Andy Warhol

Page 1 sur 11

Warhol au Grand Palais

La plus grande rétrospective du travail d’Andy Warhol se tient actuellement à Paris au Grand Palais, jusqu’au 13 juillet 2009. C’est l’une des expositions de la saison à ne pas manquer. La galeries nationales du Grand Palais semblent avoir pris, pour l’occasion, un petit air de la célèbre Factory de l’artiste !

Après quelques explications sur la vie de l’artiste, né en 1929 en Pennsylvanie de parents slovaques, on découvre son vaste travail qui consista principalement à « tirer » des portraits en tout genre. Ceux qui n’aiment pas les portraits risquent donc fort de ne pas apprécier…

andy_warhol

Cette expo nous fait découvrir la multitude de portraits sérigraphiés (pour la plupart, des commandes) des « Beautiful People » de l’époque, Marylin Monroe, Elizabeth Taylor, Jackie Kennedy, Mick Jagger (…) sans oublier le milieu des affaires, les galéristes, les hommes politiques (voir l’impressionnante salle avec les Mao !), mais aussi certaines photos originales prises avec son célèbre Polaroïd. On y découvre un Warhol extraverti, obsédé par ses auto-portraits (j’ai adoré ses auto-portraits en Drag Queen) et la perfection en général. Ses portraits cherchent à mettre en valeur l’expression la plus parfaite de ses modèles: élimination des défauts, bouches plus pulpeuses…

warhol_marilyn

« Le Grand Monde d’Andy Warhol » est très riche en œuvres (environ 250 parmi lesquelles ses œuvres plastiques, ses photos, ses magazines et même des extraits vidéos) qui proviennent des musées et collections privées du monde entier. Même les célèbres « Piss Painting » sont présentes – peintures réalisées grâce à l’oxydation de l’urine sur le métal – que l’on peut découvrir notamment au travers des portraits de Jean-Michel Basquiat (que je vous ai mis ci-dessous). Le brillant des portraits à la poudre de diamant (comme celui Giorgio Armani) ajoute également une nouvelle dimension à l’œuvre de Warhol.

warhol_piss_painting

Vers la fin de sa vie, l’artiste se consacra aux médias pour étendre son empire. Il créa la revue d’art “Interview” (où David laChapelle fit ses premières armes) et son émission de télévision sur MTV. Ses dernières créations représentent principalement des industriels ou des personnalités fortunées: il faut savoir qu’il avait toujours les mêmes tarifs: 25 000$ le portrait puis 15 000$ les déclinaisons. Wow ! Andy Warhol, maître absolu du Pop Art a marqué son temps par son talent mais est aussi célèbre pour avoir associé sans complexe art et gros sous-sous. C’est sûrement même l’un des pionniers de l’industrie culturelle contemporaine.

jagger

Et puis à la fin de l’expo, il y a des œuvres un peu méconnues, un peu sombres, l’autre face d’Andy Warhol en quelque sorte… loin des couleurs pop qu’on lui associe systématiquement. Des interprétations plus personnelles qui ne laissent pas le visiteur indifférent: on adhère ou on déteste, on accroche ou on néglige, mais on ne peut rester de marbre.

grand_monde_andy_warhol2_1

La scénographie de l’expo est plutôt bien faite, et le nombre d’œuvres exposées nous offre une vision assez complète de l’approche du portrait par Warhol. En revanche, le peu d’explications peut décontenancer et en décevra certains, c’est évident. C’est pour cette raison que je vous recommande chaudement de télécharger l’audioguide sur le site du Grand Palais, avant de vous y rendre.

En ce qui me concerne, cette expo m’aura permis de me rendre compte que je ne connaissais pas grand chose du « Pope of the Pop », finalement. Et force est de constater que j’ai appris pas mal de choses, merci à l’audioguide (et à Poleen, aussi !).

C’est où ?
Le Grand Monde d’Andy Warhol
Grand Palais
3 avenue du Général Eisenhower (8è) – M° Champs-Élysées Clémenceau
Fermé le mardi, ouvert de 10h à 22h.
Jusqu’au 13 juillet  2009.

Page 1 sur 11

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram