Mes découvertes

Page 2 sur 812345...8...Last »

Les TRÈS bonnes adresses du week-end

Aujourd’hui, je vous propose non pas une mais deux excellentes adresses parisiennes, à tester sans l’ombre d’une hésitation !

*****

Depuis plusieurs années maintenant, Mamie Gâteaux fait partie de ces adresses parisiennes dont on (ou « je », si vous voulez, ok…) ne pourrait plus se passer. Je ne serai pas longue puisque je vous ai déjà parlé (ici… il y a presque 2 ans déjà !) de cet adorable petit salon de thé situé entre le Bon Marché et la Fnac Montparnasse (on a les repères qu’on peut, nah !).

J’aime le côté un peu suranné de la déco, c’est bucolique, délicieusement rétro et tout simplement bourré de charme. Le service et l’accueil sont plus qu’à la hauteur du cadre: adorables et plein de gentillesse et d’humilité (et face à la clientèle de connasses pintades parisiennes qu’il y avait samedi dernier, j’admire leur capacité à rester aussi courtois !).

1
2
34
5
67

Bref, qui dit nouvelle saison dit nouvelles gourmandises chez Mamie Gâteaux, et je dois avouer que je suis particulièrement fan de la carte d’hiver !

Côté salé: Tout donne envie ! Tarte chèvre épinards (8€50), tarte mimolette, lardons, brocolis, tomates cerises (8€50), crumble de légumes au parmesan et aux pignons de pin (9€50), salade de jambon cru sauce tapenade (8€50), salade de saumon fumé (12€)…

Nous avions choisi 2 tartes salées pour commencer le déj’: la tarte mimolette, lardons, brocolis, tomates cerises (fine, généreuse et très savoureuse) servie avec une petite salade parfaitement assaisonnée et des carottes fraîchement râpées (je n’en avais jamais mangé d’aussi bonnes, c’est vous dire !).

8

La tarte chèvre épinards est, quant à elle, au moins aussi délicieuse…. une tuerie, y’a pas d’autre mot !

9

Côté sucré: Rien de moins appétissant dans cette avalanche de pâtisseries homemade (5€) ! Tarte figue amande (déjà testée et méga approuvée), crumble pomme framboises (idem… trop trop miam !), tarte poire noisette, moelleux au chocolat, gâteau à l’orange…

Sans parler du classique mais délicieux carrot cake (aussi bon -si ce n’est meilleur- que celui de Rose Bakery… comment ai-je pu passer à côté pendant tout ce temps ?!).

10

Et ce délicieux gâteau au marron à savourer… jusqu’à la dernière miette ! ;)

11
12

A adopter définitivement !

C’est où ?
Mamie Gâteaux
66, rue du Cherche-Midi (6è) – M° St Placide ou Sèvres-Babylone
Ouvert du mardi au samedi de 11h30 à 18h.
Pas de réservation.

*******

Puis, dimanche, seconde bonne pioche du week-end avec le BAL. Ce bel espace (qui comprend aussi un café et une librairie), caché au fond d’une impasse, à deux pas de la place de Clichy et face à un jardin d’enfants, est dédié au document visuel dans tous ses états, fixes et en mouvement, à la représentation du réel… d’Eugène Atget à Jeff Wall, de Gilles Peress à Allan Sekula. Le BAL a été initié par les Amis de Magnum, association créée grâce au soutien des photographes de la célèbre agence qui en sont les initiateurs et le président n’est autre que Raymond Depardon, himself. Pourquoi le BAL ? Trois lettres en majuscules, pour ne pas oublier qu’avant de se consacrer à l’image-document, ce bâtiment était, durant les années folles, une salle de bal où les immigrés italiens venaient guincher !


L’objectif du BAL est de proposer des expositions (photographie, vidéo, cinéma), des débats, des conférences, des rencontres et des confrontations entre travaux historiques et jeunes auteurs. D’ailleurs, depuis le mois de septembre, le lieu a ouvert le bal (mouahahah, je suis drôle ! ou pas) des débats avec une exposition inaugurale centrée sur le continent nord-américain et la question de l’individu et de l’anonymat appelée Anonymes, l’Amérique sans nom : photographie et cinéma. Une très belle expo, à voir jusqu’à dimanche prochain (le 19), n’attendez plus !


Avant de visiter l’expo, nous en avons profité pour tester le brunch du BAL Café attenant: une excellente surprise !

Côté déco, l’épure et la sobriété sont de mise: du noir et blanc, un long bar derrière lequel les bouteilles sont rangées comme dans une bibliothèque, quelques petites tables simples et accueillantes, un grand tableau noir accroché au mur sur lequel est inscrit le menu du jour et quelques cadres photo comme pour rappeler le thème de l’endroit ! Vous avez du le lire un peu partout dans la presse, mais si ce n’est pas le cas, sachez que cette adresse est tenue par des anciens de chez Rose Bakery, inspiration que l’on retrouve un tout petit peu dans l’assiette et dans la clientèle bobo présente en masse, mais absolument pas dans l’accueil, qui est ici adorable, simple, soigné et réellement attentionné. Ouf, ça fait du bien ! Le lieu est victime de son succès donc si vous voulez aller y tester le brunch du dimanche, allez-y bien bien avant 12h (ça ouvre à 11h) sous peine de devoir patienter trèèès longtemps !

1
23
4
5
67

Pour le brunch, pas de formule mais une carte bien garnie (qui change un petit peu chaque week-end) dans laquelle il s’agit de piocher allégrement, à l’envie. Les propositions sont assez nombreuses et variées, on peut se délecter (entre autres) de : porridge, fromage blanc aux fruits, welsh rarebit, saumon fumé & beurre d’Echiré, lemon buttermilk pudding, mince pie, muffin au potimarron…

Sur notre table: Thé English Breakfast pour 2, jus de pomme, eggs (bio), bacon, tomates servis avec une assiette de scones et des toasts, pancakes au sirop d’érable (tendres et moelleux, yummmmmy !), scones frais (tout chauds… à se damner !) servis avec de la confiture et du beurre d’Echiré, sans oublier le di-vin (et je pèse mes mots) Rachel’s Cheesecake (de la mort qui tue… au moins !).

8
9
11
10
12

Tout est vraiment très très réussi, il y en a pour toutes les faims et surtout les plats sont très bons, simples, authentiques et frais. Et sincèrement, ça se sent ! Côté prix, comptez environ 25€ par personne (ça peut être moins si vous avez moins faim, évidemment, vu que c’est à la carte !), donc rien d’excessif, surtout quand on voit la qualité…

En bref, une adresse à tester impérativement et qui fait désormais partie de mes indispensables.

C’est où ?
Le BAL & Le BAL Café
6, impasse de la Défense (18è) – M° Place de Clichy
01 44 70 75 51
Brunch le dimanche de 11h à 16h.
+ d’infos sur le site.

Petits plaisirs de Noël #4 – Christmas Candles

Comme je ne cesse de le répéter depuis plusieurs semaines, figurez-vous que je suis une véritable monomaniaque de la bougie en ce moment ! C’est déjà le cas toute l’année, hein, j’adore mettre de jolies bougies colorées et parfumées un peu partout dans mon appart’, mais je dois avouer que c’est particulièrement exacerbé en cette fin d’année. Et puis, avouez qu’avec le froid qu’il fait dehors, il fait bon retrouver un intérieur cosy, douillet et éclairé à la lueur de bougies ! Non ?!

Du coup, au fur et à mesure de ma quête de la (ou plutôt « des » pour le coup !) bougie parfaite, je me suis amusée (oui, roooh !) à lister celles qui me faisaient de l’œil (Père Noël, si tu passes par là, tu peux piocher dedans allégrement et m’en déposer quelques-unes sous le sapin… ce serait adorable !):

Soleil de Doux Me
Je commence par la jolie bougie parfumée bio de chez Doux Me (une marque de cosmétiques bio très très sympa dont j’ai parlé plein de fois ici), Soleil, idéale pour apporter une petite touche de soleil dans le froid de l’hiver grâce à un mélange de senteurs chaudes et ensoleillées (merci aux agrumes !): vanille, pamplemousse, ylang ylang, mandarine rouge, cardamome et noix de coco. Pour ne rien gâcher, le contenant est également ravissant, tout doux, avec une étiquette un peu rétro mais raffinée et très féminine.
Édition limitée disponible à la Beauty Room du Printemps Haussmann, à l’espace Bio Chic du Bon Marché et sur le site de Doux Me (39 €)

Diptyque
Le trio de senteurs de Noël me plait beaucoup cette année.
* Orange Épicée: de l’orange amère relevée d’un mélange d’épices hivernales (gingembre d’Inde, anis étoilé de Chine, clou de girofle…).
* Oliban: une composition originale portée par une note très fraîche de citron d’Italie et d’essence d’élémi qui accompagne l’intensité de l’encens de Somalie.
* Pin: une senteur fraîche, familière et de saison (essences d’eucalyptus et de galbanum renforcées par la présence de l’armoise du Maroc et du bois de cèdre froid et sec). Je suis fan !

50€ l’unité (oui, ouch).

Diptyque

Mais j’aime également beaucoup les classiques Diptyque comme Feu de Bois, Cannelle ou Figuier (ben non, Père Noël, je ne suis pas sectaire !) évidemment.

Durance
J’aime beaucoup les deux bougies Durance aux douces effluves de saison (Marron glacé et Spéculoos), qui embaument déjà mon salon de leurs parfums doux et sucrés (donc pas besoin de te bouger là, Père Noël). Un délice !

Durance

13€50 la bougie, disponible sur le site de Durance (entre autres).

Jo Malone
Ahhhh, les bougies Jo Malone : élégantes, chic, classes, raffinées et divines. Je les aime toutes :)


Environ 50€ la bougie.

Ladurée
De délicieuses bougies aux odeurs aussi gourmandes que leurs pâtisseries: brioche, marron glacé ou amande (entre autres), j’en raffole. Miam !

Environ 40€ la bougie.

Angelina
THE bougie au chocolat chaud à l’ancienne, pour faire comme si (et en plus, ça va pas direct dans les cuissots !).

25€ la bougie.

♥ La Bougie de Noël du Carré des Simples
Généralement, j’aime beaucoup les jolies bougies du Carré des Simples, à base d’huiles essentielles bio et de cire végétale naturelle de soja. Du coup, je suis bien tentée par la bougie parfum de Noël, un mélange doux et sucré d’orange douce, mandarine verte, cannelle, cèdre, pin et noix de muscade.

29€95 sur le site (entre autres).

The Hype Noses
Là encore, je craque pour la plupart de ces belles bougies qui non seulement sentent terriblement bon (Chococaïne, Cheminée, Fig Arrow, Pain de Vienne) mais en plus émettent un délicat crépitement (comme si on était tout près de l’âtre, oui !). J’en veux une pour Noël (please, Santaaaa !).


Environ 40€ sur le site de the Hype Noses ou au Printemps Haussmann.

♥ Et bien-sûr, les géniales bougies Terre d’Oc, que l’on peut (notamment) trouver chez Nature & Découvertes (environ 9€95 la bougie) et qu’on ne présente plus, et celles de chez l’Occitane. Mes préférées: amande gourmande et cerise confite (22€). J’essaierais bien Fleur Chérie, l’édition limitée de cette année, aussi !

terre_d_oc1terre_d_oc2
PP_1

******

Bien sûr, je prends (et avec grand grand plaisir) tous vos conseils et recommandations en la matière !

Petite parenthèse Harry Potter

Suite à ma récente visite du site du parc d’attractions The Wizarding World of Harry Potter qui ouvrira à Orlando le 18 juin prochain (dont je vous parlais ici), j’ai fait quelques petites recherches pour me tenir au courant de l’actualité du film Harry Potter and the Deathly Hallows (qui tarde à sortir quand même !). J’ai besoin de ma doseeeee !!

Au passage, je suis tombée sur une très belle affiche du film (même si non officielle), qui ne sortira qu’en novembre sur nos écrans (pfff).

J’ai aussi appris qu’alors que le tournage est sur le point de se terminer, la première partie du script avait été égarée par une personne de l’équipe du film dans un pub en Angleterre ! Non, mais vous imaginez un peu ?! Celui qui a trouvé le scenario oublié l’a aussitôt envoyé au journal anglais the Sun, un peu trop sûr que le contenu allait plaire au tabloïd anglais. Ben tiens !  Coup de bol, le Sun a décidé de ne pas divulguer cette information dans son intégralité (n’oubliant pas de préciser tout de même que le film devrait être assez différent du roman de J.K Rowling) et de retourner le script à Warner Bros, qui s’est fait au passage une belle frayeur !

Autre petite info sympa: selon le même Sun, Ricky Wilson, le chanteur d’un groupe anglais que j’aime beaucoup, Kaiser Chiefs, grand fan de Harry Potter, voulait à tout prix intégrer le casting du dernier Harry Potter, ne serait-ce que pour y faire une minuscule apparition. D’après les rumeurs, son vœu aurait été exaucé grâce à sa maison de disque, Universal, dont un membre aurait contacté l’équipe de production de la Warner Bros, responsable des adaptations ciné de Harry Potter. Le leader du groupe aurait ainsi pu tourner une scène face à Harry et Ron (il incarnerait l’un des « snatchers » à la recherche des sorciers considérés comme des traîtres). Lucky Bastard.

Dernière chose: pour les fans de Ron Ron (dont je fais partie) aka Rupert Grint, sachez qu’il sera bientôt à l’affiche d’un autre film Cherrybomb.

CherryBomb - Rupert Grint

Le pitch (Allociné) du film: « Malachy (Rupert) et Luke sont d’excellents amis bien qu’ils soient issus de milieux très différents. Malachy est un écolier modèle, élevé au sein d’une famille intacte, et a un boulot dans le centre de loisirs du coin. Luke vit avec son père alcoolique et écoule de la drogue pour son frère Chris. Les deux amis passent un été parfait ensemble… Jusqu’au jour où débarque Michelle, une beauté captivante mais dérangée, qui met leur amitié à l’épreuve. Pour lui plaire, elle encourage les deux garçons à effectuer des paris de plus en plus dangereux et illégaux, qui auront des conséquences mortelles. » Sortie sur nos écrans en 2010 (normalement !).

Image de prévisualisation YouTube

Alice in Wonderland

Comme je l’avais mentionné il y a quelques semaines, pour moi, Noël est quasi systématiquement synonyme de visionnage intensif de mes Disney préférés. J’ai la chance (ben oui, c’est une chance, évidemment, m’enfin !) d’avoir le passeport annuel depuis moins d’un mois et d’avoir pu aller déjà 2 fois à Disneyland Paris. J’ai d’ailleurs fait la semaine dernière une très jolie balade photo dans le parc (et me suis bien amusée dans l’autre !). Le billet est en préparation (je mettrai ça en ligne la semaine prochaine).

iysd42k9

L’un de mes Disney préférés c’est « Alice au Pays des Merveilles » et quand je vais à là-bas, j’adore me perdre dans le labyrinthe, jouer avec les animations, m’amuser à leur tirer le portrait, jouer à cache-cache avec le Cheshire Cat et faire un peu comme si je faisais partie de ce petit monde…

0
1
2
3
45
6
78
9
10
11
12
13
1415
16

Cet univers merveilleux me donne envie de me replonger dans l’œuvre de Lewis Caroll (que je vais relire très certainement cette semaine -quelques jours en province, faut bien que ça serve !) et surtout de voir la trèèèès attendue adaptation mijotée par Tim Burton. Faudra attendre le printemps et ça va être dur !

Alice in wonderland

En attendant, pour patienter un peu, je vous propose de regarder la nouvelle bande-annonce en VO. Renversante !

Image de prévisualisation YouTube

Et puis, pour boucler la boucle, ce serait sympa de pouvoir trouver chez nous ces petites merveilles de chez Paul & Joe Beauté pour la collection printemps 2010 (dénichées sur le merveilleux blog de Fleur de Cerise), non ? Deux petits sets de maquillage contenant apparemment un baume pour les lèvres, des papiers matifiant et leurs recharges. J’en veuuuuuuux !!

paulandjoe1

Page 2 sur 812345...8...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram