Carnets de voyages

Page 9 sur 25« First...1234...7891011...1415161718...Last »

Balade à Québec #2 – La Haute-Ville

Je vous propose un billet un peu plus court aujourd’hui pour continuer cette visite de Québec, mais ça compensera avec l’article énorme que je suis en train de vous préparer pour la semaine prochaine !

Comme je vous le disais la semaine dernière, Québec est entourée de remparts sur plus de 4,5 km qui font de cette ville la seule encore fortifiée en Amérique du Nord. On a parfois vraiment l’impression d’être en Europe.

158
159

Dans la partie la plus haute du Vieux-Québec, la Citadelle est plutôt imposante. Avec son plan en forme d’étoile, elle est caractéristique des forteresses de style Vauban et occupe une vaste superficie (25 bâtiments, je crois). Une ancienne poudrière et une prison militaire britannique abritent le musée qui renferme des collections de canons, armes, uniformes, médailles et insignes.

citadelle
citadelle2
citadellee3
citadelle4

Aux pieds de la citadelle, se trouvent les escaliers de la promenade des Gouverneurs  qui conduit directement à la Terrasse Dufferin. Construite en 1838 sur les fondations du château Saint-Louis (détruit par les flemmes 4 ans plus tôt), c’est une promenade de 425m qui conduit aux plaines d’Abraham et offre un très beau panorama sur le Saint-Laurent et la région environnante. Ça doit être sympa d’y aller l’hiver car on m’a dit qu’y était aménagé un site de luges !

terrasse2
3

*****

Sortons un peu du Vieux-Québec fortifié pour nous rendre sur la Colline Parlementaire, un secteur qui comprend aussi bien le quartier « politique » de la ville, avec l’Assemblée nationale et les ministères (à l’ouest du Vieux-Québec), que le parc des Champs-de-Bataille, au sud, en surplomb du fleuve Saint-Laurent.  Ressemblant à un véritable château, le siège du Parlement provincial, construit entre 1877 et 1886, se profile non loin du parc de l’Esplanade.

1
23

Non loin de là, il est très chouette de prendre un chocolat chaud à la Chocolaterie Erico (634, rue St Jean): une pause gourmande des plus agréables !

chocolaterie_Erico

Le Parc des Champs-de-Bataille et Plaines d’Abraham, au sud-ouest de la citadelle, comprend 108 ha de terrains boisés, jardins et vallons fleuris, avec leurs monuments et pièces d’artillerie (le parc fut autrefois le théâtre de luttes qui déterminèrent le cours de l’histoire de l’Amérique) et constituent une très chouette promenade où il fait également bon pique-niquer l’été. C’est également ici qu’ont lieux les grands évènements et autres concerts en plein air !

1
2

La semaine prochaine, je vous emmène du côté de la Basse-Ville: Petit-Champlain, Vieux-Port et quartier Saint-Roch !

Balade à Québec #1 – Le coeur du Vieux-Québec

Je continue aujourd’hui mon petit road trip canadien en votre compagnie en m’installant, le temps de quelques articles, dans la très jolie ville de Québec. Je vous préviens, c’est un changement total d’univers par rapport à Montréal: la ville est beaucoup plus petite, moins cosmopolite, elle fait plus provinciale et touristique mais n’en est pas moins pleine de charme, je vous rassure !

5

Québec, c’est le berceau du Canada français, la capitale de la « Belle Province » et il se dégage de ses ruelles et vieilles demeures un charme suranné propre à certaines villes fortifiées françaises. On se croirait presque de retour au pays !

1

Commençons ce petit tour d’horizon de la ville par la partie la plus touristique: le cœur du Vieux-Québec. Pour vous situer un peu, il s’agit de la partie de la vieille ville entourée de remparts restaurés (qui l’entourent sur environ 4,6km), faisant de Québec la seule ville encore fortifiée en Amérique du Nord (et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco). Mais, je vous montrerai ça plus en détails la semaine prochaine. Il est vraiment très plaisant de s’y balader, les petites rues (dont certaines affichent un dénivelé certain qui fait faire du sport !) sont pleines de charmes et les traces du passé sont omniprésentes.

Qu’y a-t-il à voir ?

* Le Couvent (et Musée, accessoirement) des Ursulines qui nous emmène dans les pas de la plus ancienne institution pour jeunes filles d’Amérique du Nord (fondée au XVIIè siècle). Le musée présente de nombreux objets remontant aux débuts de la colonie et retraçant la vie du couvent, dont de splendides pièces de broderie exécutées par les religieuses.

1
23

* Non loin de là, la Cathédrale anglicane de la Sainte-Trinité (d’un style classique et sobre qu’on retrouve dans de nombreuses églises canadiennes) mérite un détour puisqu’elle est la plus ancienne cathédrale anglicane hors de Grande-Bretagne.

ste_trinit_1ste_trinit_2

* Le Séminaire, un édifice en pierre austère, fut fondé en 1663 par Monseigneur de Laval, futur premier évêque de la Nouvelle-France. Il devint le premier établissement d’enseignement de la colonie. Les bâtiments abritent aujourd’hui une école d’architecture, un lycée, une résidence de prêtres, ainsi que le musée de l’Amérique française. Le secteur qui entoure le vaste complexe est appelé le Quartier Latin.

s_minaire_big
s_minaire2s_minaire3

Quand on est dans le coin, il est très sympa de faire un tour dans les ravissants jardins du séminaire et surtout de visiter le Musée de l’Amérique française qui présente une large collection d’œuvres d’art, de meubles, d’instruments scientifiques et de manuscrits (notamment la première version du récit de voyage de Jacques Cartier au Canada en 1534) témoignant de la colonisation et du début de la culture française en Amérique du Nord.

Mus_e_Am_Fr

* De sa masse importante, le Château Frontenac domine la ville dont il est le symbole. Avec sa forêt de tourelles et ses toits extrêmement pentus, il est l’archétype du château-hôtel. Quelques infos qui peuvent vous intéresser (si, si, lisez, c’est instructif, vous allez voir !): célèbre halte de luxe du réseau Canadien Pacifique, le Château Frontenac porte le nom du flamboyant gouverneur de la Nouvelle-France, Louis de Buade, comte de Frontenac (celui qui lança aux Américains: « Je vous répondrai par la bouche de mes canons et à coups de fusil »…  et toc !). Le Château Frontenac qui date de 1893 est l’œuvre de l’architecte new-yorkais Bruce Price qui s’inspira des manoirs écossais et des châteaux de la Loire. C’est un édifice vraiment étonnant et imposant qu’on repère à des kilomètres mais que je n’ai pas pris le temps de visiter, malheureusement (et pourtant j’aurais adoré parcourir les plus belles suites de l’hôtel avec un guide en costume d’époque !).

1
23
4
4_big

* L’Hôtel de Ville: un imposant bâtiment de style néo-gothique (avec des emprunts au style classique) construit en 1895-1896 sur l’emplacement d’un ancien collège de jésuites et d’une chapelle.

hotel_de_ville
hotel_de_ville2

* Face à l’Hôtel de ville, la Basilique-Cathédrale Notre-Dame-de-Québec s’élève sur l’emplacement de la première église paroissiale de la Nouvelle-France qui fut construite en bois par les jésuites en 1633. Sa construction débuta en 1647 et après de multiples changements, ajouts, bombardements (par les troupes britanniques en 1759) et autres incendies, la nouvelle basilique (inaugurée en 1925) fut classée monument historique.

NDQ1NDQ2
NDQ3NDQ4

* En plus de tous ces chouettes bâtiments et musées, si vous allez un jour à Québec, je vous recommande une longue promenade dans les petites rues pittoresques et charmantes de la vieille ville. Parmi elles, la fameuse rue du Trésor, face à la Place d’Armes, envahie de peintres et artistes en herbe qui proposent leurs œuvres aux touristes. C’est un peu l’équivalent de la place du Tertre à Montmartre !

rue_tr_sor1
2rue_tr_sor3

Le coeur du vieux-Québec n’est qu’un dédale de jolies rues pavées (ou pas), de ruelles charmantes, de vieilles maisons colorées ou en pierre… C’est à voir !

12
3
4
5
67
8
9
10
11

Suite de la balade la semaine prochaine du côté de la Ville-Haute (fortifications, colline parlementaire…) et du quartier St Roch !

Balade à Montréal #4 – Dans le coin du Jardin Botanique et du Stade Olympique

Pour finir mon carnet de voyage sur Montréal, je vous propose aujourd’hui une courte balade du côté des quartiers Est de la ville, dans l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Petit passage au Parc Olympique, créé par l’architecte français Roger Taillibert pour les J.O d’été de 1976, qui présente une architecture qui ne passe pas inaperçue dans le ciel montréalais. Le Stade Olympique est chapeauté par la Tour de Montréal et peut accueillir jusqu’à 80.000 spectateurs. Je n’ai malheureusement pas eu le temps  de grimper en haut de la tour mais apparemment on y a une vue assez spectaculaire de la ville et ses environs.

stade_olympique
stade_olympique2

Non loin de là, on trouve le fabuleux Jardin Botanique de Montréal, l’un des plus importants au Monde avec ses 75 hectares ! Une balade s’impose pour découvrir les quelque 26.000 espèces de plantes qui s’y épanouissent dans une trentaine de jardins et de serres. Pour vous donner une idée, la collection d’orchidées rassemble à elle seule 700 variétés. Impressionnant, non ? Le Jardin japonais, où l’on peut prendre le thé, le jardin chinois de style Ming (le plus grand jardin chinois en dehors de la Chine) et la Maison de l’Arbre valent le détour; tout comme le magnifique évènement « La Magie des Lanternes » (qui avait lieu cette année du 11 septembre au 1er novembre) une grande fête de la lumière qui se déroule au Jardin de Chine et dont la thématique portait cette année sur l’astronomie chinoise traditionnelle.

1
23
45

*****

Et avant de quitter Montréal, quelques touches de Street Art, présentes dans tous les quartiers de la ville et qui participent, encore un peu plus, à lui donner un charme atypique.

1
2
3
4
5


La semaine prochaine
, je quitte Montréal pour vous emmener faire une balade à Québec !

Balade à Montréal #3 – Le Mont-Royal et le Plateau

Avant-dernière balade à Montréal aujourd’hui avec un tour du côté du Parc du Mont-Royal et du quartier du Plateau.

Il faut savoir que Montréal ne compte en fait que deux grands espaces verts: un qui se trouve sur une île située sur le Saint-Laurent, l’Île Sainte Hélène, et l’autre, le principal, le Parc du Mont-Royal, qui se trouve sur la colline surplombant Montréal. Surnommé affectueusement « la montagne » avec ses 234m d’altitude, le Mont-Royal est un véritable atout dans une ville autrement relativement peu fournie en espaces verts. Pour info, l’aménagement du parc fut confié à Frederick Law Olmsted, un grand paysagiste américain et l’un des créateurs de Central Park.

Mont_Royal
MR

Depuis le Centre Ville, on peut y accéder par un sentier et un escalier partant du haut de la rue Peel ou du monument sir Georges-Etienne Cartier (en photo ci-dessus). Mais le plus simple est de prendre le bus n°11 qui passe au métro Mont-Royal et de descendre à l’arrêt Lac-aux-Castors (un chouette endroit où l’on vient patiner et faire du ski de fond l’hiver, et pique-niquer l’été !).

Lac_aux_castors
071

Le parc possède également le meilleur observatoire de la ville et l’ascension du Mont-Royal permet d’accéder à un splendide panorama sur le Centre Ville (dont je vous parlais la semaine dernière), ça vaut le coup d’œil, regardez !

vue
vue1
vue2
vue3

Encore plus haut, se dresse l’un des premiers symboles de la ville: l’immense croix métallique de 30m de haut que l’on voit illuminée la nuit. Elle fut érigée en 1924 à la place de celle que Maisonneuve avait fait installer en 1642 pour remercier Dieu d’avoir épargné à Ville-Marie les affres d’une crue le jour de Noël.

croix

Impossible de ne pas remarquer le massif Oratoire Saint-Joseph, sur le flanc nord-ouest du Mont-Royal, un impressionnant édifice de style Renaissance italienne et également un important lieu de pèlerinage (certains pèlerins montent à genoux les 99 marches en bois qui mènent à l’Oratoire).

oratoire_st_joseph
oratoire2

*****

Non loin de là, se situe l’endroit le plus joli de Montréal: le Plateau, un ancien quartier populaire transformé au fil du temps en lieu branché de la métropole. C’est un p’tit coin de paradis où la ville prend des allures bohèmes, avec ses belles maisons en briques à l’élégance recherchée.

1
23
4
56
7
8
9
10
12
11

Pour le coup, autant dans le Vieux-Montréal, on a un peu l’impression d’être dans une ville portuaire française, autant en se baladant dans les petites rues du Plateau, on se sent vraiment dépaysé et ça donne l’impression d’être dans un film ! Les façades des maisons sont souvent colorées et super jolies, les petits bouts de jardin sont mignons comme tout et bien entretenus, les escaliers extérieurs sont magnifiques, les balcons sont splendides… bref, ça donne vraiment envie de s’y installer.

carr__st_louis_plateaurue_de_bullion_plateau_mont_royal

L’un des plus beaux endroits du Plateau est le Carré St Louis, datant de 1876 et entouré de ravissantes demeures victoriennes (dont vous avez un échantillon ci-dessus) ainsi que du très joli Square Saint-Louis que l’on voit ici:

square_st_louis
square2

Si j’habitais à Montréal, j’aimerais m’installer dans ce quartier (pour un temps au moins, car on m’a parlé du « sport national québécois » le 1er juillet: la journée nationale du déménagement durant laquelle entre 200.000 et 250.000 ménages québécois changent de domicile -pour en savoir plus regardez par ici). Le Plateau est aussi un endroit agréable pour magasiner (particulièrement sur la rue St Denis), on y trouve de nombreuses boutiques très chouettes ainsi que des tas de restos et de bars sympas, avec terrasses.

Quelques adresses très sympas du quartier:
* Chez Schwartz’s (3895 bd Saint-Laurent) une véritable institution à Montréal, qui sert apparemment la meilleure smoked meat de la ville (je n’en ai pas testé d’autre en même temps).

schwartzs_smoked_meat_1

* Fairmont Bagels (74 av. Fairmount Ouest) une institution du Mile-End qui propose de délicieux bagels croquants et tout chauds garnis de saumon et de fromage à la crème.

fairmont_bagel

* BU (5245 bd Saint-Laurent), un bar à vins très sympa, avec une ambiance chaleureuse et une cuisine d’influence italienne

BU

Page 9 sur 25« First...1234...7891011...1415161718...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram