« Les liaisons dangereuses » au théâtre de l’Atelier: mon coup de cœur de la rentrée !

Le week-end dernier, je me suis rendue au théâtre de l’Atelier pour assister à l’une des premières représentations d’une adaptation pour le théâtre des Liaisons dangereuses, mise en scène par John Malkovich.

Présentation du théâtre: « Le monde change sans cesse mais la nature humaine reste toujours identique à elle-même. A l’époque de Choderlos de Laclos, les amoureux échangeaient des lettres pour se séduire, puis le téléphone est arrivé et ils ont cessé de s’écrire… Aujourd’hui, le développement d’Internet, des SMS et des réseaux sociaux a provoqué un formidable retour de l’écrit dans les relations amoureuses. C’est à partir d’un regard contemporain, nourri d’une intimité de longue date avec l’adaptation de Christopher Hampton, que John Malkovich – un Valmont inoubliable – a choisi de proposer cette mise en scène. Sur plateau presque nu, il a réuni une troupe – composée principalement de la nouvelle génération d’acteurs – qui incarnera les personnages mythiques de Choderlos de Laclos et rejouera les multiples intrigues de l’œuvre Les liaisons dangereuses. »

Interprète inoubliable du Valmont des Liaisons dangereuses de Stephen Frears au cinéma il y a plus de 20 ans, John Malkovich met donc actuellement en scène l’œuvre mythique de Choderlos de Laclos au Théâtre de l’Atelier. Il y fait ressortir « la lutte » entre hommes et femmes qui, à ses yeux, n’a pas beaucoup changé au cours des siècles et apporte un regard contemporain au roman épistolaire de Choderlos de Laclos à travers une adaptation signée Christopher Hampton.

John Malkovich a fait le choix d’une mise en scène audacieuse et résolument moderne où jeans, baskets, portables et tablettes côtoient coiffures et corsets rappelant le XVIIIe siècle. Car si le monde et la société ont effectivement beaucoup changé depuis cette époque, la pièce montre bien que la nature humaine est, quant à elle, restée plutôt fidèle à elle-même : amour, manipulation, désir et tromperie sont toujours d’actualité. Et force est de constater que le texte de Christopher Hampton (traduit par Fanette Barraya) rend un bel hommage au roman épistolaire de Laclos: cruel, féroce et tellement moderne dans sa façon d’aborder les sentiments humains.

De plus, j’ai particulièrement aimé le côté épuré de la mise en scène qui ne repose presque que sur le texte et sur les émotions transmises par les comédiens. Cela permet d’entrer directement au cœur des personnages et de la situation. Ce qui est aussi le cas à travers le côté dépouillé et minimaliste du décor, qui donne une vraie force et une grande intensité aux scènes. C’est vraiment réussi !

Puis surtout, coup de chapeau à la surprenante troupe de neuf jeunes comédiens, encore inconnus, choisis par John Malkovich pour incarner les personnages mythiques de Laclos. J’ai lu quelque part qu’à la base, il avait pensé à Vincent Cassel pour le rôle du Vicomte de Valmont mais qu’il avait du revoir sa copie suite au désistement de ce dernier. Et bien je dois avouer que même si j’aurais adoré voir Cassel dans ce rôle (sur mesure ?!), j’ai trouvé tous ces jeunes acteurs excellents et véritablement habités par ce texte ciselé, magistral, cruel et tragique. Coup de cœur particulier pour Yannik Landrein qui interprète de façon puissante et incroyable un Valmont irrésistible et charismatique (wow !). A noter aussi, les excellentes prestations de Julie Mounier, froide et machiavélique en Madame de Merteuil et de Jina Djemba qui incarne avec justesse et sensibilité Madame de Tourvel.

En bref, un très beau moment de théâtre qui donne envie de voir (et de revoir) le film de Stephen Frears (et aussi le Valmont de Milos Forman) et de se replonger dans le chef d’œuvre de Choderlos de Laclos. Mon coup de cœur de la rentrée !

C’est où ?
Les liaisons dangereuses
Théâtre de l’Atelier
1, place Charles Dullin (18è) – M° Anvers
Du mardi au samedi à 20h, en matinées samedi et dimanche à 16h.
Durée: Presque 3h (avec 10 minutes d’entracte).
Pour + d’infos, rdv sur le site de la pièce.

Un grand merci à blogAngels pour m’avoir permis de vivre ce superbe moment !

37 réponses à « Les liaisons dangereuses » au théâtre de l’Atelier: mon coup de cœur de la rentrée !

Page 1 sur 11
  • Waouh, ça donne envie! Je vais vite aller voir jusqu’à quand ça se joue, au cas où je passe bientôt par Paris ;o)

    • Bliss dit :

      Je crois que c’est jusqu’en juin ! Mais à vérifier :) Et oui, si tu passes par Paris, il me semble que c’est LA pièce à ne pas manquer ! ^^

  • Uwe dit :

    Vraiment un coup de coeur comme rarement j’en ai eu au théâtre !

  • Lili dit :

    J’en avais déjà envie, voilà qui ne va pas m’aider à résister !

    • Bliss dit :

      Prend des places, tu verras, ça te redonnera confiance après « Panik » !! ;) (je l’ai vue le lendemain en ce qui me concerne, alors tu imagines comme j’ai apprécié !!)

  • Ori dit :

    J’y vais la semaine prochaine, j’ai hâte!

  • Isa dit :

    Tu m’as donné très envie d’y aller, je vais prendre des places pour la fin du mois ! Merci pour cette découverte :-)

  • Kate dit :

    Je comptais y aller, tu m’as confirmé qu’il FALLAIT que j’y aille. Le roman épistolaire de Choderlos de Laclos m’avait tellement émoustillée… Je te dirais !

  • Charlotte dit :

    Ca fait quelques temps que j’ai repéré cette pièce qui a l’air d’être un beau moment de théâtre. J’ai super envie de voir ça, d’autant plus que j’adore le roman original.
    Mais j’hésite toujours, au vu du prix des places … dommage!

  • Aka dit :

    AAAAAARGH Comment ça à l’air trop bien !!! J’avais vu tes teasers à ce sujet et un reportage au JT. J’adore le livre, je le relis régulièrement et s’il est vrai que la mise en scène « portable et textos » me tentait moyen, force est de constater que les critiques sont élogieuses et JE VEUX Y ALLER !

    • Bliss dit :

      Je dois t’avouer que j’avais un peu peur de ça aussi, justement. Que ce soit trop porté sur les textos, les nouvelles technologies, etc… Mais sois rassurée, c’est très subtile et tout est basé sur le texte et les comédiens. Le côté technologique est quasiment anecdotique !

  • Mélanie dit :

    Je suis passée devant le théâtre hier soir et déjà cela m’avait donné envie mais là….
    Par contre 3h, mieux vaut que ce soit sacrément bien en effet. Je m’en vais voir les tarifs :)

    • Bliss dit :

      C’est vrai que 3h c’est long mais on ne s’en rend absolument pas compte, je t’assure ! En sortant du théâtre j’étais tellement encore dedans que je n’avais même pas vu que 3h étaient passées… !

  • La Parisienne dit :

    C’est une oeuvre que j’ai découvert il y a plus de 20 ans et que j’ai adoré. J’avais vu les 2 adaptations au cinéma. Le rôle de Valmont allait comme un gant à John Malcovich. Quand j’ai su qu’il allait mettre en scène la pièce, je n’avais qu’une envie : la voir. Mais je crains toujours les adaptations modernes et ça m’a un peu freiné… je reste encore méfiante même en te lisant… Je ne sais pas si je vais me laisser tenter… En attendant, j’ai revu Valmont ce week end ! ;-)

    • Bliss dit :

      Je comprends ton hésitation mais dans ce cas précis, l’adaptation est vraiment très réussie: le texte est mis au goût du jour c’est vrai mais est superbement écrit et traduit. Et surtout: la mise en scène est effectivement contemporaine mais il y a des éléments des 2 époques en fait, ce qui donne une sorte d’intemporalité à l’ensemble… En bref, n’aie pas peur, ça vaut vraiment le coup !

  • emilie dit :

    Tu ne devais pas connaitre le texte avant, ou bien tu es éblouie car c’est Malkovich, acteur connu qui met en scène, je ne comprends pas « le coup de coeur », la scéno est nulle, les comédiens trop jeunes, pas assez expérimentés pour tenir de tels rôles, les femmes sont deshabillées mais Valmont non (?)
    N’y allez surtout pas, ou vers la fin, ils auront peut être réussi à réajuster (un peu….)

    • Bliss dit :

      Je sais que je peux donner l’impression d’être une midinette parfois sur ce blog mais dire que j’ai été « éblouie » parce que c’est John Malkovich qui met la pièce en scène, c’est juste me prendre pour une idiote !!! (mais je le prends bien, hein, je te rassure)

      Bon, donc: SI, je connais le texte de Laclos puisque je l’ai lu plusieurs fois et même étudié en prépa et malgré tout, j’ai quand même énormément aimé la mise en scène pour toutes les raisons évoquées dans mon post. Que tu n’y aies pas adhéré, je peux le comprendre, on ne réagit pas toutes et tous de la même façon à un texte/un film/un livre (et heureusement !) mais de là à dire que la scéno est « nulle »… Non.

      Après, contrairement à toi, j’ai trouvé que la troupe de jeunes comédiens apportait encore plus de modernité à l’histoire que ne le fait la mise en scène et que leur manque de « poids » et d’expérience n’était pas un frein mais donnait justement encore plus de valeur au texte.

      Mais une fois de plus, chacun ses goûts ! On ne doit juste pas être sensibles aux mêmes choses et permet-moi de ne pas être du tout d’accord avec toi.

  • mathmath dit :

    Quand je rentre en France, j’y vais !! Heureusement que ça se joue un bout de temps…

    J’ai toujours beaucoup aimé John Malkovich et contrairement à ce que propose Emilie.. j’irai le voir pour m’en faire ma propre idée :)
    Je trouve très intéressant le fait de jouer sur les 2 époques

    • Bliss dit :

      Effectivement, le meilleur moyen de se faire un avis c’est d’aller voir la pièce ! Bien entendu, cela ne peut pas plaire à tout le monde mais encore heureux, j’ai envie de dire ;)

  • La Grenadine dit :

    Oh, voilà une mise en scène qui me plairait drôlement !
    Et puis, les Liaisons Dangereuses quoi… un classique de littérature. ^^

  • lauraoza dit :

    Trois heures c’est long… mais depuis le temps que je me dis que je dois voir cette pièce ! :-)

  • Oliveros dit :

    Bonjour
    Je l’ai vue. Je cherche une vraie critique sur cette piece, bonne ou mauvaise. On ne lite que les éloges d’une personne (John M) c’est dommage. La transposition à notre époque n’est pas assez poussée à mon gout (musique, costumes) la provocation s’est nichée ailleurs, un peu plus facile je trouve : desinvolture, accessoires contemporains portables. On pouvait faire encore mieux !!! A bon entendeur, relevez le défit.

    • Bliss dit :

      Tous les goûts sont dans la nature et je peux comprendre que vous vous attendiez à toute autre chose. Dommage que cela ne vous ait pas emballée plus que ça mais, en ce qui me concerne, j’ai trouvé ça très bien ! Voilà.

  • Ibtissem dit :

    J’avais des aprioris sur la longueur mais une fois la pièce vue je n’y pensais même plus! J’aurais même voulu que ça se prolonge encore un peu tellement j’ai aimé!!

  • Fanchic2011 dit :

    C’est probablement générationnel, mais quand j’entends « Les Liaisons Dangereuses » je ne pense pas au roman épistolaire écrit par Pierre Choderlos de Laclos et publié en 1782, je ne pense pas non plus au film de Roger Vadim avec Jeanne Moreau et Gérard Philipe (1960), non, je pense à celui de Stephen Frears avec Glenn Close, Michelle Pfeiffer et bien sûr John Malkovich (1988). Alors quand j’ai vu qu’une pièce « Les Liaisons Dangereuses » était montée à Paris et mise en scène par John Malkovich, j’étais déjà conquis. Quelques recherches m’indiquent une mise en scène dépoussiérée, alors j’ai hâte de voir le résultat.

  • Lebeautemps dit :

    Depuis ton premier post sur Les Liaisons Dangereuses, je meurs d’envie de voir cette pièce. C’est bon, j’ai reservé mes places aujourd’hui! Hâte!

  • Leobinn dit :

    Personnellement j’ai été déçue. Je m’attendais à quelque chose d’un peu plus original et percutant. J’ai trouvé ça très « sage ». J’ai bien aimé les costumes…et le jeu de valmont et cécile volange…c’est quasiment tout. Aucun des choix de mise en scène n’est vraiment abouti, on esquisse des choses et on surf sur différents registres (les effets comiques, comme le ralenti « cartoon » fonctionnent mais ont il leur place dans la pièce telle qu’elle est montée??). La distance narrative n’est pas claire, comme si on se moquait des personnages, des situations, mais pas vraiment non plus… Les comédiens dans l’ensemble (merteuil et tourvelle notamment) ne sont pas à la hauteur et sont écrasés par valmont. Un grand manque de profondeur à plusieurs reprises. Heureusement le texte, magnifique, nous garde éveillé…Dommage!

  • VF dit :

    C’est beaucoup trop loin de ce que je peux aimer dans une piece : un libertinage obscene, des acteurs dont la voix ne passe pas au dela des premiers rangs, un premier acte d’une longueur sans nom , et surtout-surtout une mise a nue de la catin qui m’a profondement choqué …Definitivement non , vraiment pas à la porté de tout le monde et surtout pas un moment de detente …A ne pas voir apres une journée « difficile »

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram