City Guide Parisien

Page 2 sur 8312345...89101112...Last »

Mon agenda culturel pour début 2012 #2

Il y a 2 semaines, je vous emmenais au théâtre et dans les prochaines expositions parisiennes (c’était ici). Cette fois, je vous propose de découvrir le reste de mon agenda culturel (au sens large) pour ce début d’année 2012 !

♥ Côté ciné

Je dois vous avouer que, comme d’habitude, c’est cette sélection qui m’a donné le plus de fil à retordre car je suis une passionnée de cinéma (même si ça ne se voit plus trop sur ce blog depuis un an) (j’ai honte) et j’ai vraiment beaucoup de mal à me limiter tant, quasiment chaque semaine, un nombre important de films éveille ma curiosité et mon intérêt. Malgré tout, je n’ai pu résister à l’envie de partager quelques-uns de mes repérages avec vous !

En janvier

Bon, le mois est déjà quasiment terminé mais il y a quand même quelques sorties (aujourd’hui même) que je n’ai pas envie de manquer !

The Descendants d’Alexander Payne
Le pitch ? « Un riche propriétaire foncier recherche, avec ses deux filles, l’amant de sa femme dans le coma, dans l’espoir de garder sa famille unie. » Parce que j’aime vraiment l’atmosphère qui se dégage de la bande-annonce de ce film d’Alexander Payne (qui est aussi le réalisateur de Sideways, un film que j’aime beaucoup). Et puis ça se passe à Hawaï *__* Et puis y’a George !

Sherlock Holmes 2 : Jeu d’ombres de Guy Ritchie
Parce que Robert.

Café de Flore de Jean-Marc Vallée
Un film qui raconte les « destins croisés d’une jeune parisienne mère d’un enfant trisomique, d’un DJ montréalais ainsi que des femmes qui l’entourent à la fin des années 60. Ce qui les relie : l’amour, troublant, maladroit, imparfait et inachevé, humain. »  Parce que la bande-annonce m’intrigue et que c’est quand même le nouveau film de Jean-Marc Vallée, le réalisateur de l’un de mes films préférés.

En février

Tucker & Dale fightent le mal d’Eli Craig (sortie le 1er février)
« Tucker et Dale sont deux gentils péquenauds venus se ressourcer en forêt. Ils y rencontrent des étudiants venus faire la fête. Suite à un quiproquo entraînant la mort d’un des jeunes, ces derniers pensent que Tucker et Dale sont des serial killers qui veulent leur peau… » Ou comment ces quelques lignes ne sont absolument PAS révélatrices de ce que peut, à mon avis, être le film ! En tout cas la bande-annonce est givrée à souhait, c’est du 50è degré assumé. Et puis l’un des acteurs principaux est Alan Tudyk, le « fou furieux » de Joyeuses Funérailles (l’un des films qui m’a fait le plus rire ces dernières années, je crois).

Detachment de Tony Kaye (sortie le 1er février)
Un film qui dresse le portrait du malaise du système éducatif américain à travers les yeux d’un professeur remplaçant. J’ai très envie de le voir pour pas mal de raisons et comme American History X est un film qui m’a profondément marquée, j’ai tendance à faire confiance à Tony Kaye. Et puis bon, j’aime beaucoup Adrien Brody aussi. Quand même.

La Taupe de Thomas Alfredson (sortie le 8 février)
Même si les critiques sont visiblement partagées, j’ai tout de même bien envie de me faire ma propre idée sur cette adaptation du roman de John Le carré par le réalisateur de Morse.

A noter aussi: War horse de Steven Spielberg (sortie le 22 février), Les infidèles (sortie le 29 février) ou « l’infidélité masculine et ses nombreuses variations, vues par 7 réalisateurs » avec notamment Jean Dujardin et Gilles Lellouche dont un certain teaser avec Guillaume Canet m’a fait hurler de rire (c’est mal, je sais) et Extrêmement fort et incroyablement près, l’adaptation du très bon roman de Jonathan Safran Foer par Stephen Daldry. Et même s’ils ne m’ont pas entièrement convaincue, 2 films vus en avant-première en janvier et qui sortiront le 15 février, The Iron Lady de Phyllida Lloyd (pour la performance de Meryl Streep) et le premier film de Sylvie Testud, La Vie d’une autre avec Juliette Binoche et Mathieu Kassovitz qui, même s’il m’a un peu déçue, aura eu le mérite de m’avoir donné envie de découvrir le roman de Frédérique Deghelt.

En mars

Cloclo de Florent Emilio Siri (sortie le 14 mars)
Le fameux biopic dédié à Claude François avec Jérémie Renier dont la ressemblance physique avec Cloclo ferait presque flipper… ! (vous ne trouvez pas ?!)

Hunger Games de Gary Ross (sortie le 21 mars)
L’adaptation du roman éponyme, que je n’ai pas lu mais qui m’intrigue… même si ça sent un peu le remake de Battle Royale. Le pitch ? « Le gouvernement fédéral dystopique des USA exige de chacun de ses 12 districts qu’il envoit un jeune garçon et une jeune fille pour participer aux Hunger Games, un combat à mort retransmis en direct à la télévision. »

2 Days in New York de Julie Delpy (sortie le 28 mars)
Parce que j’aime beaucoup 2 Days in Paris et que je me réjouis de pouvoir voir la suite (et d’être un peu à NY par procuration, aussi, hein) !

Et après ?

Malgré ce timide début d’année, le reste de 2012 semble tout de même assez prometteur et j’attends de pied ferme:
– le premier volet des aventures de The Avengers le 25 avril (parce qu’avoir un geek fan de comics à la maison, ça déteint)
Dark Shadows, le nouveau film de Tim Burton qui adapte la série télé éponyme avec Johnny Depp, Michelle Pfeiffer, Helena Bonham Carter et Eva Green (le 9 mai)
Moorise Kingdom le nouveau film (doux-dingue ?) de Wes Anderson, avec Bruce Willis, Edward Norton, Bill Murray, Tilda Swinton… (le 16 mai)
Prometheus de Ridley Scott qui, plus de 30 ans après le premier volet, renoue avec la saga Alien (le 30 mai)
– l’adaptation du roman culte de Jack Kerouac On the Road par Walter Salles
Rock of Ages, la version ciné de la célèbre comédie musicale avec un Tom Cruise complètement barré, le 6 juin (parce que c’est comme ça qu’on l’aime)
The Amazing Spider Man parce que retrouver Peter Parker sous les traits d’Andrew Garfield & la caméra du réalisateur de 500 Days of Summer me tente bien  (le 4 juillet)
The Dark Knight Rises de Christopher Nolan, le 25 juillet (ai-je besoin d’en dire plus ?)
Skyfall, le nouveau James Bond avec Daniel Craig sous la caméra de Sam Mendes, le 24 octobre
– Django Unchained, le nouveau délire de Tarantino duquel on ne sait pas encore grand chose si ce n’est que ce sera un western avec… Leonardo DiCaprio !
– Et pour terminer l’année en beauté, le très attendu The Hobbit de Peter Jackson qui, sans nul doute, me fera courir dans les salles obscures le jour de sa sortie.

♥ Côté concerts

Comme je le disais hier ici, l’année « concert » a bien commencé la semaine dernière avec le passage d’Amos Lee à la Cigale, un petit moment de grâce hors du temps, comme à chacune de ses performances parisiennes.

Mais au delà de ça, pas mal de choses prévues pour ce début d’année 2012, quand même !

En janvier: Ben Howard à la Cigale (déjà vu au Café de la Danse en octobre dernier et je me tâte même à prendre des billets pour le voir au Trianon en mai !) et Miles Kane & Arctic Monkeys au Casino de Paris.
En février: First Aid Kit au Point Éphémère (mon coup de cœur de ce début d’année, comme je le disais hier, également).
En mars: Moriarty (« Before Dylan ») à la Cité de la Musique, Revolver à la Maroquinerie, Metronomy et Sting au Zénith (pas en même temps, hein !) (ahah), Florence and the Machine au Casino de Paris, puis Noeeeeeel au Grand Rex (oui, j’ai repris des places) (mais c’est Noeeeeeel en même temps).
En avril: The Cranberries au Grand Rex (le groupe de mon adolescence, déjà revu sur scène il y a presque 2 ans, souvenez-vous) et The Rapture à l’Olympia.

Liste à compléter au fur et à mesure, bien entendu !

♥ Mais aussi…

Paris Face Cachée le premier week-end de février (plus d’infos ici).
– Quelques ballets à Garnier: Orphée & Eurydice, sur une chorégraphie de Pina Bausch, début février, ainsi que Roméo et Juliette de Sasha Waltz, au mois de mai.

– Le Salon du Livre du 16 au 19 mars prochain !
– Alexandre Tharaud (Debussy, Liszt, Chopin) au théâtre des Champs-Elysées en mars.
– La Nuit des Musées (en mai prochain)…

Pour le reste, je vous en parlerai au fur et à mesure car sinon, je pense que la liste pourrait bien s’allonger à l’infini ! Enfin, si, quand même, pour finir, je voulais profiter de ce billet pour vous signaler le retour de West Side Story sur la scène du théâtre du Châtelet à la fin de l’année ! J’avais eu la chance d’y assister il y a de ça bientôt 5 ans et je vous incite grandement à prendre des places. Certainement l’une des plus belles comédies musicales (et ma préférée… que ce soit le film ou sur scène) qu’il m’ait été donné de voir sur scène… J’ai hââââte !


Du 24 octobre 2012 au 1er janvier 2013.

Bref, 2012 sera culturelle ou ne sera pas ! (comment ça, je dis ça tous les ans ?!)

Dans ma bibliothèque de parisienne… #4

Quelques nouveautés dans ma bibliothèque de parisienne cette semaine avec 2 chouettes petits guides issus de la fabuleuse collection Paris est à nous chez Parigramme (dont j’ai du parler un milliard de fois sur ce blog) (au moins) :

♥ Tout réparer à Paris de Sophie Lemp chez Parigramme (6€)

Le « prêt-à-jeter », c’est du passé ! Réparer, restaurer, rénover pour faire durer les choses que l’on aime, c’est possible mais encore faut-il savoir à qui s’adresser. C’est là qu’intervient le très complet et hyper pratique Tout réparer à Paris : une mine d’infos pour connaitre les bonnes adresses (celles de qualité) où faire réparer nos objets préférés un peu partout dans la capitale. Il propose une sélection (par thème) de ces réparateurs aux multiples talents pour tout ressusciter, des vêtements, sacs & chaussures, aux films en super 8 en passant par les meubles, fauteuils, livres anciens ou bijoux ! Bref, un précieux petit guide à avoir sous la main pour donner à nos objets, qu’ils soient précieux ou aimés, une seconde vie et arrêter de gaspiller inutilement.

*****

♥ A chacun son hobby à Paris d’Irène Najovits chez Parigramme (6€)

Un petit guide vraiment intéressant et qui regorge de bonnes idées sur la façon d’aménager ses loisirs dans la capitale.  Il répertorie par thèmes tout un tas de potentiels hobbys que l’on peut avoir sur Paris: prendre des cours d’improvisation théâtrale, apprendre l’art de la calligraphie, assister à des dégustations « underground » au musée du vin, prendre des leçons de tango argentin, pratiquer le taï chi dans les plus beaux parcs parisiens, rejoindre un club de lecture, prendre des cours d’Histoire de l’Art à l’École du Louvre, etc… Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets: c’est le guide parfait quand on manque d’idées sur la façon de bien occuper son temps libre ou pour se donner de nouvelles envies :)

Merci à Parigramme pour ces belles découvertes !

Mes vacances de Noël à Paris ♥

Les vacances de Noël sont déjà loin, me direz-vous. C’est vrai mais j’avais quand même envie de faire ce post histoire d’en garder une trace quelque part. Il faut croire que j’aime mes souvenir des belles choses.

Du coup, je vous propose un petit florilège de photos – faites avec le Reflex et d’autres avec l’iPhone (revues et corrigées par Instagram ou pas) – de ces très chouettes vacances.




















Pendant mes vacances de Noël, il y a donc eu:

Du chocolat chaud // du cocooning (un peu) // des balades aux quatre coins de Paris (beaucoup) // de la photo // des gourmandises (énormément) // du bon vin // du Champagne // des litres de thé // du café qui réchauffe // des p’tits déj’ au Starbucks // un goûter au Chocolate Bar de Jean-Paul Hévin (puisque c’est la tradition) // d’excellentes surprises // de la culture // du spa Nuxe (à deux) (ça devrait être remboursé par la sécu… m’enfin, j’dis ça !) // du ballet à l’Opéra de Paris // un tas de bons films (doudous) // du Disney // de jolies décos à la maison // des lumières plein les yeux // l’odeur du sapin et du feu de bois @home grâce à Diptyque (magique) // du shopping //des cadeaux très très chouettes (un dernier Père Noël n’est pas encore passé, donc je vous montrerai tout quand ce sera le cas !) // et surtout, de trèèès bons moments avec ceux-qui-comptent, parce que c’est avant tout ça que je retiendrai :)

Vivement les prochaines vacances ! ♥

J’ai testé: la nouvelle adresse parisienne d’Alain Milliat

Pendant les vacances, je suis allée tester la nouvelle adresse fraichement ouverte par Alain Milliat à Paris. Qui ? Que ? Quoi ?! Ben oui, Alain Milliat, voyons: le roi du jus de fruit artisanal (mais aussi de la confiture, compote, nectar…) tellement délicieux que tu te demandais si t’avais déjà bu du jus de fruit avant. Bref, c’est juste mon fournisseur préféré de jus de fruits (et de confitures, aussi) et celui dont mes brunchs maison (et petits déj’ aussi… et goûters…!) ne peuvent plus se passer ! Rien que ça.

Et bien, bonne nouvelle mes agneaux: figurez-vous qu’Alain Milliat vient enfin de s’installer dans notre belle capitale ! Il a pignon sur rue dans une petite boutique/restaurant située en plein cœur du 7ème arrondissement (entre la rue Saint Dominique et la rue Cler, si vous connaissez). Un endroit très très sympa où l’espace est (plus ou moins) divisé en 2 parties: la partie « boutique » tout au fond où l’on peut retrouver tous les produits qu’on aime, jus de fruits, confitures, etc… (depuis le temps que je cherchais un endroit où acheter ses délicieuses confitures Alain Milliat à Paris, je peux vous dire que je suis ravie !) et une partie « restaurant » qui accueille une quarantaine de couverts midi et soir.




La partie resto est vraiment sympa. La déco est chouette: c’est épuré, simple, sobre mais surtout très cosy avec une grande banquette recouverte de jolis coussins colorés et un beau mobilier tout en bois. Pas étonnant que le lieu se transforme en salon de thé l’après-midi ! Le côté boutique situé tout au fond de la salle est vraiment superbe, on a l’impression de faire face à une bibliothèque de jus et de confitures, c’est une véritable caverne aux merveilles (fruitées) ! La salle du sous-sol est également magnifique: c’est une très belle cave voutée (ambiance tamisée et « cave à fruits ») et elle offre une vue plongeante sur les cuisines, en prime ! Je suis fan. Concernant l’accueil, là non plus, rien à redire: hyper professionnel, généreux, discret et attentif aux détails. Tout ce que j’aime !







En cuisine, le chef britannique Jon Irwin (ancien de chez Pierre Gagnaire et Akrame, pour vous donner une idée) est aux commandes et nous propose une cuisine simple mais délicate, raffinée et délicieuse. Au programme, des menus uniques (midi et soir) avec plusieurs formules: entrée+plat ou plat+dessert (22€ le midi et 29€ le soir) ou même carrément entrée+plat+dessert (28€ le midi et 36€ le soir). Mais je préfère quand même vous prévenir d’emblée que si vous cherchez juste à vous remplir la panse ce n’est peut être pas l’adresse idéale car les assiettes ne sont pas très copieuses et l’on en ressort aussi léger que l’on y est entré (en gros, c’est le resto parfait après les Fêtes !). Ici, c’est clairement la qualité qui est mise en avant et à ce niveau là, je peux vous dire qu’il y a de quoi satisfaire nos exigeantes papilles de gourmets et foodistas en goguette ! Miam.





Voici ce que nous avons mangé !
* En entrée: Saint Jacques, fenouil et gelée de mandarine. Un plat fin & subtile et un mélange de saveurs & de textures super réussi ! Une excellente entrée en matière, donc.

* En plat principal: Paleron de boeuf, crème de pomme de terre et échalote confite. Une viande vraiment délicieuse, tendre, savoureuse et cuite à la perfection. Un régal !

* Côté dessert: Île flottante & crème anglaise à la fève tonka aka l’apothéose de ce très bon repas ! J’ai trouvé ça très beau, inventif et vraiment suuuper bon: fin, aérien, délicat mais aussi gourmand et régressif en même temps. Un véritable délice et une réussite totale. Chapeau !

Sans oublier la cerise sur le gâteau: l’intégralité des jus de fruits Alain Milliat est disponible à la carte et on se fait plaisir à tenter d’y dénicher des petits pépites que l’on ne trouve pas partout encore jamais essayées (jus de raisin blanc Chardonnay, nectar de fraise mara des bois, nectar de poire d’été Williams…). Yummy ! Et puis si vous souhaitez repartir avec quelques jus/confitures, vous pouvez même faire la commande pendant le repas et un sac rempli de bonnes choses vous attendra tout prêt, juste avant de partir ! Une petite attention qui fait mouche.

Voilà vous l’avez compris, j’ai eu un petit coup de cœur pour cette adresse et j’y retournerai sans hésiter pour faire le plein de jus & surtout de confitures, ou pour y savourer un délicieux repas !

C’est où ?
Alain Milliat
159, rue de Grenelle (7è) – M° La Tour Maubourg ou École Militaire
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 22h.
Entrée+plat ou plat+dessert le midi: 22€ et à 29€ le soir. Entrée+plat+dessert: 28€ le midi, 36€ le soir.
Le site.

****

Je vous souhaite un excellent week end et à lundi ♥ (soyez au rendez-vous, il parait que je vais encore pouvoir vous gâter !)

Page 2 sur 8312345...89101112...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram