Beacon Hill

Page 1 sur 11

Balade à Boston #6 – Beacon Hill

Comme je vous l’ai dit plusieurs fois, j’ai gardé le meilleur pour la fin avec l’endroit que je préfère à Boston: Beacon Hill. Autrefois, le quartier était le centre d’une activité intellectuelle et littéraire intense et aujourd’hui, quand on s’y promène, on se retrouve transporté 150 ans en arrière, à l’époque victorienne. Les étroites rues pavées bordées de sublimes maisons en brique sont encore éclairées par des becs de gaz, des fleurs et des plantes vertes dégringolent des rebords de fenêtre… Le centre du quartier se situe au niveau de Charles Street, sans aucun doute l’endroit le plus ravissant de la ville pour faire les boutiques, chiner et s’arrêter faire une petite « pause cappuccino » dans l’un des nombreux cafés tous mignons du coin.

Mais il faut savoir que Beacon Hill ne se limite pas à 2-3 jolies rues, il y a tout de même pas mal de choses à ne pas manquer

* Déjà, c’est de là que part le fameux Freedom Trail (je vous expliquais ce que c’est ici): du célèbre Boston Common, le parc situé en plein milieu de la ville (le Central Park de Boston, si vous voulez !). Le parc fait 25ha et c’est en fait le plus vieux parc public des États-Unis. Il est d’ailleurs amusant de savoir que le site a eu plusieurs usages au cours de son histoire: il a notamment servi de campement aux troupes britanniques durant la guerre d’Indépendance et de pâturage jusqu’en 1830 ! Aujourd’hui, c’est désormais le principal poumon de Boston et il est très agréable d’y venir le week-end pour s’offrir un petit pique-nique les pieds dans l’herbe quand il fait beau.

FT
12
3
4
5
6
7

* Au sud du Boston Common, se situe le Granary Burying Ground, un cimetière qui date de 1660 et qui renferme des pierres tombales ornées de bas-reliefs macabres (que -vous avez du le remarquer- j’adoooore prendre en photo en long, en large et en travers !). C’est ici que reposent plusieurs figures importantes de la guerre de l’Indépendance américaine comme Paul Revere, Samuel Adams, John Hancock et James Otis.

12
3
4

* C’est également à Beacon Hill que l’on trouve la Massachussets State House, qui domine la colline et est un peu le symbole du quartier avec sa jolie coupole dorée. On doit à l’architecte Charles Bulfinch le siège imposant du gouvernement fédéré de l’État du Massachussetts (pour ceux qui l’auraient oublié, c’est ici que la politique de l’état se décide). De l’autre côté du Boston Common, on repère de loin le haut clocher blanc de Park St. Church, une église congrégationaliste qui compte parmi les monuments phares de Boston. Elle marque le site appelé Brimstone Corner (« coin du soufre »), un lieu historique dans l’histoire de l’Indépendance US.

1
2
12

* Pour les amateurs de bière ET de série télé, sachez que c’est aussi dans ce quartier que vous tomberez sur le pub Cheers, lieu de pèlerinage des fans de la mythique série télévisée du même nom qui a élu domicile dans les locaux de l’ancien pub Bull & Finch (84, Beacon St.).

Cheers1
Cheers2

* Je termine avec une petite sélection d’images des rues du quartier. J’en ai pris beaucoup beaucoup beaucoup (je tairais le chiffre, trop indécent) mais je vous propose un tour d’horizon d’une petite vingtaine de photos pour que vous puissiez vous faire une idée de ce à quoi ça ressemble. Vous comprendrez mieux pourquoi c’est le quartier dans lequel j’aimerais vivre si je devais habiter à Boston un jour ;)

0
1
2
2bis
34
4bis
5
6
6bis
6ter
78
9
10
11
12
13
14
15
16
1718
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

La semaine prochaine, je termine mon carnet de voyage à Boston et vous propose un détour par Harvard Square et sur le campus de la plus prestigieuse (ou l’une des !) université aux États-Unis: Harvard. Et promis, je serai beaucoup plus synthétique dans mes billets sur D.C et Philly (on dirait que je parle de 2 copines, mouahahah !!). A suivre…

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram