Marc Mitonne

marcmitonneAprès avoir lu tant de critiques élogieuses sur la toile, j’ai voulu aller tester en amoureux le restaurant Marc Mitonne, niché au sein du 1er arrondissement, près du Louvre. Et bien, quelle déception…

Le service, tout d’abord, y est plus qu’approximatif. Amateurisme est le mot qui me vient le plus facilement en tête ! La musique est kitch à souhait, les plats sont présentés dans de vieilles assiettes (ça me rappelle les vieilles assiettes presque crades de la cantine du collège) et il n’y a même pas de verres propres à la dégustation du vin. En plus, pour un menu tout de même à 27 euros, on vous laisse les couverts de l’entrée pour déguster le plat principal…
Et que penser du cadre qu’on nous vend comme exceptionnel ? Si vous n’avez pas la chance de manger dans le décor de caves voutées situé au sous sol (que vous pouvez voir ci-contre), vous serez au rez-de-chaussée dans un décor kitchissime au possible sur des tables bancales, accolées les unes aux autres, dont la toile cirée date d’avant ma naissance (quoique, j’suis pas si vieille que ça, c’est vrai).

La cuisine ? Le problème fondamental c’est qu’il n’y a rien à redire sur la cuisine… Ou plutôt rien à dire tout court. En entrée, la serveuse me ramène une tranche de foie gras certes copieuse, mais triste à mourir dans son assiette blanche où une pauvre cuillerée de compotée d’oignons semblant sortir tout droit d’une conserve tente de sauver les meubles. Naïve, je pense « elle a oublié les toasts ». Ben non. Pas de toasts chauds sur lesquels j’aime déguster mon foie gras, juste de la baguette. Mouais. Par la suite, on nous apporte des lasagnes au saumon et des magrets de canard rôtis au miel, qui me font penser que finalement, je suis peut-être un cordon bleu qui s’ignore car ma cuisine est… meilleure ! Quant aux desserts, je pense difficilement qu’on puisse servir un moelleux au chocolat plus quelconque. Au final, beaucoup de termes « terroir » qui se veulent séducteurs (« blanquette façon la mère machin », « nos excellents os à moelle », « les oeufs à la neige de la mère truc »…) : stop ! Il s’agit d’une cuisine d’assemblage peu qualitative et surtout pas « maison ». Rien n’est « mitonné » sur place comme le prétend l’enseigne. Donc ni mauvais ni bon, mais vraiment sans intérêt.

C’est où ?
Marc Mitonne
60, rue de l’Arbre Sec (1er) – M° Louvre-Rivoli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram