est un petit ballet léger (j’aurais pu dire parfait pour la saison, mais je m’abstiendrai !) et même si les costumes étaient super beaux, les danseurs très bons, la mise en scène assez jolie, je n’ai pas été plus emballée que ça par la danse. Du moins pas autant que pour Giselle ou les ballets russes de Diaghilev vus en fin d’année dernière au même endroit ! J’ai trouvé les tableaux assez répétitifs et un peu plats par moments. Les danseurs ne manquaient pas de fraicheur et de grâce, mais je n’ai pas été éblouie comme je l’aurais souhaité. En revanche, ce qui était chouette c’était d’être assis au second rang de l’orchestre en plein centre: j’avais vraiment l’impression d’être perdue au milieu des musiciens et c’était génial ! Bref, vivement la prochaine saison à l’opéra.

♥ En perspective sinon, un petit week-end très sympa avec au programme (entre autres) :
* Du shopping (il faut que je me trouve un, voire plusieurs maillots de bain, pour mes vacances en Floride… ce serait dommage de ne pas faire honneur à la piscine de chaque hôtel quand même !)

* Du ciné

123

* Passer un peu de temps en cuisine (mais pas beaucoup: trop chaud !)… Il faut quand même je trouve le temps de faire un tour chez Kusmi Tea pour acheter le pichet Bodum à thé glacé (avec infuseur intégré et couvercle filtrant… trop high tech wooow !) et aussi du thé. J’aimerais bien essayer une recette de thé glacé avec le Prince Vladimir ou Anastasia mais celui qui me fait surtout de l’œil en ce moment, c’est le thé vert fraise givrée :) Miam.
* Du tennis en plein air s’il fait beau dimanche… juste avant un petit pique-nique avec des amis :)
* Du bouquinage les pieds dans l’herbe…

♥ J’vais aussi en profiter pour dévorer un petit bouquin acheté cette semaine et qui va me servir tout l’été: Paris Terrasses chez Parigramme (non, je n’ai pas d’actions chez eux, je les aimeeeee c’est tout !) qui nous donne tout plein de bons plans pour déjeuner, dîner ou prendre un verre sur les plus belles terrasses de la capitale. Je sens qu’il va être gentiment recouvert de post-it à la fin du week-end celui-là !

Paris_Terrasses

♥ Sinon, je vois bien un dimanche soir cocooning partagé entre un bain Lush rafraichissant (si, si, c’est possible !), une petite mani-pedi maison devant Glee et l’épluchage des derniers Biba, Cosmo et Elle. Et aussi des frozen margaritas maison… (oui, il y a un message caché et j’espère que la personne visée saura le déchiffrer !!!).

pedifrozen_m

♥ Je devrai aussi trouver le temps de sortir de ma légère torpeur pour continuer la préparation de mon week-end d’anniversaire en août (et de ma maigre wish-list >_<) et appeler quelques restos qui me bottent pour savoir s’ils sont ouverts en août ^_^ Et pis, choisir le brunch du dimanche 15 aussi: vous avez déjà testé ceux du Murano et du Pershing Hall ?

♥ Comme promis, j’utilise cet article fourre-tout pour vous parler du dernier roman de Nick Hornby terminé cette semaine, Juliet, Naked.

* 4è de couverture: « A Gooleness, petite station balnéaire surannée du nord de l’Angleterre, Annie, la quarantaine sonnante, se demande ce qu’elle a fait des quinze dernières années de sa vie. En couple avec Duncan, dont la passion obsessionnelle pour Tucker Crowe, un ex-chanteur des eighties, commence sérieusement à l’agacer, elle s’apprête à faire sa révolution. Un pèlerinage de trop sur les traces de l’idole et surtout la sortie inattendue d’un nouvel album, Juliet, Naked, mettent le feu aux poudres. Mais se réveiller en colère après quinze ans de somnambulisme n’est pas de tout repos ! Annie est loin de se douter que sa vie, plus que jamais, est liée à celle de Crowe qui, de sa retraite américaine, regarde sa vie partir à vau-l’eau. Reste plus qu’à gérer la crise avec l’humour et plus si affinités… ».

Nick_Hornby

* Et alors ? Ce qui frappe surtout dans Juliet, Naked, c’est le traitement sans concession que fait subir Nick Hornby à ses personnages. Ce sont des losers qui passent leur temps à procrastiner, incapables de sortir de leurs routines et de s’ouvrir à autre chose. La seule lueur d’espoir de ce bouquin semble provenir du personnage d’Annie qui nous fait une crise de la quarantaine salvatrice et comprend, enfin, que rester avec quelqu’un faute de mieux est inutile et que le temps perdu n’est pas rattrapable. Ainsi dans ce livre, Hornby dresse le portrait de nombreux personnages qui laissent filer la vie entre leurs doigts sans jamais chercher à inverser le cours des choses et nous semblent parfois tellement familiers qu’on a l’impression de les voir un peu partout dans notre entourage. Hum ! Mais avant tout, Juliet, Naked est un bon roman teinté d’ironie à chaque coin de page. A plusieurs moments, Nick Hornby parvient à nous faire décrocher un sourire (jaune ?) fugace… avant de nous replonger immédiatement dans l’abysse intersidéral que constitue le quotidien de ses personnages ! En bref, c’est un livre intelligent mais amer, qui fait pas mal réfléchir et nous offre une plongée assez intéressante dans les névroses de l’auteur. A lire, si vous aimez le style, évidemment ;)

♥ Et enfin, pour terminer, je profite aussi de ce billet pour mettre en ligne l’unique participation au concours Eurostar, que j’avais mis en ligne ici. Je vous rappelle le deal: il suffisait de se prendre en photo avec son billet de train Eurostar devant l’un des six établissements londoniens suivants: The National Gallery, The National Portrait Gallery, Tate Modern, Tate Britain, The British Museum ou The Victoria and Albert Museum. C’est ce qu’ont fait Marie et son amoureux, tous les deux grands fans de Londres, lors de leur dernière escapade ! Du coup, je croise fort fort fort les doigts afin qu’ils remportent le précieux sésame (des billets Eurostar aller/retour pour Londres sont en jeu !) après tirage au sort. Merci à tous les deux pour votre participation ;)

P1010098P1010101


Bon week-end tout le monde !
Mais n’allez pas trop loin, je reviens demain avec un second billet pour vous faire découvrir la charmante ville de Philadelphie :)

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram