Emilie Simon

Page 1 sur 11

Souvenirs de concerts (#hiver 2010)

Depuis le temps que ce billet dort dans les tiroirs de ce blog (environ 3 mois ? oui, quelque chose du genre), et bien le voilà… enfin ! Je vous livre donc ici une sorte de carnets d’impressions et de jolis souvenirs de concerts entre janvier et mars dernier :)

Quelques concerts classiques dont j’ai déjà parlé ici et ici, mais paradoxalement, c’est le concert le plus court qui m’a le plus marquée, le mini-récital Chopin par Alexandre Tharaud. J’en ai encore la chair de poule…

Tharaud

Émilie Simon au Casino de Paris
Plus qu’un concert, nous avons assisté à un vrai show au Casino de Paris pour la promotion de son dernier album, The Big Machine à qui on faisait la part belle ce soir là. Un moment très agréable avec de jolis jeux de lumière poétiques, un univers coloré et la voix d’Émilie Simon qui nous emporte trèèès loin !

Emilie_Simon

Pony Pony Run Run à la Cigale
J’en ai déjà parlé alors je ferai court: Pony Pony Run Run dépote bien sur scène mais j’ai trouvé quand même qu’ils manquaient d’un peu de bouteille pour que ce soit génial… laissons-les murir un peu ! Tout comme le public présent dans la salle d’ailleurs ! C’était en semaine, pourtant. Un jeudi. Y’a toujours école le vendredi non ?! Bouuuuuh, la vieille aigrie ! Je sais.

Pony_Pony_Run_Run


♥ Thomas Fersen
à la Cité de la Musique
J’ai déjà vu Thomas Fersen en live un certain nombre de fois et j’dois dire qu’il est vraiment difficile de s’en lasser tellement le plaisir qu’on prend à chaque fois est énorme ! Ce mec est génial et il sait tout faire: il chante et maîtrise piano, guitare, harmonica, flute, ukulélé… J’adore son sourire en coin, son look dégingandé et son air de ne pas y toucher faussement naïf ! Sans parler de la poésie onirique de ses textes: les dieux du panthéon fersenien sont des lions, des croque-morts, des filles frivoles ou des assassins, qui l’air de rien, assassinent leur prochain… Pendant deux heures, Fersen se transforme en conteur drôle et décalé, et on se laisse facilement transporter par sa voix envoutante. Ce soir-là, c’était une représentation spéciale intitulée « Mythologie » durant laquelle il nous a proposé des titres inédits de son prochain album et a joué à saute-mouton avec le temps et les albums de sa discographie mettant en valeur la précision de son écriture et la richesse extrême de son univers ! Un excellent moment.

thomas_fersen2
thomas_fersen

♥ Revolver à la Cigale
J’aime beaucoup l’album de Revolver et je dois dire qu’ils m’ont enchantée lors de leur passage à la Cigale. Il faut dire aussi que les p’tits mecs de Revolver ont vraiment tout pour eux: beaux à faire hurler les midinettes, de légers faux airs des Fab Four mais avec des harmonies à faire pleurer sous les chaumières, talent et humilité, des chansons qui gagnent à être entendues en live… Bref, un vrai bonheur !

Revolver


Emily Jane White à l’Alhambra
Pas grand chose à dire et à retenir de ce concert puisque j’ai été assez déçue de la prestation d’Emily Jane White un peu mollassonne et tiède en live. Je la préfère dans mon iPod !

emilyjanewhite


♥ Joss Stone
à l’Olympia
Une belle surprise que ce concert de Joss Stone (dont j’ai raté le début à cause d’Alexandre Tharaud… oui, c’était pour la bonne cause !): la voix, le groove, la classe… tout y était. Un très beau moment !

joss_stone

♥ Benjamin Biolay au Casino de Paris
Une vraie surprise, là encore: sur scène, Biolay est vraiment très sobre, un mélange de simplicité et d’humilité (j’ai été étonnée qu’il remercie autant son public… un peu comme si rien n’était acquis, pour lui). La grande classe… Je vous disais ici à quel point j’apprécie son dernier album La Superbe et le concert était totalement à la hauteur. Il en donnera deux autres au Casino de Paris en mai et si j’avais pu, j’crois bien que j’y serais retournée !

benjamin_Biolay

♥ Florence and the Machine au Bataclan
J’en retiens l’impression d’une atmosphère bizarre avec en toile de fond une gigantesque tenture fleurie baroque à souhait, et devant, une harpe, des cages à oiseaux et autres loupiotes ! Tout pour donner au concert une petite touche intemporelle envoutante et pleine de légèreté… En bref, un concert vraiment très sympa et punchy, plein d’énergie et surtout, la voix de Florence, vraiment impressionnante et super bien maitrisée en live.

Florence1
Florence2

♥ Vampire Weekend à l’Olympia
Les p’tits gars de Vampire Weekend sont de vrais pros sur scène. Sans pour autant rendre mécaniques leurs interprétations, ils parviennent à restituer admirablement leur musique tout en y ajoutant une touche live particulièrement dynamique. Un très chouette concert donc avec un savant mélange des deux albums. Rien à redire !

VWEVWE2

VWE3VWE4

♥ Tom McRae à la Maroquinerie
Un concert qui ne m’a pas entièrement satisfaite puisque j’y ai trouvé un Tom McRae plutôt rock et dynamique (ce qui ne me déplait pas dans l’absolu, mais je préfère largement son côté mélancolique !) là où j’attendais plutôt quelque chose d’intimiste, presque acoustique. Mais qu’à cela ne tienne, je retourne le voir à la Cigale en octobre quand même ^^

Tom_McRae
La_Maroquinerie

Et ce soir, je vais voir Mélodie Gardot à l’Olympia ^^

melody_gardot

Et puis, pas mal de concerts prévus pour les prochains mois, et promis, j’vais essayer de vous en parler au fur et à mesure ce coup-ci. « Essayer », j’ai dit ! J’ai super hâte de me rendre aux quelques concerts qui m’attendent en avril: les Cranberries au Zénith la semaine prochaine, Newton Faulkner à la Maroquinerie, puis She & Him à l’Alhambra en fin de mois !

Edit: J’ai appris ce soir que finalement, les Cranberries ne pourront pas assurer les dernières dates de leur tournée, à Montpellier, Genève, Nice, Paris, Rouen et Amiens. La chanteuse Dolores O’Riordan est souffrante, un médecin lui ayant diagnostiqué des nodules dans la gorge l’obligeant à s’arrêter pendant 6 semaines. SUPER :(((( Apparemment, le producteur français des concerts des Cranberries prévoit de les reporter dans les prochaines semaines à la fin du mois de mai et début juin. Pour l’instant aucune date n’a été précisée cependant les billets restent valables pour les dates de report.

Mes petits plaisirs du moment

Pour bien commencer cette nouvelle semaine, quoi de mieux qu’une nouvelle fournée de petits plaisirs? Et puis, ça faisait longtemps mine de rien (début décembre quand même !) sauf si on considère mes cadeaux de Noël comme de trèèèès gros plaisirs plaisirs évidemment ! C’est partiiii ^^

Petits plaisirs gourmands: Pas grand chose à dire vu que je vous ai parlé de mes derniers petits plaisirs gourmands il y a quelques jours seulement mais j’ai plein plein d’envies et surtout la volonté de tester des tonnes de nouvelles recettes simples mais délicieuses. Quelques repérages dans mes magazines culinaires récents et sur un nouveau petit Marabout (dans la collection « Les Petits Costauds Côté Cuisine »… rien que le nom, j’adore !) « Brunchs et Petits Dîners pour Toi & Moi ». 200 nouvelles recettes… ça devrait pouvoir me satisfaire au moins pour un temps, non ?!

recettes

Et depuis quelques jours, j’ai envie d’investir dans une yaourtière (celle là me plaît bien, des avis ?)… Allez savoir pourquoi !

Yaourtiere_Lagrange

Petits plaisirs musicaux: Emilie Simon, il y a quelques jours, sur la scène du Casino de Paris. Une très belle découverte (même si un peu trop de passages électro à mon goût), sa voix est vraiment mise en valeur par le live. Un très bon moment !

concert2

Et très probablement Pony Pony Run Run cette semaine à la Cigale… juste de quoi se mettre en forme !

pony_pony_run_run

Petits plaisirs séries: Après avoir dévoré les 3 premières saisons de Heroes en quelques semaines (geekette powaaaa !), je suis en train de découvrir pas à pas la saison 4 !

Heroes_s4

Et j’ai découvert avec plaisir les premiers épisodes de Suburban Shootout la semaine dernière sur Arte. Une sorte de mélange british complètement barré entre Desperate Housewives et Kill Bill ! A suivre ;)

suburban_shootout

Petit plaisir culturel: L’expo Michael Kenna à la BNF Richelieu. Très influencé par le travail Bill Brandt, celui de Kenna est uniquement axé sur du paysage en noir et blanc sur un format quasi-unique (20x20cm). Certains clichés paraissent assez figés (effet carte postale) et les cadrages sont parfois curieux mais j’aime beaucoup le côté épuré et l’aspect poétique qui s’en dégage. C’est jusqu’à dimanche.

kenna

Petits plaisir théâtre: La nouvelle saison est sur le point de commencer et j’ai commencé à recevoir quelques invits pour certaines pièces que j’ai très envie de voir ! Beaucoup beaucoup de billets à venir donc, je vous reparle de tout ça très vite ;)

th__tre

Petit Plaisir Geek: Les soldes m’ont permis de me faire plaisir avec deux jeux qui n’étaient pas sur ma liste de priorités mais que j’avais envie d’avoir quand même: Sonic Unleashed et Animal Crossing-Let’s Go to the City (que je connaissais déjà !) sur Wii. De très bons moments en perspective !

jeux

Petit plaisir lecture: Commencer un nouveau livre ! J’ai enfin fini Les Disparus de Daniel Mendelsohn (chronique à venir) et vais me lancer dans Pride and Prejudice and Zombies by Jane Austen et Seth Grahame-Smith ! Ça va me changer hihi ;)

book

Petits plaisirs Bien-Être: Comme vous avez pu le voir il y a quelques jours dans mon butin de Noël, j’ai maintenant un diffuseur d’huiles essentielles chez moi et du coup, je me suis procurée (chez Nature & Découvertes encore !) un chouette petit coffret de « 3 Huiles Essentielles bio pour bien passer l’Hiver »: eucalyptus, arbre à thé et niaouli. Je n’ai essayé que l’eucalyptus pour le moment mais c’est vraiment agréable…

HE

Au passage, j’ai pris un peu par hasard un coffret de 6 tisanes du monde, juste comme ça, pour essayer. Et bien, en plus d’être bon, tout ça s’est avéré vraiment très performant ! Dans cet assortiment on trouve des tisanes pour toute la journée: tisane vitalité (à base de maté et de menthe), tisane circulatoire (cannelle et réglisse), tisane digestive (cardamome et muscade), tisane drainante (gingembre et badiane), tisane relaxante (coriandre et oranger) et tisane sommeil (rooibos et hibiscus… moi qui avais du mal à m’endormir le soir, ça marche super bien, je m’endors après 3 pages d’un bouquin !). C’est vachement bon, léger, parfumé et efficace. Je suis conquise !

tisanes

Petit plaisir Girly: Un Bain Moussant Délice d’Amande de chez l’Occitane avec des magazines de pouffina et une belle bougie parfumée ! Idéal pour se changer les idées et se détendre…

bain_moussant

Je ne parle pas plus de mes petits plaisirs beauté car je pense en faire un assez long article dans la semaine ;)

Petit plaisir modesque: Finalement, j’ai été très raisonnable côté fringues pour cette fournée de soldes d’hiver. Mis à part un gros gilet douillet chez Mango, une petite robe d’hiver au CDC et ma petite paire de ballerines chez André, je n’ai rien acheté. Je n’ai même pas trouvé de paire de bottes qui me plaise plus que ça. Bouh. On verra l’année prochaine… en attendant, je garde mes sous pour la nouvelle collection ! Je profite de cet espace pour vous montrer le pashmîna que j’ai eu à Noël dont je vous parlais ici. C’est douuuuuux ^^

pashmina

Petit plaisir évasion: Je ne me suis pas vraiment éloignée de Paris depuis mes quelques jours à Londres en novembre dernier et le besoin d’évasion commence à se faire sentir. J’ai ma Wonderbox à utiliser pour un petit WE insolite en France mais le fait de rêver devant des blogs de voyage et de compulser les brochures des agences m’a donné des envies de partir plus loin… beaucoup plus loin ! A suivre…

_vasion

*** Des bisous et une bonne semaine à tous ! ***

J’vous ai pas raconté… #Dans mon iPod

En préparant cet article, je me suis rendue compte que je n’avais quasiment pas parlé musique sur ce blog depuis l’été dernier. Ça craint du boudin ! Il faut vraiment que je trouve un moyen de vous faire partager mes découvertes musicales au fur et à mesure. Du coup, pour ne pas vous assommer de mots, je suis allée au plus simple, juste pour essayer de vous donner envie de découvrir certains artistes que j’écoute régulièrement.

Dans mon iPod ces derniers mois, il y a eu…

♥ De la douceur fémininement poétique…

Coeur_de_Pirateemilie_simonemily_jane_white_victorian_america
Vanessa_ParadisIRM

* Cœur de Pirate : Un album qui est sorti il y a un petit moment déjà mais que j’ai découvert un peu sur le tard (à force de trop en entendre parler, je n’avais pas eu plus envie que ça de l’écouter… esprit de contradiction de merde !). Et puis, par curiosité, je l’ai quand même écouté et je n’ai pas été dégoutée ! C’est une pop folk doucereuse, résolument teenager, aux airs légers et aux paroles un peu moins, frêle comme une fleur qui cherche à s’ouvrir. A suivre, donc !
* Emilie Simon, « The Big Machine » : Un album aux couleurs moins minimalistes et feutrées que les précédents mais que j’ai tout de même apprécié. L’univers toujours intimiste d’Emilie Simon, prend ici quelques strass et paillettes, comme pour affirmer la maturité d’une jeune femme un brin excentrique. J’ai hâte de la voir sur la scène du Casino de Paris dans quelques jours !
* Emilie Jane White, « Victorian America » : On trouve dans « Victorian America » la même veine « dark folk » intimiste que dans son premier album « Dark Undercoat ». J’aime beaucoup ce ton toujours aussi mélancolique avec quelques éclaircies qui ressemble aux pages arrachées d’un journal intime.
* Vanessa Paradis, « Best Of » : Pas besoin d’en dire plus. Mon iPod est content !
* Charlotte Gainsbourg, « IRM »: Une bonne surprise que ce nouvel album de Charlotte fait en collaboration intense avec Beck… même si (oui, petit bémol quand même) le petit méli-mélo de genres rend les écoutes successives moins intrigantes et hypnotiques que la première.

♥ De l’imagination onirique et du beau texte…

mister_mystereBiolay

* -M-, « Mister Mystère » : Un album plus sombre et mélancolique que les précédents, plus Mathieu que -M- mais chaque titre vaut le détour. C’est un plaisir de se perdre entre ses mots et de danser au milieu de ses notes. Et ce live !
* Benjamin Biolay, « La Superbe » : Un des plus beaux albums de cette fin d’année, les textes sont magnifiques, d’une poésie moderne et élégante. Un double album d’une qualité remarquable.

♥ Du rock, de l’indé, du vrai (yeahhh), qui dépote, qui dépote…

muse_the_resistancearctic_monkeys_humbuggrizzly_bear
The_Dead_WeatherThem_crooked_vultures

* Muse, « The Resistance » : Et une déception, une ! Alors que Muse était pour moi l’une des plus grosses révélations des années 2000, je trouve les 2 derniers albums bien en dessous. « The Resistance » est une sorte de melting-pot qui ne semble pas savoir ce qu’il veut, ni où il va. C’est un brassage étrange entre des tubes à chanter sous la douche (« The Resistance », « Uprising »), des hommages (à Queen dans « United States of Eurasia », à Depeche Mode dans « Undisclosed Desires »), des déceptions (« Guiding Light ») et une mini-symphonie classique qui vient conclure le disque. Mouais…
* Arctic Monkeys, « Humbug » : Aux premières écoutes, on se demande où est passée la fougue des jeunes anglais, car l’ensemble de l’album parait compact, comme si aucun morceau ne sortait vraiment du lot. Tout ça se dénoue un peu après plusieurs écoutes et il faut du temps pour l’apprécier, même si je dois bien reconnaître que certains titres sont de véritables hits derrière lesquels on sent la patte Josh Homme de QOTSA (qui a travaillé sur l’album).
* Grizzly Bear, « Veckatimest » : Un album qui reprend en douze titres les recettes du succès de Grizzly Bear, qui continue de nous livrer sa dose de musique de chambre pop teintée d’une pointe de pop folk. J’adore leurs têtes étranges et leurs chansons légères comme des plumes ! Une des plus chouettes surprises de l’année.
* The Dead Weather, « Horehound » : Enregistré chez Jack White à Nashville en trois semaines, « Horehound » réunit sous le nom de Dead Weather quelques personnalités marquantes de la scène rock: Alison Mosshart des Kills (au chant), Jack Lawrence des Raconteurs (à la basse) et Dean Fertita des Queens Of The Stone Age (aux guitares et claviers). Jack White assure donc sur cet album les parties de batterie, étonnantes d’idées et d’imperfections rafraîchissantes et partage le chant avec Alison Mosshart. De l’urgence du projet naît un album de blues-rock garage enflammé, instinctif, épique, sauvage et cru. Difficile d’éteindre le feu après ça !
* Them Crooked Vultures : L’évènement rock de cette fin d’année avec un groupe formé par Josh Homme des QOTSA, Dave Grohl de Nirvana et John Paul Jones de Led Zeppelin. Excusez du peu ! La première écoute est une gifle, on ne comprend pas tout, la musique est dense, torturée. Mais une impression de puissance extraordinaire s’en dégage. Les arrangements, le clavier et la basse sont de John Paul Jones ça saute aux oreilles, mais on sent aussi la créativité de Josh Homme, sa voix et ses riffs particuliers. La sauce prend à chaque note. Une tuerie !

♥ Du Easy Listenning

pony_pony_run_run_coverNNBxx

* Pony Pony Run Run, « You need Pony Pony Run Run » : Une pop sympa et pleine d’énergie (oui, c’est laconique mais je ne vois pas grand chose de plus à dire à propos d’un album qui me sert surtout lorsque je fais mon jogging !).
* Naive New Beaters, « Wallace » : 3 copains parisiens un peu barrés au look vintage et décalé inspiré du prince de Bel air ou de Tante Ginette qui nous sortent un album rempli de pop bien sympa. Alors clairement, Naive New Beaters ne joue pas dans la catégorie « prétendant au titre d’album de l’année » mais parvient, via un mélange des styles original qui ne sonne jamais vulgaire, à emporter l’adhésion.
* Xx : Un des grands buzz de fin d’année (vraiment mérité ?!). En tout cas, ça s’écoute pas trop mal et c’est très efficace dans la salle de sport !

♥ The Girls that Rocked…

batforlashesFlorence___the_MachineScarlett_Johansson_break_up

Norah_JonesAu_Revoir_Simone

* Bat for Lashes, « Two Suns »: Le second album de Natasha Khan dans lequel elle imprime un peu plus sa personnalité sur une musique à la fois envoûtante et maniérée et qui, à la manière d’une Björk ou d’une Kate Bush, réussit à créer un univers très personnel où les atmosphères et l’ambiance, à la fois mystique et éthérée, occupent une grande place.
* Florence + the Machine, « Lungs » : Florence Welch possède une voix marquante et remarquable et « Lungs » est la réunion de différents musiciens autour de ses textes. Parfois soul souvent indie, l’album est surtout rythmique sur des arrangements minutieux déployant des toiles de fond changeantes, où la tension le dispute à la rêverie, la mélancolie à l’enthousiasme. Etonnant !
* Scarlett Johansson & Pete Yorn, « Break Up »: Une très bonne surprise pop et acoustique que ce second album de Scarlett, loin devant « Anywhere I lay My Head ». Ouf !
* Norah Jones, « The Fall » : Le virage musical que l’on pouvait déjà entrevoir sur « Not Too Late », se dessine encore plus ici: « The Fall » apporte une toute autre saveur (plus pop/rock) à la discographie de Norah Jones, ne l’enfermant plus dans uniquement dans une « case jazz ». Elle montre sur cet album qu’elle sait faire autre chose, en s’essayant à d’autres styles musicaux plus variés, et elle le fait bien !
* Au revoir Simone, « Reverse Migration »: Un très joli album de remix acidulés à consommer comme un petit bonbon musical.

♥ De l’indé, de la folk, qui vous souffle doucement dans le cou le soir avant de s’endormir…

bowerbirdskings_of_conveniencenurses
RevolverDepartment_of_Eaglespeter_doherty

* Bowerbirds, « Upper Air » : Un groupe très sympa dont je vous ai déjà parlé, un album plein de grâce et d’arrangements majuestueux qui fait penser à Bon Iver et Andrew Bird. Je les ai ratés fin octobre au Point Ephémère, j’essaierai de ne pas manquer leur prochain passage à Paris !
* Kings of Convenience, « Declaration of Dependance » : Là aussi, je vous en ai déjà parlé plusieurs fois, c’est l’un de mes gros coups de cœur de cette année. De la douceur brute pour les oreilles, à écouter sans modération !
* Nurses, « Apple’s Acre »: Une bande assez déjantée sur des chants psychés plutôt sympatiques. Une musique magique et insaisissable.
* Revolver, « Music for a While »: « Music for a While » se démarque par un son pop/rock très doux et mélodique influencé par les harmonies des Beach Boys et de Simon&Garfunkel, l’élégance d’Elliot Smith et la simplicite de Radiohead. Une chouette découverte !
* Department of Eagles, « In Ear Park » : Un mic-mac fait de mélodies aventureuses et bancales tout en étant bien maîtrisées, dans un univers pop/folk voisin de Fleet Foxes mais de façon plus audacieuse et délurée, à la manière de Grizzly Bear.
* Peter Doherty, « Grace/Wasteland »: Un de mes gros coups de cœur de l’année, un album magnifique, puissant, comme un hommage vibrant à toute la pop anglaise. Une merveille !

*****

Cette liste est non exhaustive évidemment, il y a encore quelques découvertes dont je n’ai pas parlé mais j’en garde dans ma manche pour janvier (histoire d’avoir quelques trucs à vous raconter !). Si ça ne vous suffit pas, vous trouverez pas mal de p’tites choses de 2009 très sympas par ici. La semaine prochaine, je vous parle de mes coups de coeur littéraires de ces derniers mois (spéciale dédicace pour Kalinouz eheh ;)

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram