Art Gallery of Ontario

Page 1 sur 11

Balade à Toronto #2 – Quelques sites à visiter

Je continue aujourd’hui mon carnet de voyage canadien avec quelques visites et balades indispensables à Toronto :

* Le Waterfront
Après une petite montée en haut de la tour CN, l’escapade obligatoire à Toronto c’est la balade sur les quais et au bord de l’immense lac Ontario. C’est là que l’on mesure pleinement l’importance de ce gigantesque lac qui borde la ville et lui amène beaucoup de lumière, comme je vous le disais la semaine dernière. Le Waterfront, c’est un ensemble d’anciens entrepôts transformés en boutiques d’antiquaires ou de designers entourés de petits espaces verts. On le vit à l’européenne avec, l’été, de vastes terrasses ombragées où il fait bon siroter un thé glacé aux épices. C’est aussi un lieu culturel très apprécié des torontois, en particulier à la belle saison lors de festivals folkloriques, spectacles et autres événements artistiques. Le point d’orgue du Waterfront, c’est le Queen’s Quay, un centre de shopping permanent d’où partent les bateaux qui conduisent aux îles toutes proches; îles très fréquentées et qui conservent cet air victorien cher aux stations balnéaires de la côte Est américaine comme Rockport ou Cape Cod. Il faut une bonne demie journée pour découvrir les lieux et se promener sur l’une des îles les plus proches. Elles sont un agréable lieu de détente et de calme puisqu’interdites à tout véhicule motorisé. Outre se reposer sur la plage, on peut faire du roller ou du vélo et profiter du joli panorama sur la ville !

1
2
3
4
5
6
7
8
9

* The Distillery District
Pour contraster avec le côté « nature » du paragraphe précédent, une balade dans the Distillery District s’impose ! Fondée en 1832 par les frères William Gooderham et James Worts, la Gooderham and Worts Distillery a fini par devenir la plus grande distillerie dans l’empire britannique. Situés dans le centre de Toronto, ses quarante immeubles et entrepôts constituent la plus grande et la meilleure collection préservée de l’architecture victorienne industrielle en Amérique du Nord. Aujourd’hui, the Distillery District de Toronto est le premier village piéton de la ville. Briques rouges, poutres en acier et escaliers en fer donnent de la personnalité et du charme à ces boutiques, galeries, studios d’artistes et restaurants implantés sur les lieux même où l’on faisait le whisky canadien au début du XXe siècle. Il est super agréable de s’y promener avant d’aller prendre un verre dans le quartier !

1
2
34
5
67
8
910
11
12
13

* Les magnifiques musées de la ville…
Il y a pas mal de « petits » musées à Toronto, dont le plus intéressant et original est sans doute le Bata Shoe Museum qui raconte l’histoire de la chaussure à travers les âges. Plus de 10.000 objets sont exposés dans cet amusant musée en forme de… boîte à chaussure ! Une muséographie soignée permet une visite distrayante et instructive.

Sinon, les deux « gros » musées de la ville sont:
♥ Le Royal Ontario Museum

Appartenant à l’origine à l’Université de Toronto, le ROM, Royal Ontario Museum, demeure un important centre de recherche doté de riches collections. Il est à visiter pour ses collections d’œuvres d’art asiatiques et particulièrement sa célèbre collection chinoise qui comprend une spectaculaire sépulture Ming -unique exemple complet visible en Occident-, la reconstitution d’un palais du XVIIè siècle de la Cité interdite de Pékin et de grandes peintures murales de la dynastie Yuan.
Pour le reste, c’est un parcours très hétérogène qui va de l’histoire naturelle (avec les collections consacrées aux dinosaures où plus d’une douzaine de squelettes sont intégrés dans des décors rappelant les paysages du Jurassique et du Crétacé dans lesquels ils évoluaient) aux antiquités grecques et égyptiennes en passant par l’histoire du Canada.

1
23
4

L’Art Gallery of Ontario
L’autre musée important, et celui qui m’a le plus impressionnée, c’est l’AGO, l’Art Gallery of Ontario. Le musée a réouvert en 2008 après d’importants travaux menés par l’architecte Frank Gehry – auteur entre autres du Guggenheim de Bilbao ou du Walt Disney Concert Hall de L.A- accessoirement natif de Toronto. Voici un exemple d’architecture contemporaine réussie. Fonctionnel sans être froid, confortable sans sacrifier à la beauté des lieux, l’AGO, situé à la limite du quartier chinois de Toronto, est un musée dans lequel il fait bon se promener, s’asseoir dans le grand hall sous la verrière ou contempler la ville du haut du cinquième étage.
C’est certainement le musée qui m’a le plus plu au Canada: de grands espaces diaphanes, un mélange harmonieux de bois et verre et un éclectisme soigné dans les collections tant européennes (Rembrandt, Picasso, Rodin, Matisse, Monet, Chagall, Renoir, Degas, Modigliani…) qu’américaines. Une visite à ne surtout pas manquer.

1
23
4
56
7
89
10

* La Casa Loma
La Casa Loma est l’une des visites incontournables de la ville ! C’est sans doute la plus surprenante des constructions de Toronto: un manoir encadré de deux tourelles, fruit de l’extravagance de Sir Henry Pellatt (1859-1939), riche homme d’affaires ayant fait fortune en exploitant l’énergie hydro-électrique des chutes du Niagara. Le projet démarra en 1911 et fut achevé trois ans plus tard, pour un budget total de $3 500 000.  La demeure ressemble à une sorte de « collage » architectural des monuments que Sir Henry avait visité en Europe et compte 98 pièces, un tunnel souterrain et des passages secrets! Elle comporte un hall impressionnant (plus de 20m de haut), d’immenses salles de bain, des chambres luxueuses, une bibliothèque de plusieurs milliers d’ouvrages… C’est quelque chose ! Les jardins parsemés de fontaines et de sculptures valent aussi le coup d’œil. C’est un lieu de promenade assez apprécié aux beaux jours.

1
2
34
5
67
9
10


Suite et fin de la balade à Toronto
la semaine prochaine avec une visite des différents quartiers de la ville !

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram