Page 6 sur 291« First...1...45678...1112131415...Last »

Affrontez l’hiver avec Annecy Cosmetics ! (produits à gagner)

Le mois de février est là, le froid aussi, c’était donc le moment idéal pour vous parler d’Annecy Cosmetics. La marque propose des soins pour la pratique de sports outdoor pour augmenter le confort des athlètes et des voyageurs, privilégiant les ingrédients bio et une démarche éco-responsable. Les produits sont simples, d’un style assez neutre, de qualité et plusieurs gammes de soins ont été développées: quotidiens, solaires et sports. Je n’ai pas eu l’occasion de tester les solaires mais je dois dire que je suis plutôt emballée par la gamme « sport » !

Je vous montre ?

J’ai testé:
* Le Gel effort au piment, wintergreen et sapin argenté bio. Il s’agit d’un soin à appliquer sur la zone souhaitée (muscles ou articulations) qui chauffe pendant la pratique sportive. L’extrait de capsicum qu’il contient facilite l’éveil et l’échauffement musculaire (particulièrement par temps froid… et donc parfait en ce moment), le gel ne colle pas et je l’ai trouvé assez convaincant !
* Le Gel détente aux extraits de mauve et d’arnica (plantes reconnues pour leurs vertus anti-inflammatoires) avec du menthol et de l’huile essentielle de petits grains bio. Le gel est à appliquer après l’effort pour faciliter la récupération et limiter l’apparition des courbatures dans certaines zones. Je ne l’utilise que depuis peu de temps mais il est plutôt pas mal. C’est le genre de produit indispensable à toute salle de bains !
* La crème hydratante (visage, corps et mains), à l’aloe vera, huiles de bourrache & sésames bio. Pratique lorsqu’on part en voyage, par exemple, puisqu’elle est multi-usages ! Elle hydrate, apaise et répare l’épiderme et est bien utile en ce moment quand on a la peau qui tire, asséchée par le froid (presque) polaire. Seul hic (mais très personnel): je n’ai pas spécialement aimé son odeur (un peu trop) forte d’huiles essentielles sur ma peau.


* La Lipbox Twingloss contenant 2 « gloss » (même si leur texture ressemble vraiment plus à un baume à lèvres qu’à un « gloss »): le « hi-shine » rose doré à l’edelweiss et le « ice pearl » argenté aux fleurs des montagnes. Pour être franche, je n’ai pas été franchement séduite par leur odeur (et oui, ça compte pour un baume à lèvres !!) mais il faut reconnaitre qu’ils sont quand même assez efficaces et surtout, j’ai trouvé très sympa la « lipbox twingloss » dans laquelle ils sont rangés (classy et hyper pratique à transporter dans le sac à main).



A GAGNER

Vous aimeriez, vous aussi, pouvoir tester ces produits ? Ça tombe bien puisque Annecy Cosmetics m’a proposé de vous offrir 2 lots de 3 produits comprenant 1 crème solaire (spf au choix) + 1 « lipbox twingloss » + 1 crème hydratante bio visage, corps et mains ! De quoi affronter l’hiver en beauté et pourquoi pas préparer vos voyages au ski !

Pour gagner, c’est très simple, il vous suffira:
– De répondre à la question suivante en me laissant un commentaire ci-dessous: combien de temps se conserve la crème hydratante bio (visage, corps et mains), après ouverture ? (indice par ici)
– D’être ou de devenir fan de la page Facebook Annecy Cosmetics !

Je ferai un tirage au sort parmi toutes les bonnes réponses afin de déterminer les noms des 2 gagnant(e)s ! Vous avez jusqu’au samedi 11 février, minuit, pour participer ! Les résultats seront ensuite mis en ligne en edit de ce post.

Bonne chance à tou(te)s !

****

 

Edit: Les gagnantes des 2 lots de produits Annecy Cosmetics sont Rozdsabless (commentaire du 3 février à 13h20) et La Grenadine. Elles ont déjà été contactées par mail pour la réception de leurs lots. Merci à tou(te)s pour votre participation !

Dans ma bibliothèque de parisienne… #5

Je continue aujourd’hui l’exploration de ma bibliothèque de parisienne avec l’un de mes coups de cœur de ces dernières semaines: Chantal Thomass – Mon Carnet d’Adresses paru aux éditions du Chêne en fin d’année dernière. La célèbre créatrice de lingerie y livre, sous forme d’abécédaire agrémenté de belles images, un joli carnet rose et noir truffé d’anecdotes en tous genres, mais aussi de bons plans & bonnes adresses.

On y trouve bien évidemment ses lieux de mode préférés mais aussi des restaurants, hôtels, spas, boutiques de déco, lieux de gourmandises, ses adresses culturelles favorites, de beaux endroits où prendre soin de soi, etc… Alors bien sûr, quelques-unes des adresses présentées dans le livre ne sont malheureusement pas accessibles à tous les porte-monnaies (dommage !) mais ça n’empêche pas de rêver et de s’émerveiller devant certains de ces lieux d’exception ! Au contraire.

Vous l’avez compris, non seulement j’ai été bien emballée par le fond mais j’ai aussi beaucoup aimé la forme du livre. En tournant les pages, on a l’impression d’être dans une sorte de joli boudoir poudré, confortablement installé sur un sofa aux coussins molletonnés, en train d’écouter les bons conseils d’une amie précieuse avec autant de délectation qu’en dévorant une assiette de macarons Ladurée ! On prend un véritable plaisir à le feuilleter, les pages sont douces et colorées et les photos choisies sont vraiment jolies.

Autant vous dire que j’y ai glané tout un tas d’idées et de nouvelles adresses à découvrir très vite !

♥♥

Et même si, de prime abord, on pourrait penser qu’il est assez similaire au livre d’Inès de La Fressange, je vous rassure tout de suite: ce guide est quand même assez éloigné de La Parisienne puisque non seulement les univers d’Inès de La Fressange et de Chantal Thomass sont complètement différents (ce petit carnet est vraiment à l’image de sa créatrice et plus axé sur le côté sensualité & séduction), mais en plus Chantal Thomass nous livre des adresses qui ne sont pas exclusivement parisiennes ! Ainsi, au fil des pages, elle nous emmène tour à tour dans le sud de la France, à Venise ou encore à New York (♥).

Bref, un guide « art de vivre » très complet et agréable que je vous recommande chaudement !

♥ Chantal Thomass – Mon Carnet d’Adresses (19,90€)
* Merci aux éditions du Chêne pour ce nouvel indispensable de ma bibliothèque !

Une pause déj’ cosy et réconfortante au Tea Corner

J’ai bien l’impression que cette semaine, le froid a décidé de s’installer dans la capitale (et ailleurs aussi, je sais). C’est donc le moment idéal pour trouver refuge dans nos charmants petits salons de thés et d’y chercher une bonne grosse dose de réconfort à base de fauteuils cosy, pâtisseries gourmandes et thés brûlants ! Dans cet esprit, je vous propose aujourd’hui une nouvelle piste (vous en trouverez un tas d’autres ici) avec un petit salon de thé dont j’entends parler depuis très longtemps mais que je n’avais encore jamais testé: le Tea Corner !

Il s’agit d’une petite adresse nichée dans une rue calme du quartier Montorgueil. Il n’y a que peu de tables mais c’est très mignon, cosy, coloré et force est de constater qu’on s’y sent drôlement bien, installés confortablement dans des canapés girly & duveteux et perdus au milieu d’étagères remplies de thés du Palais des Thés !



On y va pour prendre un petit goûter sympa à partager entre copines, pour bruncher avec des amies le dimanche ou même pour une simple pause déj’ en amoureux entre 2 courses le samedi midi. La cuisine est, à l’image de l’accueil, simple, sans chichis et de qualité. Bref, on y mange bien et à prix tout doux (12€ pour le menu entrée+plat ou plat+dessert, 16€ pour entrée + plat + dessert).

Dans l’assiette, pour le déjeuner, pas mal de choix: soupes, salade de chèvre chaud (avec des toasts de fromage de chèvre au miel & romarin, mesclun de salades & crudités… so yummy !), cake au thon, tomates confites & herbes de provence, quiches (quiche au saumon fumé, brocolis et persil frisé, par exemple), cassolette au four (ce jour là, c’était une cassolette d’endives au jambons & crème de fromage râpé), papillote de la semaine (en l’occurrence, saumon, chou vert, sauce soja, gingembre et sésame), etc…

A accompagner, bien entendu, d’un ou plusieurs thés du Palais du thés, dont les étagères du Tea Corner débordent: « Thé des Amants », « Thé des Moines », « Thé du Hammam », « Thé des Sables », « Thé des Sources », « Thés des Songes » (…) y sont servis à la température requise, accompagnés de sabliers colorés, indispensables à une infusion parfaite.




Côté desserts, difficile de choisir, puisque la carte du salon de thé propose tout un tas de pâtisseries qui semblent plus délicieuses les unes que les autres: panna cotta au thé vert matcha & coulis de fruits rouges, cake à la cannelle & gingembre confit, muffin au cœur de Nutella, cheesecake au coulis de fruits rouges, etc… Le mi-cuit au chocolat (servi avec de la chantilly et une boule de glace vanille qui va bien, miam) et le crumble de saison (pommes & spéculoos) nous ont vraiment donné envie de revenir y prendre un goûter !


Vous l’avez compris, le Tea Corner est donc une valeur sûre du quartier Montorgueil, j’y retournerai sans hésiter lors d’une prochaine balade dans ce petit coin de Paris et probablement pour un brunch le dimanche midi ! To be continued…

C’est où ?
Tea Corner
6 rue Mandar (2è) – M° Étienne Marcel ou Sentier
01 42 33 95 45
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 19h.
Le site.

Mon bilan de la rentrée théâtrale à Paris #1

Le mois de janvier touche à sa fin et autant vous dire qu’il a été hyper prolifique côté théâtre, en ce qui me concerne. A en délaisser (parfois un peu trop) mes chères salles obscures, c’est dire !

Petit bilan de ce mois de janvier au théâtre, donc.

♥ J’ai adoré


– Les Liaisons Dangereuses au théâtre de l’Atelier
J’en ai déjà parlé ici en long, en large et en travers, mais cette adaptation par John Malkovich reste, pour l’instant, mon coup de cœur de la rentrée !


– Inconnu à cette adresse
au théâtre Antoine
Un belle leçon d’histoire à travers la correspondance entre deux amis marchands de tableaux dans les années 30: l’un allemand récemment rapatrié dans son pays, l’autre juif américain vivant à San Francisco. Entre 1932 et 1934, la montée du nazisme en Allemagne va progressivement dégrader leur amitié… jusqu’au drame final.

Contrairement à pas mal de monde, je ne connaissais absolument pas le texte de Kressmann Taylor avant de me rendre au théâtre Antoine et je peux vous dire que si vous êtes dans le même cas que moi avant de voir la pièce, cette lecture adaptée par Michèle Lévy-Bram et dirigée par Delphine de Malherbe est une excellente façon de le découvrir ! En effet, l’œuvre de Kressmann Taylor est un texte à la fois fort, violent, tragique mais aussi vraiment profond et émouvant, sur cette période dramatique de notre histoire. Tour à tour, il nous secoue, nous choque, nous indigne et nous émeut. La mise en scène simple et délicate, ainsi que le côté minimaliste du décor permettent de se concentrer essentiellement sur le texte et cela fonctionne très bien puisqu’on se sent comme suspendu au fil de ces lettres échangées entre les 2 personnages.

De plus, le texte est parfaitement servi par les deux comédiens, Gérard Darmon et Dominique Pinon. Leur lecture, condensé de simplicité et d’humanité, est tout simplement magistrale. J’ai été particulièrement touchée par la performance de Gérard Darmon dont la sobriété et la justesse m’ont émue aux larmes (oui, petite chose fragile). Si la pièce vous intéresse, rassurez-vous,  elle sera encore à l’affiche en février et en mars avec les tandems Thierry Frémont & Nicolas Vaude, puis Thierry Lhermitte & Patrick Timsit.

Un moment de théâtre poignant, intense et captivant, je vous le conseille vivement. A ne surtout pas manquer !

 

♥ J’ai aimé

– Pensées Secrètes au théâtre Montparnasse
Une petite pièce de David Lodge qui met en scène la rencontre entre Ralph Messenger, « spécialiste de l’Intelligence Artificielle et des sciences cognitives », et Helen Reed, romancière fragilisée par son récent veuvage. Ils se rencontrent au sein de l’université de Cheltenham en Angleterre, où ils sont tous deux enseignants et, peu à peu, s’engagent dans le jeu complexe de la séduction. S’en suivent, évidemment, événements et retournements de situation de rigueur !

Dans cette adaptation de Gérald Sibleyras, on retrouve parfaitement l’esprit et le style de David Lodge, un auteur britannique dont j’apprécie beaucoup le regard toujours très pertinent et caustique sur les petits travers de la société actuelle. C’est très bien écrit, intelligent, sensible et toujours juste. La mise en scène de Christophe Lidon est intéressante, à la fois simple mais inventive et très fluide. J’ai particulièrement aimé le jeu des portes qui accompagne les acteurs et permet les changements de lieux pour montrer les pensées parallèles et les dialogues réels des deux personnages ! Très astucieux et bien pensé.

Mais la pièce vaut surtout pour la performance des deux comédiens, Isabelle Carré et Samuel Labarthe, dont le jeu sensible et délicat sert merveilleusement l’intrigue et le texte. Petit coup de cœur personnel pour Isabelle Carré, que j’ai trouvé comme toujours douce, gracieuse, naturelle et lumineuse. Un joli moment de théâtre.

– Race à la Comédie des Champs Elysées
Race nous propose une incursion dans une Amérique marquée par la question raciale où trois avocats sont sollicités pour défendre un blanc, accusé de viol sur une jeune femme noire. Le point de départ est donc un fait divers (qui, curieusement, n’est pas sans rappeler une actualité récente… bien que le texte ait été écrit avant l’affaire, je précise !) qui nous entraîne dans une subtile réflexion sur le racisme noir/blanc, le sexe (et plus particulièrement homme blanc/femme noire), la méfiance entre races ou encore la trahison, qui peut d’ailleurs venir à l’intérieur d’une même race.

Le texte de David Mamet est brut, tranchant, volontairement provocateur et bien écrit, même s’il peut sembler un peu trop répétitif par moments. Les thèmes du racisme, du sexe, du pouvoir des avocats et de la justice y sont finement décortiqués et l’enquête, entre séductions, ruses et manipulations, est assez captivante. Côté acteurs, c’est un sans faute puisque l’interprétation magistrale des quatre comédiens (Yvan Attal, Alex Descas, Sara Martins et Thibault de Montalembert) fait particulièrement mouche !

Une pièce intéressante.

 

♣ J’ai détesté

– Panik au théâtre Saint Georges
En deux mots, Panik est LA pièce qu’il ne fallait pas aller voir en cette rentrée. Sur le papier, c’était pourtant vendu comme « une comédie pertinente et actuelle sur les crises – réelles et imaginaires – engendrées par la difficulté d’être un homme ». Wow, c’est étrange mais ce que j’ai vu ressemblait plus à un fourre-tout vide de sens et bourré de clichés sur les hommes, les femmes et l’amour dont le texte, visiblement bâclé, n’est qu’un enchainement de dialogues pauvres et ineptes débités par des personnages stéréotypés et insupportables.

Côté comédiens, ce n’est franchement pas mieux, puisque dès le début, on se demande sincèrement ce qu’ils sont venus faire dans cette galère. Leur jeu est poussif, pas drôle et ça ne fonctionne pas DU TOUT. Eric Delcourt, qui nous avait habitués à mieux (quand même), est aussi horripilant que le personnage qu’il interprète, Thomas Joussier est aussi expressif et charismatique qu’une moule collée à un rocher et la présence d’Anthony Delon ne sert à rien si ce n’est à nous montrer qu’il aime bien se balader en caleçon sur scène… (mais qu’est ce qu’on s’en fout !).

La mise en scène est plate, creuse, sans saveur et tout bonnement inintéressante. Il n’y a pas d’histoire, cela ne raconte rien et on s’y ennuie mortellement du début à la fin. Bref, non seulement c’est sans intérêt mais en plus, on ne rit pas une seule seconde. Pour une pièce qui prétend être une comédie… ben, c’est raté. Une véritable escroquerie, à fuir sans hésitation.

Si vous voulez une deuxième avis (aussi catastrophique que le mien), je vous invite à lire la critique sur le blog de Lili.

 

****

Au programme en février: Lettre d’une inconnue au théâtre des Mathurins, Le Bourgeois Gentilhomme à la Porte Saint Martin et Moi je crois pas ! au Rond Point. Et potentiellement 3 pièces en mars aussi: Les 39 marches au théâtre La Bruyère, Quadrille au théâtre Édouard VII et peut-être Oh les beaux jours de Beckett avec Catherine Frot au théâtre de la madeleine. A suivre…

– Pour d’autres idées théâtre, je vous invite à piocher là-dedans !

 

Page 6 sur 291« First...1...45678...1112131415...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram