Carnets de voyages

Page 3 sur 2512345...89101112...Last »

Lush Spa Euphoria (in London, baby)

Si vous me lisez régulièrement, vous devez savoir que début juin, je suis allée passer un week-end à Londres chez des amis et j’en ai profité pour me faire plaisir en m’offrant notamment une séance cocooning fabuleuse au Lush Spa, situé au sous-sol du magasin Lush sur King’s Road à Chelsea (il y en a 3 autres en Angleterre, si vous voulez plus d’infos, je vous invite à vous rendre sur le site).

Laissez-moi vous raconter un peu le très chouette moment que j’ai passé !

En arrivant, notre masseuse (therapist ils disent !) nous conduit vers une porte secrète cachée au fond du magasin et après quelques marches à descendre, on arrive directement dans le spa. De prime abord, l’aspect peut surprendre puisqu’il donne plus l’impression de se rendre dans une maison de campagne british que dans un vrai spa !! Mais l’avantage, c’est qu’on se sent tout de suite bien accueilli: c’est comme à la maison, cosy, charmant et mignon comme dans un cottage anglais. Et il y a même un petit jardin histoire d’accentuer le côté un peu bucolique et décalé ! J’adore :)

La zone de relaxation est une salle très sympa qui fait à la fois office de salle d’attente, de salon de thé et de cuisine pour mettre en avant le côté chaleureux et simple voulu par la marque. C’est réussi ! Ça ressemble à un mélange entre la cuisine de Severus Snape et un salon de thé de grand-mère british avec sa ribambelle d’assiettes kitsch, ses peintures aux accents surannés sur les murs et une sorte de vieille commode sur laquelle repose d’intrigants flacons en verre remplis de mystérieuses potions ! Pour le reste, les étagères sont remplies de tasses de thé colorées et de grandes jarres en verre avec des étiquettes aux inscriptions écrites à la main: « Mind Cleansing », « Feel Younger », etc…

J’ai choisi le soin Synaesthesia décrit comme: « the most extraordinary blend of experiences, music, birdsong, colour, scent and a carefully choreographed massage, which takes you into a world of dreams ». Rien que ça ;) En fait, il s’agit d’un massage d’1h20 durant lequel tous nos sens sont mis en éveil grâce à un massage aux huiles essentielles, aux lumières colorées de la pièce et à la musique.

Pour commencer, la masseuse nous donne une carte sur laquelle on doit choisir, parmi une liste de mots ou expressions, ce que l’on aimerait atteindre avec le massage ! Au choix, en vrac: « ambition, self-esteem, relax, have more perspective, feel younger, be unihibited, develop my sixth sense and my sense of humour (celui que j’ai choisi !) »… Après ça, selon notre premier choix, elle nous explique quelle barre de massage (faite d’huiles essentielles et de beurres naturels) elle va utiliser pendant le massage: la mienne avait une odeur d’agrumes plaisante mais assez forte (ce sont des produits Lush, faut pas l’oublier), très fraîche et rafraichissante donc !

Ensuite, on se tourne vers la commode sur laquelle sont exposés les flacons d’huiles essentielles et l’on doit choisir celle qui nous inspire le plus parmi ces mignonnes petites bouteilles joliment étiquetées. Mes yeux ont immédiatement été attirés par celui contenant l’inscription: « Curious but quiet. » Oui, je sais, on a franchement l’impression de s’être perdu dans Alice au Pays des Merveilles mais c’est le but, donc tout va bien ;)

Après cette petite mise en condition, direction la salle de massage ! La pièce est agréable, de taille raisonnable, assez chaleureuse et décorée dans le même esprit que le reste. Petit détail appréciable: la salle est inondée de la même odeur que celle de la barre de massage choisie précédemment ! Après ça: petit rinçage, on se change et une fois installée et prête, il ne reste qu’à sonner une petite cloche pour appeler notre masseuse ! Le pied ^_^

Le massage en lui-même est vraiment un moment exceptionnel et pour avoir eu la chance de tester quelques spas ailleurs, je dois vous avouer que je n’avais encore jamais vu ça ! Le soin est vraiment unique. Aucune partie du corps n’est oubliée: visage, bras, dos, jambes… tout y passe ! Il est revigorant par moments, relaxant à d’autres. Pendant ce temps, on nous passe une bande sonore très particulière faite de chants d’oiseau, de sonneries de clochettes, de musique folk, d’accordéon (?!!)… Rien à voir avec Enya ;) Et le plus épatant, c’est que le massage est chorégraphié pour être en harmonie et coordonné avec la musique ! C’est assez impressionnant ;)

Une fois ce moment hors du temps terminé, on va se rincer dans la salle de bain attenante, qui est vraiment très chouette puisqu’il y a plein de petits produits Lush très sympas à disposition (gels douche, shampooings, conditioners, poudres…). Il y avait aussi des produits B Never Too Busy To Be Beautiful, une filiale de Lush qui propose parfums, maquillage, etc…

Ensuite, on termine de se sécher et de s’habiller, avant de retrouver notre therapist dans la salle de relaxation où elle nous a servi une tasse de thé dans une jolie tasse vintage et préparé une jolie boîte remplie d’une barre de massage et d’un pain moussant pour prolonger l’expérience à la maison. Il existe aussi une possibilité de se poser tranquillement dans le jardin (dont je vous parlais plus haut) après le massage, s’il fait beau, histoire de pousser la détente au maximum !

Bref, en conclusion, plus qu’un massage, j’ai vécu une véritable expérience sensorielle lushienne. Je la recommande aux fans de la marque et aux personnes avides de découvrir un spa assez atypique et innovant ! Petit couac quand même, là-dedans: le prix (£125), loin d’être aussi friendly que le massage. Mais ça les vaut bien ;) Chaque élément est pensé et super étudié dans les moindres détails: des goodies Lush dans la salle de bain aux fleurs fraîches dans la salle de massage, jusqu’au sèche-serviettes chauffant sur lequel on peut poser ses vêtements ! Ca doit être sympa en hiver ;) Bref, une adresse très accueillante, une masseuse adorable et très compétente, un moment relaxant et peu ordinaire… sans parler des bienfaits de l’aromathérapie :)

D’après ce que j’ai compris, il est prévu qu’un spa Lush soit ouvert en France. A suivre de près, donc !

C’est où ?
Lush Spa
123 King’s Road
Chelsea, London SW3 4PL

Balade à Boston #6 – Beacon Hill

Comme je vous l’ai dit plusieurs fois, j’ai gardé le meilleur pour la fin avec l’endroit que je préfère à Boston: Beacon Hill. Autrefois, le quartier était le centre d’une activité intellectuelle et littéraire intense et aujourd’hui, quand on s’y promène, on se retrouve transporté 150 ans en arrière, à l’époque victorienne. Les étroites rues pavées bordées de sublimes maisons en brique sont encore éclairées par des becs de gaz, des fleurs et des plantes vertes dégringolent des rebords de fenêtre… Le centre du quartier se situe au niveau de Charles Street, sans aucun doute l’endroit le plus ravissant de la ville pour faire les boutiques, chiner et s’arrêter faire une petite « pause cappuccino » dans l’un des nombreux cafés tous mignons du coin.

Mais il faut savoir que Beacon Hill ne se limite pas à 2-3 jolies rues, il y a tout de même pas mal de choses à ne pas manquer

* Déjà, c’est de là que part le fameux Freedom Trail (je vous expliquais ce que c’est ici): du célèbre Boston Common, le parc situé en plein milieu de la ville (le Central Park de Boston, si vous voulez !). Le parc fait 25ha et c’est en fait le plus vieux parc public des États-Unis. Il est d’ailleurs amusant de savoir que le site a eu plusieurs usages au cours de son histoire: il a notamment servi de campement aux troupes britanniques durant la guerre d’Indépendance et de pâturage jusqu’en 1830 ! Aujourd’hui, c’est désormais le principal poumon de Boston et il est très agréable d’y venir le week-end pour s’offrir un petit pique-nique les pieds dans l’herbe quand il fait beau.

FT
12
3
4
5
6
7

* Au sud du Boston Common, se situe le Granary Burying Ground, un cimetière qui date de 1660 et qui renferme des pierres tombales ornées de bas-reliefs macabres (que -vous avez du le remarquer- j’adoooore prendre en photo en long, en large et en travers !). C’est ici que reposent plusieurs figures importantes de la guerre de l’Indépendance américaine comme Paul Revere, Samuel Adams, John Hancock et James Otis.

12
3
4

* C’est également à Beacon Hill que l’on trouve la Massachussets State House, qui domine la colline et est un peu le symbole du quartier avec sa jolie coupole dorée. On doit à l’architecte Charles Bulfinch le siège imposant du gouvernement fédéré de l’État du Massachussetts (pour ceux qui l’auraient oublié, c’est ici que la politique de l’état se décide). De l’autre côté du Boston Common, on repère de loin le haut clocher blanc de Park St. Church, une église congrégationaliste qui compte parmi les monuments phares de Boston. Elle marque le site appelé Brimstone Corner (« coin du soufre »), un lieu historique dans l’histoire de l’Indépendance US.

1
2
12

* Pour les amateurs de bière ET de série télé, sachez que c’est aussi dans ce quartier que vous tomberez sur le pub Cheers, lieu de pèlerinage des fans de la mythique série télévisée du même nom qui a élu domicile dans les locaux de l’ancien pub Bull & Finch (84, Beacon St.).

Cheers1
Cheers2

* Je termine avec une petite sélection d’images des rues du quartier. J’en ai pris beaucoup beaucoup beaucoup (je tairais le chiffre, trop indécent) mais je vous propose un tour d’horizon d’une petite vingtaine de photos pour que vous puissiez vous faire une idée de ce à quoi ça ressemble. Vous comprendrez mieux pourquoi c’est le quartier dans lequel j’aimerais vivre si je devais habiter à Boston un jour ;)

0
1
2
2bis
34
4bis
5
6
6bis
6ter
78
9
10
11
12
13
14
15
16
1718
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

La semaine prochaine, je termine mon carnet de voyage à Boston et vous propose un détour par Harvard Square et sur le campus de la plus prestigieuse (ou l’une des !) université aux États-Unis: Harvard. Et promis, je serai beaucoup plus synthétique dans mes billets sur D.C et Philly (on dirait que je parle de 2 copines, mouahahah !!). A suivre…

Balade à Boston #5 – South End, Kenmore Square & Fenway

Une fois n’est pas coutume, je vous propose aujourd’hui un « petit » billet pour continuer mon carnet de voyage à Boston. Je fais court car nous sommes en juin et je dois finir mes compte-rendus sur l’est américain avant mon prochain voyage (fin août, donc !). Du coup, vous aurez droit à un autre billet bostonien dimanche. Et toc ;)

* 2 quartiers pour le prix d’un avec pour commencer le South End, l’un des endroits les plus tendances de la ville. D’après ce que j’ai pu lire, les rues du quartier abriteraient la plus forte concentration de maisons victoriennes qui dessinent des rangées identiques le long de jolies rues et places comme Union Park Square et Rutland Square. Au sud de Washington Street, les vieux entrepôts ont été transformés en ateliers d’artistes et en galeries d’art. Cette partie du South End a été baptisée SoWa. Même si boutiques, restaurants et bars chics et branchés sont de plus en plus nombreux dans ce quartier, il n’en reste pas moins mélangé ethniquement et socialement et conserve encore quelques traces de son origine populaire.

1
2
3
45
6
7
89

Il y a pas mal de commerces de bouche un peu « hauts de gamme » très sympas dans le South End et si j’avais le temps je vous montrerais tout ça en détails. Pour compenser, je vous propose juste quelques photos d’une de mes adresses préférées du quartier: South End Buttery. C’est un tout petit café qui propose de nombreux délices sucrés (dont de très bons cupcakes, qu’on peut acheter version petit ou grand modèle !) et quelques p’tits plats de saison. Ils servent aussi un brunch le dimanche que j’aimerais bien tester un jour (314, Shawmut Ave).

12
3
4
cupcakes

* Plus à l’est, se situent 2 gros quartiers étudiants de Boston: Kenmore square et Fenway. Fenway, c’est le quartier résidentiel traversé par les Back Bay Fens, un agréable réseau de parcs faisant partie intégrante de l’Emerald Necklace (une série de parcs dessinés par le paysagiste Frederick Law Olmsted à la fin du XIXè siècle, qui s’étire sur 11km !).

1
23

C’est aussi là que se trouve le mythique stade de baseball Fenway Park, où joue la non moins mythique équipe des Red Sox. Autant vous dire qu’à chaque passage dans la ville, la soirée base ball est de rigueur ;) On sait qu’on arrive dans ce quartier dès qu’on voit le célèbre panneau Citgo (sur la première photo ci-dessous) et son logo rouge triangulaire de la compagnie pétrolière du même nom.

1
2
34

* Outre l’énorme Boston University, située entre Charles River et la Commonwealth Avenue, cette partie de la ville compte plus d’une demie douzaine d’établissements d’enseignement supérieur. C’est donc un quartier étudiant dans lequel on trouve une forte concentration de clubs, de petits restos bon marché et de résidences universitaires. C’est aussi là que l’on trouve les 2 plus chouettes musées de la ville:

Le Museum of Fine Arts: le plus grand musée de Boston qui dispose d’une fabuleuse collection très riche et variée (les salles consacrées à la collection américaine de peintures et d’art décoratif sont splendides).

12

– L’Isabella Stewart Gardner Museum: Un petit palais de style vénitien qui abrite la collection privée d’Isabella Stewart Gardner, une riche bostonienne ayant parcouru le monde à la fin du XIXè siècle pour acheter des œuvres d’art. Le musée conserve 2000 pièces inestimables parmi lesquelles des tableaux de la Renaissance italienne et du XVIIè siècle hollandais. La cour intérieure du musée est magnifique, l’un des plus beaux endroits de la ville :)

12
3

Voilà, il ne me reste plus que 2 billets bostoniens à vous proposer ! J’ai gardé le meilleur pour la fin et je vous emmènerai à Beacon Hill dimanche matin, avant de filer en périphérie de Boston, à Cambridge (sur le très beau campus de Harvard), la semaine prochaine.

Comme c’est un billet court, je vous propose de redécouvrir mes premières balades à Boston:
* Charlestown et le North End
* Theater district, Seaport & Chinatown ici
* Downtown Boston
* Back Bay

City of my dreams (New York, actually)

Comme je le disais en début de semaine dernière, mon emploi du temps est méga chargé en ce moment et mon Mac est un peu mou du genou (le disque est saturé, il parait que j’ai trop de musique et de photos pfff… même pas vrai… ok, si), donc j’ai fait ce que j’ai pu et ça m’a pris une semaine pour trier et choisir les photos que j’allais mettre dans ce billet !

Quoi de notable pendant cette semaine new yorkaise ? Mes tentatives pour devenir une vraie new yorkaise accomplie: du shopping intensif (j’ai été sage, je n’ai pas acheté impulsivement l’iPad… et j’crois que j’ai bien fait !), la joie des mani-pedi pas chères (quand on voit les prix à Paris, ça donne envie de partiiiir), des cours de Pilates le matin à l’aube (faut dire qu’une amie pilates instructor qui te botte les fesses, ça aide !) , du pique-nique dans Central Park, du musical à Broadway (Mary Poppins, comme je le disais ici), de l’expo au Met et au MoMA et plein de bonnes adresses gourmandes dont il faudra que je vous fasse un billet entier (quand j’aurai terminé de vous parler de Boston, Washington et Philadelphie, évidemment !).

What else ? Une petite journée à Brooklyn (oui, seulement, mais c’est peu 7 jours, finalement !), où je compte bien mettre les pieds plus souvent, une longue balade dans le zoo du Bronx et au New York Botanical Garden, et des heures de marche sur le bitume pour découvrir et redécouvrir tout un tas de coins de Manhattan !

Mon fameux carnet d’adresses new yorkais TRÈS détaillé (oui, celui que je vous promets depuis, au bas mot, 1 an) ne sera pas encore mis en ligne cette fois-ci mais je peux vous dire que j’ai encore plus de choses à vous faire partager, ça vaut le coup d’attendre encore un peu. Tout ça pour dire que ça va me faire encore plus de travail. Ben voyons ;)

Bon, mais j’vous ai quand même préparé une petite sélection de quelques images, histoire de me souvenir de ce petit séjour très profitable. C’est partiiiii !

♥ The Bronx ♥
– Petite escapade au fameux Bronx Zoo qui mérite vraiment le déplacement…

1
2
3
45
6
7
8

– Suivie d’une visite au New York Botanical Garden (situé aussi dans le Bronx)

12
34
5
67
8

♥ Brooklyn ♥
– Comme je le disais plus haut, je n’ai passé qu’un bout de journée à Brooklyn cette fois-ci et je n’ai eu le temps de rester que du côté de Brooklyn Heights avant de filer bruncher un peu plus au sud… Mais je rêve de futures balades du côté de DUMBO, Park Slope, Prospect Heights, Williamsburg, Fort Greene, Coney Island & Brighton Beach… Ou autant de promesses de magnifiques découvertes ♥

1
23
45
67
89

– J’ai dit que je ne parlerai pas de bouffe mais tant qu’à évoquer Brooklyn, je devais vous montrer quelques images de notre dernier brunch avant de partir @ the Farm on Adderley (situé pas très loin du Green-Wood Cemetery, du côté de Prospect Park South, près du métro Cortelyou Road… pour ceux qui connaissent !).

1
2
3
4
5
card

♥ Manhattan ♥
Et puis Manhattan, encore et toujours: la statue de la Liberté, Trinity church, SoHo, le New Museum, TriBeCa, the Village, Washington Square Park, Dean & Deluca, NoLIta, le Met, le pastrami @ Katz’s Deli, East Village, the High Line, Chelsea Market, bubble teas in Chinatown, Gramercy park (♥), rats with cuter outfits (voyons si nous avons les mêmes références… ;)), le Flatiron, Shake Shack (slurp), Midtown buildings, les pubs de Murray Hill, Rockefeller Center, Bryant Park (♥), le Guggenheim, the best cookies ever @ Levain Bakery, Upper West Side brownstones, Cooper-Hewitt National Design Museum, Times Square, Central Park, water lilies in Besthesda Fountain, Shakespeare Garden, l’Alice in Wonderland de George Delacorte, the Bow Bridge…

1
2
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Dean___Deluca
10
11
12
13
14
1516
17
181
2
3
1
23
4
2
1
23
1
34
4
5
12
3
4
6
1
2
3
4
5
6
shake_shack7
8
9
1011
12
1314
15
16
1
23
4
3
5
6
7
red_velvet
0
1
3
45
67
8
9

Et pour terminer, comme promis lors de ma semaine new yorkaise, voici une petite photo de Midtown de nuit, prise du côté New Jersey en septembre dernier ! L’un des avantages d’arriver à NY en voiture c’est qu’on a parfois de bonnes surprises ;)

Page 3 sur 2512345...89101112...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram