« D’or et de feu l’Art en Slovaquie à la fin du Moyen Âge »

Page 1 sur 11

« D’or et de feu, l’Art en Slovaquie à la fin du Moyen Âge » au Musée du Moyen Âge

Avant d’aller visiter l’une des deux grandes expositions du moment des Galeries Nationales du Grand Palais, à savoir France 1500, je suis allée récemment découvrir la nouvelle expo présentée au musée du Moyen Âge (longuement) nommée: « D’or et de feu, l’Art en Slovaquie à la fin du Moyen Âge ».

Qu’est ce qui se cache derrière ce titre à rallonge ? Et bien, un (petit) panorama de la période médiévale en Slovaquie, qui nous invite à découvrir et à comprendre la place qu’a tenu ce foyer artistique de premier plan dans l’Europe du XVè siècle. Les prêts consentis par des musées, collections et, pour la première fois et à titre exceptionnel, par des édifices religieux slovaques permettent de présenter les productions les plus représentatives de cet art : éléments de retables sculptés et peints, objets d’orfèvrerie et manuscrits, autant de témoignages de la richesse économique et culturelle du pays. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la période est loin d’être creuse et inintéressante dans cette région du monde puisqu’au XVè siècle, la Slovaquie est une province du royaume de Hongrie, intégrée au puissant empire des Habsbourg. Elle connait une prospérité sans précédent liée à l’essor des comptoirs marchands et au développement des mines de métaux précieux, et devient un véritable carrefour commercial qui brasse une population cosmopolite: marchands allemands, noblesse hongroise, agriculteurs slavophones… Si l’art de cette région doit beaucoup aux œuvres et aux artistes des pays germaniques limitrophes, et notamment de Vienne, des personnalités comme maître Paul -dont on voit quelques œuvres dans cette expo-, émergent et développent une création originale particulièrement bien préservée.

Un sujet loin d’être évident, donc, pour cette nouvelle exposition du musée du Moyen Âge et même si le thème est assez loin de ce que l’on a l’habitude de voir, on y apprend mal de choses (en même temps je suis loin d’être une spécialiste de la période, mais c’est toujours intéressant de combler ses lacunes !) sur l’âge d’or d’une région à la croisée d’influences variées et les œuvres sont splendides, inédites et de qualité. Les objets d’orfèvrerie, les sculptures et les peintures donnent un aperçu de l’intensité et de l’étendue de l’activité artistique de l’époque et frappent par leurs dimensions et la qualité de leur décor. La scénographie a été totalement repensée pour l’expo et met joliment en valeur les sculptures, que ce soit au niveau de leur exposition ou de leur mise en lumière, par exemple. Et quel plaisir de découvrir des œuvres rares dans un cadre aussi spectaculaire et exceptionnel que celui du Frigidarium du musée de Cluny !

Une expo à visiter lors d’une balade dans le très beau musée du Moyen Âge (pensez-y si vous ne l’avez pas encore visité, c’est gratuit tous les premiers dimanches du mois) ou comme une intéressante entrée en matière avant de visiter l’exposition consacrée à la France en 1500 au Grand Palais ! Pour finir, je vous propose une courte balade en images

1
2
34
5
78
6
910
1112
12bis
1314
1516
1718
1920

Merci à Claire pour cette jolie visite ;)

C’est où ?
« D’or et de feu, l’Art en Slovaquie à la fin du Moyen Âge »
Musée de Cluny – Musée National du Moyen Âge
6, place Paul Painlevé (5è) – M° Cluny la Sorbonne
Jusqu’au 10 janvier 2011.
Ouvert tous les jours (sauf le mardi) de 9h15 à 17h45.
Tarifs: 8€50 ou 6€50 (tarif réduit sur présentation du billet d’entrée payant à l’exposition « France 1500 » qui a lieu en ce moment aux Galeries nationales du Grand Palais et jusqu’au 10 janvier 2011).
Gratuit pour les moins de 26 ans et pour tous le 1er dimanche du mois.
Plus d’infos sur le site du musée.

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram