Paris, Taïwan et Controverses

Encore un titre à la mord-moi(…) pour vous parler d’une petite escapade au cours d’un après-midi parisien entre filles.

J’ai pu enfin voir la fameuse expo dont tout le monde parlait parle, « Controverses: Photographies à histoires » à la BNF Richelieu. Autant je passe mon temps du côté de la BNF Mitterrand, autant je n’avais jamais mis un pied ici. C’était l’occasion idéale.

6a00d83451bac169e201156eb8e488970c_800wi

Concernant, l’expo, je n’avais encore jamais vu de scénographie aussi médiocre pour exposer des photos… Et pourtant ce blog peut témoigner du fait que j’en vois des tonnes ! Mais au-delà de ça, cette exposition m’a vraiment emballée. D’ailleurs, c’est limite si on passe plus de temps à lire les panneaux explicatifs qu’à admirer ou à s’indigner devant les œuvres. La bonne idée des commissaires de l’exposition c’est d’avoir voulu illustrer et décrypter l’origine des controverses entourant la photographie depuis des années. Des controverses qui vont des problèmes de droits d’auteurs et de propriétés, à la représentation de la nudité, notamment enfantine. La manipulation des images est également au cœur du procès qu’on intente généralement aux photographes. L’Histoire l’a prouvé à maintes reprises (seconde guerre mondiale, URSS de Staline, drame en Roumanie…).

L’éternel débat sur la position délicate d’un photographe de guerre est également évoquée. Faut-il témoigner, informer, ou, porter assistance à une personne torturée devant ses yeux ? La perception et l’exploitation de la misère n’a pas manqué d’entraîner des controverses ces dernières années. Une des photos qui m’a le plus marquée est d’ailleurs celle d’un petit enfant souffrant de malnutrition au Soudan. Il se traîne vers un puits, suivi de près par un vautour. Malaise, témoignage, misérabilisme… ? Les frontières sont minces. Ca fait froid dans le dos, non ?

1216803991

Photo de Kevin Carter, prix Pulitzer en 1994

L’attitude des commissaires d’expositions, des responsables de revues spécialisées face à certains travaux révèle également la difficulté de trancher entre le désir de publier et l’inquiétude face aux réactions ou aux procès à venir.  En bref, c’est une expo vraiment intéressante qui permet de mieux comprendre le regard que les sociétés et les cultures portent sur les images de leur temps. Je vous la conseille vivement, il vous reste 9 jours pour la visiter, si vous le souhaitez.

*****

Juste après, ma p’tite Shealiny et moi-même avons enfin eu le plaisir de tester le petit salon de thé taïwanais de la rue chabanais, le ZenZoo. Il est situé dans le quartier Ste Anne, là on l’on trouve le plus de restos japonais au mètre carré. D’extérieur, la vitrine est toute choupinette et donne envie de passer la porte… En revanche, une fois à l’intérieur, la déco ne paie vraiment pas de mine, on dirait un vieux bistrot parisien en attente de rafraîchissement ! M’enfin, nous sommes des warriors, et évidemment, nous ne nous sommes pas arrêtées là !

ZenZoo1

Le ZenZoo propose des formules déj que je vous laisse le soin de découvrir ici. Nous, nous étions venues pour boire un thé et tester les formules goûter au nom déjà prometteur: « Câlin de l’après-midi ». La carte nous propose 3 formules toutes douces, et nous avons choisi celle à 8€: une pâtisserie + une boisson. Les pâtisseries sont bonnes, sans être inoubliables, et la carte est plutôt réduite: on a goûté au cheesecake au thé vert et à un gâteau bio poire/chocolat. Pas mal. En revanche, côté boissons, c’est carrément mieux, il y a un choix assez vaste et tout donne envie.

ZenZoo2

La spécialité de la maison c’est le « zhenzhu naicha », un thé au lait (chaud ou froid) et aux perles. Perles de quoi ? Mais de tapioca, évidemment ! Les boissons sont servies avec de grosses pailles qui laissent passer par ci, par là, une bille de tapioca. Et le jeu, c’est: qui va faire tenir le plus de billes de tapioca dans sa bouche sans s’étouffer ? (sans mauvais jeu de mots, bande de coquins, rohhh). Je dois dire que le goût est vraiment étonnant ! Le thé au lait est doux et très bon (j’avais pris un thé au lait chaud à l’amande, miam) et les billes de tapioca, au goût et à la texture si particuliers (on a l’impression de mâcher de la pieuvre… mais c’est bon, je vous rassure !) rendent le tout vraiment inattendu et original. Voilà comment être dépaysé, en plein cœur de Paris et en à peine 5 minutes !

Boire un thé au ZenZoo, c’est pas juste boire un thé, c’est une expérience !

ZenZoo3

En bout de course, au nombre de billes de tapioca restant sur le carreau, j’ai été carrément laminée (j’avais la tasse de droite)… Ma coupine (qui avait pris un thé au lait froid, saveur noix de coco) a donc gagné mais je ne m’avoue pas vaincue ! I’ll be back.

ZenZoo4

A refaire, évidemment, mais à emporter !

C’est où ?
* Expo « Controverses » – BNF Richelieu
58, rue de Richelieu (2e). M° Bourse ou Palais-Royal
Ouvert du mardi au dimanche jusqu’à 19h. Fermé le lundi.
Tarifs: 5 ou 7€.
Jusqu’au 30 mai.

* Le ZenZoo
13, rue chabanais (2è) – M° Pyramides ou Bourse
Ouvert du lundi au samedi.
Si vous souhaitez aller y faire un tour, c’est maintenant, car ils sont fermés tout le mois de juin. Mais c’est tout bénéf car le ZenZoo restera ouvert tout l’été ^_^
Plus d’infos ici.

3 réponses à Paris, Taïwan et Controverses

Page 1 sur 11
  • Tiphanya dit :

    Ayant eu du mal à trouver un endroit sympa, dans les quartiers qui m’intéressaient et ouvert en Août, j’ai testé le zenzoo suite à ce message. (oui je suis du genre à prendre en note les lieux à tester quand je lis une chronique qui m’en donne envie).

    En dehors du côté très très bruyant, j’ai beaucoup aimé. Et il y a un tel contraste entre l’extérieur et l’intérieur que c’est surprenant.
    Le gâteau au matcha et azuki était léger et délicieux. Et j’ai bien aimé les boissons quoique beaucoup moins les billes de tapioca. Elles sont beaucoup trop gluantes pour moi.

  • Bliss dit :

    « je suis du genre à prendre en note les lieux à tester quand je lis une chronique qui m’en donne envie » -> Je sais de quoi tu parles, je fais ça sans arrêt ^^
    Contente que le Zenzoo t’ait plu en tout cas, moi j’aime bien l’aspect caoutchouc des billes de tapioca en fait ! Mais j’suis moins fan de l’intérieur, je n’en prends plus qu’à emporter maintenant :)

  • Tiphanya dit :

    Je viens de laisser mon avis sur mon propre blog et j’ai pris l’une de tes photos, en ajoutant bien entendu un lien. J’espère que ça ne te pose pas de soucis.

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram