cyril lignac

Page 1 sur 11

J’ai testé: « Cuisine Attitude » by Cyril Lignac

Comme vous devez le savoir si vous me lisez depuis un moment, j’aime beaucoup la cuisine de Cyril Lignac, à la fois simple (dans le bon sens du terme évidemment) mais aussi originale, délicieuse et raffinée. Je suis une fervente adepte de ses émissions de télé, de ses bouquins, de son magazine que j’achète régulièrement (pour ne pas dire tous les mois, ahem !) mais également de ses deux excellentes adresses parisiennes (testées ici et ici). Je ne pouvais donc qu’être folle de joie lorsqu’on m’a proposé très récemment de tester (pour toi public, évidemment !) son nouvel atelier de cuisine, Cuisine Attitude.

Ce tout nouveau cours de cuisine est planqué au fond d’une petite ruelle pavée du Haut Marais. L’atelier est très beau, chic, spacieux, aéré et lumineux (car surmonté d’une grande verrière). C’est un endroit à la fois élégant et raffiné, qui a été conçu de façon à ce que l’on puisse circuler facilement à tous les postes du gigantesque plan de travail qui domine la salle. Astucieux ! Après avoir passé la porte, on est accueillis avec un petit déjeuner (café, thé Mariage et petites viennoiseries fraiches, un régal !) généreux et convivial, idéal pour faire un peu connaissance avec nos nouveaux camarades de classe avant le début du cours ! Pour info, sachez qu’on a le choix entre des cours de 2h (où l’on fait soit entrée+plat ou plat+dessert) ou des cours de 3h, comme celui auquel j’ai assisté, avec entrée + plat + dessert.

12345671012
11

Concernant le cours en lui-même, rien à voir avec tout ce que j’avais pu voir jusque là… Ici c’est à la fois très pro et ludique, haut de gamme mais accessible. On touche à tout, tout en apprenant les gestes des grands chefs. Le cours est vraiment pédagogique mais je n’irais quand même pas jusqu’à le conseiller à de grands débutants. Il est préférable d’avoir quelques bases (pas forcément trop poussées non plus, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !) en cuisine avant de s’y rendre sous peine de se sentir un peu largué. Ce que j’ai particulièrement aimé c’est que, contrairement à d’autres cours, ici on fait tout de A à Z, que ce soit la pâte de notre tarte, l’ouverture et le nettoyage des Saint-Jacques (ce que je n’avais jamais fait avant), la réalisation des ravioles, les sauces, etc… On apprend au passage que le timing c’est primordial en cuisine, surtout quand la chef nous met (gentiment hein, attention !) la pression car il ne nous reste plus beaucoup de temps pour finir le plat ! Un peu plus et on se croirait dans Top Chef ;) D’ailleurs, pour les groupies, sachez aussi qu’il est possible, une fois par mois, de participer à un cours avec Cyril Lignac himself (même si vous vous doutez bien que les places sont prises d’assaut) si toutefois vous n’avez pas peur d’être trop impressionnées par le chef ;)

Passons maintenant à ce qui nous intéresse vraiment: les petits plats ! Je vous propose de découvrir les recettes concoctées par notre petit groupe (8 personnes) pendant ce cours de 3h. A titre indicatif, les proportions de l’entrée et du plat sont données pour 4 personnes et du dessert, pour 8 personnes.

En entrée, nous avons préparé des ravioles de potimarron à l’amande & une infusion crémeuse à l’estragon.

Ingrédients:
– Pour les ravioles: 24 morceaux de pâte à raviole chinoise, 250 gr de potimarron, 250 gr de fond blanc, 50 gr de beurre, sel fin et poivre du moulin.
– Pour l’infusion crémeuse à l’estragon: 1 botte d’estragon, 1/2 litre de crème liquide, 1/4 de litre de lait entier, 1 gr d’agar agar et sel fin.
– Pour la déco: fleur de sel de Guérande et quelques feuilles d’estragon.

Préparation:
* Les ravioles : Éplucher le potimarron, le vider de ses pépins et détailler des cubes d’un centimètre de côté environ. Dans une sauteuse chaude, verser un trait d’huile d’olive et une noix de beurre et ajouter les dés de potimarron, assaisonner de sel fin et mélanger quelques secondes, mouiller avec le fond blanc de volaille et laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes. Retirer du feu et égoutter les dés sur un papier absorbant. Sur une feuille de pâte à raviole chinoise, passer du jaune d’œuf au pinceau, déposer sur chaque pâte un carré de potimarron puis une demie amande. Les recouvrir ensuite d’une autre feuille de pâte à raviole, les détailler à l’emporte pièce rond (de 6 cm de diamètre environ) et les poser sur une assiette saupoudrée de fécule de pomme de terre.

* L’infusion crémeuse à l’estragon : Effeuiller l’estragon et le ciseler finement pour une meilleure infusion du parfum. Dans une casserole, verser le lait entier et la crème liquide, assaisonner de sel fin et déposer l’estragon. Porter à ébullition. Retirer du feu et laisser infuser pendant 15 minutes. Passer la crème à la passoire très fine, ajouter l’agar agar, donner une ébullition et verser le tout dans un siphon. Gazer avec un cartouche et réserver au bain marie à 60°C.

* La cuisson des ravioles : Faire cuire les ravioles dans l’eau bouillante pendant 3 minutes.

* Finition et dressage : Récupérer sur la botte d’estragon les plus petites feuilles puis les réserver au frais dans un linge humide. Dans une assiette creuse, mettre 3 ravioles de potimarron à l’amande et poser dessus et autour l’infusion crémeuse d’estragon. Déposer harmonieusement quelques feuilles d’estragon gardées au préalable et parsemer le tout de sel de Guérande. Servir et déguster aussitôt !

122bis345

Côté plat principal, nous avons préparé des noix de Saint-Jacques au chorizo Belotta & une purée fine de patates douces.

Ingrédients:
– Pour les brochettes: 16 pièces de Saint Jacques, huile d’olive, 25 gr de beurre demi-sel, sel fin, fleur de sel de Guérande, 16 rondelles de chorizo assez fines (2 à 3 mm) et 4 piques en bois pour brochettes.
Pour la purée de patates douces : 1 kg de patates douces, 1/2 litre de lait entier, 250 gr de beurre et du sel fin.
– Pour le jus de Saint-Jacques : les bardes de Saint-Jacques, 1 trait d’huile d’olive, 15 gr de beurre, 1 échalote émincée, 50 gr de vin blanc, 30 gr de poudre de fond de beau et 1/2 litre d’eau.

Préparation:
* Les Saint-Jacques : Ouvrir au couteau rond les coquilles puis enlever les noix à la cuillère pour ne pas les casser. Bien garder les bardes de Saint-Jacques et les laver sous un filet d’eau froide pour qu’elles deviennent bien blanches. Nettoyer également les noix sous un filet d’eau froide et les réserver dans un linge propre au frais. Si c’est pour le lendemain, on peut les recouvrir d’un linge humide et réserver.

* Le jus des Saint-Jacques : Dans une sauteuse, verser un trait d’huile d’olive, ajouter une belle noix de beurre et faire colorer. Ensuite, ajouter l’échalote émincée, faire suer avant d’ajouter les bardes et bien les faire colorer. Faire réduire le jus de cuisson et déglacer avec un vin blanc, puis faire réduire de nouveau, mouiller au fond de veau et laisser cuire 30 minutes à petits frémissements. Au terme de la cuisson, passer le jus et le faire réduire si nécessaire.

* La purée de patates douces : Au fond d’un plat à gratin, déposer un lit de gros sel. Y poser les patates douces lavées, entières et non épluchées. Recouvrir d’un papier d’alu et les enfourner à 220°C jusqu’à ce qu’elles soient complètement cuites. Une fois que c’est le cas, les sortir du four, retirer la peau et les passer au thermomix (merveilleux engin !) ou au blender. Détendre la purée avec du beurre et de la crème.

* Les brochettes : Sur un pic en bambou, disposer une tranche de chorizo pliée en deux et une noix de Saint-Jacques, puis refaire l’opération avec 4 noix et finir par une tranche de chorizo.

* La cuisson des brochettes de Saint-Jacques : Dans une poêle chaude, verser un trait d’huile d’olive, puis une belle noix de beurre, faire colorer et ajouter les noix assaisonnées de sel fin, côté tranche en premier. Bien colorer en arrosant de beurre de cuisson, retourner et arroser de nouveau. Quand elles sont cuites, les déposer sur un papier absorbant et parsemer de fleur de sel de Guérande.

* Finition et dressage
: Dans les assiettes plates, déposer une jolie quenelle de purée de patates douces bien onctueuse. A côté, saucer de jus de Saint-Jacques et déposer la brochette dessus.

1234

Enfin, pour le dessert, nous avons élaboré une tarte au caramel de noix et un sorbet de citron vert.

Ingrédients:
– Pour la pâte sablée : 180 gr de beurre, 1 pincée de sel fin, 140 gr de sucre glace, 50 gr de poudre d’amande, 1 œuf entier et 270 + 90 gr de farine.
– Pour le caramel de noix : 140 gr de sucre semoule, 25 gr de glucose, 300 gr de crème liquide chaude, 100 gr de beurre, fleur de sel et 250 gr de noix fraiches épluchées.
– Pour le sorbet de citron vert : 1/2 litre de lait, 1/2 litre de jus de citron, 1/2 litre d’eau et 450 gr de sucre semoule.

Préparation:
* Le sorbet de citron vert : Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients. Mettre la préparation en sorbetière et laisser turbiner jusqu’à confection totale du sorbet.

* La pâte sablée : Préchauffer le four à 160°C. Dans un saladier, mélanger le beurre ramolli, le sel fin, le sucre glace, la poudre d’amande, l’œuf et 90 gr de farine. Dès que le mélange est homogène, ajouter les 270 gr de farine restants et mélanger de façon très brève. Étaler la pâte à 3 mm d’épaisseur entre deux feuilles de papier sulfurisé pour pouvoir la travailler plus facilement au rouleau. Foncer le moule à tarte et laisser reposer au frigo 15 minutes avant d’enfourner à blanc jusqu’à obtention d’une belle couleur ambrée (pendant 25 minutes environ). Pour imperméabiliser la pâte, passer au pinceau un peu de chocolat fondu à l’intérieur.

* Le caramel de noix : Déposer les noix épluchées sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et les laisser torréfier au four pendant 15 minutes. Dans une casserole, faire chauffer la crème. Dans une autre casserole, assez haute, verser le glucose et le sucre. Former un caramel à sec et lorsqu’il est blond foncé, mouiller avec la crème chaude. Laisser cuire puis ajouter le beurre et la fleur de sel. Mélanger et garder dans une petite cassolette de la sauce caramel nature puis à côté un saladier; enfin, verser le caramel puis ajouter les noix concassées grossièrement. Réserver.

* Pour finir la tarte : Dans le fond de tarte cuit à blanc, verser le caramel de noix puis réserver au frais.

* Finition et dressage
: Poser la part de tarte sur une assiette plate et à côté, poser délicatement une quenelle de sorbet au citron vert. Ajouter quelques points de sauce caramel gardée au chaud puis déguster aussitôt !

12345678
Et oui, tout ça ! Après le cours, chaque élève dresse son assiette (en glanant plein de petits conseils de préparation au passage !) et vient la meilleure partie, la dégustation ! Et bien, la récompense est à la hauteur de l’effort, je peux vous le dire car nous en avons pris plein les papilles. Tout était très très bon. Vous voulez voir ?

1

♥ Voici l’entrée, les ravioles de potimarron à l’amande avec une infusion crémeuse à l’estragon. Mon plat chouchou (à faire et à manger aussi): une tuerie autant au niveau des ravioles (rahhh le mélange entre l’aspect fondant du potimarron et le croquant de l’amande !) que de l’infusion à l’estragon. C’est décidé, il me fauuuut un siphon !

23

♥ Le plat: des brochettes de noix de Saint-Jacques au chorizo Belotta & sa purée fine de patates douces. Un véritable délice, le mélange de saveurs entre la Saint-Jacques et le chorizo est incroyable ! Et j’ai eu un gros gros coup de cœur pour la purée de patates douces, un régal de douceur sucrée ♥

4

♥ Et enfin, le dessert : la tarte au caramel de noix accompagnée d’un sorbet de citron vert. Je dois avouer que c’est ce que j’ai le moins apprécié car je ne suis pas une grande fan de noix, mais c’est juste une affaire de goût (et je l’ai mangée quand même… c’est vous dire si elle était bonne !). En revanche, le sorbet de citron vert était à tomber par terre et m’a donné envie de me procurer une sorbetière pour cet été !

5

En bref, Cuisine Attitude propose un très bon cours de cuisine où l’on apprend forcément beaucoup de choses quelque soit son niveau et ses aptitudes : idéal quand on veut s’améliorer et apprendre à préparer un véritable repas de chef à la maison. N’hésitez pas à aller voir le planning des cours sur le site !

C’est où ?
Cuisine Attitude
10 cité Dupetit thouars (3è) – M° Temple ou République
01 49 96 00 50
Cours du lundi au samedi de 10h à 13h et de 15h à 18h.
Tarifs: 2h: 80€, 3h: 100€.
Plus d’infos et réservations sur le site.

*****

Merci à Sophie, à Céline notre cuisinière de choc et à toute l’équipe de Cuisine Attitude pour ce très bon moment !

last

Langoustines rôties au Monbazillac et au gingembre

Cette semaine, je vous confie une recette pour faire genre « je suis une déesse de la cuisine qui fait des plats gastronomiques et qui ne se la pète pas ! »: les langoustines rôties au Monbazillac et au gingembre. J’ai trouvé la recette dans l’un des petits Hachette Pratique – Cyril Lignac « Dîners aux chandelles ».

langoustines

Pour 2 personnes:
– 16 langoustines crues
– 1 morceau de gingembre de 3 cm
– 15 cl de crème fraîche liquide
– 15 cl de Monbazillac
– 80 gr de riz blanc
– Sel et poivre
Dans la recette originale, il y avait de la ciboulette mais je n’aime pas ça donc vous ne verrez pas ça ici !

Préparation:
1/ Préchauffez le four à 200°C. Décortiquez les langoustines. Conservez têtes et carapaces. Épluchez et râpez finement le gingembre. Dans une casserole, mettez le Monbazillac et les carcasses de langoustines. Portez à ébullition et laissez réduire à l’état sirupeux. Filtrez et ajoutez la crème fraîche. Salez et poivrez.
2/ Disposez les langoustines dans un plat allant au four. Salez, poivrez et saupoudrez de gingembre. Mettez au four pendant 15 minutes. Pendant ce temps, cuisez le riz. Éteignez le four et entrouvrez la porte. Récupérez le jus de cuisson des langoustines qui sont dans le four et ajoutez-le à la sauce Monbazillac/crème fraîche. Faites réduire la sauce 5 minutes à gros bouillon.
3/ Garnissez vos assiettes de riz, disposez les langoustines autour et nappez de sauce.

C’est un délice !

Lignac

2 recettes méga simples pour un dîner d’hiver tranquille à la maison !

Ça faisait un petit moment que je ne vous avais pas confié de nouvelles recettes et pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé pas mal de choses. En voici deux petites, simplissimes et délicieuses, à partager pour une soirée tranquillou à la maison !

Rôti de porc doré à la moutarde et pommes de terre

Pour un dîner pour 2-3 personnes:
– 1 rôti de porc (environ 600 gr)
– 2 CS de miel
– 1,5 CS de moutarde
– des pommes de terre (2/pers)
– 10 cl de crème liquide
– 2 branches de thym
– de l’huile, du sel et du poivre

Préparation:
1/ Préchauffer le four à 200°C pendant environ 20 minutes.
2/ Enduire le rôti de porc d’huile, sel et poivre sur toutes les faces. Peler les pommes de terre, les rincer, les sécher et les couper en tranches fines (comme pour un gratin). Les poser autour du rôti dans le plat. Saler, poivrer, verser la crème liquide dessus et poser les branches de thym.
3/ Mettre le plat dans le four pour 30 min de cuisson.
4/ Pendant ce temps là, mélanger la moutarde et le miel dans un bol.
5/ Au bout des 30 minutes, ressortir le plat du four et verser la sauce sur le rôti et les pommes de terre.
6/ Remettre au four pour encore 30 minutes de cuisson.

Et ensuite, régalez-vous !

r_ti


Gratin de pennes à la tomate, by Cyril Lignac

Pour 4 personnes:
– 4 tranches de jambon
– 20 cl de crème liquide
– 120 gr de fromage râpé
– 300 gr de pennes
– 25 cl de sauce tomate
– 3 pincées de thym
– 4 cuillères d’huile d’olive
– sel, poivre

Préparation:
1/ Préchauffer le four à 200°C.
2/ Faire cuire les pennes dans de l’eau salée, les égoutter, les mélanger à l’huile d’olive et les placer dans un plat à gratin. Couper les tranches de jambon en lanières et les déposer sur les pâtes.
3/ Dans un saladier, mélanger sauce tomate, crème, la moitié du fromage et thym. Saler, poivrer et répartir sur les pennes. Saupoudrer le tout avec le reste du fromage râpé.
4/ Enfourner le plat pour 35 min de cuisson environ. Laisser refroidir quelques minutes avant de servir.

003
001

Enjoy !

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram