Page 17 sur 291« First...12345...1516171819...2223242526...Last »

Diane Arbus à l’honneur au Jeu de Paume

Comme je le disais ici, hier soir, je me suis rendue au vernissage de la tant attendue (par moi en tout cas !) exposition Diane Arbus au Jeu de Paume. Jusqu’au 5 février prochain, la galerie offre au visiteur la première grande rétrospective parisienne de l’une des photographes américaines les plus importantes du siècle dernier dont les portraits bouleversants d’une « autre » Amérique, celle des marginaux, des « freaks » ou de tous ceux qui mènent une existence hors norme, ont bouleversé le monde de la photographie des années 1950-60.
Les 200 photographies de Diane Arbus présentées au Jeu de Paume sont issues de 40 collections publiques et privées et regroupent ses plus célèbres images aux côtés d’œuvres moins connues ou inédites, dont la plupart n’ont jamais été exposées en France. Le parcours adopté pour cette rétrospective peut sembler un peu déroutant au premier abord puisque l’approche choisie par le Jeu de Paume n’est ni chronologique, ni thématique ou académique. Il n’y a pas d’autre fil rouge que les œuvres elles-mêmes: on y trouve aucune explication, ni justification du pourquoi du comment. Juste les photos accompagnées du titre choisi par l’artiste, dans une scénographie soignée et d’une grande sobriété.

L’exposition nous plonge dans une fresque humaine incroyable, où se mélangent toutes les catégories sociales d’une époque, et nous emmène à la rencontre de l’Amérique (et le New York) des années 50 et 60. Chaque photographie est une nouvelle rencontre: on passe de l’appartement d’une femme huppée au portrait d’un enfant plein de larmes, de photos de rues à celles d’artistes forains, de personnes handicapées à des portraits de célébrités, d’enfants, de nudistes, de travestis, de familles des classes moyennes, de zélateurs, d’excentriques, de couples atypiques… L’œil de Diane Arbus semble se poser partout mais sans prendre position, sans juger, et, derrière chaque regard, on s’amuse à deviner une certaine complicité entre le sujet et la photographe.

Ses portraits et scènes de vie, qu’ils soient en intérieur ou dans la rue, sont une formidable quête de l’identité, de l’être et du paraitre. On se rend compte qu’aujourd’hui encore, observer les clichés de Diane Arbus, c’est accepter une frontalité dénuée de tout voyeurisme pour regarder droit dans les yeux ces êtres marginalisés, dont la photographe se fit l’ambassadrice auprès d’un monde obsédé par les conventions sociales et esthétiques. Jamais misérabilistes, ses images émeuvent par leur extraordinaire générosité. Le regard qu’y posent les visiteurs d’aujourd’hui est également assez intéressant: parfois troublé, souvent amusé ou choqué mais toujours intrigué en tout cas ! Et c’était d’ailleurs un peu l’objectif de Diane Arbus qui disait: « Une photographie est un secret sur un secret. Plus elle vous en dit, moins vous en savez ».

Les tirages présentés sont de tailles et formats très variés (allant du 18×24 au 50×50) et leur qualité est assez exceptionnelle. Cela fait ressortir un superbe piqué, surtout sur les grands formats et permet à l’œil de s’attarder sur tous les détails de chaque œuvre. Les nuances de gris et les contrastes apportent un atout indéniable à la lecture des photographies. Et c’est assez rare pour être souligné !

Contrairement au début du parcours, les deux dernières salles offrent un éclairage sommaire et une documentation sur la vie de Diane Arbus et l’évolution de ses choix en tant que photographe. Plus intéressant, pour finir la visite, le Jeu de Paume diffuse un slideshow de 40 minutes, à l’auditorium: A Slide Show and Talk by Diane Arbus (1970), dans lequel elle évoque la photographie en prenant pour exemple certains de ses travaux ou ceux d’autres photographes. Un moment assez intimiste et surtout la chance, assez unique, de pouvoir écouter et voir un(e) photographe se livrer et se raconter.

En bref, une exposition à ne surtout pas manquer, qui nous emmène à la rencontre de l’univers d’une artiste exceptionnelle. Les clichés de Diane Arbus présentés au Jeu de Paume sont atypiques, fascinants et mystérieux, et son œil, incomparable. Cela vaut le détour ! Et si vous pouvez encore en profiter, n’oubliez pas les « mardis jeunes » du Jeu de Paume (entrée gratuite pour les étudiants et les moins de 26 ans le dernier mardi du mois de 17h à 21h) !

C’est où ?
Diane Arbus
Jeu de Paume – site de Concorde
1, place de la Concorde – M° Concorde
Ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 12h à 19h, nocturne le mardi jusqu’à 21h et le week-end de 10h à 19h.
Tarifs: 8,50€/5,50€.
Jusqu’au 5 février 2012.

Méli Mélo du lundi (+ résultats des concours)

Petit billet en vrac pour entamer cette nouvelle semaine qui s’annonce, une fois de plus, bien remplie !

Au programme:
♥ Apprivoiser mon nouveau joujou ! J’en parlais ici la semaine dernière mais voilà, ça y est, j’ai ENFIN changé de téléphone. Ciao iPhone 3G et bienvenue petit 4S ! Et bien, je peux vous dire que le changement est vraiment salutaire. Terminés les « j’attends 5 minutes avant que mon téléphone daigne ouvrir une appli » (j’exagère à peine). Et puis franchement, passer de 2 à 8 millions de pixels, ça change un peu (beaucoup) tout, aussi. Du coup, j’ai envie de télécharger plein d’applis photos (entre autres) scrupuleusement notées sur mon petit carnet depuis des mois ! Bien entendu, on reparle de tout ça très vite, dès que j’aurai un peu plus dompté la bêêêête ! ;)

♥ Des expos (et oui, encore , j’ai pas fini de vous gonfler avec ça, ahah !) que j’attendais avec grande impatience depuis quelques semaines: celle consacrée à Métropolis à la Cinémathèque Française et la rétrospective Diane Arbus au Jeu de Paume, aujourd’hui même ! Pour le reste de la semaine, je vais entamer un petit rattrapage de celles que j’ai manqué lors de mes vacances en septembre. A suivre !

♥ Du concert… celui de Feist à l’Olympia, en l’occurrence ! Espérons que je sois plus emballée qu’au Grand Rex il y a 3 ans mais je suis assez confiante après plusieurs écoutes de son nouvel album, Metals.

Image de prévisualisation YouTube

♥ Du chocolat ! Direction la soirée inaugurale du Salon du Chocolat mercredi soir. Yummy !

♥ Du chouchoutage ! Passage chez Nopeg pour un petit soin du visage d’1h qui va me faire le plus grand bien.

♥ Une petite dose de cocooning @ home au milieu de tout ça (si j’y arrive) ! Depuis quelques semaines, la plupart de mes soirées sont assez chargées et je passe finalement assez peu de temps chez moi. Du coup, je rêve d’un peu de calme certains soirs pour pouvoir prendre le temps de me poser un peu à la maison, cuisiner plein de nouvelles recettes automnales tirées de ma tonne (ah oui, là maintenant, on peut parler de tonne, je pense) de livres et magazines de cuisine, me faire une mani-pedi devant mes séries préférées, prendre un bain en fermant les yeux & en écoutant de la bonne musique, me faire un chocolat chaud avant de me poser sous mon plaid dans le canapé avec un bon bouquin, apprendre un nouveau morceau à la guitare, bosser mes leçons d’italien, allumer une belle bougie qui sent bon, travailler sur le réaménagement de mon salon & de ma chambre (travaux, phase 2!) et réussir à penser à moins de choses en même temps, surtout. Ça fait beaucoup, je sais, mais mes coachs personnels (ah ah ah) sont en train d’essayer de m’apprendre à lâcher du leste. Y’a du taf !

♥ Et puis préparer l’anniversaire d’Uwe qui fête son quart de siècle (pfff) la semaine prochaine ! Je n’en dirais pas plus car je sais qu’il me lit, le sale petit curieux (hin hin hin).

****

Pour finir, comme promis, voici les résultats des petits concours organisés ici ces dernières semaines ! Je le répète à chaque fois mais c’est le minimum alors merci à toutes et à tous pour vos participations aussi nombreuses, cela me fait réellement plaisir de constater que je ne fais pas tout ça pour rien et que ça vous plait :) Voilà. Sur ce, trêve de suspens, voici les noms des 2 gagnantes !

* La gagnante du produit Belle à Croquer de son choix est: Isa !

* La gagnante de l’invitation pour 2 personnes à la soirée du 2 novembre au Casino de Paris dans le cadre du festival les inRocKs Black XS est: Clara ! (la Clara qui a posté son commentaire le 11/10 pour être plus précise)

Les filles, une fois n’est pas coutume, par soucis de délai, c’est moi qui vais vous envoyer un petit mail (à l’adresse mail que vous aviez laissée dans le cadre ad hoc en participant aux concours) dans la matinée afin de récupérer vos coordonnées postales.

A très vite pour de prochains chouettes concours et excellent début de semaine :)

Brunch cocooning de saison au Tea Caddy ♥

Petit billet express aujourd’hui avec une adresse dont j’ai déjà parlé à maintes reprises ici: le Tea Caddy. En fait, j’avais envie d’actualiser un peu tout ça en vous montrant le chouette petit brunch que j’ai eu le plaisir d’y prendre dimanche dernier !

Pour tout vous dire, le Tea Caddy est l’une des adresses parisiennes que j’affectionne le plus en cette saison. C’est un joli petit salon de thé auquel il fait bon se rendre en automne/hiver quand les températures dégringolent et notre moral aussi (un peu). Je me répète mais j’aime énormément le côté un peu suranné qu’on trouve à la fois dans les boiseries, les meubles ou même la vaisselle de grand-mère en porcelaine de ce salon de thé. On s’y sent comme dans un p’tit cocon douillet, c’est si calme et silencieux (on y chuchote plus qu’on y parle) qu’on peut s’y poser pendant des heures avec un thé, des pâtisseries et un bon livre. Son aspect un brin désuet est plein de charme et lui donne un petit côté hors du temps que, personnellement, j’aime beaucoup.



Ce qu’il y a de bien, c’est qu’on peut à la fois y aller pour le brunch, le goûter mais aussi le déjeuner. On y mange des quiches, des tartes salées et sucrées, des soupes, des gratins de légumes, des salades, des œufs cuisinés de toutes sortes de façons différentes, des pâtisseries affriolantes et j’en passe ! La carte des thés est vraiment très large et assez originale.

Au menu cette fois-ci: du thé Rêve d’automne pour se réchauffer (un thé vert délicieux aux morceaux de pommes séchées, morceaux de cannelle, écorces d’orange séchée et pétales de rose), des scones de Devon (des scones moelleux à souhait, chauds et fondants recouverts de clotted cream onctueuse et de confiture de fraise maison… parmi les meilleurs de la capitale, sans nul doute !), des œufs Benedict à se damner et un crumble figues/pignons de pin très gourmand pour terminer sur une petite note sucrée des plus agréables !

Quelques images pour vous donner envie.





Bon dimanche et bon brunch, si c’est au programme pour vous aujourd’hui !

C’est où ?
The Tea Caddy
14, rue Saint Julien le Pauvre (5è) – M° Maubert Mutualité ou St Michel
Ouvert tous les jours de 11h à 19h.

Dans ma bibliothèque de parisienne… #1

J’inaugure aujourd’hui une nouvelle catégorie sur ce blog (non, il n’y en avait pas encore assez !) avec un petit billet pour vous parler de 2 nouveautés reçues récemment et qu’il est absolument impératif (au moins) d’avoir dans sa bibliothèque :

♥ « Beau et Bon ! » de Pierre Jégu by Fauchon Paris (18€)

Un petit carnet (que j’aurais adoré écrire !) rempli de (tentations) 400 adresses gourmandes à Paris: restaurants, épiceries, pâtisseries, cavistes, fromagers, boulangeries, thés… Il les répertorie par quartiers dans lesquels on prend un malin plaisir à se balader pour découvrir ou redécouvrir les restaurants du côté (ceci est une liste très très peu exhaustive évidemment !) de:
* Madeleine/Concorde/Champs-Elysées (ça m’a donné envie de retourner faire un tour au Mini Palais !)
* Montmartre/Grands Boulevards (sympa d’y retrouver le Bal Café, la Pizzetta ou Supernature)
* Bastille/Nation/Bercy (mmmh le Caffé Dei Cioppi, le Chardenoux, la Gazzetta et même Rino… envie de tester Septime et Unico maintenant !)
* République/Oberkampf/ Canal St Martin (yummy Chez Casimir, Nanashi…)
(…)

… ou encore les adresses gourmandes (épiceries fines, salons de thé, pâtisseries…) du côté de :
* Saint Germain des Près/ Quartier Latin (Gérard Mulot, Pierre Hermé, Carl Marletti, Poilâne, Eric Kayser, Sadaharu Aoki, Patrick Roger, Giraudet, la Grande Épicerie…)
* Marais/île Saint Louis & de la Cité (Jacques Génin, Pain de Sucre, Dammann, Méert…)
* Opéra/ Palais Royal/ Les Halles (Jean-Paul Hévin, Workshop Issé, Stohrer, Roellinger…)
* Invalides/ Tour Eiffel/Vaugirard (la fromagerie Quatrehomme, Petrossian, Hugo & Victor, Des Gâteaux et du Pain, la Pâtisserie des Rêves…)

… et j’en passe !

Au milieu de tout ça sont planquées quelques pages thématiques super chouettes: « pâtisserie vogue », « thé, la nouvelle passion », « chocolat, la folie cacao », « fromage, le coup de main de l’affineur » etc… Autant vous dire que mon exemplaire est maintenant recouvert de post-it pour tester tout plein de nouvelles adresses !


Merci à Fauchon pour cette petite bible qui ne me quitte plus !

***

♥ Paris 100 lieux inattendus de Maïlys de Seze chez Parigramme (6€)

Ce nouvel opus est sorti il y a quelques semaines dans la fabuleuse petite collection Paris est à nous chez Parigramme (dont j’ai du parler un milliard de fois ici, au moins) et part du principe que, bien encrés dans nos petites routines parisiennes, on ne part que trop rarement à l’exploration de nouveaux quartiers et d’adresses qui sortent un peu des sentiers battus. C’est pas faux ! Du coup, c’est un petit guide hyper pratique puisque rempli d’adresses confidentielles qu’on ne connait pas forcément (même moi… alors que je ne suis pas facile à surprendre, croyez moi !) et classées par thèmes: « repaires clandestins », « sorties décalées », « vues imprenables », « comme à la campagne », « rituels secrets », « dépaysez vos papilles »…

Je ne rentre pas dans les détails pour vous laisser la surprise et le plaisir de la découverte mais c’est un concentré de bons plans & bonnes adresses en veux-tu en voilà: beauté, sorties, gourmandises, beaux endroits parisiens, culture, musique… Il y en a vraiment pour tous les goûts ! Et vu le prix (6€), il n’y a vraiment pas de quoi se priver.

* Merci à Maïlys (qui lira surement ces quelques lignes !) et à Parigramme pour cette super lecture !

Page 17 sur 291« First...12345...1516171819...2223242526...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram