Petit récap’ culturel #expos

Comme je viens de rentrer de New York, que je n’ai absolument pas la motivation pour trier quelques photos et vous faire un récit détaillé (j’vais me reposer à la place ;)), j’ai décidé de mettre en ligne un billet que j’avais déjà écrit (oui, j’en ai plein ma besace, ma bonne dame, oh oh oh oh -c’est le rire du père Noël, oui) mais programmé pour plus tard.

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais depuis le début de mon stage, je mets beaucoup moins de compte-rendus d’expositions parisiennes en ligne sur ce blog. Je ne sais pas si c’est le fait de travailler sur des projets d’expos toute la journée qui me donne moins envie d’en parler encore ici le soir et le week-end, mais les faits sont là !

Du coup, j’ai décidé de faire amende honorable aujourd’hui en publiant un petit billet rattrapage.

Turner et ses Peintres au Grand Palais (expo terminée)
Une exposition sur laquelle je ne dirai que deux mots puisqu’elle a fermé ses portes la semaine dernière pour aller s’installer à Madrid dès la fin du mois de juin. Grâce à ma carte Sésame adorée, j’ai pu la visiter 3 fois et malgré le monde (un truc de dingue… je n’ose imaginer l’horreur que ce sera pour la prochaine, consacrée à Monet, OMFG), je l’ai trouvée plutôt intéressante. Pour ceux qui n’ont eu ni le temps ni l’occasion d’y aller, il s’agissait, plutôt qu’une rétrospective, d’une mise en lumière du cheminement artistique de Turner à travers le dialogue pictural qu’il a entretenu toute sa vie avec les « maîtres » dont il semblait s’être nourri allègrement. Au fur et à mesure des salles, on pouvait donc assister à la naissance de son style en comparant des genres assez divers dont il avait pu s’inspirer. En bref, une exposition assez éloignée de ce que j’imaginais mais instructive et intelligemment construite. Dommage tout de même que l’agglutinement de dizaines de vieux veaux devant chaque toile ait rendu ces visites moins agréables que dans d’autres circonstances !

Paul Klee, la collection d’Ernst Beyeler à l’Orangerie (jusqu’au 19 juillet)
La sélection des œuvres de Klee présentée à l’occasion de cette exposition au musée de l’Orangerie n’est pas dénuée d’intérêt puisqu’elle reflète trois phases importantes du travail de l’artiste : la période de la première guerre mondiale, les années d’enseignement au Bauhaus puis à Düsseldorf (1920-1933), et enfin le retour en Suisse (1933-1940). Elle montre la prédilection de Beyeler pour le Klee tardif qui, après l’avènement des nazis, se sent obligé de détruire un chromatisme subtil pour se tourner vers un style plus rauque et développer l’utilisation de fonds de couleurs rythmés par de puissantes lignes le plus souvent noires et brunes. Je connaissais peu le travail de Paul Klee dans sa globalité avant de visiter cette exposition et elle a, au moins, eu le mérite de me faire apprendre pas mal de choses. En revanche, elle est vraiment très (trop ?) courte et bien loin d’être assez complète pour ne pas laisser sur sa faim. Ou bien, c’est que je suis assez hermétique au style de l’artiste… Allez savoir !

Klee1Klee2

Yves Saint-Laurent au Petit Palais (jusqu’au 29 août)
Pour tout vous avouer, cette expo est ma plus belle surprise de la saison ! Je m’y suis rendue un peu par hasard lors du vernissage, pas spécialement convaincue, et j’en suis ressortie plus que conquise. L’exposition permet de se rendre compte de l’impact énorme qu’a pu avoir Saint-Laurent sur son époque et retrace son œuvre par ordre chronologique avec, entre autres, les années Dior, la révolution des genres, « YSL et les femmes », « dans le miroir de l’art », les voyages imaginaires (une salle absolument étonnante, à couper le souffle… allez donc la voir !), « le dernier bal » (magique) ou encore « le choc des couleurs » (présentant du sol au plafond des tonnes d’échantillons de tissus et d’étoffes précieuses dont se servait Saint-Laurent pour ses créations !). Au final, j’en retiens la magnifique scénographie, les thèmes abordés de façon originale et intéressante à travers les différentes salles du musée et surtout la beauté des créations exposées (300 en tout !). En bref, une exposition que je recommande à tous les amoureux de la mode et plus généralement à tous les curieux de l’univers de ce grand créateur !

Femmes peintres et salons au temps de Proust (de Madeleine Lemaire à Berthe Morisot) au musée Marmottan (jusqu’au 6 juin)
Cette exposition est l’occasion d’évoquer le « temps des salons », ce phénomène de société aujourd’hui disparu qui, sur des scènes mondaines animées par des femmes célèbres de l’époque, faisait se côtoyer gens du monde et artistes en vogue -musiciens (Fauré, Massenet, Ravel…), écrivains (Proust, Maupassant…), acteurs (Sarah Bernhard…) ou peintres (Manet…). Pour évoquer l’atmosphère de ces endroits, on en visite quatre: celui de la princesse Mathilde, de Marguerite de Saint-Marceaux, de la princesse Edmond de Polignac et de Madeleine Lemaire. La reconstitution de l’ambiance feutrée de ces salons de la fin du XIXè-début du XXè siècle à travers tableaux, aquarelles, lettres, bijoux, objets, manuscrits ou partitions de musique est relativement intéressante et assez bien faite. Et il faut dire que l’élégance du musée Marmottan, ancien pavillon de chasse transformé en hôtel particulier, s’y prête plutôt bien ! En revanche, j’ai trouvé l’expo bien trop courte et limitée pour valoir le déplacement. Les œuvres exposées sont vraiment mineures et il n’y a rien d’extraordinaire à y découvrir.

marmottan1marmottan2

Méroé. Un empire sur le Nil au Louvre (jusqu’au 6 septembre).
Méroé – Un empire sur le Nil est la nouvelle « petite » exposition que propose le musée du Louvre afin de nous en apprendre davantage sur cette civilisation peu connue (par moi, en tout cas !) qui s’est épanouie le long du Nil (sur une partie du Soudan) entre le IIIè siècle avant J.-C. et le IVè siècle après J.-C. Les principaux thèmes abordés sont la vie quotidienne, l’artisanat, les systèmes sociaux, les rois et leurs insignes du pouvoir, le rôle des reines -connues sous le nom de candaces-, les cultes -où cohabitent Amon l’Egyptien et Dionysos le Grec- et l’au-delà tel que le concevait le peuple de Méroé. On ignore toujours pas mal de choses sur cette mystérieuse civilisation qui garde encore de nombreux secrets mais ça n’empêche pas l’expo d’être très instructive, pédagogique et intéressante. En bref, une petite exposition à voir, qui nous raconte l’histoire d’une passionnante civilisation à la convergence de nombreuses influences (les Égyptiens, les Romains, les Grecs, et bien sûr l’Afrique) et qui mérite de sortir un peu de son anonymat !
Petit tuyau: l’expo est située à l’intérieur du musée, à l’entresol de l’aile Richelieu, donc le billet d’entrée au musée vous permet d’y accéder. Tout bénéf’ ;)

Et si vous ne savez pas comment occuper vos prochains week-end, je vous propose un petit sommaire d’expositions parisiennes déjà visitées il y a quelques mois mais qui sont toujours à l’affiche (oui, j’ai bossé !) :
Lisette Model ♥ au Jeu de Paume, jusqu’au 6 juin.
Chopin à Paris, l’atelier du compositeur ♥♥ au musée de la Musique, jusqu’au 6 juin.
Miniatures et peintures indiennes à la BNF Mitterrand, jusqu’au 6 juin.
Crime et Châtiment. 1791-1981 ♥ au musée d’Orsay, jusqu’au 27 juin.
C’est la vie ! Vanités de Caravage à Damien Hirst au musée Maillol, jusqu’au 28 juin.
L’impossible photographie. Prisons parisiennes (1851-2010) au musée Carnavalet, jusqu’au 4 juillet.
Frédéric Chopin. La Note bleue au musée de la vie romantique, jusqu’au 11 juillet.
La fabrique des images et Autres maîtres de l’Inde au musée du Quai Branly, respectivement jusqu’au 17 et 18 juillet.
Du Gréco à Dali: les grands maîtres espagnols de la collection Pérez Simón au musée Jacquemart-André, jusqu’au 1er août.
Tournages, Paris-Berlin-Hollywood, 1910-1939 à la Cinémathèque, jusqu’au 1er août.
Edvard Munch ou l’Anti-Cri ♥♥ à la Pinacothèque, prolongée jusqu’au 8 août.
Willy Ronis, une poétique de l’engagement ♥♥♥ à la Monnaie de Paris, jusqu’au 22 août.
Beat Takeshi Kitano, gosse de peintre ♥♥ à la Fondation Cartier, jusqu’au 12 septembre.
Dans l’ombre des dinosaures au Museum d’Histoire Naturelle, jusqu’au 14 février 2011.
… et bien-sûr, toutes les expositions du Centre Pompidou et particulièrement Lucian Freud (jusqu’au 19 juillet) et Dreamlands (jusqu’au 9 août).

Et c’est décidé, à partir de la semaine prochaine, je vous propose à nouveau de vrais billets sur les expos parisiennes que je compte visiter prochainement !

25 réponses à Petit récap’ culturel #expos

Page 1 sur 11
  • Isleene dit :

    L’expo egyptienne me tente bien, merci pour ce précieux récapitulatif :)

  • July dit :

    Sympa cette petite rétrospective qui va m’aider à choisir ma ou mes prochaines expos pour mon week-end parisien qui arrive à grands pas! Bisouilles!

  • Magali dit :

    Tu as bien raison de te reposer avant de reprendre le boulot demain! Bonne journée ;o)

  • Rood. dit :

    Tu peux rajouter sur la liste l’expo sur les femmes battues à l’Hotel de ville (jusqu’à début juilletr je crois), j’ai beaucoup aimé la multiplicité des supports (photo, mp3 et films) pour nous faire comeprendre ce qu’une femme peut ressentir/vivre (je ne trouve pas vraiment le mot exact !). Et c’est gratuit !

    • Bliss dit :

      J’adore les expos de l’hôtel de ville donc pourquoi pas ! D’autant plus que j’ai prévu d’aller voir « Paris d’amour » très bientôt donc ce sera l’occasion ^^ Bises.

  • Poleen dit :

    Il faut que j’aille voir YSL rapidement tiens !
    J’ai loupé Izis à l’Hôtel de Ville, donc je vais bien lister les autres afin de ne pas les manquer !!
    Gros bisous et profites bien de ta journée de repos !

    • Bliss dit :

      Merde, tu as loupé Izis ? :(( C’est dommage car c’était l’une des plus belles expos de la saison, un vrai coup de cœur pour moi ! Je suis CERTAINE (en majuscules, t’as vu ?!!) que tu vas adorer celle sur YSL donc fonce ^^ Bisous.

  • Aurélie dit :

    Reposes toi bien! Bises!

  • Faustine dit :

    Bon retour au bercail, j’espere que tu n’es pas trop dépaysée, même si tu as l’habitude d’y aller ???

    • Bliss dit :

      Oui, j’ai l’habitude c’est vrai et non, j’suis pas trop dépaysée, c’est juste le jet lag qui me fait un peu chier aujourd’hui ! Mais d’ici 2-3 jours, ça ira mieux. Gros bisous.

  • Christelle dit :

    Oh ben justement je me demandais qu’est-ce que tu faisais comme stage… :-)

    Repose-toi bien!

  • Fanny dit :

    L’expo au musée marmottan avait l’air très sympa, mais si tu dis que ça ne vaut pas le déplacement… le lieu m’intrigue, je ne connais pas du tout!

    • Bliss dit :

      Si tu ne connais pas le lieu, ça vaut quand même le coup d’œil, les collections permanentes du musée sont vraiment chouettes et l’endroit en lui-même est beau. C’est juste cette expo qui ne m’a pas plus emballée que ça en fait ! Elle est loin d’être ratée mais les œuvres sont vraiment très mineures et pour le prix, je ne trouve pas que ça vaille le coup. Voilou ^^

  • Marilyne dit :

    Merci pour ce récap’! J’ai tout comme toi beaucoup apprécié l’expo sur Turner mais merci le monde… Je ne m’y ferai jamais je crois! J’angoisse aussi pour Monet…
    Avant de partir en vacances, il me reste encore à voir Ronis à la Monnaie de Paris, Freud au Centre Pompidou et YSL au Petit Palais. Après on attaquera une nouvelle saison culturelle qui s’annonce très riche (j’ai déjà une liste impressionnante!)!
    Gros bisous!
    PS : Je n’ai pas commenté tes articles sur N-Y pour cause d’absence sur la blogo mais je viens de les lire et j’y ai pris beaucoup de plaisir!;-)

    • Bliss dit :

      C’est quand même pénible la foule qu’il peut y avoir aux expos du Grand Palais, c’est limite pire qu’au Louvre ! Quelle horreur, je déteste ça… Et oui, pour Monet, c’est ma hantise car quand tu vois la cohue pour voir Turner, je suis certaine que ce sera bien pire pour Monet. Pffff…. Pour compenser, j’ai envie de me faire un petit week-end en Normandie cet été, t’as vu y’a plein d’évènements autour de l’Impressionnisme ? Le dernier Arts Mag, m’a donné envie d’aller voir ça ;)
      Tu pars quand en vacances ? Moi, j’ai le temps, c’est seulement fin août et j’ai encore pas mal à visiter avant la saison prochaine ^^
      Et t’en fais pas pour les billets sur NY, je suis déjà contente que tu les aies appréciés et regardés ;)
      Gros bisous ma belle.

  • sofy from sxb dit :

    tout comme toi l’expo YSL est le vrai coup de coeur de ma dernière virée parisienne. cette rétrospective est originale et touchante. bon retour et bonne reprise (dit-elle alors qu’elle profite d’un jour de récup demain !).

  • Emma dit :

    Très sympa ce p’tit récap’ ma Blissouille ;)
    J’ai hâte de découvrir l’expo YSL. Je me la garde sous le coude pour cet été. Je voulais vraiment voir « Femmes peintres et salons… » mais je ne pense pas en avoir le temps cette semaine, je suis un peu déçue mais ce que tu dis de l’expo me réconforte un peu.
    Sinon, rien à voir mais j’adore le « amande honorable’ qui trahit ton côté gourmande ;)
    Bisous :)

    • Bliss dit :

      Tu as bien raison de te garder l’expo YSL pour cet été, ça te fera une belle sortie, je suis sûre que tu seras charmée aussi ;) Et pour « l’amande », c’est clair, ça doit être à force d’en manger trop, ça finit par ressortir !!!!! :D hihi Ou alors c’est que je ne suis toujours nette quand j’écris… Ou les deux !!! ;)
      Gros bisous ma poulette !

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram