Restos à Paris

Page 8 sur 20« First...123...678910...1314151617...Last »

Dîner au Glou

Glou est un petit restaurant avec un drôle de nom, en plein cœur du Marais, devant lequel je passe bien souvent en sortant du Breizh Café (une de mes cantines parisiennes) et qui titillait beaucoup ma curiosité depuis quelques mois. En faisant quelques recherches, j’ai découvert que Glou a ouvert il y a un peu moins d’un an et est tenu par Ludovic Dardenay et Julien Fouin (ex rédac chef du magazine Régal et rédacteur en chef de Cuisine TV). Il ne me restait plus qu’à le mettre à l’épreuve !

Pour commencer, j’ai beaucoup apprécié la déco de l’endroit, à la fois sobre et tamisée. Le restaurant possède en fait deux salles: une très longue au rez-de-chaussée avec de grandes tables hautes, des pierres apparentes et une petite lucarne perchée sur le mur du fond, derrière laquelle le chef s’active. L’autre salle, à l’étage, est beaucoup moins bruyante et a également beaucoup de charme avec ses petites tables élégantes style bistro.

1
23
4

En dehors de la déco, je dois avouer que je suis grandement restée sur ma faim au final. Pas mal de petits détails m’ont fait tiquer:
– Le fait qu’on nous place juste à côté (à 10 cm, voyez !) d’une table déjà occupée alors que la grande salle était quasiment vide et l’était encore au moment de notre départ. Surement plus pratique pour eux, mais nettement moins pour nous. Mouais…
– Le prix des plats ! Certes la carte a de quoi plaire,  mais elle est un peu trop courte. Les ingrédients sont très frais et de très bonne facture (on y trouve beaucoup de produits bio) mais il n’y a rien de transcendant dans la cuisine qui justifie cela (plats tradi dont le prix de l’assiette dépasse les 20€: coquilles Saint-Jacques, tartare, épaule d’agneau confite, burger…).
– Cerise sur le gâteau au moment de partir: non pas une mais deux erreurs de tarifs s’étaient glissées sur l’addition… OUCH !

5

En dessert, un riz au lait au caramel et une part tarte au chocolat… c’est bon, oui, mais rien d’exceptionnel.

6
7

En revanche, point positif quand même, j’ai été séduite par la carte des vins, vraiment très très sympa et hyper fournie: de jolis crus (Lapierre, Elzière, Tissot…), voire de grands noms, à déguster au verre, au comptoir ou à table.

Au moment de l’addition, on se dit intérieurement « Glou-ps » (désolée, c’était facile mais vraiment trop tentant) parce que oui c’est bon, mais c’est sincèrement un peu chérot pour ce que c’est (23€ le burger alors que j’en ai mangé un meilleur et moins cher dans une belle brasserie parisienne récemment, ça fait maaaal hum !).

De la bonne qualité, donc, mais à ce prix-là, on trouve mieux ailleurs. Dommage…

C’est où ?
Glou
101, rue Vieille du Temple (3è) – M° Saint-Sébastien-Froissart
Réservation au 01 42 74 44 32.
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 12h à 15h et de 20h à 23h30.

Un déjeuner chez Cyril Lignac au Chardenoux

Et non, je ne vous reparlerai pas du Quinzième où j’ai eu la chance d’aller pour mon anniversaire il y a quelques années (review ici) mais du restaurant repris par Lignac l’an dernier: le Chardenoux.

Le Chardenoux est en fait une institution: un bistrot parisien un peu chicos qui existe depuis 1908 et est désormais classé aux Monuments Historiques. A l’intérieur, le Chardenoux ressemble à une brasserie bourgeoise parisienne typique: des plafonds peints comme le bleu du ciel, un bar en marbre, des jolis paravents en bois, de grands miroirs et boiseries délicates, sans parler des nappes bien blanches impeccables et des petits tabliers blancs des serveurs !

Et contrairement à ce que j’ai pu lire l’an dernier dans une presse pompeuse et élitiste, j’y ai reçu un très bon accueil et trouvé un service efficace et aux petits soins.

1
23

Parlons maintenant de qui nous intéresse vraiment: la carte ! La cuisine proposée ressemble beaucoup à celle proposée en brasserie traditionnelle avec une petite touche contemporaine en plus, plutôt rafraichissante. Les formules du midi (entrée+plat+dessert) ne sont pas données (25€), mais on nous sert de bons produits, savoureux et bien cuisinés. Voyez plutôt:

Petite mise en bouche pour commencer, avec cette belle corbeille de pain au levain maison accompagnée d’un petit pot de rillettes savoureuses à partager. Miam ! Par la suite, on nous amène l’entrée du jour, une excellente cocotte de moules au chorizo, un régal :)

4
5

En plat principal, on a choisi d’un côté le poulet basquaise à la ratatouille et riz en cocotte (très parfumé et convaincant), et de l’autre l’aile de raie sur lit d’épinards (un peu sec malgré la sauce, dommage).

6
7

En dessert, on choisit le classique petit pot de crème au chocolat (pas mauvais du tout, sans être mémorable) suivi d’un petit café accompagné d’une madeleine sortant du four (encore une petite attention très appréciable !).

8
9

En bref, une bonne adresse, qui sans être exceptionnelle, est une valeur sûre.

C’est où ?
Le Chardenoux
1, rue Jules Vallès (11è) – M° Charonne ou Faidherbe-Chaligny
Réservation au 01 43 71 49 52.
Le site.
Ouvert tous les jours de 12h à 14h30 (15h30 le dimanche) et de 19h30 à 23h.

Schwartz, l’essence du Déli New Yorkais à Paris

Ladies & Gentlemen, je vous annonce solennellement que j’ai enfin trouvé LE meilleur cheesecake de Paris. Ou en tout cas, l’un des rares qui puisse rivaliser avec les délices que j’ai l’habitude de m’enfiler à NY et c’est déjà pas mal !

Il y a quelques semaines, je suis allée dîner au Schwartz’s Deli, une très bonne adresse façon Déli new yorkais en plein cœur du Marais. Un endroit qui fleure bon New York, donc: ambiance décontractée, service jeune et dynamique, vieilles affiches de pubs Coca Cola au mur, excellents burgers et sandwichs au pastrami qui ne sont pas sans rappeler ceux du Katz’s Delicatessen à Manhattan (là où a lieu la scène la plus célèbre de « Quand Harry rencontre Sally », souvenez-vous !).

1
2
3
4

Mais revenons au plus important: l’assiette ! Pas mal de choix de salades, club sandwichs, hot dog, burgers et de viandes accompagnés de frites et du fameux coleslaw maison, sans oublier le best-seller de la maison: le sandwich au pastrami, que si tu arrives à le finir, on t’offre une médaille ! Très très bon :)

56
7

Et enfin, j’ai gardé le meilleur pour la fin: le fameux et fabuleux cheesecake. Le vrai, le seul, l’unique. Il est bien évidemment home made et fait à base de Philadelphia Cream Cheese (comme à Thanksgiving, sauf qu’il est encore meilleur): onctueux, crémeux, délicieux arghhhhh ! Une vraie tuerie. Pour 7€, il peut, me direz-vous. Mais il le vaut bien ! Et cerise sur le gâteau: on peut tout prendre à emporter dans la partie épicerie fine. Miam !

8
9

Pour résumer, Schwartz’s Deli est une très bonne adresse à tester sans hésitation pour contenter le bon p’tit ricain qui sommeille en vous ! Allez-y.

C’est où ?
Schwartz’s Deli
16, rue des Ecouffes (4è) – M° St Paul
Burgers entre 13€ et 16€, Pastrami sandwich à 16€
Brunch le dimanche (à tester, je suis très curieuse !) et vente à emporter.
Plus d’infos.

Fuxia: une cantine italienne à recommander !

Depuis le temps que j’entendais parler de Fuxia, il fallait que je me décide à y mettre enfin les pieds ! « Fuxia », c’est quoi ? Une petite chaîne de restaurant/épicerie/traiteur italien à Paris, et très agréable pour combler nos petites faims de pâtes. Pour ma part, j’ai testé le restaurant qui se situe place du Marché St Honoré et j’ai été plutôt séduite.

Pour commencer, la déco sobre et élégante tendance néo-bistrot est vraiment très sympa et donne envie de s’y installer pour papoter entre copines, la très grande terrasse est très chouette aux beaux jours, et le service est certes jeune, mais efficace et souriant.

12
3
4_big

La carte, quant à elle, est vraiment très sympa: antipasti maison frais, goûteux et fondants, petits plats italiens en tous genre (bruschettas, risottos, grandes salades…), grande variété de pâtes -pappardelle, linguine, fusilli, penne ou ravioli se dégustent à toutes les sauces agrémentées d’aubergines, espadon, prosciutto, ail, épinards, ricotta … celle au gorgonzola est exquise !- et ingrédients frais et de bonne facture. Le tout accompagné de bons petits vins italiens ! Bref, une trattoria de choix.

5
6
8

Certes, ce n’est pas exceptionnel non plus, mais c’est une bonne petite cantine italienne à prix raisonnable, idéale pour une pause déj’ avec une copine ou un petit repas impromptu entre amis. Honnête.

C’est où ?
Fuxia
Place du Marché St Honoré (1er) -M° Pyramides
01 42 64 45 46.
7 ou 8 restaurants à Paris (tous rive droite: bouh !)
Plus d’infos ici.

Page 8 sur 20« First...123...678910...1314151617...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram