Salons de thé à Paris

Page 3 sur 812345...8...Last »

Tea by Thé au Palais Royal

Encore une adresse découverte l’été dernier mais dont je n’avais pas eu le temps de vous parler avant de partir en voyage: Tea by Thé, situé sur la place du Palais Royal, à deux pas du Louvre et de la rue de Rivoli. Cette nouvelle adresse, idéale pour les pauses gourmandes, est en fait le concept proposé par Patrick Derdérian (déjà auteur du Zébra Square ou de la chaîne O Poivrier) pour remplacer/compléter le désormais traditionnel Starbucks du coin qui envahit nos rues à vitesse grand V.

Ici, comme le nom l’indique, on boit du thé, qu’on peut prendre sur place ou, bien évidemment, à emporter. Et c’est franchement très agréable de se balader avec son gobelet de thé en flânant dans les rues de Paris, ça change un peu ! Mais c’est également très sympa de pouvoir se poser un peu car le cadre de ce bar à thés est vraiment très joli: moderne, design, plein de peps et de couleurs, et la terrasse est vraiment super jolie pour les beaux jours. N’hésitez pas à vous y arrêter car l’accueil est généreux, souriant et décontracté.

1
1bis1ter
2
3
4
5
67
89
10

Et le thé alors ?

* Tous les thés que j’ai déjà pu gouter sont vraiment très bons et à prendre sur le pouce, ça change un peu de Starbucks et de son éternel Chai Tea Latte (non, bon, en fait, je l’aime bien mais là, c’est pas pareil !). Ici, il y a du choix, il y en a pour toutes les saisons, toutes les soifs et pour tous les goûts:
– Des thés glacés pour l’été ou le début des beaux jours: le rafraîchissant Mojithé (thé vert, sucre de canne, Perrier, menthe fraîche et citron vert… proche du Virgin Mojito !), Pina colathé (thé noir, crème de coco, jus d’ananas et glace pillée), Cranberry thé, smoothé (thé mélangé avec un fruit: framboise, cassis, fruits exotiques…)…
– Un collection de thés noirs assez impressionnante: earl grey bergamote, ceylan Saint James, keemun bio op, chai aux épices, vanille caramel, earl grey light, oolong fleurs d’orangers, breakfast impérial… et j’en passe !
– Des tas de thés verts (mais aussi rouges et blanc): vert papaye, thé vert de Chine au jasmin bio, rose framboise, thé vert sencha chiran bio, maté argentin…
– Et surtout des thés chauds aromatisés dé-li-cieux pour l’hiver ♥: earl grey vanille (mmmmh), Théppuccino (thé noir classique et mousse de lait… pas encore essayé mais il me tente bien), Honeymoon (thé noir bio au lait, miel d’acacia et mousse de lait… testé et approuvé !), Bubble Thé (imitation du fameux thé taïwanais, mêlant thé noir, lait et perles de tapioca), framboise chocolat blanc (rooibos au lait, chocolat blanc et crème fouettée… j’en veuuux !), Pom-Pom thé (rooibos, cannelle et jus de pomme… très réussi) et mon chouchou: le maté amande (maté noir énergisant, saveur amande et lait… à tomber !).

Côté prix, ce n’est pas vraiment plus cher qu’au Starbucks du coin, au contraire: pour les thés classiques, les tarifs vont de 2€60 à 4€20 (tout dépend de la taille), les thés aromatisés chauds oscillent entre 3€50 et 4€50 (pour une grande taille donc là, c’est effectivement moins cher que chez Starbucks du coup) et les thés glacés entre 4 et 5€20. Et si vous n’aimez pas le thé ben, vous allez ailleurs !, vous pouvez aussi prendre un expresso, un americano, un cafe latte, un chocolat chaud, des smoothies, du jus de grenade…

* Les grignotages sont assez variés et également frais et plutôt savoureux : croissants, pains au chocolat, muffins (carrot, triple chocolat, myrtille, etc…), macarons (vanille, pistache, chocolat), madeleines, cakes sucrés, fruits frais, mini-cupcakes (2€30, ouch !) ou cheesecake Berko, verrines (mousse au chocolat, crumble à la rhubarbe, fraise/chiboust, fromage blanc/grenade…).

* Vous pouvez aussi y déjeuner: salades (mini à 3€20 et sinon entre 4€80 et 5€80): lentilles & saumon fumé, quinoa bio, riz rouge, conchiglie, etc… // sandwichs (entre 2€90 et 4€90): poulet & guacamole, saumon fumé, jambon cru, jambon & aubergines, fromage & asperges // tartes salées chaudes (6€20): tomates mozzarella, courgettes feta, chèvre épinards… Sinon, si vous êtes encore plus gourmands, il y a même une formule salade+tarte salée à 7€40 !

12
45

En bref, une adresse très chouette à garder sous le coude, parfaite pour la pause shopping du samedi après-midi !

C’est où ?
Tea by Thé
2, place du Palais Royal (1er) – Palais Royal-Musée du Louvre
01 42 60 39 46
Ouvert tous les jours de 8h à 20h.
Le site (en construction pour le moment).

Pause italienne à l’Espressamente Illy

Hier matin, j’étais invitée par Illy pour un p’tit déj’ très sympa à l’Espressamente rue Auber afin de découvrir un très bel espace réaménagé récemment et de goûter aux délicieuses spécialités de la maison !

Pour ceux qui ne connaitraient pas la marque, Illy est une entreprise italienne qui a été fondée à Trieste au début du XXè siècle et qui s’est depuis largement internationalisée. Ce qui caractérise les produits et les bars illy, c’est avant tout une philosophie bien particulière qui ne vise pas à plaire au plus grand nombre mais qui tend, au contraire, à proposer des services et des produits de grande qualité afin de satisfaire des clients épicuriens et exigeants. Le tout, bien-sûr, avec une pointe d’originalité totalement italienne, afin d’atteindre une certaine clientèle que d’autres cherchent à rameuter à coups de George Clooney ;)

Le petit déj’ s’est déroulé, comme je vous le disais plus haut, à l’Espressamente de la rue Auber. Si vous ne connaissez pas, sachez que ce bar à l’italienne un brin branché est un peu comme un temple de l’espresso haut de gamme où l’on peut déguster une sélection de recettes à base de café illy dans une atmosphère à fois chic, cosy et raffinée accentuée par une déco aux couleurs chaudes et chaleureuses ! C’est un endroit vraiment agréable pour se poser au milieu des hommes d’affaires faisant une pause café dans le quartier, des touristes en goguette ou des femmes actives en recherche d’un break au milieu de leur shopping intensif au Printemps Haussmann voisin !

Espressamente est aussi un lieu où la dégustation cohabite à merveille avec l’art et la créativité. En témoignent la collection de photos « In Principio » de Sebastiao Salgado affichée sur les murs du café, ainsi que la magnifique spirale de tasses issues de la illy art collection qui nous accueillent magistralement dès qu’on passe la porte ! On peut aussi y acheter de chouettes machines à café dont le design a de quoi donner la chair de poule aux esthètes du café.

1
1bis
23
4
5
5bis
67
8
9
1011
12
13
14
15
16

On peut y déguster de nombreuses boissons chaudes ou froides sur le thème du café (dont la base est toujours le mélange unique Illy 100% arabica):
* Des traditionnels: espresso (la boisson star Illy !), cappuccino, espresso con panna, marocchino caldo (espresso Illy, chocolat, mousse de lait chaud)…
* Chauds: Onda al Cioccolato (espresso Illy, chocolat chaud, mousse de lait et sucre liquide), Neve Fondante (espresso Illy, cacao en poudre, mousse de lait), Dolce Fondante (double espresso Illy, chocolat liquide, mousse de lait, biscuit)…
* Froids: Cappucino Freddo (cappucino froid !), Marrochino Freddo, illycrema (une nouveauté à tomber dont je vous parle un peu plus bas)…

Si vous n’aimez pas le café, pas de panique, vous pourrez y trouver vos thés & infusions préférés de chez Dammann Frères, ainsi que du chocolat chaud Domori.

Pour accompagner le café, on peut aussi déguster des viennoiseries originales (croissant aux 5 céréales avec miel, idilio crema e mela : un petit strudel de crème et de pomme…), des biscuits à croquer (amaretti, mandorlini, charlotte all’albicocca -un biscuit fourré à la confiture d’abricot-, zallatas -grands biscuits aux amandes-…), glaces Agrimontana et desserts (panna cotta aux fruits rouges, tiramisu au café illy, salade de fruits frais, moelleux au chocolat avec de la glace à la pistache…).

Sachez qu’on peut aussi y déjeuner sur le pouce de petites salades et sandwichs aux résonances italiennes: pane ai cereali con salmone (pain au céréales avec saumon fumé, crème et pommes de terre vapeur), focaccia con melanzane e parma (foccacio avec aubergines, menthe, jambon de Parme et fromage à tartiner), salade de pommes granny smith avec amandes et tomates séchées en gaufrettes de parmesan… Trop miam, j’vous dis !

17

Petite nouveauté délicieuse pour cet été que je vous recommande fortement: illycrema, boisson glacée au café 100% Arabica, qui est un mélange de café, lait et sucre, très doux et rafraichissant, surtout par ces dures journées caniculaires ! Son goût subtil et savoureux est juste parfait pour la saison.

Pour varier les plaisirs, cette boisson est déclinée en deux autres recettes: duetto (illycrema combiné à la finesse du chocolat) et trio (trois couches au goût surprenant de illycrema, de lait et de café illy).

18

Pour finir, j’ai eu la surprise de repartir avec un gift bag très sympa contenant quelques petits fascicules sur l’art du café selon Illy (avec plein d’explications pour améliorer sa culturé gé !), un petit éventail de recettes de boissons à base de café (que j’ai hâte d’essayer… promis, je vous montrerai !), une tasse issue de la collection signée par Pedro Almodovar et enfin, ultime preuve de la collaboration entre Illy café et le monde de l’art: deux boîtes illy art collection signées Tobias Rehberger, gagnant du Lion d’or à la dernière Biennale des arts visuels de Venise. Rien que ça ! Je vais me régaler à la maison.

1
2
3
4

Merci beaucoup à Illy pour cette invitation et cette découverte, ainsi qu’à Hopscotch (Élodie et Roberta).

C’est où ?
Espressamente Illy
13, rue Auber (9è) – M° Havre-Caumartin ou RER Auber
01 42 66 12 17
Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 20h, le samedi de 9h à 20h et le dimanche de 9h à 14h30.
Wi-fi gratuit.
Pour savoir où sont les autres Espressamente à Paris et en France, je vous laisse regarder sur le site.

Dernier goûter d’hiver à la Jacobine

Il y a quelques semaines déjà, je suis allée prendre l’un de mes derniers goûters d’hiver au salon de thé la Jacobine. Il est situé Cour du Commerce Saint-André, un joli passage pavé entre le boulevard Saint-Germain et la rue Saint-André-des-Arts, juste à côté du célèbre Procope !

Au programme ici: brunch, chocolat chaud, tartes, crêpes et tout un tas de pâtisseries que l’on aperçoit derrière la vitrine en se promenant dans le passage. Il faut avouer que ça attise la curiosité ! L’endroit est tout petit, la déco est très simple, un peu désuète et à thème (forcément !): on prend le thé aux côtés des héros de la Révolution au milieu de peintures murales kitschouilles du peuple en colère. J’étais déjà allée à la Jacobine une fois, il y a quelques années, et j’en gardais un souvenir plutôt positif, contrairement à cette fois où j’ai été quelque peu déçue. J’ai bien l’impression que les choses ont changé. L’accueil est correct, mais le service est très lent et plus qu’approximatif. Ça commence bien !

23
1
4
5
67
8

Dans l’assiette, c’est pas mal mais sans plus. Comme je le disais au dessus, le service est vraiment très lent, je crois bien qu’on a attendu environ 15 minutes avant que la crêpe commandée n’arrive. Du coup, pendant ce temps-là, mon crumble avait eu le temps de prendre un sérieux coup de chaud (oublié dans le four ou bien ?)… Mouais, bof, bof. Sinon, ils proposent quand même un grand choix de tartes et pâtisseries homemade: crumble fruits rouges (servi avec une crème et pas si mauvais malgré le fait qu’il était brûlé sur le dessus), crumble pomme/rhubarbe, crumble poire/banane/chocolat, tarte tatin, croustillant au chocolat, cheesecake, tarte au citron meringuée, tarte nutella banane, moelleux au chocolat au cœur chaud & glace vanille, macaronade aux framboises…

Côté boissons, il y a beaucoup de choix aussi: on trouve de nombreux thés Mariage sur la carte mais on y vient surtout pour le fameux chocolat chaud, l’Aztèque (que je n’avais pas goûté lors de mon précédant passage… ou bien je ne m’en souvenais plus !) qui, à mon goût, n’arrive pas à la cheville de ceux que j’ai pu tester dans d’autres établissements parisiens. Je l’ai trouvé aussi bon que dans ma brasserie de quartier (et moins joliment présenté). Mouais… Ici, il est décliné en plusieurs versions: l’Aztèque viennois, avec de la chantilly ou l’Aztèque Royal, avec une boule de glace vanille à l’intérieur. Je mets l’idée de côté pour l’hiver prochain !

Gros coup de gueule pour finir, quand même, sur les tarifs carrément prohibitifs imposés par l’établissement: le chocolat chaud est à 5€80 (l’Aztèque viennois est à 6€30 et l’Aztèque Royal à 6€80), les pâtisseries sont à 8€50 (!!!) mais tout le reste n’est pas donné non plus ! Pour seulement deux boules de glace, on paie 7€50, les coupes (de glace) sont à 8€, le thé bio ou Mariage Frères est à 5€80 et les crêpes entre 5€ et 9€. Ça ne les vaut carrément pas ! Pour 10€ de moins, on a la même quantité et une qualité carrément supérieure à la Charlotte de l’Isle.

9
10
11
12

J’en ressors un peu déçue donc: la Jacobine ne me laissera pas de souvenir impérissable. Il n’y a rien de vraiment exceptionnel et c’est beaucoup trop cher pour ce que c’est. En revanche, j’ai repéré le brunch (22€) qui ne m’a pas l’air excessif et que je tenterais bien un de ces quatre !

C’est où ?
La Jacobine
Cour du Commerce Saint-André
59-61, rue Saint-André-des-Arts ou 130, Bd Saint-Germain (6è) – M° Odéon
01 46 34 15 95
Ouvert tous les jours.

*****

Envie d’un autre endroit où boire un bon chocolat chaud à Paris ? C’est par ici.

Une délicieuse pause chocolatée chez Jacques Génin

Le froid de la semaine passée m’a donné envie de continuer mon exploration des meilleurs chocolats chauds de la capitale et c’est donc, tout naturellement, que je me suis rendue dans le Haut-Marais, à l’autre bout de Paris, pour tester la Chocolaterie de Jacques Génin. Conçue par l’architecte Guillaume Leclercq, elle impressionne de prime abord par sa taille (c’est une sorte d’immense loft de 400 m2 étalé sur deux étages).

Au rez-de-chaussée, l’espace est divisé en deux univers: la contemplation d’une part avec les comptoirs de vente où sont alignés les chocolats, nougats, caramels et autres succulentes pâtisseries et la dégustation, de l’autre, avec un petit salon de thé où l’on peut goûter les spécialités de la maison sur place confortablement installé dans un fauteuil ou canapé en cuir ! L’endroit est vraiment très calme, assez cosy et évidemment très épuré avec sa déco de pierres apparentes, ses murs en staff aux motifs délicats, ses piliers de briques rouges, ses poutres et colonnes en métal et son parquet en chêne huilé !

Les friandises et les desserts sont fabriqués sur place dans le laboratoire situé au 2è étage (que les curieux peuvent visiter à la demande, mais je n’ai pas testé !). C’est ici que Jacques Génin travaille des crus de chocolat du monde entier qu’il marie à des ganaches natures ou aromatisées à partir d’infusions de plantes et d’épices. Les résultats sont assez étonnants de finesse ! Chaque bouchée est une nouvelle expérience gustative qui met le palais en éveil.

Petit bémol quant au salon de thé quand même: j’y suis allée en semaine, il n’y avait donc pas foule (comme vous le verrez sur les photos) et pourtant, le service était vraiment très moyen et approximatif. Notre serveuse -complètement à l’ouest et qui en avait visiblement marre d’être là- a mis un temps fou à nous apporter la carte, et je ne vous parle même pas de la carafe d’eau qui a bien failli ne jamais atteindre la table. Mouais, pas génial pour ce genre d’endroit quand même !

12
3
45
6
7

Et dans l’assiette ? Tout est à tomber !  La carte du salon de thé est vraiment très appétissante: tartes au chocolat, au citron, aux fruits, éclairs au caramel et au chocolat, opéra, paris-brest, mille-feuilles montés à la commande (la spécialité de la maison)… Je n’avais super faim ce jour-là (c’est assez bourratif le mille-feuille, même si je n’aurais pas craché sur celui aux marrons !) et je me suis donc rapatriée sur l’éclair au chocolat, et le résultat fut tout simplement divin: une pâte fine et aérienne remplie d’une ganache délicieuse à la texture onctueuse…. Mmmh ! Mon acolyte avait choisi la tarte au chocolat maison, je l’ai trouvée moins bonne que chez Christian Constant mais pas déplaisante non plus. On s’est régalés. Sans parler du petit bonus inattendu avec la commande: une petite assiette de chocolats et pâtes de fruits à déguster. Ça fait toujours plaisir !

Cerise sur le gâteau, pour finir, avec le fantastique chocolat chaud, à mi-chemin entre l’africain et celui de Jean-Paul Hévin. Ni trop sucré, ni trop amer, ni trop écœurant: il est par-fait ! Seul petit point négatif par rapport à Angelina quand même: ils ne servent pas de petit verre d’eau à côté (pas bieeeen !). A part ça, c’est une tuerie ;)

1
2
3
4
5
6

En bref, une très bonne adresse, chic, claire, spacieuse et formidable, à laquelle je ne manquerais pas de m’arrêter lors d’un prochain passage dans le quartier !  Et je vous mets au défi de repartir de cet endroit sans un petit ballotin de chocolats, nougats, caramels, pâtes de fruits… Un rendez-vous immanquable pour les amateurs de chocolats et les gourmets gourmands.

C’est où ?
La Chocolaterie de Jacques Génin
133, rue de Turenne (3è) – M° République
Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 21h.
01 45 77 29 01
Pâtisseries: entre 6€50 et 8€50.
Boissons: chocolat chaud (6€50), thé (7€), cappuccino (6€50), jus de fruits frais (7€90)…

*****

Envie d’un autre endroit où boire un bon chocolat chaud à Paris ?
C’est par ici !

Page 3 sur 812345...8...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram