Mode, beauté & tendances à Paris

Page 3 sur 41234

L.A au Bon Marché

Après l’Argentine, c’est cette année Los Angeles qui est mise à l’honneur sous la grande verrière fraîchement rénovée du second étage du Bon Marché. Une invitation à redécouvrir L.A et les tendances mode et déco en trois temps : Sunrise, Sunset, Sunlights. Un petit voyage à L.A donc, à travers des objets déco, fashion (j’ai retrouvé pas mal de trucs de chez Kitson mais vus les tarifs, je me demande s’il vaut pas mieux se payer le voyage !!), gadgets, sans oublier les fameux beauty (beaucoup de choses chouettes mais BEAUCOUP trop chères) et food corners !

Comme promis il y a un bon moment ici, petit compte-rendu en images de l’exposition « Paris-Los Angeles ».

1
23
4
67
5
89

Le coin que j’ai préféré c’est le food corner (on ne se refait pas !). Même si on peut retrouver la plupart des produits américains exposés juste à côté à la Grande Epicerie, ou encore à l’épicerie américaine Thanksgiving dont je vous parlais ici il y a quelques jours, ça ne fait pas de mal de se faire du bien à se rincer l’œil, nan ?!

010
009012
011

Au final, je n’ai pas ramené grand chose car j’ai tout trouvé beaucoup trop cher (et surtout beaucoup plus cher que tout ce que j’ai ramené de voyage mouarf !) pour ce que c’était. Pas grand chose de folichon, donc, je suis un peu déçue du « voyage » même si ça m’a donné très envie de retourner à L.A ! En attendant, j’ai toujours mes photos de l’été dernier pour me consoler…

Néanmoins, je ne suis pas partie les mains complètement vides (uniquement pour ne pas rentrer frustrée à la maison évidemment, what else ?!) et j’ai ramené quelques petits plaisirs avec moi: des M&M’s aux amandes (que je n’ai pas ramené des States dernièrement alors, je me suis rattrapée un tout p’tit peu !), des Oréo au chocolat au lait (miam), des mini marshmallows Little Becky et un baume à lèvres de la marque the Balm dont je suis fan (plus d’infos ici) ! J’adore leurs produits au packaging inspiré des 50’s. Cette fois-ci, j’ai craqué pour le vegan lip treatment, hyper doux et protecteur, parfait pour affronter l’hiver.

achats

C’est où ?
Exposition Paris-Los Angeles
Bon Marché
24, rue de Sèvres (7è) – M° Sèvres Babylone
Jusqu’au 12 octobre.

Envie d’une Grasse Mat’ ?

cocooningPour les adeptes du cocooning, voire pour ceux qui considèrent leur lit comme un vrai lieu de vie, deux jeunes créatrices, Lison Gangoff et Alexandra Stauffer, ont imaginé une boutique entièrement dédiée à la grasse matinée. Grassmat réunit
vêtements d’intérieur, linge de maison, vaisselle, parfums d’ambiance, produits de beauté et douceurs en tout genre. Ce concept store inédit est dédié au bien-être et fait l’apologie de la grasse mat’ en présentant dans un cadre d’une extrême sobriété tout un tas de produits anti-stress !

Rien que du beau, du confortable et du chic, avec des objets en avant-première ou en série limitée. Le lieu est aménagé dans l’esprit d’un vaste appartement ouvert dans lequel on se promène avec nonchalance. Chaque pièce respire le luxe, le calme et la volupté.

Pour commencer, la chambre, avec son sublime linge de lit signé Slabbinck en satin ou percale, uni ou presque, dans des coloris purs, des draps et des plaids aux matières et aux teintes douces (coton, lin, cachemire ou alpaga déclinés en ivoire, blanc cassé ou gris) pour les longues heures passées à paresser au lit, des coussins en laine d’agneau fuchsia, des bouillottes et chaussons en maille ou encore des plaids en cachemire, baby lama ou baby alpaga. Dans la partie dressing, plein de jolis vêtements d’intérieur (portables aussi à la ville), tout fins et tout doux, de Lounge Lover ou Allude.

L’espace bien-être est dédié aux produits de soin (comme la ligne Sensation Chocolat), au linge de toilette (à base de fibre de bambou, doux, très absorbant et écologique) et accessoires. Remarque anecdotique mais qui montre bien l’esprit du lieu: on y trouve toute la collection des Livres des Paresseuses, du feng shui au kama sutra !

Envie d’un petit déjeuner aux saveurs d’antan ? On fond devant les confitures mi-figue, mi-raisin ou devant l’amour en cage, les confits et fondues au chocolat, les cafés, thés et cacaos aromatisés, et l’on craque pour ces jolis sucres en forme de cœurs rouges ou blancs à accrocher au bord de la tasse. On n’oublie pas la vaisselle : tasses en porcelaine imprimée de petits pois dorés (Rikke Jacobsen) ou avec anse recouverte de velours (Kahla), cafetières et théières isothermes Eva Solo, de la vaisselle signée Castelbajac ou Paola Navone…

Un peu partout dans cette boutique loft, des meubles en chêne ou wengé tout en sobriété: canapés, lits, poufs, fauteuils, lampes… Un choix de petit mobilier fera de votre chambre un temple dédié à la zen attitude, où brûlera une gamme judicieuse de bougies parfumées. Dans cette ambiance propice à un libertinage amoureux sous la couette, les fondatrices de Grassmat suggèrent une petite collection de sex-toys originaux pour pimenter notre paresse !

Bref, cette adresse a tout pour nous aider à retrouver le plaisir du petit-déjeuner au lit et l’odeur du pain grillé, le moelleux d’une couverture en mohair ou d’un peignoir en cachemire… et faire du week-end le meilleur moment de la semaine !

C’est où ?
Grassmat
17, rue du Temple (3è) – M° Hôtel de Ville ou Rambuteau
Ouvert du lundi au vendredi, de 11h à 19h30; le samedi, de 11h à 20h et le dimanche de 14h à 19h.
Plus d’infos.

Mon LushHalloween

Comme à chaque évènement Lushesque, en l’occurence ici, Halloween, j’étais évidemment sur le coup !

1 2
3
4
5 6
7
8

Paris-Buenos Aires

buenos_airesNon, je ne repars pas en vacances malheureusement… ! Je voulais juste vous parler de l’expo Paris-Buenos Aires, qui se tient au Bon Marché jusqu’au 11 octobre prochain.

Buenos Aires s’est installé sous les deux verrières du 2ème étage et dans tout le magasin. Cette ville, inspirée du passé, construit son avenir avec richesse artistique, jeunes designers et créateurs de mode. Le Bon Marché propose ici de découvrir ces jeunes talents à travers une ballade cinématographique dans la capitale argentine, sa cuisine traditionnelle revisitée, des cours de Tango avec la compagnie du célèbre chorégraphe José Castro chaque samedi, une sélection Mode et Design des créateurs argentins… Le Gotan Project signe même les vitrines du Bon Marché durant l’exposition et Béatrice Ardisson la bande-son originale.

Malgré tout ça, je dois dire que je suis un peu restée sur ma faim. En comparaison avec la précédente exposition consacrée à Tokyo où j’étais allée l’an dernier, j’ai trouvé l’ensemble un peu disparate et parfois artificiel. A l’image de cet arbre à palabres en plâtre blanc décoré d’étoiles, sous lequel s’abrite la sélection mode et décoration. Sous la seconde verrière, l’ambiance du café argentin recréé pour l’occasion, apparaît aussi un peu trop aseptisée avec ses suspensions design. Bref un drôle de mélange qui passe pour moi un peu à côté de l’esprit argentin. Petit coup de cœur cependant pour les portraits que Gabriel De La Chapelle consacre aux habitants de Buenos Aires, et pour les personnages de carton d’Iris de Mouy qui s’invitent dans les vitrines de la rue de Sèvres. Si vous avez un creux, nous pouvez même vous offrir une pause gourmande sous la verrière, avec Unico, un restaurant argentin de Paris. J’ai pris la carte, je pense que je vais organiser une petite virée entre amis ;)

De quoi rêver sur l’une des destinations les plus à la mode du moment !

C’est où ?
Le Bon Marché
24, rue de Sèvres (7è) – M° Sèvres-Babylone
Jusqu’au 11 octobre.

Page 3 sur 41234

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram