« L’Or des Incas » à la Pinacothèque

Il y a quelques jours, histoire de rattraper mon retard concernant les expositions parisiennes de la rentrée, je me suis rendue à la Pinacothèque de Paris afin de visiter leur nouvelle exposition « L’Or des Incas ». Si vous me lisez depuis un certain temps, vous ne devriez pas être sans savoir que je raffole de tout ce qui touche de près ou de loin (mais surtout de près quand même ;)) aux civilisations précolombiennes. Je ne pouvais donc manquer ce rendez-vous sous aucun prétexte !

Plus de 250 objets précieux précolombiens émanant des plus prestigieux musées péruviens (et de quelques musées européens) sont exposés pour la première fois en France, à la Pinacothèque. L’objet de l’expo est d’étudier le lien des peuples préhispaniques aux métaux précieux. La plupart des objets en or présentés ici sont des raretés découvertes ces vingt dernières années dans des tombes ayant miraculeusement échappé aux pillages et à la destruction par les conquistadors (qui ont fait fondre la plupart des bijoux en or trouvés sur les sites) débarqués au Pérou en 1532. Ils témoignent de la haute maîtrise technique des orfèvres de l’époque, mais ils soulignent surtout l’importance de ce métal et de sa force symbolique pour les manifestations rituelles.

On réalise alors que l’or n’était en rien une valeur numéraire pour les peuples andins mais un matériau étroitement associé à la divinité solaire. L’or faisait partie intégrante du décorum impérial inca, l’empereur étant considéré comme l’incarnation vivante du soleil appelé Inti. Si les Incas ont mis au premier plan la vénération du soleil au point d’en faire une religion d’Etat, ce culte existe dans les Andes depuis des temps immémoriaux. La « sueur du Soleil » ornait presque tous les objets du culte et les bijoux imposants en or, argent ou cuivre (plastrons, lourds colliers, ornements nasaux, couronnes, diadème, boucles d’oreilles, épingle, pectoral,  figurine, ornement…) constituaient l’apanage des élites.

L’or était donc à la fois un outil de différenciation sociale pour l’élite, un élément indispensable du trousseau funéraire du défunt mais également un support essentiel de toute création artistique. Malgré ça, il ne faut pas limiter la virtuosité des créateurs précolombiens à la métallurgie car l’expo montre que leur talent s’est étendu à tous les domaines de l’art: le textile, l’art de la plume, la sculpture sur pierre ou sur bois mais aussi la céramique. Petit côté ludique dans l’expo également: sont présentés ici et là des objets qu’on retrouve dans plusieurs albums de « Tintin » (ça m’est venu tout de suite à l’esprit en me baladant dans l’expo mais j’ai du trop lire cette BD quand j’étais petite !) comme les coiffes rappelant un peu celles des prêtres du Temple du Soleil et surtout un fétiche en bois qui fait diablement penser à celui de L’Oreille cassée (même s’il a ses deux oreilles, lui !).

1
2
36
7
45

Bref, une très jolie expo sur le fond, qui nous apprend beaucoup sur une culture passionnante. Même si elle n’est pas forcément toujours pertinente, la scénographie, entre ombre et lumière, est vraiment belle et permet de faire ressortir l’éclat des couronnes en or, des lourdes boucles d’oreille et des pectoraux qui, du coup, attirent les regards des visiteurs comme un aimant. En plus de ça, c’est une exposition qui invite indéniablement au voyage. Je pense en particulier à cet écran situé à mi-parcours où sont projetées de magnifiques images des sites précolombiens situés au Pérou (qui donnent une envie folle de s’y rendre évidemment… j’en rêve !). Les objets exposés sont pour la plupart inédits en France et d’une qualité exceptionnelle, donc je pense quand même que ça vaut le coup de se déplacer. Si vous souhaitez la visiter, je vous recommande quand même d’attendre quelques semaines (voire quelques mois) car en ce moment, même en pleine semaine il y a la queue dans la rue pour pouvoir entrer dans le musée.

Malheureusement, à côté de ça, et c’est souvent pareil dans la plupart des expositions parisiennes où le même type de reproche s’impose: on nous donne pas mal d’éléments sur de grands panneaux explicatifs, situés en marge des œuvres, remettant un peu les choses à leur place mais il y a vraiment peu d’explications détaillées sur les différents objets exposés. Ce qui fait que sans audioguide, on se retrouve face à des vitrines dans lesquelles sont exposés des objets magnifiques mais dont on ne comprend pas toujours le sens (ou pas totalement en tout cas) quand il nous manque des infos ou qu’on ne les a pas sous le nez. Donc, comme d’habitude, je ne saurais que trop vous recommander de vous procurer le guide audio intégral (2€) de l’exposition à disposition en téléchargement ici sur le site de la Pinacothèque. Sur place vous pourrez télécharger gratuitement l’appli iPhone (qui est à 2€99 sur l’App Store) mais uniquement concernant les premiers objets de l’expo… une fausse bonne idée donc ! En revanche, l’appli iPad en HD, quoiqu’un peu chère (4€99) est vraiment magnifique et permet d’en reprendre plein les yeux si on a aimé les sublimes objets présentés dans les vitrines de la Pinacothèque.

C’est où ?
L’Or des Incas
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine (8è) – M° Madeleine
Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h, nocturne le mercredi jusqu’à 21h.
Tarifs: 10€/8€ (pour les moins de 25 ans, les étudiants, demandeurs d’emploi, etc…).

19 réponses à « L’Or des Incas » à la Pinacothèque

Page 1 sur 11
  • Ce doit être magnifique !

  • Clara dit :

    Entièrement d’accord avec ce que tu dis dans le dernier paragraphe de ta critique !
    J’ai trouvé tous ces objets absolument magnifiques (ça m’a d’ailleurs rappelé un instant le trésor d’Atrée, vu cet été au Musée Archéologique d’Athènes, bien que plusieurs millénaires séparent ces deux civilisations), mais la mise en scène de l’exposition ne leur rend pas bien hommage.
    Je suis allée voir cette exposition pendant les Journées du Patrimoine, il n’y avait pas un chat :-)

    • Bliss dit :

      Pas un chat pendant les journées du Patrimoine ? Quelle aubaine ! En plus, j’ai vu que c’était gratuit pour les moins de 25 ans ce week-end là donc c’en est d’autant plus bizarre ! ;) Sinon, c’est vrai que c’est dommage que l’expo n’ait pas insisté davantage sur les objets présentés car même s’ils sont magnifiques, ça ne sert pas à grand chose de juste les observer sans tout comprendre ! Bisous.

  • Ln dit :

    je ne vais pas la louper cette expo!pl ‘audioguide est devenu payant…c est 2 euros;enfin c est ce que je vois sur leur site.

  • Eh bien, tu me donnes vraiment très envie de m’y rendre alors que ça ne faisait pas partie de mes projets de rentrée…

  • Ohlalaaaa tu rattrapes vite ton retard ;-) Celle-ci est sur ma top liste :) Je m’en fais une joie depuis des mois! Comme toi j’adore j’adore les civilisations précolombiennes!
    On voit que tu as adoré! et bravo pour ton article il est bien écrit et expliqué ;-)
    Je ne sais pas encore quand j’irais mais je savoure d’avance et risque d’y aller plusieurs fois!

    • Bliss dit :

      Vite oui, mais pas assez vite, j’en ai encore des tonnes à visiter ;) Tu es aussi une fan des civilisations précolombiennes ? Ça nous fait un point commun de plus =) Merci pour ton commentaire, je m’applique même si je suis loin d’être une experte en histoire de l’art malheureusement. Mais j’y travaille !! ;) J’espère que tu aimeras l’expo autant que moi et surtout, j’ai hâte de lire ton avis.
      Bisous ma belle.

  • mag dit :

    En tant qu’étudiante en archéologie et future experte en civilisation inca!! lol j’ai accouru le we dernier visiter cette expo magnifique. Ma pièce préférée n’est pas en or, c’est le quipu immense et sublime!!
    Mais comme toi j’ai trouvé les cartels très mal fait, mal disposé et sans aucune information nous permettant de comprendre la signification et l’utilisation de certain objet. Je me suis presque même retrouvée à faire le guide et à donner des expliquations. En ce qui concerne les audioguides c’était soit disant reservé au groupe. Ils devraient penser que tout le monde n’est pas équipé d’un iphone. Mais malgré tout cette expo m’a procuré tellement d’émotion que j’ai du la visiter en deux fois.

    • Bliss dit :

      C’est vrai que le quipu immense est sublime, quelle chance de pouvoir observer de tels objets sur Paris quand même ! Sinon, je note ta spécialisation, comme ça la prochaine fois je t’emmène avec moi pour une visite guidée interactive !!! ;) hihi
      Merci de ton retour en tout cas. Bises !

  • Pitch dit :

    j’aime aussi les incas et aztek, tout cela a cause des cités d’ors; j’essaierai d’allé voir cet expo , quand il y aura moins de monde.
    Merci de ton article

  • ^^ Moi aussi je suis une grande fan des vieilles civilisations et les civilisations précolombiennes j’en suis fan depuis que j’ai vu un reportage à la télé il y a quelques années.
    Je suis totalement d’accord avec toi, c’était un plaisir pour les yeux d’observer de près ces merveilleux objets…Et comme je suis également une trèèèès grande fan de tintin, je n’ai pas pu moi aussi m’empêcher de faire le lien avec certains objets qu’on trouve dans les BD ! C’est clair que côté info par contre, ya pas grand chose. Du coup je me suis acheté un magazine à la librairie en sortant…Mais globalement j’ai beaucoup apprécié la mise en scène de l’expo.
    Et sinon pour info, ce n’est pas tarif réduit mais c’est gratuit pour ceux ou celles qui sont en recherche d’emploi!

    • Bliss dit :

      Moi aussi je me suis acheté des magazines en sortant, d’ailleurs je ne sais pas si tu les as déjà parcourus mais je les trouve super bien faits ^^ Pour le tarif réduit, tu es sûre que tu n’as pas bénéficié de tarifs particuliers ?!! ;) Non, j’te dis ça parce que sur le site, c’est marqué que pour les demandeurs d’emploi (sauf titulaires du RSA), c’est le tarif réduit qui s’applique (ils vont même jusqu’à préciser pour le justificatif !). Enfin bref, c’est peut-être une erreur du site mais ça fait pourtant des années que c’est comme ça ^^ (donc si c’est le cas : buses powaaa !).

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram