Yummy

Page 8 sur 23« First...123...678910...1314151617...Last »

♥ Gourmandises estivales ♥

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé quelques gourmandises et comme ce petit article se sentait un peu seul dans mes brouillons depuis un moment, je me suis dit qu’il était temps de vous donner faimmmm… Gnark gnark.

♥ Gourmandises Salées

* Les P’tites recettes de pâtes de Jamie Oliver by Uwe: les rigatoni arrabiatta.

Ingrédients (pour 2 personnes) :
– 400g de purée de tomates
– 200g de rigatoni
– 100g de feta
– Origan
– Basilic
– Piment rouge

Préparation :
– Faites cuire vos rigatoni dans une grande casserole d’eau salée.
– Pendant ce temps, faites chauffer à feu moyen une poêle assez large et ajoutez-y un peu d’huile.
– Ajoutez une cuillère à soupe d’origan, quelques pincées de basilic et de piment rouge, puis mélangez. Puis ajoutez la purée de tomates, poivrez et remuez lentement pendant 5 minutes.
– Ôtez la poêle du feu, salez à votre convenance et mettez un couvercle sur la poêle.
– Quand vos pâtes sont prêtes, égouttez-les et versez-les dans la poêle et mélangez.
– Servez dans les assiettes, parsemez-les de feta et si jamais vous voulez rajouter une touche de déco, des brins de basilic feront l’affaire. Pour les gourmands, je vous recommande de mettre un peu de chiffonnade de jambon de Parme dedans, c’est encore meilleur ^_^

rigatoni_feta

* Petite découverte des boîtes à pâtes pour le midi chez Picard: c’est pratique, c’est sympa, franchement pas mauvais et moins cher que les mêmes boîtes à pâtes que l’on trouve  Monop’ (dans n’importe quelle marque). Banco !

bo_tes_sal_es

* Sinon, pour le reste, mes envies salées se résument plus ou moins à des salades (fraîches et colorées), des gaspachos (dont je découvre les vertus quasiment tous les jours grâce à la chaleur du moment !), des tartines gourmandes en passant par des plateaux de fromages et crudités. Je n’ai pas encore fait de soupe froide home made mais si vous avez de bonnes recettes, je prends !

♥ Gourmandises Sucrées

Petit florilège de gourmandises sucrées piochées ici et là, dont en grande partie à la Grande Épicerie de Paris, mon QG !

* J’ai découvert la marque Prosperity Brownies et ses petites gourmandises à 1 million de calories ! J’avais choisi un brownie classique avec de gros morceaux de chocolat au lait et même s’il avait un aspect sympa, je l’ai trouvé un chouïa sec et pas si bon que ça. Verdict: je n’en rachèterai pas.

Prosperity_brownies

* Meilleure pioche du côté de ses Lovely cupcakes au chocolat gourmand (de la marque Lovely desserts qui propose aussi pas mal d’autres desserts gourmands) !

cupcake1
cupcake2

* Ce n’est pas la première fois que je vous parle des gourmandises de Kate’s Cakes (la preuve) dont je raffole particulièrement mais cette fois-là, j’avais craqué pour la Choc Bar, un shortbread recouvert d’une couche de caramel et d’une plaque de chocolat au lait. Suuuuper bon !

kate_s_cakes_choc_bar1
kate_s_cakes_choc_bar2

* Autre petite gourmandise, au rayon yaourts cette fois, avec le Mamie Nova Dessert Gourmand Pistache gentiment offert dans le Yaourt Bar Mamie Nova chez Colette en juin !  C’était dans le cadre d’une Cooklette exceptionnelle : un cours de cuisine chapeauté par Hélène Darroze, rien que ça ! Le truc, c’est que je suis arrivée en retard au cours et que j’ai manqué la plupart des conseils pour réaliser le dessert gourmand… Je me suis donc contentée d’observer l’artiste et c’était quand même une vraie leçon ;) Sinon, le yaourt est sympa mais n’arrive pas à la cheville de celui à l’amande pour qui je vendrais père et mère (j’rigole, c’est une expression, rohh !).

12
3

Et tiens, pendant qu’on parle de yaourt bar, n’oubliez pas le Bar à Vaches de Michel & Augustin surtout !! Ça se termine samedi prochain.

* Une fournée de pancakes home made dans une vague de grande nostalgie en revenant de NY, il y a environ 1 mois… J’vous donnerai la recette si ça vous intéresse et que vous êtes sages ;) A recouvrir de sirop d’érable canadien, bien évidemment. D’ailleurs, ma grande bouteille ramenée du Québec en septembre dernier est quasiment vide… je ne suis que tristesse !

♥ Gourmandises Fruitées

* Le week-end dernier, j’ai fait une orgie de cerises au marché ! Elles étaient tellement belles, que je n’ai pas pu résister ;) Vous auriez pu face à ça ?!

cerises

* Du coup, je me suis mise en quête de petites recettes sympas pour utiliser mes cerises fraîches autrement qu’en les boulotant devant ma télé ! Pour commencer, j’ai fait un délicieux clafoutis en utilisant une recette qui me faisait de l’œil depuis des mois !

Ingrédients pour 1 clafoutis (pour 4 à 6 personnes)
– 500g de cerises
– 30 g de sucre roux
– 30 cl de lait entier
– 3 œufs
– 100g de sucre en poudre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 60g de beurre
– 50g de farine
– 50g d’amandes en poudre

Recette :
– Préchauffez votre four à 150°C. Lavez et équeutez les cerises. Les puristes vous diront de ne surtout pas les dénoyauter mais après vous faîtes comme vous voulez !
– Beurrez un plat à gratin et parsemez-le de sucre roux.
– Portez le lait à ébullition.
-Fouettez les œufs en ajoutant petit à petit le sucre et le sucre vanillé jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez le beurre fondu, puis la farine tamisée avec les amandes en poudre et enfin, le lait chaud.
– Répartissez les cerises dans le plat à gratin et versez délicatement la préparation dessus. Faites cuire au four pendant 45 minutes. Dégustez tiède ou froid.

clafoutis

* Avec ça, j’ai utilisé la recette (simplissime et délicieuse) trouvée sur le site Tambouille pour faire un milk-shake à la cerise ! Il suffit d’un bol de cerises dénoyautées, d’un bol de glaçons et d’un bol de glace vanille. Vous passez le tout au blender et hop-là, en moins d’une minute votre milk-shake est prêt. C’est la recette parfaite pour se rafraichir avec la chaleur qu’il fait en ce moment.

003005

* Pour utiliser dignement mes dernières cerises, plusieurs recettes me tentent bien:
– Un crumble cerises (sur Tambouille, ici).
– Une tarte cerises-pistache (repérée dans le Cuisine by Lignac de mai-juin)
– Une salade de fruits rouges avec également des fraises, des framboises, des mûres, des fraises des bois ♥…

♥ Gourmandises Glacées

Contrairement aux apparences, ce paragraphe n’est pas sponsorisé by Picard hein… c’est plutôt moi qui les sponsorise en l’occurrence ;)

* La collection j’♥ les fruits, qui est une véritable tuerie: j’aime les fondants au fruits rouges et surtout, je craque complètement pour les smoothies glacés (un délice… et c’est 90% de fruits !). J’adore le pêche-mangue mais mon préféré c’est le mûre-cassis-myrtille (fruits rouges addict, je suis, oui). Je suis fan !

glaces1

* J’adore aussi les p’tits pots de glaces aux parfums gourmands: abricot/pêche, cerise (mon chouchou, forcément !), madeleine…

glaces2

* Et je ne vous parle pas de glace tiramisu aux fruits rouges et speculoos… Haaan *__*

012

Et promis, je suis en train de vous préparer un petit billet digne de ce nom avec les adresses de mes glaciers préférés à Paris !

Mon cours de cuisine à emporter chez Cook and Go

Comme je vous le disais ici, jeudi soir, grâce à une offre irrésistible mise en place il y a quelques semaines par CityDeal Paris (qui, maintenant, s’appelle Groupon), je me suis rendue chez Cook and Go pour un cours de cuisine en duo.

Le deal était vraiment très intéressant puisqu’il proposait un cours de cuisine «Tête-à-tête Gourmand» pour deux personnes d’une valeur de 49€ au tarif de 15€ (repas + bouteille de vin compris, à ramener à la maison). Depuis le temps que j’avais envie de participer à un cours de cuisine à deux, j’avais franchement de quoi être ravie, surtout à ce prix-là. Ce cours fut aussi l’occasion pour moi de pouvoir enfin tester Cook and Go car j’en entendais parler depuis un petit moment et il faut avouer qu’un atelier culinaire qui apprend à devenir un vrai chef en cuisine ET nous propose d’emporter à la maison le petit plat que l’on vient de concocter, ça a de quoi piquer la curiosité !

La formule Tête-à-tête Gourmand est donc un cours de cuisine d’1h (ça a duré 1h15 dans les faits) durant lequel on cuisine, à deux, un repas complet pour deux (entrée, plat et dessert), qu’on pourra déguster tranquillement à la maison le soir-même, voire le lendemain (tout dépend du temps de conservation des plats). Avant de se rendre au cours, il faut choisir une date et faire une sélection des 3 plats à choisir sur la carte des 12 recettes du mois (renouvelée régulièrement évidemment).

Donc, jeudi soir, après le travail, nous nous sommes rendus à la boutique Cook and Go du 15è pour tester ce fameux cours de cuisine à deux et nous avons passé un très bon moment ! L’accueil est très chaleureux, décontracté et sympathique, et nous avons eu beaucoup de chance car nous étions les seuls à s’être inscrits pour ce créneau horaire ! Avant de commencer le cours, j’ai profité de 5 petites minutes pour faire le tour du propriétaire et constater comme la boutique est jolie, bien équipée, accueillante et très agréable. Voyez plutôt:

12
3
45
7
68

Ensuite, direction les vestiaires pour ranger nos affaires, enfiler nos tabliers, nous laver les mains et en avaaaant ! Pour le côté pratique des cours, ça se passe comme ça: il s’agit d’une grande table située au centre de la boutique, autour de laquelle on tourne au fur et à mesure de nos recettes. Au milieu de la table se situe un compartiment réfrigéré dans lequel attendent les ingrédients déjà épluchés et lavés (histoire de nous faire gagner du temps) et autour, sont disposés des petits plans de travail avec ustensiles, aromates, balances de cuisine, etc… Tout est pensé pour que le cours de cuisine soit avant tout un moment de plaisir, où l’on apprend en s’amusant !

Nous avons eu la chance d’avoir un cours quasi particulier puisqu’il n’y avait que nous et une dame seule qui terminait son repas au moment où nous sommes arrivés. Notre prof était vraiment patient, à l’écoute et n’a pas hésité à nous expliquer plein de choses et à nous montrer les gestes que l’on devait ensuite refaire par nous-mêmes. Ce fut un cours utile donc, où j’ai appris quelques petits gestes techniques et c’est surtout ça qui m’a plu car pour le reste, je me débrouille assez bien en cuisine à la maison et ce sont des plats que j’aurais pu maîtriser fingers in the nose (hannnn la pétasse prétentieuse !!! roh, j’dicoune). Enfin, le pire, c’est que c’est vrai ! Du coup, j’ai bien envie de m’inscrire à d’autres cours de cuisine mais pour réaliser des mets légèrement plus compliqués, que j’adore mais que je n’ai pas l’habitude de faire moi-même, histoire de glaner des conseils de pros et masteuriser tout ça : sushis/makis/california rolls, macarons, cupcakes…

J’ai trouvé la formulée proposée par Cook and Go vraiment idéale dans le sens où l’on peut ramener ce qu’on a cuisiné à la maison et profiter pleinement de nos plats devant la télé (ou pas), avec une bonne bouteille de vin. Et cerise sur le gâteau: on peut même retrouver les recettes préparées sur son compte Cook and Go afin de les refaire à volonté !

Passons maintenant à ce qui nous intéresse vraiment: la bouffe (huhu !). Je vous propose de découvrir les recettes que nous avons préparées à deux chez Cook and Go et dégustées à la maison !

En entrée, nous avons préparé des verrines de tapenade de figues et olives, chiffonade de jambon cru. Un mélange sucré/salé très agréable et parfait avec des tartines de pain brioché.

Ingrédients pour 2 verrines:
– 2 tranches de jambon cru
– 120 gr de ricotta
– 70 gr d’olives noires
– 2 figues sèches
– 20 gr de noix hachées
– 1 c. à s. de vinaigre balsamique

Préparation:
1/ Dans un bol, peser les olives noires. Sur une planche à découper, à l’aide d’un couteau d’office, hacher le tout. Faire de même avec les figues sèches.
2/ Réunir le tout dans le bol, saler et poivrer. Ajouter le vinaigre balsamique et mélanger.
3/ Dans un autre bol, peser la ricotta et les noix hachées. Saler, poivrer et mélanger.
4/ Sur la planche à découper, faire une chiffonnade de jambon.
5/ Disposer la moitié de la tapenade de figues et d’olives au fond de la verrine. Ajouter ensuite la ricotta puis le reste de la tapenade. Finir par la chiffonnade de jambon. Et c’est prêt !

9

Côté plat principal, nous avions choisi un plat de saison (normalement, nous devrions presque être en été, hein, prenez ça en compte !!): des brochettes de gambas, mangue et coriandre.

Ingrédients (pour 2 personnes):
– 10 gambas
– 80 gr de mangue
– 6 brins de coriandre fraiche
– 4 pincées de paprika
– 4 c. à s. d’huile d’olive
– 300 gr de riz basmati
– 2 pièces de gingembre frais

Préparation:
1/ Dans un cul de poule, peser la mangue. Sur une planche à découper, à l’aide d’un couteau d’office, la tailler en cubes, ciseler la coriandre et hacher le gingembre.
2/ Disposer les gambas sur une planche à découper et les décortiquer en gardant la tête.
3/ Piquer les gambas en alternant avec des cubes mangues. Disposer le tout dans un plat. Saler et poivrer .
4/ Dans le cul de poule, disposer la coriandre ciselée et le gingembre haché. Ajouter le paprika et l’huile d’olive. Saler, poivrer et mélanger. Verser cette marinade sur les gambas.
5/ Dans un four préchauffé à 190°C, cuire les gambas durant 10 à 12 minutes. Faites cuire votre riz.

10
11
12

Pour le dessert, c’étaient des tartelettes chocolat, framboise et balsamique. Par manque de temps, les fonds de tarte étaient déjà tous prêts malheureusement mais je ne me suis pas gênée pour demander plein de conseils pour fabriquer de la pâte sablée home made à notre prof ! J’avoue que le mélange framboise/chocolat noir est vraiment super bon et étonnant. Un régal.

Ingrédients:
– 2 fonds de tarte
– 40 gr de crème liquide
– 50 gr de framboises surgelées et 8 belles framboises
– 50 gr de chocolat noir fondu
– 10 gr de beurre
– 2 c. à s. de vinaigre balsamique

Préparation:
1/ Dans un bol, peser les framboises et les écraser à l’aide d’une fourchette.
2/ Dans un cul de poule, peser le chocolat. Ajouter la crème et mélanger. Ajouter les framboises écrasées et le beurre. Mélanger à nouveau et verser la ganache dans les fonds de tarte.
3/ Disposer 4 belles framboises par tartelette, tête en bas, et verser un peu de vinaigre balsamique dans les trous.
4/ Il ne reste plus qu’à mettre votre plat au frais. Sortir les tartelettes du réfrigérateur 10 minutes avant la dégustation.

13

Sans oublier le vin, une petite bouteille de rosé très sympa pour accompagner tout le repas…

1011

Une bonne expérience au final, que je vous recommande particulièrement à deux !

C’est où ?
Cook and Go
2 ateliers parisiens:
* 69, rue Lafayette (9è) – M° Cadet
01 42 80 00 59
* 175, rue Saint Charles (15è) – M° Boucicaut
01 45 58 37 91
Prix:
39€ pour 2 convives et un participant (10€ par cuisinier supplémentaire). Vin compris dans la formule.

Brèves gourmandes du dimanche

Petites actus gourmandes pour un dimanche plein de légèreté…

♥ La première Nuit du Gâteau par la Maison du Chocolat
Jeudi soir, avait lieu pour la première fois la Nuit du Gâteau à la Maison du Chocolat.

Kézako ? Une folle nuit (enfin « nuit », de 19h à 21h dans toutes les boutiques sauf à Madeleine où c’était ouvert jusqu’à minuit) de dégustations chocolatées: tartes, macarons, biscuits, sablés, mousses, verrines glacées, truffes étaient offerts dans les boutiques parisiennes de la Maison du Chocolat. Bref, une occasion en or de se régaler avec les créations originales imaginées par le pâtissier chocolatier, directeur de la création de la maison depuis 2007, Gilles Marchal, ancien du Crillon, du Plaza-Athénée et du Bristol. Rien que ça !

J’avais notamment envie de tester la célèbre sTARTElette (une bouchée de ganache gingembre passion poivre Sancho sous une robe de chocolat noir délicatement posée sur un sablé croquant, le tout sublimé par un biscuit croquant enrobé de chocolat au lait !!) mais en voyant la file d’attente (pire que pour grimper dans Space Mountain à Disney… sans déconner !) devant la boutique boulevard de la Madeleine, je me suis dit que je n’étais pas gourmande (ni radine) au point de faire la queue 2 plombes pour grappiller un bout de chococo gratos. Faut pas pousser ! Nah. Enfin, ceci dit, pour combler ma frustration, je compte bien aller goûter cette fameuse sTARTElette dès que possible (elle sera disponible jusqu’au 13 juin en boutique)…

Et j’en profiterai pour craquer au passage pour un Matin maison, un feuilleté doré et croustillant garni d’un double plaisir chocolaté: un bâtonnet de chocolat craquant et une ganache fondante au chocolat noir… :) C’est en vente tous les matins, de 8h30 à 16h30, à la Maison du Chocolat. De quoi vous redonner envie de manger des pains au chocolat, hein ?!

♥ Le Bar à Vaches Michel & Augustin à la Grande Épicerie de Paris
Vous le savez, je suis une inconditionnelle des merveilleuses gourmandises de Michel et Augustin depuis leurs débuts il y a plusieurs années maintenant. Je ne pouvais donc pas passer à côté de cet évènement MAJEUR (au moins !) qu’est l’installation d’un Bar à Vaches à La Grande Épicerie de Paris.


Le principe ? C’est à vous de personnaliser votre yaourt (2€50) en choisissant:
1/ 1 base de yaourt brassé au lait entier (soit nature, soit vanille de Madagascar, soit framboise et myrtille)
2/ 2 toppings glissés généreusement sur le yaourt à choisir parmi la liste suivante: framboise, mûre, fraise, brisures de sablés, amandes, miel, copeaux de chocolat noir, muesli ou sucre de canne !

Voici nos mixtures (délicieuses !!): combinaison n°1 à base de yaourt à la vanille de Madagascar accompagné de mûres et de brisures de sablés et combinaison n°2 à base de yaourt nature avec des brisures de sablés (trop bons !!) et de miel. C’est vraiment super bon, les ingrédients sont frais et de qualité, et c’était vraiment très agréable avec la chaleur de ces derniers jours !

Petit aperçu de ce à quoi ça ressemble:

12
34
005
006

En plus de ça, des animations viendront ponctuer ce joli stand pendant tout le mois de juin, entre défilés de vaches et dédicaces du petit livre de recettes de cuisine de Michel et Augustin, fraîchement paru chez Marabout (je vous en parle dans quelques jours, il est super chouette !) . Le reste des événements est à guetter sur le site.

7_BIG

Surtout, n’hésitez pas à aller y faire un tour, l’accueil est vraiment très sympathique (très Michel & Augustin, en fait !) et les yaourts sont très bons.

C’est où ?
La Grande Épicerie de Paris
38 rue de Sèvres (7è) – M° Sèvres-Babylone
Jusqu’au 3 juillet.

« L’instant Thé » Hédiard
Hier après-midi, après avoir passé un moment des plus délectables au théâtre du Châtelet pour voir la comédie musicale Les Misérables (dont je vous promets le CR pour la semaine prochaine !), je suis allée découvrir le salon de thé éphémère mis en place à la boutique Hédiard à l’occasion de la sortie de nouveaux thés à découvrir version cocktails glacés.


Au final, pas grand chose de très intéressant même si j’ai pu boire 2 très bons cocktails inédits: un avec et l’autre sans alcool (le Madeleine et le George V, dont je vous donne les recettes plus bas !). En jouant des coudes, on pouvait également goûter des pâtes de fruits au thé vert Matcha ou au litchi (une tuerie, je ne vous dis pas !!). Bref, au final, c’est juste un petit stand qui offre des pâtes de fruits et des mini-cocktails originaux… pas sûr que ça vaille vraiment le déplacement !

12
3
44bis
56

Après cette petite déception, j’ai fait le tour de la boutique et ne suis évidemment pas repartie les mains vides puisque j’ai réussi à ramener du thé Wulong parfumé framboise et violette, des pâtes de fruits (à offrir, parce que ça m’arrive d’être généreuse…huhu), du nectar de framboise (pour faire des cocktails fruités tout l’été) et de la confiture à la framboise Hédiard. Ils n’auront pas tout perdu, eux !

001

Ah, et sinon, je suis également repartie avec le livre de recettes de cocktails au thé gracieusement offert par le barman ! En voici quelques-unes:

Cocktail au thé glacé George V
Il vous faut:
* 150 ml de thé glacé Wulong parfumé framboise et violette Hédiard préparé à l’avance (je vous explique comment ci-dessous)
* 1 cc de marmelade d’orange écorce coupée en lamelle (on en trouve aussi chez Hédiard)
* 2 traits d’Angostura orange bitter
* des glaçons
* 1 framboise pour décorer

Recette: Mettez la marmelade dans le shaker, rajoutez le thé et l’Angostura orange bitter. Rajoutez des glaçons et agitez vigoureusement. Passez deux fois et versez dans un verre à martini refroidi. Décorez avec une framboise ! Pour une version poivrot alcoolisée, vous pouvez rajouter 25 ml de cointreau.

Pour faire son thé glacé, il faut 20 gr de thé, 1 litre d’eau de source non calcaire ou d’eau filtrée. Laissez infusez le thé dans de l’eau à température ambiante au minimum 20 min. Une fois l’infusion terminée, filtrez le thé. Vous pourrez le conserver au réfrigérateur jusqu’à 1 semaine.

Cocktail au thé glacé Madeleine
Il vous faut:
* 35 ml de gin
* 50 ml de jus de grenade
* 10 ml de sirop de sucre
* 100 ml de thé glacé mélange épicé déjà préparé
* des glaçons
* un zeste de citron pour le décor

Recette: Versez le gin, le jus de grenade, le sirop de sucre et le thé glacé dans le verre rempli de glaçons. Mélangez doucement et décorez avec le zeste de citron.

Un dernier pour la route: le cocktail au thé glacé Monaco !
Il vous faut:
* 125 ml de thé vert glacé au jasmin parfumé mangue déjà préparé
* 25 ml de liqueur de rhubarbe
* 15 ml de liqueur d’abricot
* des glaçons
* 1 tige de rhubarbe pour le décor (ou 1 zeste d’orange)

Recette: Versez la liqueur de rhubarbe, la liqueur d’abricot, le thé glacé dans le verre rempli de glaçons. Mélangez et décorez avec la rhubarbe.


♥ Dernière chose, je profite de ce billet pour vous dire (si vous ne le saviez pas déjà !) que début juillet, dans un peu moins d’un mois maintenant, aura lieu le Cupcake Camp parisien.


Qu’est ce que c’est que cet évènement ? Le 4 juillet, tous les parisiens, pâtissiers amateurs et professionnels, se réuniront autour du cupcake ! Tout le monde sera invité à apporter ses propres cupcakes dans le cadre du Cupcake Camp qui s’installera au Bistrot Vivienne: cet évènement sera l’occasion de goûter, partager et parler cupcakes, mais aussi de s’affronter lors de compétitions cupcakiennes endiablées (Cupcake le plus Parisien, Meilleur Cupcake par un Patissier Amateur, etc…) ! On pourra également profiter des conseils avisés des pros du cupcake à Paris (Berko, Synie’s Cupcakes, Chloé S. Cakes, Cupcakes & Co, Cup & Cake et Little Miss Cupcake… pas mal de noms dont j’ai déjà parlé ici ou ici !) afin de s’améliorer dans la confection de ces petits gâteaux sucrés ! Vu ma mini-déception lors de ma dernière tentative de fabrication de cupcakes, je pense que ça me serait assez profitable ^^

Bien évidemment, je vous en reparlerai le moment venu mais sachez qu’en plus des cupcakes il y a aura quelques partenaires de choix (dont les smoothies Innocent, My American Market.com ou ScrapCooking® !). Le billet d’entrée est fixé à 10€ (cupcakes à volonté + 1 boisson soft, thé ou café) et l’intégralité des fonds sera reversé à l’association Rebuilding Haiti Now qui vient en aide aux écoles à Haiti. De quoi se régaler en faisant une bonne action ;)

Bref, rendez-vous le 4 juillet prochain (jour anniversaire de l’Indépendance américaine, histoire de rendre hommage aux origines de notre dessert adoré !).

Ce sera où ?
Cupcake Camp Paris
Bistrot Vivienne
4 rue des Petits Champs (2è) – M° Pyramides
Dimanche 4 juillet 2010, 16h30-18h30.
Le site.

Burgers & Cie : ma première soirée Street Food du MIAM !

Depuis mardi dernier, le M.I.A.M., très chouette magazine gratuit, épicurien et urbain, nous propose de participer aux soirées « Street Food du M.I.A.M. », une série d’événements organisée tout au long de l’été pour mettre à l’honneur cuisine et culture de rue.

La première soirée était consacrée aux burgers d’exception (sur le thème « Burgers & Cie », oui !) et comme (vous avez du le remarquer) je suis une esthète du burger, je ne pouvais pas passer à côté ! Au programme: DJs, artistes et surtout grands chefs étaient présents pour nous proposer chacun leur ré-interprétation du burger au moyen d’ingrédients de grande qualité, de quelques condiments pour rehausser le goût et d’un soupçon d’originalité pour nous permettre une dégustation sous le signe du plaisir des papilles !

Voilà à quoi ça ressemblait (entre deux averses !):

12
34
5
67
8

En revanche, je vais vous frustrer mais je n’ai pas pu prendre beaucoup de photos des burgers tout simplement parce qu’on était presque tout le temps debout pour les manger (oui, c’est le principe de la street food, je sais !) et que je n’avais pas envie de harceler les gens qui m’accompagnaient en leur demandant à tout bout de champ de shooter leurs burgers ! Mais pour avoir essayé un peu tout ce qui était proposé durant la soirée (c’est l’avantage de venir à plusieurs !), je peux vous dire que c’était booooon ;)

Au menu, plusieurs espaces avec tout un tas de burgers très originaux:

* Sur la plage: Yannick Alléno et Yves-Marie Le Bourdonnec du Meurice (dont le burger a été élu « meilleur burger au monde » par le New York Times en 2008… excusez du peu !) nous ont proposé un burger au couteau ou plus précisément un « jeu de texture sur viandes de bœuf d’origine française, bacon, sucrine et tomates confites »…  Pas très gros, assez cher (9€, quand même !) mais une véritable tuerie: une viande tendre, exquise et pas hachée mais coupée au couteau et mise en valeur par une surprenante sauce légère. Je ne m’en remets pas ! ;)

Juste à côté, Razowski (le restaurant qui se situe place du Marché Saint-Honoré) proposait deux burgers: le Angus Swiss Burger, alliance du bœuf irlandais Angus et du vacherin fribourgeois, et le Angus Blue (avec une sauce au bleu). J’ai pu goûter le Swiss Burger et je dois avouer que je ne l’ai pas trouvé génial…

Sur la plage, on nous proposait également des boissons plutôt sympas créées par Frédéric Le Bordays, le roi du cocktail, notamment un original Granité très sucré à la fleur de sureau ! Slurp.

* Dans la roulotte: Coup de cœur pour la créativité de Gontran Cherrier qui m’a étonnée avec son Greenwich Burger (au guacamole bacon, pain vert roquette et pousses de radis) et son Burger veau, pain paprika (j’ai aimé les couleurs originales de ces burgers et il faut avouer que le mélange veau/tête de moine est très bon !).

* Dans le restaurant du Batofar: Romuald Sanfourche (cuisinier du Batofar) proposait, quant à lui, un Burger au magret de canard (un magret coupé au couteau accompagné de gruyère suisse), que je n’ai pas eu le temps de tester.

* Sur le Pont: Christophe Adam, chef de chez Fauchon, offrait un vrai petit burger sucré à petit prix (3€), le Breiz Burger, aux fraises de Plougastel et caramel au beurre salé (qu’on sentait bien trop peu au final… donc ça aurait pu être mieux !).

Au final, j’ai passé une chouette soirée malgré les quelques averses ! J’ai trouvé les burgers un poil chers pour de la street food (9€ pour le burger du Meurice, 6€ pour les autres à part celui de chez Fauchon) mais je ne regrette pas car ces quelques découvertes valaient vraiment le coup ! Vivement les prochaines éditions… au soleil, cette fois ;)

C’était où ?
Street Food du MIAM – Part 1, Burgers & Cie.
Batofar
11, Quai François Mauriac (13è) – M° Bibliothèque François Mitterrand
De 18h à 2h du matin.

Page 8 sur 23« First...123...678910...1314151617...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram