Ma playlist… de ces derniers mois

Shame on me… ! Ca fait des mois que je ne vous ai pas parlé musique et pourtant ce n’est pas faute de découvertes et autres coups de cœur pour les nouveaux albums qui sont sortis depuis. Du coup, petit tour d’horizon en images de ce qui a fait vibrer (ou pas) mon Ipod ces derniers mois.

Du très bon :
Amos_Lee Bon_Iver Moriarty Mraz
* Amos Lee, Last days at the lodge
Manque d’objectivité flagrant ici vu que je suis fan du monsieur depuis plus de 5 ans, maintenant. Encore un très bel album qui m’a séduite, je ne peux me lasser de sa voix douce et chaude et de sa soul/folk à vous en coller le frisson.
* Bon Iver, For Emma, forever ago
Portés par la délcieuse voix à fleur de peau de Bon Iver, les 9 titres de cet album forment une cathédrale de mélancolie suave et satinée, vacillant sans cesse entre affliction et apaisement, mélancolie champêtre et songwriting délicatement évocateur. Des arrangements à tomber et une grâce palpable à tous les étages sur cet album enregistré en solitaire durant 4 mois d’isolement créatif. Un album somptueux et lumineux, comme un sorte de doux apaisament pour l’esprit et les oreilles.
* Moriarty, Gee Whiz but this is a Lonesome Town
Entre Johnny Cash, Kelly Joe Phelps et Cat Power, voici Moriarty, qui nous ballade dans un univers nocturne, folk blues, avec la voix rêveuse de Rosemary. Une musique entre folk moderne et country revisité, qui nous fait voyager dans l’espace et le temps. J’adore.
* Jason Mraz, We sing, we dance, we steal things
Jason Mraz et sa guitare, sa voix douce, son optimisme, c’est tout ce qu’il faut quand la musique nous sert d’exutoire. Sa philosophie? Profiter de la vie et de ce qu’elle nous offre, et ça se ressent très bien dans cet album à travers des chansons légères et enjouées, qui font beaucoup de bien en plein coeur de l’hiver et apportent une dose d’apaisement et de bonne humeur, même dans les chansons les plus mélancoliques.

Du vraiment pas mal :
Sara_Bareilles picard grace mcdonald
* Sara Bareilles, Little Voice
Beaucoup de versatilité chez cette artiste. Une superbe voix sur des textes sympas et pas trop compliqués (un peu faciles, diront les mauvaises langues). Plein de styles différents (pop, jazzy, funky, un peu blues même sur un titre). C’est super frais et même si ça manque un peu d’originalité, j’aime bien !
* Pascale Picard, Me, myself and us
La bonne surprise de l’été dernier, que j’ai découvert un peu plus sur le tard. J’avais aperçu la demoiselle à la télé: un ptit bout de femme pétillante, « enchantante » et enchanteuse. L’album est à son image : pétillant, sans chichis, généreux. On revient à l’origine de la musique pop-folk : un guitare et voix. Vive la simplicité !
* Grace Jones, Hurricane
Un beau disque, dans la veine de ses meilleurs morceaux; le travail de Sly & Robbie, Tricky, Brian Eno et Tony Allen constituent un écrin luxueux s’adaptant parfaitement à la forte personalité de de Grace Jones !
* Amy McDonald, This is the life
Cette Amy c’est pas un cru phénoménal mais c’est tout de même pas mal, à l’image de l’entetant « This is the life »; une fois que tu l’as dans la tête, c’est mooooort !

Morrison oasis the_verve foals

* James Morrison, Songs for you, Thruths for me
C’est pas de la grande musique, mais j’ai de la sympathie pour cet artiste. L’atout majeur de cet album est de parvenir à se différencier nettement de son prédécesseur. On reconnait l’ambiance chaude de l’univers de James Morrison, mais contrairement au premier essai, ce second se situe bien moins dans les tons rock pour se concentrer vers une musique bien plus pop. En ressort un album bien plus calme, bien plus doux et forcément bien plus intimiste, sublimé par la voix rauque de l’artiste.
* Oasis, Dig Out Your Soul
L’écoute révèle un disque davantage nourri par le rock US que par la brit pop, et les quelques séquences psychédéliques qui jalonnent les onze titres lui donnent un petit côté aventureux. De plus, à plusieurs reprises, on discerne très bien un Oasis notoire, très enthousiasmant avec guitares mordantes et refrais adhésifs. A écouter sans modération !
* The Verve, Forth
Textes psychédéliques, musiques délicieusement léchées et so british: The Verve is back ! C’est pas ce qu’ils ont fait de mieux, mais c’est quand même pas mal. Les titres sont longs, étirés parfois à l’excès, et pourtant le groove puissant du psyché rock de The Verve fait encore régulièrement mouche !
* Foals, Antidotes
Foals réussit la prouesse de réaliser un album qui part dans toutes les directions tout en restant cohérent et impose dès lors une véritable identité musicale. Une telle démarche me fait penser à The Cure. Les titres sont variés, mais ont tous la même « griffe ». L’ensemble est d’une qualité homogène, plutôt bonne, mais il manque deux trois titres en béton armé qui auraient pu donner encore plus de relief à « Antidotes ».

fersen Delerm b_nabar coralie_cl_ment

* Thomas Fersen, Trois petits tours
Pourquoi en vouloir à Thomas Fersen de faire du Thomas Fersen ? J’ai lu un peu partout des commentaires un peu blasés sur ce nouvel album. Pour ma part, je trouve que l’écoute de ce disque ne laisse, pour la fan de la première heure que je suis, aucun ennui. Si bien sûr cela ressemble à ce qu’il fait d’habitude, il y a toujours un son, un instrument, une mélodie, un texte qui attire l’attention. Ce n’est jamais vraiment pareil, et c’est toujours aussi vivant, entraînant, gai et chaleureux. Certes, c’est pas ce qu’il a fait de mieux, on est loin de la « Pièce Montée des Grands Jours », mais j’aime tellement son univers que finalement, je lui passe tout !
* Vincent Delerm, Quinze chansons
Il aurait du appeler ça « Quinze idées de chansons » car il y a 3 ou 4 chansons terminées mais pour le reste c’est à l’auditeur de remplir les pointillés. Ce qui est paradoxal, c’est que les chansons qui semblent les plus abouties (« North avenue », « Tous les acteurs s’appellent Terence », « Allan et Louise ») ne sont pas les plus emballantes. Par contre, il y a des petits moments bien sympathiques dans les plages de l’album que je vous laisse le soin de découvrir…
* Bénabar, Infréquentable
J’aimé énormément l’artiste mais je ne peux m’empêcher de ressentir de la déception à l’écoute de ce dernier album. Où sont donc passées les trouvailles d’une ironie pleine de finesse, de tendresse,et de justesse, de ses premiers albums ? Les textes sont de moins en moins percutants, de moins en moins travaillés,  et sans doute, donc, de moins en moins plaisants… Je suis curieuse de voir la suite !
* Coralie Clément, Toystore
La sœur de Benjamin Biolay, qui fait des choses plutôt sympas et que je découvre seulement à travers son 3è album. Son frère lui a concoté un album serti d’ukulélé, de tambourin et de toucan. Le ton est léger, la voix aérienne et fragile. Pour l’écouter, c’est par ici.

Herman_Dunevampire_week_endTing_Tingsthe_virginsfleet_foxes
* Herman Dune, Next Year in Zion
Effectivement, le groupe s’est disloqué et on attendait au tournant les derniers de ses survivants. Nul doute à avoir sur le génie créatif des restants : un opus amplifié de bongos et autres percussions, d’un sublime choeur féminin qui aère les compositions du groupe, qui s’inscrit dans une droite lignée néo-baba ! Enregistré dans les conditions du direct en enrichi de cuivres, leur opus séduit par sa nonchalance californienne.
* Vampire Weekend
A l’heure où l’on essaie de faire croire au monde libre que les Arctic Monkeys et les Babyshambles vont sauver le monde, Vampire Weekend vient discrètement réinventer une syntaxe pop avec un sens de l’économie et du cheap que l’on pensait disparu depuis au moins les Papas Fritas. Qu’ils en soient remerciés !
* The Ting Tings, We started nothing
Il faut garder en tête que c’est de la pop: on goûte, on apprécie rapidement et on consomme sans retenue. L’arrière goût acidulé reste sur la langue un temps et on finira par goûter autre chose. Les morceaux sont malgré tout variés et démontrent déjà l’originalité du duo, sorte de duo Meg & Jack White version pop ! Energie, attitude branchouille et sex-appeal flashy rendent ce disque très enthousiasmant !
* The Virgins
Très très sympa, un peu dans la veine de MGMT comme je l’ai lu partout, mais en mieux (beaucoup beaucoup mieux) que vous pouvez écouter sur leur myspace.
* Fleet Foxes
On a beaucoup comparé cet album aux albums post-pet sounds des Beach Boys. Ici, pas de sons fabriqués avec des consoles sophistiquées, c’est du fait maison et ça s’entend. Il est vrai que là ou l’on retrouve le plus les Beach Boys, ce n’est pas au niveau des compos mais au niveau des harmonies vocales. On laissera débattre de l’utilité et de l’apport du groupe à la musique pour se limiter au pur aspect esthétique de la chose. Et pour le coup, ça sonne bien, ça sonne beau et ça me suffit. De très beaux chants sur des compos solides: sans crier au génie, on peut au moins apprécier l’effort.

Du moins bon :
anais Raphael
* Anaïs, The love album
J’avais déjà eu un peu de mal avec le premier, que j’avais trouvé certes assez drôle et désopilant à la première écoute mais qui ensuite, perdait toute sa saveur. Dans ce nouvel album, on sent qu’Anaïs se cherche et on dirait qu’elle ne m’a pas trouvée.
* Raphaël, Je sais que la terre est plate
Y’a pas que la terre qui est plate, ton album aussi ! Déçue je suis, car j’avais beaucoup aimé « Caravane »… tant pis !

Pas encore écouté :
ACDC Cure bloc_party
AC/DC, Black Ice
The Cure, 4:13 Dream
Bloc Party, Intamacy
D’ailleurs j’attends vos avis sur les albums en question si vous avez pu les écouter !

Beaucoup de bonnes choses pour 2009 sont en préparation, sinon :
Un nouvel album de Noir Désir est au travail, en attendant vous pouvez télécharger gratuitement 2 titres sur leur site. On attend également de pied ferme les nouveaux albums de Robbie Williams (groupie rules… enfin j’espère qu’il fera mieux que le très décevant « Rudebox »), de U2 et du génialissime -M- ! Ce sera d’ailleurs la dernière apparition de -M- avant d’être enterré par son génial créateur. Un nouvel album ne devrait pas tarder à voir le jour et une tournée serait envisagée, avec comme bouquet final un concert au Parc des Princes ! Hâte de voir ça !

Très bientôt dans cette catégorie: la musique que j’écoute en ce moment (ouf, il serait temps !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram