Bruncher à Paris

Page 3 sur 1712345...89101112...Last »

Brunch (à oublier) aux Jardins de Bagatelle

Le week-end dernier, je me suis rendue au restaurant Les Jardins de Bagatelle pour profiter d’un deal brunch acheté sur le site Dealissime il y a quelques mois. On nous annonçait un brunch gargantuesque, délicieux et idyllique pour un prix dérisoire défiant toute concurrence : 24€ au lieu de 60€. Alléchant sur le papier, non ?

Et pourtant, la réalité fut (ailleurs ?!) toute autre. Nous sommes tombés de haut… Ah si, avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit point positif quand même : le cadre ! Le restaurant se situe à l’intérieur du ravissant Parc de Bagatelle (en marge du bois de Boulogne) et plus précisément dans les anciennes écuries du château. A priori, bruncher en terrasse dans un endroit aussi agréable avait de quoi nous faire passer un dimanche inoubliable, non ?





Et bien non ! Même si le cadre, très chouette, devrait être plutôt propice à la détente sur le papier, je n’ai pas été séduite par l’ambiance assez froide et le côté « usine » de l’endroit. J’ai eu l’impression de faire partie d’une bande de poulets mis en batterie qu’on devait à tout prix nourrir (gaver ?!) rapidement et à la chaîne (avant l’exécution ?!!). Il ne suffit pas de mettre des tables au milieu d’une cour entourée de jolis arbres pour planter un décor parfait, il faut quelque chose de + pour donner une atmosphère et un charme à un endroit. Un petit + que Les Jardins de Bagatelle n’ont pas… Rajoutez à tout cela une hygiène légèrement douteuse de la table (serviettes et couverts sales, dessous des tasses suspects, verres tâchés, etc…) et vous comprendrez un peu dans quel état d’esprit nous étions avant même l’arrivée des plats.

Et dans l’assiette alors ? Et bien, une encore plus grosse déception. On nous annonçait un brunch « de luxe » (je cite Dealissime dans le texte… ahem !) et voilà ce qui nous a été servi…

1ère assiette: Mini-viennoiseries (pas trop mauvaises… ouf, quelque chose à sauver), petit pain (à peine décongelé), confitures (industrielles, fades et quelconques), beurre (tout mou, presque fondu… mmmh !), coupelle de fromage blanc 0% (sans goût), boisson chaude & jus de fruits pressés (coupés à l’eau ?).


2è assiette: Pour tout vous avouer, je n’ai quasiment rien mangé de cette assiette tellement tout m’a paru insipide voire mauvais. Les plats étaient tièdes ou froids pour la plupart, pas frais et sans saveur: tartare de saumon à l’aneth (qui ressemblait à de la bouillie), salade de haricots verts et tomates confites + copeaux de parmesan (je cherche encore le parmesan, façon « Où est Charlie ? »), risotto aux crevettes (froid, pâteux… tout bonnement immangeable), foie gras de canard et son pain brioché (qui devait attendre depuis un moment au soleil et avait eu le temps de réchauffer, beurk), œufs brouillés au bacon (on aurait dit de la purée), brochette poulet & ananas (baignant dans une gelée grasse infâme), thon à la plancha au sésame (ah, c’était donc du thon ?! je n’ai pas osé y toucher non plus) accompagnés d’une coupe de Champagne et d’un verre de vin (rouge, Bordeaux Descharton OU blanc, Chardonnay Sudiste… alors que les 2 étaient annoncés dans le deal). Enfin, je chipote mais heureusement qu’il y avait l’alcool pour noyer notre déception… Ahem !

3è assiette: 2 morceaux de fromage (presque chauds… eux !) sur un lit de salade mesclun, pain perdu (celui du café en bas de chez moi est bien meilleur), mignardises (1 cannelé et 2 mini-choux vraiment dégueulasses en train de décongeler) et une salade de fruits (moins bonne que les fruits au sirop en boîte qu’on achète à Monop’). Un véritable désastre !

En bref, un brunch (que je n’ai d’ailleurs vu nulle part sur la carte… sauf erreur de ma part) au faux air de mauvaise blague et qui m’encourage à ne plus acheter de « deals brunchs » desquels je suis très souvent (pour ne pas dire systématiquement) déçue (cf. Les Jardins du Marais ou Point Bulles). Si jamais d’aventure (en aventuuuuuure, de train en train, de port en poooort) (hum) Dealissime reproposait ce brunch, libre à vous de vous y rendre mais au moins, vous serez prévenus ! Nah.

C’est où ?
Les Jardins de Bagatelle
42 route de Sèvres à Neuilly
01 40 67 98 29
Le site du restaurant.

*****

Pour finir sur une note plus positive, cet après-midi je vous emmène faire une jolie balade photo dans le Parc de Bagatelle que j’ai eu le plaisir de découvrir après ce brunch très décevant (il fallait bien ça !). A tout à l’heure !

Brunch @ NoLita

Une fois n’est pas coutume, on commence la semaine par un… brunch ! Et un nouveau brunch qui plus est, puisque cette adresse n’a ouvert ses portes que très récemment. Il s’agit de NoLita (non, non, rien à voir avec le tout mignon quartier new yorkais dont je parlais ici et ici !), ristorante e enoteca, situé au 2è étage du showroom Fiat, récemment installé autour du rond-point des Champs-Elysées, un peu à l’écart du bruit et des nombreux badauds se promenant sur la plus belle avenue du monde (ce n’est pas mon avis, juste l’adage, rooh !) le dimanche. A priori, pas de quoi faire fantasmer les foodistas en culottes courtes que nous sommes, donc… Et bien figurez-vous que si, ça vaut le détour !

La salle de restaurant est très sympa: en plein milieu trône une vieille voiture élégante protégée par une bulle autour de laquelle gravitent quelques petites tables élégantes et un buffet gargantuesque. Il s’étend sur plusieurs mètres dans un cadre épuré et lumineux, et contrairement à pas mal de brunchs buffets déjà testés, les tables sont suffisamment espacées pour nous permettre à la fois de ne pas être les uns sur les autres mais aussi d’aller se resservir au buffet très facilement. Ouf, ça fait du bien ! L’accueil est agréable et l’équipe attentionnée et efficace, malgré quelques oublis et maladresses de débutants qui seront vite corrigés, j’en suis sûre.

1
1bis
23
4
56

Le buffet propose un brunch à l’italienne plutôt délicieux: il est très vaste, copieux (trop ?!), varié, coloré et sent bon l’Italie à tous les étages. Et cerise sur le gâteau: tout est très très bon (le chef est l’ancien du restaurant Il Cortile). Il y a tellement de choix qu’on ne sait plus où donner de la tête ! Il faudra y retourner pour pouvoir tout tester, du coup ;) Ben oui !

Côté salé, c’est démentiel: antipasti par dizaines (leurs involtini aux légumes, au jambon, à la ricotta… sont très bons !), salades colorées et affriolantes, plateaux de charcuterie et de fromages italiens à tomber par terre, mais aussi pizzas, focaccias, quiches et plats assez divers mais tous réussis (carpaccio de poulpe, lasagnes, artichauts à la romaine, cannellonis…), etc…

Côté sucré, (si vous parvenez à avoir encore assez faim après tout ça !), le buffet est lui aussi plutôt réussi (d’autant qu’une vraie pâtissière lui est totalement dévolu) et on y trouve pâtisseries et gâteaux en pagaille, tartes sucrées (chocolat-pignons, poires-amande…), panna cotta, panettone, verrines, salade de fruits frais, petits pains et toasts frais sans oublier les fameux cornetti (croissants à la crème ou à la confiture) et les essentielles confitures et Nutella à tartiner !

Côté boissons, on a le choix entre café, chocolat chaud et thé (ils proposent une large sélection de thés Dammann… le mien était à la vanille, un délice !) pour les boissons chaudes avant de voir arriver le jus d’orange, fraichement pressé (détail assez rare pour être signalé) à notre table.

Petit hic, quand même: tout cela a un prix (39€) ! Un poil cher donc même s’il faut avouer qu’étant donné la qualité et la variété des mets proposés, le rapport qualité/prix n’est pas si mauvais que ça. M’enfin, il fallait bien que je trouve quelque chose à redire, histoire que vous ne commenciez pas à douter de mon sens critique (huhu).

7
8
9
10
11
12

Une très bonne surprise donc que ce brunch du NoLita ! Je me suis régalée et sincèrement, je pense que j’y retournerai (pour un brunch ou même un dîner !). Une adresse à surveiller de près.

C’est où ?
NoLita
Au Fiat Motor Show
2 rond-point des Champs-Elysées (8è) – M° Champs-Elysées Clémenceau ou Franklin-Roosevelt
01 53 75 78 78
Brunch le dimanche de 11h à 16h.

Les TRÈS bonnes adresses du week-end

Aujourd’hui, je vous propose non pas une mais deux excellentes adresses parisiennes, à tester sans l’ombre d’une hésitation !

*****

Depuis plusieurs années maintenant, Mamie Gâteaux fait partie de ces adresses parisiennes dont on (ou « je », si vous voulez, ok…) ne pourrait plus se passer. Je ne serai pas longue puisque je vous ai déjà parlé (ici… il y a presque 2 ans déjà !) de cet adorable petit salon de thé situé entre le Bon Marché et la Fnac Montparnasse (on a les repères qu’on peut, nah !).

J’aime le côté un peu suranné de la déco, c’est bucolique, délicieusement rétro et tout simplement bourré de charme. Le service et l’accueil sont plus qu’à la hauteur du cadre: adorables et plein de gentillesse et d’humilité (et face à la clientèle de connasses pintades parisiennes qu’il y avait samedi dernier, j’admire leur capacité à rester aussi courtois !).

1
2
34
5
67

Bref, qui dit nouvelle saison dit nouvelles gourmandises chez Mamie Gâteaux, et je dois avouer que je suis particulièrement fan de la carte d’hiver !

Côté salé: Tout donne envie ! Tarte chèvre épinards (8€50), tarte mimolette, lardons, brocolis, tomates cerises (8€50), crumble de légumes au parmesan et aux pignons de pin (9€50), salade de jambon cru sauce tapenade (8€50), salade de saumon fumé (12€)…

Nous avions choisi 2 tartes salées pour commencer le déj’: la tarte mimolette, lardons, brocolis, tomates cerises (fine, généreuse et très savoureuse) servie avec une petite salade parfaitement assaisonnée et des carottes fraîchement râpées (je n’en avais jamais mangé d’aussi bonnes, c’est vous dire !).

8

La tarte chèvre épinards est, quant à elle, au moins aussi délicieuse…. une tuerie, y’a pas d’autre mot !

9

Côté sucré: Rien de moins appétissant dans cette avalanche de pâtisseries homemade (5€) ! Tarte figue amande (déjà testée et méga approuvée), crumble pomme framboises (idem… trop trop miam !), tarte poire noisette, moelleux au chocolat, gâteau à l’orange…

Sans parler du classique mais délicieux carrot cake (aussi bon -si ce n’est meilleur- que celui de Rose Bakery… comment ai-je pu passer à côté pendant tout ce temps ?!).

10

Et ce délicieux gâteau au marron à savourer… jusqu’à la dernière miette ! ;)

11
12

A adopter définitivement !

C’est où ?
Mamie Gâteaux
66, rue du Cherche-Midi (6è) – M° St Placide ou Sèvres-Babylone
Ouvert du mardi au samedi de 11h30 à 18h.
Pas de réservation.

*******

Puis, dimanche, seconde bonne pioche du week-end avec le BAL. Ce bel espace (qui comprend aussi un café et une librairie), caché au fond d’une impasse, à deux pas de la place de Clichy et face à un jardin d’enfants, est dédié au document visuel dans tous ses états, fixes et en mouvement, à la représentation du réel… d’Eugène Atget à Jeff Wall, de Gilles Peress à Allan Sekula. Le BAL a été initié par les Amis de Magnum, association créée grâce au soutien des photographes de la célèbre agence qui en sont les initiateurs et le président n’est autre que Raymond Depardon, himself. Pourquoi le BAL ? Trois lettres en majuscules, pour ne pas oublier qu’avant de se consacrer à l’image-document, ce bâtiment était, durant les années folles, une salle de bal où les immigrés italiens venaient guincher !


L’objectif du BAL est de proposer des expositions (photographie, vidéo, cinéma), des débats, des conférences, des rencontres et des confrontations entre travaux historiques et jeunes auteurs. D’ailleurs, depuis le mois de septembre, le lieu a ouvert le bal (mouahahah, je suis drôle ! ou pas) des débats avec une exposition inaugurale centrée sur le continent nord-américain et la question de l’individu et de l’anonymat appelée Anonymes, l’Amérique sans nom : photographie et cinéma. Une très belle expo, à voir jusqu’à dimanche prochain (le 19), n’attendez plus !


Avant de visiter l’expo, nous en avons profité pour tester le brunch du BAL Café attenant: une excellente surprise !

Côté déco, l’épure et la sobriété sont de mise: du noir et blanc, un long bar derrière lequel les bouteilles sont rangées comme dans une bibliothèque, quelques petites tables simples et accueillantes, un grand tableau noir accroché au mur sur lequel est inscrit le menu du jour et quelques cadres photo comme pour rappeler le thème de l’endroit ! Vous avez du le lire un peu partout dans la presse, mais si ce n’est pas le cas, sachez que cette adresse est tenue par des anciens de chez Rose Bakery, inspiration que l’on retrouve un tout petit peu dans l’assiette et dans la clientèle bobo présente en masse, mais absolument pas dans l’accueil, qui est ici adorable, simple, soigné et réellement attentionné. Ouf, ça fait du bien ! Le lieu est victime de son succès donc si vous voulez aller y tester le brunch du dimanche, allez-y bien bien avant 12h (ça ouvre à 11h) sous peine de devoir patienter trèèès longtemps !

1
23
4
5
67

Pour le brunch, pas de formule mais une carte bien garnie (qui change un petit peu chaque week-end) dans laquelle il s’agit de piocher allégrement, à l’envie. Les propositions sont assez nombreuses et variées, on peut se délecter (entre autres) de : porridge, fromage blanc aux fruits, welsh rarebit, saumon fumé & beurre d’Echiré, lemon buttermilk pudding, mince pie, muffin au potimarron…

Sur notre table: Thé English Breakfast pour 2, jus de pomme, eggs (bio), bacon, tomates servis avec une assiette de scones et des toasts, pancakes au sirop d’érable (tendres et moelleux, yummmmmy !), scones frais (tout chauds… à se damner !) servis avec de la confiture et du beurre d’Echiré, sans oublier le di-vin (et je pèse mes mots) Rachel’s Cheesecake (de la mort qui tue… au moins !).

8
9
11
10
12

Tout est vraiment très très réussi, il y en a pour toutes les faims et surtout les plats sont très bons, simples, authentiques et frais. Et sincèrement, ça se sent ! Côté prix, comptez environ 25€ par personne (ça peut être moins si vous avez moins faim, évidemment, vu que c’est à la carte !), donc rien d’excessif, surtout quand on voit la qualité…

En bref, une adresse à tester impérativement et qui fait désormais partie de mes indispensables.

C’est où ?
Le BAL & Le BAL Café
6, impasse de la Défense (18è) – M° Place de Clichy
01 44 70 75 51
Brunch le dimanche de 11h à 16h.
+ d’infos sur le site.

Oh mon Cake ! – le brunch

Non, rassurez-vous, je n’ai pas (encore) perdu la tête, ce billet portera bien sur un brunch !! Ceux qui me lisent depuis (très) longtemps doivent le savoir mais jusqu’à il y a quelques mois, j’étais une véritable aficionada du brunch du célèbre Scoop, un p’tit resto style US planqué dans un coin de la rue Saint-Honoré à deux pas du Louvre. C’est d’ailleurs l’un des premiers brunchs dont j’ai parlé sur ce blog, preuve que ça date. Le Scoop était donc une bonne adresse où l’on allait régulièrement bruncher, grignoter un goûter à base de cookies et glaces homemade ou se faire une soirée burgers de temps en temps. Mais voilà, le Scoop n’est plus. Ça n’a pas été un choc, contrairement à ce que l’on pourrait croire, puisque pour tout vous dire, je trouvais cette adresse déclinante depuis environ 1 an (brunch beaucoup moins bon, accueil excécrable…). Du coup, quand j’ai découvert que l’endroit avait été repris par une nouvelle enseigne, je ne pouvais que me précipiter pour aller la tester !

De prime abord, j’dois vous avouer que le nom, Oh mon cake !!, m’a bien fait rire et surtout étonnée. Mouais, ils auraient pu trouver mieux, quand même. Enfin, au moins, ça ne s’oublie pas, me direz-vous ! Pour le reste, peu de choses ont changé à l’intérieur, la déco est restée la même, que ce soit près du joli comptoir en bas où dans la petite salle style loft new yorkais du haut (où les tables basses, bien que super jolies, sont inconfortables au possible). En revanche, pour le reste, c’est un sans faute: l’accueil est vraiment des plus agréables, et le service chaleureux, souriant et efficace. La recette idéale pour un dimanche qui commence bien !

12
3
4
5
67
12

Pour le brunch du week-end, plusieurs formules sont proposées:
* Le brunch salé (17€) comprenant 1 boisson chaude, 1 jus de fruit, 1 fromage blanc sucré/salé ou 1 salade de fruit au choix + 1 plat salé au choix (dont je vous parle ci-dessous).
* Le brunch sucré (14€) comprenant 1 boisson chaude, 1 jus de fruit, 1 fromage blanc sucré/salé ou 1 salade de fruit au choix + 1 plat sucré au choix (dont je vous parle ci-dessous, aussi).
* Le Big Brunch (24€), sucré ET salé, que nous avons, bien évidemment, testé (hobbits powaaaaaa !): 1 boisson chaude (café, thé, chocolat), 1 jus de fruits (orange, carotte ou pamplemousse), 1 fromage blanc sucré/salé, 1 plat salé +1 plat sucré.

8

Côté salé, on a le choix entre: 1 bagel ou 1 club dinde, cheddar, BLT ou cream cheese saumon (nous avons pris le bagel dinde, cheddar, BLT… pas mauvais mais pas assez chaud pour être génial) // röstis, œufs brouillés, toast, bacon ou saumon fumé (une petite assiette, bien garnie et plutôt bonne) // cake salé, salade et mousse de fromage blanc (à essayer une prochaine fois ?!).

9
10

Côté sucré, je me suis largement plus régalée, c’était au choix: pain perdu, sirop d’érable et chantilly maison (très bon, j’en redemande, miam !) // cake sucré, cheesecake ou carrot cake (on sentait un peu trop la fleur d’oranger mais le glaçage était vraiment bon !) // viennoiseries, toasts, beurre et confitures.

11
12

Même si ce n’est pas extraordinaire et que ce n’est pas le brunch de l’année, c’est tout de même une bonne petite adresse au goût de fait maison tout à fait appréciable. Les tarifs ne sont pas exagérés mais pour ce prix-là (celui du Big Brunch), ça mériterait quand même une petite corbeille de pains et viennoiseries en plus (quoi, je rêve ?!). M’enfin, j’y retournerai certainement quand même pour un déj’ (on peut y déguster des cakes salés et sucrés, des tartes, des soupes, des salades, des hot dogs, etc…) ou pour un goûter !

C’est où ?
Oh mon cake !!
154, rue St-Honoré (1er) -M° Louvre Rivoli
01 42 60 31 84
Ouvert tous les jours de 11h30 à 20h.

Page 3 sur 1712345...89101112...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram