concert amos lee

Page 1 sur 11

Amos Lee au Nouveau Casino

J’ai eu beaucoup de mal à écrire ce billet car je suis encore sous le coup du merveilleux moment que j’ai passé hier soir au Nouveau Casino à l’occasion du retour d’Amos Lee sur l’une de nos scènes parisiennes (et française aussi, un peu). C’est un moment que j’attendais depuis des années, car Amos Lee est probablement l’un mes artistes actuels préférés. Autant vous dire qu’ « impatiente » est un doux euphémisme pour décrire mon état d’hier après-midi !

Mais revenons à nos moutons. En guise d’apéro, une première partie ébouriffante, Mut Lu, ami d’Amos Lee de Philadelphie qui nous livre des balades folk-soul à la guitare plutôt très très sympas. Si vous souhaitez l’écouter c’est par … J’ai écouté les chansons de ses deux albums sur iTunes sur son Myspace et j’dois avouer que j’ai été carrément plus séduite par le live que par les versions « studio ». Affaire à suivre donc !

Mut_Lu

Autant vous dire qu’à 21h, je n’en pouvais plus de trépigner d’impatience jusqu’à ce que… je vois Amos fendre la foule juste à côté de moi (groupie powaaaaaaaaaaa… ou pas !) pour arriver sur la scène. Il ne pouvait me faire de plus beau cadeau qu’en entamant le concert avec ma chanson préférée « Keep it loose. Keep it tight »…Un moment très beau tout en retenue, plein d’élégance, comme un chouette clin d’œil du hasard (ou du destin, mouahahahah, comment je rêve ?!) pour commencer la soirée !

1

Plus qu’un descriptif détaillé de la soirée, j’ai envie de vous livrer un recueil d’émotions que j’ai traversé et qui m’ont fait chavirer pendant ces quelques heures. Ce concert me l’a confirmé, Amos Lee est un artiste totalement habité. A chaque note, à chaque nouvelle chanson, on ressent totalement le texte et la musique de l’intérieur et c’est ce qui fait, je pense, que son travail me touche à ce point. Sans parler de cette humilité, de cette touchante retenue qu’il a et qui fait que je suis séduite totalement.

23

Inutile de préciser que je ne peux pas citer un moment préféré du concert puisque j’ai tout aimé… adoré même. A chaque mélodie, on ressent pleinement toutes les influences qui parcourent sa musique: jazz, folk, country, blues, soul… Comme une impossibilité de se fixer vraiment, de choisir, qui fait tout le charme de cet artiste. Sans oublier sa voix de malade, bien évidemment. Je ne saurais vraiment vous expliquer tout ça rationnellement car j’étais pratiquement en transe pendant toute la durée du concert mais c’était sublime. Voir tous les morceaux que j’aime passionnément et que je connais par cœur prendre vie d’une façon aussi belle, aussi touchante, aussi émouvante… il y a de quoi laisser sans voix.

Bref, j’ai vécu un de ces moments rares qui restera imprimé dans ma mémoire pour longtemps. Très longtemps.

4

Dis, Amos, tu reviens quand ?! En attendant, je vous ai concocté une p’tite playlist qui n’est pas celle du concert mais qui correspond plus ou moins à mes morceaux préférés (playlist qui connait actuellement des bugs à cause de Deezer, les morceaux ne peuvent pour le moment être écoutés entièrement tsss… mais ce sera apparemment réparé dans les plus brefs délais, comme toujours). Enjoy !

Le billet sans billet du dimanche avec une recette dedans

Aujourd’hui, j’ai décidé de ne pas mettre en ligne le dernier billet sur Bruxelles parce que:
– c’est dimanche, jour du Seigneur
– c’est dimanche, je me repose et je n’ai pas tout à fait fini l’article
– en plus, je viens de me faire arracher ma dernière dent de sagesse, donc j’ai une excuse en béton pour buller à souhait un p’tit peu
– je suis trop excitée de voir enfin Amos Lee en concert ce soir au Nouveau Casino et ça me donne pas envie de passer ma journée sur ce blog

Mais comme j’suis gentille et que je ne me suis pas déplacée pour rien, je vous donne une p’tite recette que j’ai essayé récemment et qui est une vraie tuerie: les verrines de riz au lait au cœur de fruits rouges. Non seulement, c’est délicieux et en plus, ça permet de finir les fruits rouges un peu trop mûrs qui restent dans le frigo qu’on n’a pas eu le temps de manger à temps ! Je dois avouer que les fruits rouges sont mon pêché mignon en ce moment, j’en achète toutes les semaines, je les grignote à foison, j’en fais des salades de fruits frais, je les mets dans des smoothies ou des muffins, bref, je ne m’en lasse pas !

salade_fruits_rouges
Trève de blabla, voici la recette (elle vient de l’Atelier des Chefs, pour ceux que ça intéresse).

Pour 6 personnes:
Pour le riz
* 150 gr de riz rond
* 4 jaunes d’œufs
* 180 gr de sucre en poudre
* 1 litre de lait entier
* 2 gousses de vanille

Pour le coulis de fruits rouges
* Au moins 200 gr de fruits rouges (au choix: mûres, myrtilles, framboises, groseilles, cassis…)
* 2 CS de confiture de fraise

Préparation:
Pour le riz
– Porter le lait à ébullition
– Laver le riz, le mettre dans le lait bouillant avec la gousse de vanille et la moitié du sucre et faire cuire 30 minutes à couvert (feu doux).
– Blanchir les jaunes et le restant de sucre.
– Quand le riz est cuit, incorporer le mélanger œufs/sucre et laisser refroidir à température ambiante.

Pour le coulis
Faire revenir à feu doux dans une casserole la confiture, 2 CS d’eau et les fruits rouges jusqu’à ce que le mélange devienne assez épais.

Disposer ensuite le riz au lait dans des verrines, faire un petit puits au centre et y mettre le coulis. C’est un vrai délice !

riz_au_lait

Bon dimanche et à demain pour un dernier billet exaltant (mouahahah) sur Bruxelles et peut-être un mini compte-rendu du concert d’Amos (si j’en ai le temps et en suis capable).

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram