Galeries Lafayette

Page 1 sur 11

Petits plaisirs de Noël #2 – Dans Paris…

Pour bien commencer ce premier week-end de décembre, je vous propose encore un billet à plaisirs (mais juste pour les yeux cette fois) avec quelques photos de Paris by night -illuminée par les belles lumières de Noël-, prises lors d’une longue balade sous la neige cette semaine (voilà, vous ne vous demandez plus pourquoi je suis malade… une fois de plus !).

♥ Des vitrines animées (les comédies musicales sont à l’honneur !) des Galeries Lafayette

GL
1
32
4
56
78

♥ A celles, très élégantes, du Printemps Haussmann

Printemps1
Printemps2
9
10
11
12
14
13
15_big
16
17
18
19
20
21

♥ Jusqu’aux jolies étoiles de la rue du Faubourg Saint Honoré

_toiles

♥ En passant par la majestueuse place de la Concorde et le marché de Noël des Champs (quasiment identique à celui de l’année dernière… !).

1
2
34
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
last

Et voilà ! Paris est magique (n’y voyez aucun prosélytisme de ma part hein… surtout que beurk !), non ? Si d’autres balades du même genre vous intéressent, n’hésitez pas à me le faire savoir ;)

♥♥♥ Bon week-end à tous ! ♥♥♥

Déjeuner avec vue à la Terrasse

Ceci est un article programmé, je suis toujours en voyage en Floride, souvenez-vous ;)

Voici encore une adresse découverte lors de mon week-end d’anniversaire: la Terrasse, un restaurant éphémère installé jusqu’à fin septembre sur le toit des Galeries Lafayette !

La Terrasse se situe au 8è et dernier étage des Galeries Lafayette, un spot visiblement très apprécié des touristes (parce que c’est gratuit ?! oui, surement…) et qui offre une vue très intéressante sur la capitale: Tour Eiffel, Sacré Cœur, Opéra Garnier (dommage que ce soit du mauvais côté… oui, je suis rabat-joie ;)), sans oublier une jolie forêt de toits parisiens dont il serait presque impossible de se lasser.

1
23
4
5

Le restaurant lui-même est plutôt joli, grande terrasse, avec une partie abritée (en cas de grand vent, c’est utile !), sièges cosy, grand bar ultra moderne… et le service efficace et poli. Ni plus, ni moins !

0
1
2
3
4

Dans l’assiette, on trouve des petits plats simples aux influences venues d’Asie imaginés par Fumiko Kono : crevettes et légumes vapeur, lotte à la citronnelle, « boulettes » de veau au gingembre & soja, etc…

Au menu pour nous: Une sorte de club sandwich revisité en muffin rempli de chiffonnade de bœuf, courgettes marinées au romarin & yaourt au wasabi, accompagné d’une petite salade croquante et fraîche. Un plat frais, léger et d’une finesse… mmmh, délicieux ! Pour accompagner ce plat (oui, c’est pratique d’avoir les mêmes goûts, on fait souvent 50/50 au restaurant o_O !), rien de tel que l’assiette de Galletti De Cecco (pâtes au parmesan et yuzu rapés): ici encore, le mélange de saveurs est très réussi, c’est original, atypique et très très bon. Je vous le recommande.

020
021
022
023

Côté desserts, la carte est très riche et ce n’est pas évident de choisir entre les pâtisseries Dalloyau, les macarons (accompagnés de thé ou café !) Pierre Hermé ou dans un registre plus audacieux, les créations glacées de Pierre Hermé: Miss Gla’Gla Montebello (glace à la pistache & sorbet à la fraise entourés de deux biscuits macaron) et Miss Gla’Gla Chocolat (sorbet chocolat, nougatine aux éclats de fève de cacao, fleur de sel et poivre de Sarawak, entourés de deux biscuits macaron au chocolat). Pas mal mais pas inoubliable !

025
026

En ce qui concerne les prix, les entrées & plats se situent entre 10 et 29€ (pour la salade de homard !) mais la majeure partie des plats est autour de 15-22€. Pour les desserts, comptez environ 10-12€. Étant donné la qualité et les lieux, ce n’est pas si cher que ça tout compte fait !

Sachez que vous pouvez aussi y aller l’après-midi pour un thé/collation, car la carte des boissons est plutôt variée : jus de fruits Alain Milliat, thés verts Jugetsudo, thés Mariage, capuccino, infusion, chocolat chaud ou viennois, etc…

Bref, un endroit éphémère très sympa et qui mérite bien une petite escale avant fermeture !

C’est où ?
La Terrasse
8è étage des Galeries Lafayette
40, bd Haussmann (9è) – M° Chaussée d’Antin-La Fayette ou Havre-Caumartin
01 42 82 34 56
Ouvert tous les jours (sauf le dimanche) de 12h à 18h (déjeuner servi jusqu’à 15h30).
Vous pouvez en profiter jusqu’à fin septembre.

It smells like summer #5 – In a Parisian Mood

C’est toujours au moment où les parisiens quittent provisoirement leur ville bien aimée pour d’autres horizons que je profite au mieux des charmes de notre belle ville lumière… Oui, je l’admets, malgré les flots de touristes qui nous envahissent chaque été, j’aime le mois d’août à Paris !

1
2_bouquiner_dans_l_herbe3_chasser
4_cin_ma_clair_de_lune
5_mojito6_fleurs
7_f_te_Tuileries
8_Pont_Alexandre_III
9_soldes_GL
10_Amorino11
12_ladur_e1
13_lad2
14_picnic
15_rosa_bonheur
16_PP117_PP2
18_Monceau
19_p_tit_dej_Angelina
20_jolie_rencontre21_cherries
22_pieds
23_piscine
24_velo_by_night

L’été, à Paris, j’aime toutes ces petites choses…

Flâner au milieu des collections permanentes du Centre Pompidou // Bouquiner dans l’herbe à l’ombre des arbres d’un beau parc // Chasser le Space Invader // Passer des soirées détente au festival Cinéma au Clair de Lune // Boire des mojitos en terrasse // S’offrir des fleurs fraîches pour apporter une touche colorée et parfumée au salon // Rêvasser à la Fête foraine du jardin des Tuileries // Se balader sur les quais et marcher sur l’élégant Pont Alexandre III // Shopper dans les fins de soldes du Bon Marché et des Galeries Lafayette // Tester tous les parfums de glaces et de sorbets chez Amorino // Redécouvrir Aragon au Musée de la Poste et avoir envie de relire ses œuvres poétiques complètes  // Manger des macarons Ladurée lors d’une soirée ciné en plein air à la Villette (un rituel) // Pique-niquer au vert // Boire un verre chez Rosa Bonheur et regarder doucement le soleil se coucher sur les Buttes Chaumont // Dévorer un bon bouquin sur les transats et à l’ombre des parasols de Paris Plages en se laissant caresser par l’air de la Seine // Y savourer une glace My Berry (0% de culpabilité) // Fermer les yeux au Parc Monceau et rêver d’ailleurs // Prendre un p’tit déj’ seule chez Angelina avec un bon livre et un Africain même si on est en août // Faire des rencontres félines impromptues // Cueillir des cerises sur les étals de mon marché et les dévorer devant Breaking Bad // Se peinturlurer les orteils de couleurs flashy juste parce que c’est joli // Patauger dans l’eau de la piscine tous les jours ou presque // Faire le tour de Paris à vélo la nuit…

Je vous souhaite un excellent week-end à tous :) A lundi !

Comment j’ai appris à faire des pâtisseries orientales aux Galeries Lafayette

Vous ne le savez p’tet pas encore mais depuis le 6 mai, le Maroc est à l’honneur aux Galeries Lafayette Haussmann. On y trouve, entre autres, un bar à tajines, des démonstrations de fabrication de babouches, des distributions de sachets de pétales de roses du Maroc, de multiples stands assez originaux et on peut participer à des cours gratuits de fabrication de pâtisseries orientales !

La semaine dernière, je me suis donc rendue aux Galeries Lafayette pour apprendre à faire des cornes de gazelle. Nous étions en petit groupe (8 personnes) et une gentille dame marocaine nous a donné quelques recettes maison pour réussir des pâtisseries orientales: cornes de gazelle, petits bracelets, cornets et bricks au miel. Le cours dure environ 1h.

cours_1
cours_2
cours_3

Je vous donne la recette pour une trentaine de cornes de gazelle (de quoi rassasier toute une famille pour 2 semaines au moins !!):
Pour la pâte « extérieure »: 250 gr de farine, 3 cuillères de beurre fondu, 1 pincée de sel, 1 cuillère de sucre glace et un peu d’eau de fleur d’oranger.
Pour le contenu: 250 gr de pâte d’amande, 125 gr de figues, 4 cuillères de beurre fondu, 2 cuillères d’eau de fleur d’oranger et un tout petit peu de gomme arabique (pour l’arôme).
Préparation: Etaler la pâte sur le plan de travail et la pétrir pour en faire une très très fine couche. Mettre une petite boule de pâte (contenu) légèrement aplatie, au centre de la pâte et l’enrouler de façon à ce que ça donne une croissant assez large aux bords épais (oui, j’ai raté ma vocation de rédactrice de recette, c’est moche, je sais !). Décorer les bords du croissant de façon artistique avec une petite pince. Et voilou !

Et bien c’est pas si compliqué que ça en a l’air, il suffit juste de prendre le coup de main ! Et voilà le résultat après 10 petites minutes de cuisson seulement… Bon, nous n’avions pas de sucre glace mais en principe, on roule la corne de gazelle dedans, histoire que ça ressemble à quelque chose. Sur la première photo, vous avez les cornes de gazelle, les bracelets et les cornets. Un régal, heureusement qu’ils avaient prévu des bouteilles d’eau à gogo, parce que qu’est ce que ça donne soif ! Et sur la photo du dessous, vous avez les bricks au miel. Si quelqu’un veut la recette, faîtes moi signe.

r_sultat_1
r_sultat_2

Et cerise sur le gâteau, on est tous repartis avec un gros sac rempli d’un plat à tajine en grès. Pas mal hein ?

cadeaux_1 cadeaux_2

Tout cela m’a donné envie de tenter l’expérience à la maison. Pas en ce moment, bien-sûr, vu les températures caniculaires, mais je me garde ces petites recettes de côté. Et en attendant, en cas d’envie urgente, je pourrais toujours faire une virée à la Bague de Kenza (oui, je sais que c’est pas marocain mais algérien… mais c’est excellent quand même ;)

C’est où ?
Les cours ont lieu au Chêne Vert, le restaurant qui se situe tout au fond derrière le Bar Rouge, qui est dans la cave à vins du Lafayette Gourmet (et qui est reconverti en bar à tajines, jusqu’au 6 juin). Pour vous inscrire, s’il reste des places, il faut aller sur le site et envoyer un mail.
Galeries Lafayette Haussmann – M° Chaussée d’Antin ou Havre-Caumartin

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram