« Les Misérables » au Châtelet

Il y a un peu plus d’une semaine, je me suis rendue au théâtre du Châtelet pour voir l’adaptation du roman de Victor Hugo en comédie musicale et j’en suis ressortie absolument émerveillée: quelle réussite !

12

En faisant 2-3 recherches pour écrire ce billet, je me suis rendue compte qu’en fait, à l’origine, Les Misérables, (surnommé Les Mis’ par les initiés) est une comédie musicale créée par Robert Hossein en 1980 au Théâtre Mogador, sur une musique de Claude-Michel Schönberg, et un texte adapté par Alain Boublil et Jean-Marc-Natel. Un spectacle en français donc, mais qui a attiré l’attention du producteur britannique Cameron Mackintosh qui l’a fait traduire en anglais et lancé sur le chemin du succès : 18 ans de triomphe à Broadway, affiche ininterrompue à Londres et plus de 55 millions de spectateurs à travers le monde. Excusez du peu ! Pour fêter les 25 ans du spectacle, une production époustouflante des Misérables parcourt les plus grandes villes du monde et autant vous dire que j’attendais son passage à Paris depuis des mois ;)


Et quel bonheur ! C’est brillant, flamboyant, incroyable. Cette nouvelle mise en scène est une véritable mine de petites trouvailles surprenantes. Les décors inspirés des dessins de Victor Hugo et des idées originales de John Napier (chargé de la première mise en scène) illustrent les différents tableaux qui se succèdent avec habileté sans nous laisser une minute de répit. Les effets scéniques, quant à eux, sont vraiment superbes et très réussis (la disparition de Javert et la fuite de Valjean dans les égouts sont particulièrement bluffants !). C’est visuellement très très beau ! La mise en scène romantique imaginée par Laurence Connor et James Powell est somptueuse et l’ensemble est très bien rythmé: on passe de scènes intimistes à des numéros grandioses et virevoltants en un battement de cil, c’est magique ! L’univers visuel à la fois noir et mélancolique, renforcé par les projections de dessins de Victor Hugo et l’utilisation efficace de la vidéo, donne un caractère authentique à l’histoire et lui confère une atmosphère à laquelle on ne peut que succomber.


Musicalement, rien à redire non plus ! Ce n’est certes pas ma comédie musicale préférée mais les morceaux sont parfaitement en adéquation avec le roman de Victor Hugo: poignants, forts, saisissants, graves et émouvants par moments, plus légers et entraînants à d’autres. Comment ne pas se laisser emporter par des morceaux aussi beaux et bouleversants que Bring Him Home, I dreamed a dream, One day More, Castle on a cloud, On my Own… ? L’anglais ne m’a pas gênée (contrairement à pas mal de gens dans le public qui étaient visiblement étonnés que le spectacle soit en anglais) mais je dois vous avouer que je serais bien curieuse de voir à quoi cela ressemble dans la langue de Victor Hugo ! Alors, à quand une reprise dans le texte français original ?


En plus de ça, les chanteurs sont tous excellents et soutenus par un orchestre impeccable du début à la fin. La distribution est à l’image de la mise en scène: impressionnante. Quel choix merveilleux que celui de John Owen-Jones pour incarner à la perfection les tourments intérieurs et la complexité du personnage de Jean Valjean: imposant, subtile et magnifique à chaque phrase et dans chaque regard.


En face de lui, Earl Carpenter est un Javert impeccable, charismatique et dont la sobriété, l’élégance et la puissance vocale collent parfaitement au personnage ! Gareth Gates, chanteur révélé par Pop Idol (la Nouvelle Star version anglaise) parvient à faire oublier le côté minet de Marius (oui, désolée, je n’aime pas ce personnage dans le roman !) pour le rendre plus chaleureux et attendrissant en amoureux passionné et étudiant survolté.

Du côté féminin, rien de moins exceptionnel, mais j’ai surtout été marquée par Madalena Alberto qui incarne une Fantine touchante et fragile avec sa voix douce et cristalline, et surtout par Rosalind James, magnifique dans le personnage d’Eponine, torturée, amoureuse, mélancolique et cette voix… argh, j’en ai encore des frissons en y repensant !


Quant aux Thénardier (Ashley Artus et Lynne Wilmot), avec leur gouaille insolente, ils amusent la galerie en lançant piques et clins d’œil au public, mais sont tout à fait à la hauteur de leurs personnages. Sans parler du petit Gavroche, pétillant de malice, à qui il suffit d’une seconde pour conquérir la salle toute entière.

Pendant 2h30, on passe du rire aux larmes en un clin d’œil et le spectacle est époustouflant et grandiose, de bout en bout. En bref, une production incroyable digne des meilleures comédies musicales que j’ai pu voir à Broadway, portée par un sens de la perfection jusque dans le moindre détail et éblouissante aussi bien dans l’interprétation que dans la mise en scène. Une magnifique adaptation de l’œuvre de Victor Hugo, et surtout, un spectacle à voir absolument !

C’est où ?
Les Misérables
Place du Châtelet (1er) – M° Châtelet
Jusqu’au 4 juillet.
Plus d’infos sur le site.

*****

N’allez pas trop loin, je vous ai préparé un billet gourmand pour tout à l’heure ;)

28 réponses à « Les Misérables » au Châtelet

Page 1 sur 11
  • Lili dit :

    Alala, ça me fait rêver là !
    J’aurais bien aimé trouver des places moins de 28 ans en dernière minute, il faut que j’essaie de me pencher sur la question…

    J’ai mes places pour les trois comédies musicales du Châtelet de la saison prochaine… J’espère que tout me ravira autant ;-)

    • Bliss dit :

      Sincèrement, regarde ça de près car ça vaut vraiment le coup ;) J’ai déjà regardé le programme de l’année prochaine moi aussi mais je n’ai pas encore réservé ! Tu as pris des places pour lesquelles ?
      Bisous Lili !

      • Rood. dit :

        Si je peux me permettre, il y a des réductions jusqu’à 50% sur le site de Ticketac pour ce spectacle.

      • Lili dit :

        J’ai des places pour show boat, my fair lady, le barbier de Séville et Sweeney Todd (pour un vendredi 13 lol). J’ai pris la carte jeunes donc carte + 4 places = 95€. C’est donc raisonnable et je suis ravie ! C’est en plus la dernière année possible pour moi pour les « moins de 28 ans » ;-)

        Pour « les Misérables », je cherche une compatibilité d’emploi du temps avec mon amie qui aime les comédies musicales et on se penche sur le sujet (elle bosse comme infirmière la nuit… pratique lol). La salle était comble quand tu y es allée ?

        • Bliss dit :

          Ça fait donc 20€ la place si je ne m’abuse ?! C’est génial. Et tu es placée dans quelle catégorie et où (à peu près ?). Je vais souvent au théâtre du châtelet et ce que je lui reproche c’est que la plupart du temps tu es super mal placé.
          J’avais vu la programmation et tout me tente aussi, l’année prochaine sera encore très riche culturellement. Pour « les Misérables », non, la salle n’était pas comble (j’y suis allée un samedi après-midi), il y avait encore quelques places dispos (j’étais au balcon tout devant) donc ça se tente je pense !!
          Bisous Lili.

          • Lili dit :

            Oui, ça fait 20 € pour de la catégorie 2.
            Pour Show boat, je suis en corbeille rang D et pour les 3 autres, je suis au 2e balcon rang A.
            Je ne suis allée au Châtelet que 2 fois : en corbeille au fond pour un concert de Raphaël et une fois pour « West side story » en dernière catégorie tout en haut dans un angle perdu lol
            Je verrai ce que ça donne niveau placement !
            C’est juste un peu dur de caler des dates un an à l’avance… Dans le genre « je pose quand mes vacances au milieu de toutes ces réservations ? » lol
            Bisous :-)

          • Bliss dit :

            Je me dis souvent la même chose mais bon, ça m’arrive assez régulièrement de revendre des places pour ce genre de raison et ça se fait plutôt bien (enfin, pour le théâtre du Châtelet, j’sais pas !!).
            Et pour le placement, ce sera la surprise en effet ^^
            Bisous Lili.

  • Aurélie dit :

    Les décors ont l’air magnifiques! Dommage que ce n’était en français… ouais j’suis un peu chauvine d’abord!

    • Bliss dit :

      Les décors étaient assez étourdissants, et toute la salle était tout simplement envoutée ! Un rêve. Le fait que ce soit en anglais ne m’a pas gênée mais je serais curieuse d’entendre les chansons en français dans le texte quand même ;)

  • Magali dit :

    Ca a l’air super! Après avoir lu le billet d’Emma j’ai pris des places pour aller voir ce spectacle à Bristol en juillet, et maintenant que j’ai lu ton compte-rendu j’ai encore plus hâte!! J’espère que c’est la même troupe! ;o) Bonne journée

  • Marnie dit :

    Je trouve un peu fort et très regrettable que LA seule véritable comédie musicale française « de type Broadway », réputée telle depuis 30 ans (oui je suis vieille, je me souviens bien de l’impact qu’elle a eu en 1980) soit jouée en anglais à Paris !!! Je trouve ça aussi bête que de jouer Mamma Mia en français ! Ce n’est pas une question de chauvinisme mais de respect de l’oeuvre originale dans son pays d’origine.

    • Bliss dit :

      Sachant que c’est une tournée mondiale pour fêter l’anniversaire de la comédie musicale version anglaise, je ne trouve pas ça dénué de sens. Et puis, tu imagines le budget en plus et l’organisation s’il avait fallu recruter une troupe française juste pour le passage à Paris ?!! On s’en sort pas là. Moi, j’suis juste contente que la tournée se soit arrêtée à Paris et d’avoir eu la chance de la voir. Après pour la version française, je n’ai jamais entendu la moindre chanson originale mais vu le peu de succès que ça avait à l’époque sur Paris (d’après ce que j’ai lu en tout cas), j’suis pas sûre que ce soit bien folichon. Mais j’serais bien curieuse de l’entendre en français une fois quand même. Je suis un peu étonnée que ça n’ait jamais été repris en français à Paris d’ailleurs, y’a de l’argent à se faire ;) Et pour « Mamma Mia », je ne trouve pas ça bête que ce soit joué en français moi, je trouve ça stupide que les chansons d’Abba soient traduites en français car les paroles sont très simples et j’ai peur des traductions un peu trop littérales !

  • Jena dit :

    Ce spectacle a l’air vraiment génial, malheureusement pas accessible pour moi mais tant pis, ça sera pour une autre fois! Merci pour ton post, je l’ai vu un p’tit peu du coup ^^

  • July dit :

    Je regrette trop de ne pas avoir pu le voir et ton article le confirme encore une fois!! Mais je le verrai peut-être à Londres un jour, j’espère!!! Bisous!

  • Poleen dit :

    Oh que j’ai hâte !! J’y vais le 24, je suis impatiente !!!!!
    Concernant la version française, mon collège avait joué la pièce, de mémoire les chansons rendaient bien, mais je ne me rappelle que d' »On my own » – « Mon histoire » …
    Gros bisous minette !

    • Bliss dit :

      Tu me rassures un peu pour les chansons en français ! Peut-être que ce sera monté à Paris dans quelques années… qui sait ? ;)
      Gros bisous.

  • Fifi dit :

    Je n’aurais pas un planning aussi chargé jusqu’au 4 (et même après), je crois que j’aurais fini par prendre des places également, car tous les avis que j’ai lu sont ultra positifs et puis ce sont les Misérables, quoi !
    Mais tant pis, ça sera pour une autre fois, et certainement pas à Paris, à mon avis. ^^

    • Bliss dit :

      J’espère que tu auras l’occasion de voir le spectacle un jour car il vaut vraiment le coup, tu navigues entre rire et larmes, c’est impressionnant !
      Et la mise en scène te scotche à ton fauteuil ;)

  • Emma dit :

    Je ne vais pas me fatiguer sur ce coup-là et t’obliger du même coup à me pondre une réponse dans les règles, je me contenterai d’un : « tout pareil » !
    Très bel article aussi, il faut bien le dire ;)

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram