East Village

Page 1 sur 11

New York avec moi (9) – East Village and NoHo

Après quelques semaines d’abstinence, je continue mon carnet de voyage sur les quartiers de Manhattan pour vous parler d’East Village et de NoHo.

Bienvenue au cœur de l’âme underground new-yorkaise ! East Village était jusqu’à il y a peu, un quartier extrêmement vivant, repère des punks et marginaux en tout genre. Il s’est beaucoup assagit aujourd’hui, et on ne retrouve plus la même ambiance que dans les années 90. Néanmoins, bars, restos, salles de concert, clubs et boutiques vintage ne manquent pas… Et il n’y a pas trop de touristes ! Vous verrez que les bobos du quartier cohabitent avec une communauté ukrainienne et polonaise toujours présente, regroupée autour de 2nd Ave, 1st Ave et Avenue A.

east_village_astor

Quelques curiosités du quartier :
* A partir de Cooper Square et en direction de Tompkins Square Park s’étend St Marks Place, une rue très animée, fréquentée par des artistes et des étudiants, bordée de bars, de galeries d’art, de friperies et de vendeurs de livres et de disques d’occasion. Cœur de la contreculture dans les années 60, St Marks Place fut habitée par des personnages aujourd’hui entrés dans la légende (s’y trouvait notamment la galerie exposant Jean Michel Basquiat et Keith Haring). Le quartier est un peu kitschouille, mais très agréable !

IMG_0407
st_mark_2
st_mark_3

* East Village contient un nombre assez incroyables de communautés aux confessions totalement différentes, parmi lesquelles, communauté ukrainienne oblige, on trouve par exemple l’imposante St George Church (une église catholique ukrainienne).

IMG_0408
IMG_0409

* Autre église assez célèbre dans le quartier: St Mark’s Church in-the-bowery. Cette charmante église épiscopalienne de style colonial fut érigée entre 1795 et 1799 (le portique fut rajouté en 1835) sur l’emplacement de la chapelle familiale construite dès 1860 par Peter Stuyvesant à proximité de sa propriété rurale. Un clocher de style grec revival fut rajouté en 1828, et un intérieur grégorien quelques années plus tard. Dans le cimetière ombragé, se trouve la tombe de Peter Stuyvesant, ainsi qu’une statue le représentant, offerte en 1915 par la reine Wilhelmine de Hollande.

IMG_0404

* Entre Greenwich et East Village, Astor Place, qui doit son nom à John Jacob Astor, arrivé à New York en 1783, qui fit fortune en quelques années et devint l’homme le plus riche du pays. Il vécut jusqu’à sa mort en 1848 dans Colonnade Row (429-434 Lafayette St), au sud de la place.

astor_square

* Découvrez aussi le quartier d’Alphabet City, situé à l’est de la 1st Ave. Les avenues n’y sont plus désignées que par des lettres, en l’occurrence A, B, C, D.  En vous baladant, vous découvrirez de nombreux jardins communautaires et de superbes fresques murales. L’avenue A compte également beaucoup de commerces pittoresques et des restaurants chics. Sur East 6th St, vous trouverez de petits restaurants indiens bon marché. Le quartier est devenu « bohême » dans les années 90, quand il s’est mis à attirer des jeunes et des artistes. Avant cela, il n’était pas conseillé de s’y  balader seul ! Tompkins Square Park (célèbre pour ses hêtres majestueux et pour abriter le Charlie Parker Jazz festival tous les étés) est un grand parc situé au cœur d’Alphabet City, dont il est le véritable poumon et le symbole identitaire.

tompkins

Pour finir ce billet, quelques mots sur NoHo (pour North of Houston Street, par opposition à SoHo), petit bout de quartier coincé entre Greenwich Village et l’East Village. Ce quartier relativement restructuré depuis quelques années possède comme SoHo, mais dans une moindre mesure, pas mal de cast-iron buildings. C’est un quartier de restaurants et de bars, une zone tampon relativement tranquille entre les deux villages qui le bordent.

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram