expo Anonymes

Page 1 sur 11

Les TRÈS bonnes adresses du week-end

Aujourd’hui, je vous propose non pas une mais deux excellentes adresses parisiennes, à tester sans l’ombre d’une hésitation !

*****

Depuis plusieurs années maintenant, Mamie Gâteaux fait partie de ces adresses parisiennes dont on (ou « je », si vous voulez, ok…) ne pourrait plus se passer. Je ne serai pas longue puisque je vous ai déjà parlé (ici… il y a presque 2 ans déjà !) de cet adorable petit salon de thé situé entre le Bon Marché et la Fnac Montparnasse (on a les repères qu’on peut, nah !).

J’aime le côté un peu suranné de la déco, c’est bucolique, délicieusement rétro et tout simplement bourré de charme. Le service et l’accueil sont plus qu’à la hauteur du cadre: adorables et plein de gentillesse et d’humilité (et face à la clientèle de connasses pintades parisiennes qu’il y avait samedi dernier, j’admire leur capacité à rester aussi courtois !).

1
2
34
5
67

Bref, qui dit nouvelle saison dit nouvelles gourmandises chez Mamie Gâteaux, et je dois avouer que je suis particulièrement fan de la carte d’hiver !

Côté salé: Tout donne envie ! Tarte chèvre épinards (8€50), tarte mimolette, lardons, brocolis, tomates cerises (8€50), crumble de légumes au parmesan et aux pignons de pin (9€50), salade de jambon cru sauce tapenade (8€50), salade de saumon fumé (12€)…

Nous avions choisi 2 tartes salées pour commencer le déj’: la tarte mimolette, lardons, brocolis, tomates cerises (fine, généreuse et très savoureuse) servie avec une petite salade parfaitement assaisonnée et des carottes fraîchement râpées (je n’en avais jamais mangé d’aussi bonnes, c’est vous dire !).

8

La tarte chèvre épinards est, quant à elle, au moins aussi délicieuse…. une tuerie, y’a pas d’autre mot !

9

Côté sucré: Rien de moins appétissant dans cette avalanche de pâtisseries homemade (5€) ! Tarte figue amande (déjà testée et méga approuvée), crumble pomme framboises (idem… trop trop miam !), tarte poire noisette, moelleux au chocolat, gâteau à l’orange…

Sans parler du classique mais délicieux carrot cake (aussi bon -si ce n’est meilleur- que celui de Rose Bakery… comment ai-je pu passer à côté pendant tout ce temps ?!).

10

Et ce délicieux gâteau au marron à savourer… jusqu’à la dernière miette ! ;)

11
12

A adopter définitivement !

C’est où ?
Mamie Gâteaux
66, rue du Cherche-Midi (6è) – M° St Placide ou Sèvres-Babylone
Ouvert du mardi au samedi de 11h30 à 18h.
Pas de réservation.

*******

Puis, dimanche, seconde bonne pioche du week-end avec le BAL. Ce bel espace (qui comprend aussi un café et une librairie), caché au fond d’une impasse, à deux pas de la place de Clichy et face à un jardin d’enfants, est dédié au document visuel dans tous ses états, fixes et en mouvement, à la représentation du réel… d’Eugène Atget à Jeff Wall, de Gilles Peress à Allan Sekula. Le BAL a été initié par les Amis de Magnum, association créée grâce au soutien des photographes de la célèbre agence qui en sont les initiateurs et le président n’est autre que Raymond Depardon, himself. Pourquoi le BAL ? Trois lettres en majuscules, pour ne pas oublier qu’avant de se consacrer à l’image-document, ce bâtiment était, durant les années folles, une salle de bal où les immigrés italiens venaient guincher !


L’objectif du BAL est de proposer des expositions (photographie, vidéo, cinéma), des débats, des conférences, des rencontres et des confrontations entre travaux historiques et jeunes auteurs. D’ailleurs, depuis le mois de septembre, le lieu a ouvert le bal (mouahahah, je suis drôle ! ou pas) des débats avec une exposition inaugurale centrée sur le continent nord-américain et la question de l’individu et de l’anonymat appelée Anonymes, l’Amérique sans nom : photographie et cinéma. Une très belle expo, à voir jusqu’à dimanche prochain (le 19), n’attendez plus !


Avant de visiter l’expo, nous en avons profité pour tester le brunch du BAL Café attenant: une excellente surprise !

Côté déco, l’épure et la sobriété sont de mise: du noir et blanc, un long bar derrière lequel les bouteilles sont rangées comme dans une bibliothèque, quelques petites tables simples et accueillantes, un grand tableau noir accroché au mur sur lequel est inscrit le menu du jour et quelques cadres photo comme pour rappeler le thème de l’endroit ! Vous avez du le lire un peu partout dans la presse, mais si ce n’est pas le cas, sachez que cette adresse est tenue par des anciens de chez Rose Bakery, inspiration que l’on retrouve un tout petit peu dans l’assiette et dans la clientèle bobo présente en masse, mais absolument pas dans l’accueil, qui est ici adorable, simple, soigné et réellement attentionné. Ouf, ça fait du bien ! Le lieu est victime de son succès donc si vous voulez aller y tester le brunch du dimanche, allez-y bien bien avant 12h (ça ouvre à 11h) sous peine de devoir patienter trèèès longtemps !

1
23
4
5
67

Pour le brunch, pas de formule mais une carte bien garnie (qui change un petit peu chaque week-end) dans laquelle il s’agit de piocher allégrement, à l’envie. Les propositions sont assez nombreuses et variées, on peut se délecter (entre autres) de : porridge, fromage blanc aux fruits, welsh rarebit, saumon fumé & beurre d’Echiré, lemon buttermilk pudding, mince pie, muffin au potimarron…

Sur notre table: Thé English Breakfast pour 2, jus de pomme, eggs (bio), bacon, tomates servis avec une assiette de scones et des toasts, pancakes au sirop d’érable (tendres et moelleux, yummmmmy !), scones frais (tout chauds… à se damner !) servis avec de la confiture et du beurre d’Echiré, sans oublier le di-vin (et je pèse mes mots) Rachel’s Cheesecake (de la mort qui tue… au moins !).

8
9
11
10
12

Tout est vraiment très très réussi, il y en a pour toutes les faims et surtout les plats sont très bons, simples, authentiques et frais. Et sincèrement, ça se sent ! Côté prix, comptez environ 25€ par personne (ça peut être moins si vous avez moins faim, évidemment, vu que c’est à la carte !), donc rien d’excessif, surtout quand on voit la qualité…

En bref, une adresse à tester impérativement et qui fait désormais partie de mes indispensables.

C’est où ?
Le BAL & Le BAL Café
6, impasse de la Défense (18è) – M° Place de Clichy
01 44 70 75 51
Brunch le dimanche de 11h à 16h.
+ d’infos sur le site.

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram