Chez Casimir

Page 1 sur 11

« Brunch » chez Casimir: le Traou Mad

Voilà plusieurs mois que j’ai testé le brunch de Chez Casimir et j’ai encore tellement de mal à m’en remettre qu’il m’aura fallu tout ce temps pour terminer mon article ! Et non, ce n’est pas à cause du gloubiboulga (mouahahah, elle était si facile, même si super nulle, je sais… hum, désolée), mais grâce au Traou Mad (ça veut dire « les bonnes choses » en breton) que nous propose Thierry Breton le week-end dans son chouette petit troquet au pied de l’église St Vincent de Paul (près de la gare du Nord, dans le 10è).

Et le Traou Mad, c’est quoi ? Un concept de grignotage non stop, proposé tous les samedi et dimanche de midi à 19h. Des bonnes choses, il y a en à foison dans ce brunch vraiment pas commun qui se situe à mi-chemin entre le buffet campagnard et l’orgie bretonne où tout est à volonté, succulent, authentique et en quantité démesurée. C’est tellement énorme qu’on frôle limite l’indécence !

L’accueil est adorable et l’ambiance y est simplissime, décontractée, généreuse et pas snobinarde pour un sou. Pour un peu on se croirait presque à la campagne… en plein Paris. Ça parle assez fort, il y a beaucoup de monde et ce n’est pas évident d’aller se servir au buffet mais pour une fois, je n’ai pas eu à m’en plaindre car ce joyeux capharnaüm fait partie du lieu et lui va comme un gant ! Sinon, pour le reste, le cadre est assez classique et ressemble à une brasserie parisienne typique. Petit + pour la cave, en revanche, très belle et située à l’intérieur du restaurant près des cuisines. Comme pour le reste ici, c’est à la bonne franquette et dès qu’on arrive, le patron nous propose d’aller nous servir et de choisir ce que l’on veut. Il y a du choix, les prix sont honnêtes et cerise sur le gâteau, on peut même repartir avec nos bouteilles entamées mais pas encore finies. J’vous avais bien dit qu’on était choyés chez Casimir (parce que c’est bien connu, sur l’île aux enfants, c’est tous les jours… ?! ok, j’arrête).

1
23
45
67

Concernant l’assiette (puisque c’est ça qui vous intéresse, bande de gouluchons que vous êtes), comme je vous le disais plus haut, chez Casimir on oublie la diet et le brunch allégé car ce que nous propose Thierry Breton n’est rien de moins qu’une orgie de plaisirs culinaires, des plats cuisinés avec une simplicité éblouissante mais savoureux au possible !

Au programme, un buffet pantagruélique donc, avec de très bons produits du terroir (bretons pour la plupart) et surtout beaucoup de très très bonnes choses : des salades, du saumon mariné, des crudités, des terrines, des charcuteries (pâtés, saucissons et jambons tranchés finement devant nos yeux ébahis !) à se damner accompagnées de grosses tranches de pain de campagne et d’une énorme motte de beurre salé (Bordier ?), du magret fumé, de la soupe de poisson, du boudin, des fruits de mer (huitres, bulots, crabe et langoustines, entre autres) tous très frais et vraiment délicieux…On ne sait plus où donner de la tête !

Et comme si ça ne suffisait pas, au fur et à mesure, une ribambelle de plats chauds déboulent de la cuisine et nous sont apportés à table, alors qu’on n’avait déjà plus faim: omelettes géantes aux champignons, brandade de morue réconfortante (vraiment bonne alors que je n’aime pas ce plat qui me rappelle trop le traumatisme de la cantine du collège !), bœuf bourguignon en cocotte… Autant vous dire que le rapport qualité/quantité/prix de ce brunch est imbattable et qu’il est même difficile de sortir indemne (?!!) de cette avalanche constante de succulents mets ! Et attention, on n’est pas chez Momo, au Bar des Amis du coin, hein, tout ce que je viens de citer (liste non exhaustive évidemment !) est d’une qualité irréprochable.

Petit aperçu en images:

005
012
004
007
006
008
009
010

Côté desserts, rien de moins délicieux (c’est dire !): far breton, madeleines, fondant au chocolat à couper à la cuillère, compotes maison en tous genres, crumble aux pommes, pain d’épices, riz au lait (pour lequel on vendrait sa grand-mère), sablés, clafoutis avec différents fruits (celui à la cerise est une tuerie !), carrot cake démoniaque, crêpes sucrées fantastiques… Bref, de la folie furieuse ♥_♥

016
018
017

Au final, un trèèèès bon brunch qui n’en est pas vraiment un (hyper anticonformiste !) à faire impérativement le ventre vide et si possible avec une longue tablée d’amis qui parlent fort. Histoire de bien s’entendre ;) Une adresse que je vous recommande chaudement.

C’est où ?
Chez Casimir
6, rue de Belzunce (10è) – M° Gare du Nord
01 48 78 28 80 (réservation fortement recommandée car c’est blindé)
Traou Mad non stop le samedi et le dimanche de 12h à 19h.
Buffet: 25€.

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram