Mes films

Page 5 sur 25« First...34567...1011121314...Last »

Le nouveau trailer du prochain film Harry Potter !

Le nouveau trailer de « Harry Potter and the Deathly Hallows » – Part 1 est en ligne ! Amateurs de frissons et fans de la saga, je vous préviens, vous n’allez pas vous en remettre… *__*

Image de prévisualisation YouTube

Tout cela me donne envie de me précipiter sur le dernier tome pour le relire avant d’aller voir le film. Plus que 2 mois et 1 jour à attendre, yiiiiii !!

En attendant la suite…

Comme je vous le disais la semaine dernière, ces quelques derniers jours ont été marqués par ma découverte de la plupart des parcs d’attraction de la région d’Orlando. Dire que j’ai été émerveillée serait un doux euphémisme !

The Wizarding World of Harry Potter

Vous le savez déjà mais j’attendais tout particulièrement la visite de la partie consacrée à Harry Potter (« The Wizarding World of Harry Potter » dans le texte) située dans l’un des deux parcs appartenant à Universal, et sincèrement j’ai n’ai vraiment pas été déçue, bien au contraire ! C’est tout bonnement incroyable ce qu’ils ont fait la-bas…

En attendant mon retour et surtout, en attendant que je vous raconte tous les détails et tout et tout (d’ailleurs les parcs du Walt Disney World Resort sont déments aussi… mais je vous raconterai tout, n’ayez crainte !), je vous propose un sneak peek qui vous donnera, je l’espère, envie d’en voir plus.

Image de prévisualisation YouTube

Ah, et pour finir, j’ai été incapable de résister à vous repasser le trailer des 2 prochains et derniers films (sniiif) illustrant les aventures de notre sorcier préféré. J’espère qu’ils seront à la hauteur de nos attentes. Réponse (en partie) le 24 novembre prochain. Enjoy !

Image de prévisualisation YouTube

Bilan Ciné de l’été #2

Ceci est un article programmé, je suis toujours en voyage en Floride, souvenez-vous ;)

J’avais déjà un peu commencé à parler des films du mois d’août dans mon dernier bilan ciné (ici), et avec le recul, je me rends compte que depuis, je n’ai pas eu de vrai coup de cœur. Espérons que la rentrée soit un peu plus prometteuse !

J’ai aimé

Comme_chiens_et_chats___La_revanche_de_Kitty_GaloreThe_expendablesL_arbre

Comme chiens et Chats – La revanche de Kitty Galore (en 3D) de Brad Peyton
+ : Cette suite du premier opus sorti en 2001 possède tous les ingrédients des films de ce genre pour plaire aux enfants comme aux adultes. Les effets spéciaux se sont grandement améliorés depuis 2001, on voit bien que presque 10 ans sont passés: les animaux semblent « réellement » parler, les gags et les rebondissements sont plus aboutis et il y a de nombreux passages plein d’ironie qui font que les adultes se régalent ! J’ai adoré toutes les références, clins d’œil et parodies dont le film est truffé comme James Bond ou Le Silence des Agneaux … D’ailleurs, la scène où Mister Tinkles est Hannibal Lecter est très convaincante jusque dans les plus minimes intonations (oui, c’est un film que je connais par cœur, alors je me suis fait plaisir au niveau de la comparaison !). Le casting du doublage en VO est parfait: Nick Nolte, Neil Patrick Harris, James Marsden, Christina Applegate, Roger Moore (oui, James Bond himself !!)… En plus de ça, il n’y a aucun temps mort mais au contraire beaucoup d’action, sans oublier le petit soupçon de tendresse au milieu (la scène où des chatons cherchent le point à gratter sur le ventre d’un chien pour lui faire bouger la patte est vraiment trop trop mignonne… gaga, je suis !). Un très bon petit film à voir !

– : Si vous n’êtes pas du genre à aimer les bêêêêêtes ou à essayer d’imaginer ce que les animaux peuvent bien penser: vous détesterez ce film !

The Expendables de Sylvester Stallone
+ : Quel plaisir de retrouver Sly dans un film d’action dans le plus pur style des années 80 !! Tout y est : les répliques qui vous font mourir de rire, les gros méchants, les bons sentiments, la légère touche de romance et surtout: les scènes où ça pète dans tous les sens et où on fait tout péter !!! Yeah !! En plus, le casting est plutôt bien exploité avec Stallone et Statham (qui semblait plutôt ravi de pouvoir jouer avec ses idoles !!) en têtes d’affiche. Les autres grosses brutes qui sont aussi sur l’affiche sont un peu moins présentes dans le film mais chacun apporte vraiment sa pierre à l’édifice (sauf peut-être Jet Li qui semble se demander un peu ce qu’il fait là… Grosse préférence pour Mickey Rourke et Bruce Willis, en ce qui me concerne !). La cerise sur le gâteau du film (et qui vaut le déplacement à elle seule !!): la séquence de quelques minutes avec Governator. Schwarzi: tu nous manques !!!! Le pire c’est que je blague à peine là ! Je l’ai déjà dit mais je suis ravie que son mandat se termine bientôt et qu’il reprenne sa carrière ciné (apparemment, il pourrait avoir un rôle important dans la suite de The Expendables, ça promet !).

– : Le scénario est vraiment bidon, juste une excuse pour tout faire péter et se bastonner (oui, c’est pour ça qu’on est là, mais quand même !) et la réalisation laisse à désirer (en même temps, Stallone ne peut pas être excellent partout … Mouahahahah !!!).

L’Arbre de Julie Bertuccelli

+ : Charlotte Gainsbourg est incroyable de justesse, et parvient, comme souvent, à insuffler un subtil mélange de force et de fragilité à son personnage. Le reste du casting est également très convaincant et particulièrement la jeune Morgana Davies, qui a le rôle de Simone. De manière générale, le film est très juste, sobre, ne tombe jamais dans la facilité, et encore moins dans le mélo. Il est teinté d’une sorte de mélancolie à fleur de peau tout du long et offre de nombreux moments plein d’émotion. Les paysages australiens et la qualité des prises de vue non dénuées de poésie, permettent à cet Arbre de toucher avec simplicité et sincérité le spectateur. A voir.

– : Quelques scènes un peu longues qui alourdissent par moment le film, mais c’est vraiment pour chipoter !

En demie-teinte…

L_apprenti_sorcierKarate_Kid

L’Apprenti Sorcier de Jon Turteltaub
+ : Une production Bruckheimer est toujours caractérisée par un mélange d’effets spéciaux et d’action, installé dans un univers bien défini et qui souvent fait mouche… ce qui est le cas ici ! On retrouve ainsi Nicolas Cage dans un rôle de sorcier, avec un style de rockeur punk à l’humour plus que plaisant, œuvrant pour sauver le monde à grands coups de sorts tous plus spectaculaires les uns que les autres. A noter quand même: la prestation d’Alfred Molina, qui sait définitivement bien faire le méchant et avec classe en plus ! Mon gros + pour ce film: THE séquence du film librement inspirée du classique Disney « L’apprenti sorcier » (avec les balais qui se mettent à danser, j’adooore !).

– : Le rôle principal du film a été confié à Jay Baruchel qui est tellement fort qu’il réussit à faire oublier les prestations de ses compères tant son jeu est médiocre et peu crédible. En plus, je déteste le son de sa voix, insupportable au point qu’on a limite envie de s’arracher les oreilles pendant tout le film ! Beurk. Quant à Monica Belluci, je me demande vraiment ce qu’elle fait dans le film tellement son rôle est minime et insipide. Pour finir, le film m’a semblé un poil trop consensuel (oui, je sais, c’est du Disney… mais quand même screugneugneu) et facile, sans parler de la fin aussi ridicule que grandiloquente !

Karaté Kid de Harald Zwart
+ : Le film propose un assez chouette et inhabituel duo d’acteurs. Contrairement à ce que pouvait laisser présager la bande-annonce, Jaden Smith n’est pas trop mauvais dans ce film (ils avaient juste gardé les passages où il est agaçant dans la BA, ils sont forts !) et Jackie Chan (même si largement sous-exploité à mon goût) est plutôt convaincant en mode péquenaud-loser-maître-de-kung-fu. On assiste tout au long du film à plusieurs combats bien chorégraphiés (en même temps, j’adore le  kung-fu donc suis-je bien objective ?!) servis par une réalisation classique mais correcte. A noter justement que la mise en scène permet de profiter de très très belles images de la Chine tant urbaine que sauvage… Pfiou, ça donne une furieuse envie d’y aller !

– : Malgré tous ces bons points, ce film a comme un petit goût de trop commercial: tout est cousu de fil blanc du début à la fin, il y a quelques longueurs et surtout, il lui manque une pointe d’authenticité et de simplicité pour en faire autre chose qu’un remake « pas trop raté » d’un classique des 80’s. Et puis « karaté kid » pour un gosse qui fait du kung-fu, ça le fait pas. Voilà (c’était ma minute chi(pot)euse).

J’ai pas aimé

L_heure_du_crimeChatroomThe_killer_inside_meCrime_d_amour

L’Heure du Crime de Giuseppe Capotondi
+ : Un casting qui essaie de sauver les meubles… mais qui n’arrive pas à combler les énoooormes lacunes du film.

– : Le problème de L’Heure de Crime c’est qu’il se base sur une fausse bonne idée et l’exploite mal tout du long. Pas de bol, quand même ! Le film utilise une intrigue à tiroirs vue et revue, le sujet a déjà été traité maintes fois et beaucoup mieux, surtout. Ici rien d’innovant, tout est fait pour perdre le spectateur alors que l’histoire est limpide comme de l’eau de roche dès le début. La sauce romance/intrigue policière ne prend à aucun moment et empêche de vraiment se sentir concerné par les déboires des personnages principaux. Un premier film à côté de la plaque.

Chatroom de Hideo Nakata
+ : Un film qui paraissait vraiment innovant et original sur la forme en nous proposant une incarnation en images du monde virtuel que constitue Internet ! Côté casting, c’est clairement Aaron Johnson qui mène la barque.

– : Malheureusement, tout le reste est totalement foireux: il n’y a pas de réel suspens (les rebondissements sont prévisibles sur toute la ligne), le casting est sans intérêt (Aaron Johnson mis à part, comme je le disais plus haut) et la mise en scène est leeeeeente. Chatroom nous est vendu comme un thriller mais il n’en est fichtrement rien. On serait plus dans le registre du drame facile sur un ado désabusé à tendance suicidaire ! Vraiment pas grand chose à retenir au final, on s’ennuie beaucoup car il ne se passe rien de plus que dans n’importe quel film pour ado banal à souhait. Un film à éviter, donc.

The Killer inside Me de Michael Winterbottom
+ : Casey Affleck est plutôt convaincant dans le rôle du bouseux texan sociopathe. Les prestations de Jessica Alba et de Kate Hudson ne sont pas (trop) mauvaises, mais rien de bien transcendant.

– : Ce qui m’a le plus déplu dans ce film, c’est son extrême lenteur. Et pour un thriller de ce genre, c’est un peu gênant je trouve ! Pour tout vous dire, The killer inside me est si lent que l’on a qu’une hâte, c’est que le personnage joué par Casey Affleck se fasse choper une bonne fois pour toutes afin de pouvoir sortir plus vite de la salle et abréger ce calvaire ! Sans rire. Le pire, c’est qu’on n’arrive même pas à haïr le personnage malgré les différentes séquences de violence extrême filmées de façon brutale à l’écran, tellement les premières minutes nous ont plongées dans un ennui abyssal. On ne parlera même pas de la fin qui ne parvient à laisser qu’une seule question en bouche: « Tout ça pour ça ?! ». A éviter, donc.

Crime d’Amour d’Alain Corneau
+ : … ?!? Heuuuuu… si vous en avez, je serais ravie de vous lire !

– : Je crois bien qu’on tient la bouse du mois avec ce Crime d’Amour complètement raté de A à Z ! Ici tout est plat et insipide: l’intrigue a déjà été vue mille fois, et le crime et tous les détails qui l’entourent sont ultra prévisibles à l’avance et sans intérêt. Le plus drôle c’est quand même la mise en scène qui te prend pour un con imbécile heureux et te propose, au cas où tu n’aurais pas compris tout seul, des explications limpides des ficelles de l’histoire à gros renforts de flashbacks (en noir et blanc svp… what else ?!). Récemment, je lisais une interview de Kristin Scott Thomas qui disait qu’elle avait eu du mal à jouer un personnage aussi sadique et méchant… Et bien, comment dire ?! Ça se voit ! Et le pire, c’est que c’est pourtant bien elle qui nous livre la meilleure prestation du film. Imaginez ! Ludivine Sagnier est nullissime, ridicule et pas crédible du début à la fin. Elle ferait presque passer Laura Smet pour Sarah Bernhardt ! J’ai dit « presque »… Quant aux seconds rôles, ils sont confondants de niaiserie et plus mauvais les uns que les autres. Je me demande ce qui peut bien pousser des gens à faire des films aussi navrants… La faim, peut-être ?

******

Bien évidemment cette liste est loin d’être exhaustive (et il y a même certains films que j’aurais aimé voir avant de partir et qui sont passés à la trappe par manque de temps comme: Donne moi ta main d’Anand Tucker, Ce que je veux de plus de Silvio Soldini et D’amour et d’eau fraîche d’Isabelle Czajka que je verrai en DVD) mais je compte bien me rattraper avec un groooos billet ciné dès que j’aurai rattrapé mon retard à mon retour !

Petite sélection des films de rentrée par Bliss & Uwe

Cette semaine, on dirait bien que ce blog va sentir le ciné à plein nez puisque j’ai décidé de vous infliger pas moins de deux billet sur le sujet ! Ça vous plait ?! Bon, mais c’est pas comme si vous aviez le choix en même temps… !

Nous vous proposons un nouveau petit billet à 4 mains rédigé par ce cher Uwe et moi-même (une fois de plus, j’vous laisse deviner qui a choisi quoi… ben oui, on s’amuse comme on peut !), avec une sélection des films qui vous accompagneront tout le mois de septembre ! Ça nous a permis de réaliser qu’on n’allait pas rater grand chose car le programme est assez maigre. Tant mieux, ça me/nous fera moins à rattraper en fin de mois à notre retour de voyage ;)

Alors, qu’est ce qui nous/vous attend de beau en cette rentrée 2010 ?

Piranha 3D

Piranha 3D
Le pitch ? « Piranhas pas contents !! Piranhas pas contents car bimbos faire trempette dans aquarium piranhas !! Piranha donc bouffer bimbos ! ». En gros, c’est ça. Comme vous pouvez le constater, le prochain film d’Alexandre Aja (Mirrors, Haute Tension, le remake de La Colline a des Yeux, etc…) n’a pas un scénario très développé, mais  après avoir vu la bande-annonce, je vous confirme qu’il a l’air tout simplement jouissif et hyper sanglant. Et cerise sur le gâteau, vous verrez les bimbos se faire bouffer en 3D. Ils ont pensé à tout. MOUAHAHAH ! Sortie le 1er septembre.

Image de prévisualisation YouTube

American Trip

American Trip

Je ne vais pas disserter dessus pendant des plombes vu que ce cher Uwe vous en avait déjà parlé ici mais American Trip (Get Him To the Greek en V.O) a l’air d’être le film idéal pour se détendre les zygomatiques avant d’aborder la rentrée ! Russell Brand y joue une rock star complètement barrée et rien que pour ça, j’suis curieuse de voir le résultat (même si mes attentes ne sont pas énormes, j’vous rassure !). Verdict le 1er Septembre (contrairement à ce qui est écrit sur l’affiche… la date de sortie a été repoussée).

Des Hommes et des Dieux

Des hommes et des dieux

Des Hommes et des Dieux est le film qui a obtenu le Grand Prix à Cannes cette année. Ce qui nous intéresse dans ce film de Xavier Beauvois, c’est principalement que son scénario est basé sur une histoire vraie : en effet, il s’inspire librement de l’histoire des Moines Cisterciens de Tibhirine en Algérie, de 1993 jusqu’à leur enlèvement et leur massacre en 1996, en adoptant le point de vue des moines sur cette tragédie. Bref, un drame qui ne pourra laisser personne insensible, d’autant plus qu’il est servi par un casting impeccable: Lambert Wilson, Michael Lonsdale… Sortie le 8 septembre.

Image de prévisualisation YouTube

The Town

The town
Ça faisait longtemps que nous n’avions pas eu l’honneur de voir un film avec Ben Affleck aux manettes et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il soigne son retour devant et derrière la caméra avec The Town. Le pitch ?  Doug MacRay (Ben Affleck) est un criminel impénitent, le leader de facto d’une impitoyable bande de braqueurs de banque enorgueillie par le fait de pouvoir voler à son gré sans se faire prendre. Sans attaches particulières, Doug ne craint jamais la perte d’un être cher. Mais tout va changer le jour où, lors du dernier casse de la bande, ils prennent en otage la directrice de la banque, Claire Keesey (Rebecca Hall). Bien qu’ils l’aient relâchée indemne, Claire est nerveuse car elle sait que les voleurs connaissent son nom et savent où elle habite. Mais elle baisse la garde le jour où elle rencontre un homme discret et plutôt charmant du nom de Doug… ne réalisant pas qu’il est celui qui, quelques jours plus tôt, l’avait terrorisée. L’attraction instantanée entre-eux va se transformer graduellement en une romance passionnée qui menacera de les entraîner tous deux sur un chemin dangereux et potentiellement mortel.

Ce thriller, dont le scénario a l’air pour le moins excitant, pourrait bien être l’un des meilleurs films de septembre ! Sans compter la présence de Blake Lively, Jeremy Renner, Chris Cooper et Jon Hamm ♥ au casting… Verdict le 15 Septembre.

Image de prévisualisation YouTube

The Runaways

The Runaways

Vous n’avez pas encore eu votre dose de Kristen Stewart et Dakota Fanning, déjà réunies dans les épisodes 2 et 3 de Twilight ?! Et bien, rassurez-vous, The Runaways sera là pour vous en septembre: « Los Angeles, 1975. Joan Jett et Cherie Currie, deux adolescentes rebelles, se rencontrent et deviennent les figures emblématiques de ce qui se révélera être le plus célèbre des groupes de glam rock féminin, les Runaways« . A voir, au moins par curiosité, le 15 septembre.

I love rock’n’roll so put another dime in the jukebox babyyy.

Image de prévisualisation YouTube

Resident Evil : Afterlife  3D

Resident evil 3D

Je vous en avais déjà parlé ici (oui, c’est Uwe qui vous parle !), mais un des films à voir à la rentrée, sera sans aucun doute le 4è opus de Resident Evil. Opus, joliment appelé Afterlife. Cette fois, notre amie Milla Jovovich revient casser du zombie (pour notre plus grand plaisir), en 3D ET avec Wentworth Miller (oui, Michael Scoffield) pour compagnie. A voir pour le pétage de gueule de zombies et la 3D, qui a été réalisée avec le même système que pour Avatar. Sortie le 22 Septembre.

Image de prévisualisation YouTube

Mange, Prie, Aime

Mange, Prie, Aime

En ce qui me concerne (là, ce n’est plus Uwe au micro hihi), l’un des films que j’attends le plus pour la rentrée est sans aucun doute l’adaptation d’un très joli roman lu il y a quelques mois: Mange, Prie, Aime d’Elizabeth Gilbert (j’en avais parlé ici). L’histoire raconte le parcours personnel d’Elizabeth Gilbert (journaliste écrivain et grande voyageuse) qui, sortant d’un divorce long et douloureux, décide, pour se reconstruire, de se faire plaisir et d’aller d’abord passer plusieurs mois en Italie, puis en Inde (dans un ashram où elle apprendra à méditer et vivra des expériences fortes et mystiques), pour terminer en Indonésie où elle retrouvera un vieux sorcier qui lui a prédit son avenir. Un film que j’ai hâte de voir pour retrouver tout ce qui m’avait plu dans le roman et pour les différents paysages qui me donneront, c’est évident, terriblement envie de voyager. Hâte de pouvoir voir les prestations de Javier Bardem et de Julia Roberts aussi. Sortie le 22 septembre.

Image de prévisualisation YouTube

La Meute

La meute

Difficile de parler des films de la rentrée en laissant de côté ce futur ovni du paysage ciné français ! En effet, Franck Richard nous promet, avec La Meute, un film à mi-chemin entre le western moderne et un survival gore. Impossible d’en dire plus, je pense vraiment qu’il faudra le voir pour comprendre mais avouez que ça a de quoi intriguer ;) Si vous n’êtes toujours pas convaincus voici un petit aperçu de l’histoire: « Charlotte fuit sa vie. Sur une route déserte, elle prend Max en stop. Max disparaît dans un routier quelques kilomètres plus loin. Intriguée, Charlotte revient sur les lieux la nuit et se fait surprendre par La Spack, propriétaire du bar, femme étrange en charge d’une drôle de Meute. Le combat de Charlotte commence… ». Mystère en vue, jusqu’au 29 septembre.

Trop loin pour toi

Trop loin pour toi

Avouez qu’il n’y a rien de mieux pour bien commencer l’année qu’une bonne petite comédie romantique digne de ce nom ! Non ?! Pour combler nos envies, la candidat idéal en cette rentrée m’a l’être d’être Trop Loin pour toi avec Justin Long et Drew Barrymore (qui sont en couple dans la vie comme à l’écran, j’vous le rappelle). Le thème du film est simple mais finalement assez peu exploité au ciné: comment entretenir une relation sérieuse et durable à distance ? Bref, une jolie p’tite comédie qui semble annoncer quiproquos, humour et émotion. A voir le 29 septembre.

Image de prévisualisation YouTube

********

Bien évidemment cette liste est loin d’être exhaustive (mais en même temps, le cru de septembre n’a pas l’air génial, à première vue en tout cas !), donc n’hésitez pas à nous recommander des films que vous auriez repérés !

Page 5 sur 25« First...34567...1011121314...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram