City Guide Parisien

Page 11 sur 83« First...12345...910111213...1617181920...Last »

La Nuit des Musées 2011 (à Paris)

Petit mot tout d’abord pour m’excuser de vous avoir un peu abandonnés cette semaine alors que j’avais promis un retour en fanfare ici il y a quelques jours ! Ahem, la loose… Tout ça c’est la faute du fabuleux cocktail fatigue extrême + allergie au soleil (une grande nouveauté… espérons qu’elle ne revienne jamais, la fourbe) qui a eu raison de moi et m’a carrément forcée à rester à la maison ces 2 derniers jours. Ceux qui me connaissent bien savent que c’est une vraie punition mais je n’ai pas eu le choix (je n’entrerai pas dans les détails parce que, d’une part, c’est pas très intéressant et ensuite, parce que j’ai envie de vous éviter d’avoir peur… mouah-ah).

Bref, en fait, ce n’est pas de ça que je voulais vous parler ici ! Mais plutôt de la soirée de demain. Comme l’année dernière, j’ai très envie de profiter de la Nuit des Musées, l’une des manifestations culturelles que je préfère. L’année dernière, j’avais passé une grosse partie de la soirée à déambuler entre des tas d’endroits différents (c’était ici) et cette année, je dois vous avouer que plusieurs évènements me font cruellement de l’œil. J’espère être en état d’y aller !


Pour cette 7ème édition, la Nuit des Musées nous propose une fois encore de découvrir en nocturne et gratuitement la richesse des collections des musées français et européens de façon assez inattendue et exceptionnelle à travers expositions, théâtre, cinéma, danse ou spectacle vivant… Bref, une soirée à ne surtout pas manquer !

Je vous propose une petite sélection (non exhaustive) d’animations parisiennes qui me semblent assez intéressantes :

♥ A la Cité de l’Architecture et du Patrimoine
La Cité restera ouverte toute la soirée et plusieurs animations seront au programme, notamment « Les pierres ont la parole » (au détour des moulages, parmi les plus beaux exemples de sculpture et d’architecture médiévale, on entendra résonner les textes de quelques uns des plus grands écrivains et amateurs d’art du XIXe siècle et du XXe siècle dont Victor Hugo, Huysmans ou Mérimée) et surtout les fameuses visites à la lampe torche dans la galerie des peintures murales et des vitraux (que j’espère bien ne pas manquer cette fois-ci) !

♥ Au musée des Arts et Métiers
Comme tous les ans, les Arts et Métiers proposeront une multitude d’animations ludiques et instructives pour cette Nuit des Musées: une « déambulation spatiale » créée spécialement par le CNES et les Arts & Métiers pour l’occasion, des parcours-jeux, des visites éclairs, des démonstrations de lanterne magique, etc…

♥ Au Louvre
Le visiteur aura la possibilité de se programmer une petite balade nocturne dans le musée (jusqu’à 23h30) ou encore d’assister à une animation dans la Cour Carrée, où l’artiste et musicien Aki Onda réalisera une performance in situ et présentera Cassette Memories, un projet artistique et sonore constitué à travers le temps en tant que journal personnel et archive de mémoires sonores (depuis plus de vingt ans, Aki Onda n’as cessé d’enregistrer ses cassettes de sons au cours de ses voyages et dans sa vie quotidienne). Original, non ?!

♥ Au musée des Arts Déco
Des conférencières accueilleront le public et proposeront des visites des collections permanentes ou des expos temporaires. Les visiteurs auront l’occasion de visiter les expositions en testant les EasyTone de Reebok (la classsssse !). Les heureux détenteurs d’iPhones pourront, eux, visiter les collections en téléchargeant la nouvelle application des Arts Décoratifs. Et enfin, dans le cadre de l’exposition Verre à Venise, 3 artistes, 3 visions, une dégustation de café San Marco sera offerte… pour tenir jusqu’au bouuuuut de la nuiiiit (oui, je déconne à plein tube, voilà ce qui arrive quand on m’enferme chez moi pendant 2 jours, voyez).

♥ Aux Archives Nationales
Aux Archives Nationales, on pourra voir : des démonstrations de restauration, reliure & suminagshi dorure (pour faire découvrir leur savoir-faire et leur intervention sur les documents d’archives… voilà qui fait envie !), un concert de musique classique, des visites commentées et/ou thématiques de l’exposition Du procès au mythe. L’affaire des templiers (1307-1314), etc…

♥ Au musée Carnavalet
Le musée de l’Histoire de Paris a prévu pas mal de choses intéressantes pour cette Nuit des Musées: un installation sonore et visuelle Le Ventre de Paris dans la crypte archéologique (parvis Jean-Paul II) par la plasticienne Agnès Pezeu, plusieurs concerts dans les très jolis jardins du musées (de 19h30 à 22h), etc…

♥ Au musée de l’Orangerie
Plusieurs petits ateliers très chouettes seront proposés autour des collections du musée (sur inscription): lecture de contes, atelier danse ou peinture autour des Nymphéas, visite poétique autour des chefs d’œuvre du musée, etc… De quoi s’en mettre plein la vue !

♥ Au musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme
Le musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme restera ouvert jusqu’à minuit pour nous permettre de découvrir l’exposition Chagall et la Bible (qui m’intéresse grandement). Alexis Kune, accordéoniste et fondateur du groupe LesMentsh, proposera aussi, accordéon et magnétophone en main, une exploration des musiques de fêtes, mêlant joyeusement sacré et profane autour de la célébration des grands moments du calendrier juif (sur inscription).

♥ Au musée du Quai Branly
Là aussi, comme tous les ans, le musée du Quai Branly proposera de très nombreuses animations durant toute la soirée: découverte de l’expo l’Orient des Femmes (dont j’avais parlé ici et qui fermera ses portes le lendemain) jusqu’à minuit, performances d’artistes, projections de films & documentaires, visites du musée par des artistes haïtiens qui nous feront entrevoir une autre facette de cette culture riche et fourmillante, etc…

♥ Au musée de Cluny
Comme l’année dernière, le musée de Cluny ouvrira au public son joli jardin d’inspiration médiévale mais proposera également de nombreuses animations passionnantes (comme toujours !) : des déambulations spatiales avec le CNES sur « La perception du temps », des démonstrations d’escrime médiévale et des visites de l’exposition L’épée usages, mythes et symboles !

♥ Au musée Rodin
Pas mal d’animations au musée Rodin également: découverte de l’exposition temporaire L’invention de l’œuvre, Rodin et les Ambassadeurs, projection du film Versions -une œuvre de l’artiste autrichien Mathias Poledna- (en boucle, dès la tombée de la nuit, sur un écran géant placé au fond du jardin) & visite nocturne du sublime jardin, qui donnera un nouvel éclairage aux sculptures (dernière entrée à minuit) !

♥ Au musée de la Poste
De jolies animations seront proposées: un atelier « mail art » (une approche ludique et interactive de la correspondance à travers une pratique artistique originale liant écriture et création), des démonstrations de gravures de timbre poste, des lectures d’impromptus poétiques de poésies ultra-marines dans les collections permanentes (pour fêter l’année des Outre-Mers), des visites en costumes des collections permanentes, etc…

Mais aussi: les 2 grandes expositions du Grand Palais (sans oublier la 4è édition de Monumenta, dédiée cette année à Anish Kapoor dans la Nef) en accès libre (je vous recommande surtout Odilon Redon, Prince du Rêve (1840-1916)), les visites guidées des « coups de cœur » du Centre Pompidou, l’accès aux collections et expos temporaires au musée d’Orsay (je vous recommande l’expo Manet, inventeur du moderne vue il y a quelques mois et dont j’ai prévu de vous parler sur ce blog), les concerts et visites guidées au musée de l’Armée, l’expo Cranach et son temps au musée du Luxembourg (dont j’avais parlé ici), une balade à la Cinémathèque Française (où je vous recommande fortement l’expo Kubrick visitée il y a quelques semaines et dont je dois vous parler très vite aussi !), la visite du musée des Lettres et Manuscrits, des tas d’animations pour petits & grands à la Cité des Sciences, des concerts au Musée de la Musique, etc…

Comme je le disais plus haut, cette liste est loin d’être complète et la plupart des musées parisiens seront ouverts et gratuits que ce soit pour leurs collections permanentes ou mêmes leurs expositions temporaires. Tout dépend de chaque musée, en fait. Pour tous les détails (horaires, adresses, etc…), allez donc voir sur le site de la Nuit des Musées. Vous trouverez aussi le programme pour les autres musées français et européens !

Alors, vous en serez ? Si c’est le cas et que vous avez un compte Twitter, n’oubliez pas de participer à « La Nuit tweete ! » toute la nuit (voici le compte twitter de l’évènement). Les messages (conseils, impressions, programmes) déposés par les musées et les visiteurs apparaitront sur des écrans dans les musées participants, sur leur site Internet et sur les espaces en ligne de la Nuit des musées.

♥ Promenade printanière au Parc de Bagatelle ♥

En sortant du brunch catastrophique aux Jardins de Bagatelle dont je parlais ici ce matin, nous en avons profité pour faire une petite balade au soleil dans le Parc de Bagatelle, un endroit magnifique que je n’avais pas encore pris le temps de découvrir (c’est un peu loin de chez moi et assez difficile d’accès en métro). Et bien, j’ai eu un véritable coup de ♥ pour ce parc qui – je l’ai appris en y allant – est le résultat d’un pari entre le Comte d’Artois et Marie-Antoinette, qui le mit au défi de construire en deux mois une demeure dans laquelle elle pourrait séjourner. 64 jours plus tard, il lui livrait cette « bagatelle ». Hum… C’est là que je me dis que je devrais faire des paris un peu plus souvent ! (quoi, je rêve ?)

Je vous emmène ?







































C’est où ?
Parc de Bagatelle
Route de Sèvres, côté Neuilly.

Brunch (à oublier) aux Jardins de Bagatelle

Le week-end dernier, je me suis rendue au restaurant Les Jardins de Bagatelle pour profiter d’un deal brunch acheté sur le site Dealissime il y a quelques mois. On nous annonçait un brunch gargantuesque, délicieux et idyllique pour un prix dérisoire défiant toute concurrence : 24€ au lieu de 60€. Alléchant sur le papier, non ?

Et pourtant, la réalité fut (ailleurs ?!) toute autre. Nous sommes tombés de haut… Ah si, avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit point positif quand même : le cadre ! Le restaurant se situe à l’intérieur du ravissant Parc de Bagatelle (en marge du bois de Boulogne) et plus précisément dans les anciennes écuries du château. A priori, bruncher en terrasse dans un endroit aussi agréable avait de quoi nous faire passer un dimanche inoubliable, non ?





Et bien non ! Même si le cadre, très chouette, devrait être plutôt propice à la détente sur le papier, je n’ai pas été séduite par l’ambiance assez froide et le côté « usine » de l’endroit. J’ai eu l’impression de faire partie d’une bande de poulets mis en batterie qu’on devait à tout prix nourrir (gaver ?!) rapidement et à la chaîne (avant l’exécution ?!!). Il ne suffit pas de mettre des tables au milieu d’une cour entourée de jolis arbres pour planter un décor parfait, il faut quelque chose de + pour donner une atmosphère et un charme à un endroit. Un petit + que Les Jardins de Bagatelle n’ont pas… Rajoutez à tout cela une hygiène légèrement douteuse de la table (serviettes et couverts sales, dessous des tasses suspects, verres tâchés, etc…) et vous comprendrez un peu dans quel état d’esprit nous étions avant même l’arrivée des plats.

Et dans l’assiette alors ? Et bien, une encore plus grosse déception. On nous annonçait un brunch « de luxe » (je cite Dealissime dans le texte… ahem !) et voilà ce qui nous a été servi…

1ère assiette: Mini-viennoiseries (pas trop mauvaises… ouf, quelque chose à sauver), petit pain (à peine décongelé), confitures (industrielles, fades et quelconques), beurre (tout mou, presque fondu… mmmh !), coupelle de fromage blanc 0% (sans goût), boisson chaude & jus de fruits pressés (coupés à l’eau ?).


2è assiette: Pour tout vous avouer, je n’ai quasiment rien mangé de cette assiette tellement tout m’a paru insipide voire mauvais. Les plats étaient tièdes ou froids pour la plupart, pas frais et sans saveur: tartare de saumon à l’aneth (qui ressemblait à de la bouillie), salade de haricots verts et tomates confites + copeaux de parmesan (je cherche encore le parmesan, façon « Où est Charlie ? »), risotto aux crevettes (froid, pâteux… tout bonnement immangeable), foie gras de canard et son pain brioché (qui devait attendre depuis un moment au soleil et avait eu le temps de réchauffer, beurk), œufs brouillés au bacon (on aurait dit de la purée), brochette poulet & ananas (baignant dans une gelée grasse infâme), thon à la plancha au sésame (ah, c’était donc du thon ?! je n’ai pas osé y toucher non plus) accompagnés d’une coupe de Champagne et d’un verre de vin (rouge, Bordeaux Descharton OU blanc, Chardonnay Sudiste… alors que les 2 étaient annoncés dans le deal). Enfin, je chipote mais heureusement qu’il y avait l’alcool pour noyer notre déception… Ahem !

3è assiette: 2 morceaux de fromage (presque chauds… eux !) sur un lit de salade mesclun, pain perdu (celui du café en bas de chez moi est bien meilleur), mignardises (1 cannelé et 2 mini-choux vraiment dégueulasses en train de décongeler) et une salade de fruits (moins bonne que les fruits au sirop en boîte qu’on achète à Monop’). Un véritable désastre !

En bref, un brunch (que je n’ai d’ailleurs vu nulle part sur la carte… sauf erreur de ma part) au faux air de mauvaise blague et qui m’encourage à ne plus acheter de « deals brunchs » desquels je suis très souvent (pour ne pas dire systématiquement) déçue (cf. Les Jardins du Marais ou Point Bulles). Si jamais d’aventure (en aventuuuuuure, de train en train, de port en poooort) (hum) Dealissime reproposait ce brunch, libre à vous de vous y rendre mais au moins, vous serez prévenus ! Nah.

C’est où ?
Les Jardins de Bagatelle
42 route de Sèvres à Neuilly
01 40 67 98 29
Le site du restaurant.

*****

Pour finir sur une note plus positive, cet après-midi je vous emmène faire une jolie balade photo dans le Parc de Bagatelle que j’ai eu le plaisir de découvrir après ce brunch très décevant (il fallait bien ça !). A tout à l’heure !

Tea time chic au Plongeoir, chez Hermès

Petit billet aujourd’hui pour vous parler de ma première incursion au Plongeoir, chez Hermès. J’y suis allée récemment pour le goûter et je dois vous avouer que j’ai eu une impression en demie-teinte.

Ce que j’ai aimé: Le cadre évidemment ! Il y a quelques mois, une nouvelle boutique Hermès a vu le jour rive gauche dans l’ancienne piscine du Lutétia, dessinée par Lucien Béguet en 1935. L’endroit est spectaculaire et la scénographie du lieu, assez incroyable: que ce soit les trois huttes géantes en bois de l’architecte Denis Montel, les escaliers, les galeries avec leurs grilles de fer forgé, les rayons ouverts où la mode jouxte le mobilier, les parfums, les fleurs, les plaids, les écharpes, la soie… Autant vous dire que ça vaut le coup d’œil !

Le salon de thé, joliment nommé Le Plongeoir, est quant à lui perché à l’étage du magasin et offre une vue très sympa sur l’ensemble du bâtiment. On peut à la fois y déjeuner sur le pouce et y prendre le goûter, histoire de s’offrir un tea time so chic !


Et sinon ? Et bien, pour tout vous dire, je n’ai pas vraiment trouvé le reste à la hauteur de l’endroit… ni de l’addition. Les pâtisseries sont bonnes oui, il y a pas mal de choix (tarte au chocolat, couronne briochée feuilletée aux noisettes, cake au chocolat / citron / fruits confits, visitandine aux amandes et beurre noisette, croustillant aux noisettes, etc…) mais ça reste tout de même assez basique par rapport à la prestation à laquelle on est en droit de s’attendre. Petite déception au niveau du service aussi, que j’ai trouvé un peu… à l’ouest. Nous avons dû attendre notre thé une bonne quinzaine de minutes après l’arrivée des pâtisseries et quand il nous a été servi, nous avons constaté que ce n’était pas le bon. Ahem ! En revanche, j’ai beaucoup aimé la carte des thés sélectionnés par Le Palais des Thés, très fournie et alléchante (même si les prix ont tendance à s’envoler si l’on n’est pas assez vigilants !).

Côté prix, comptez environ 20€ pour un thé et une pâtisserie (il y a aussi une formule thé + 2 pâtisseries en plus petites portions pour 19€). Petit ++ (quand même) pour le choix de la vaisselle: de belles théières en fonte, de chouettes couverts et surtout de jolies assiettes rappelant les petits carreaux recouvrant le sol de l’ancienne piscine du Lutétia.

Une expérience en demie-teinte donc, certainement due au fait que pour le prix et l’endroit, je m’attendais à beaucoup mieux. A retenter plus tard, éventuellement, pour comparer… En attendant, pour vous faire une autre idée (avec une opinion plus enthousiaste sur l’endroit), je vous invite à lire le joli compte-rendu de Pascale Weeks !

C’est où ?
Le Plongeoir, chez Hermès
17, rue de Sèvres (6è) – M° Sèvres-Babylone
Ouvert tous les jours (sauf le dimanche et le lundi matin) de 11h-19h.
01 42 22 80 83

Page 11 sur 83« First...12345...910111213...1617181920...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram