Carnets de voyages

Page 12 sur 25« First...12345...1011121314...1718192021...Last »

New York avec moi (18) – Central Park

J’ai beau retourner tout ça dans ma tête assez régulièrement, je n’arrive pas à déterminer mon endroit préféré de New York. Cependant, si je devais le faire, mon choix se poserait certainement sur Central Park, l’un des plus beaux endroits que j’ai pu visiter là-bas. 340 ha d’espaces verts, de bois, de jardins, de terrains de jeu et de chemins !

Petite visite guidée dans les traces de mes pas, il y a 3 ans…

CP
IMG_0268
CP2
map

Déjà, je dois reconnaître que je ne connais pas bien le nord de Central Park, si ce n’est l’immense Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir, le long duquel des milliers de coureurs et de marcheurs empruntent chaque jour le chemin de 2,5 km qui l’entoure. Ce plan d’eau de 43 ha n’alimente plus Manhattan en eau depuis longtemps, mais se déverse dans les autres lacs du parc. C’est un endroit magnifique pour faire des photos !

Reservoir1
Reservoir_2

Au sud du Reservoir (là, je maîtrise déjà nettement plus !), se situe le Great Lawn, une immense pelouse aménagée en 1931 pour combler un ancien réservoir. Elle accueille tous les jours de nombreux sportifs du dimanche (basket, base ball, softball…) mais est surtout célèbre car c’est là que le New York Philarmonic Orchestra donne des concerts gratuits en été. Cent mille personnes peuvent s’y rencontrer. La musique classique n’a cependant pas l’exclusivité de l’emplacement. Des évènements majeurs se sont déroulés ici, comme le génial et célébrissime concert de Simon & Garfunkel en 1981.

Great_Lawn

A proximité du Great Lawn, on trouve le Belvedere Castle, fantaisie architecturale qui surplombe le lac et d’où l’on a une vue sympa sur le parc. Lors d’une importante restauration dans les années 80, on lui adjoignit des fenêtres et des portes et il devint le Henry Luce Nature Observatory.

Belvedere1
Belvedere3
Belvedere2

C’est au pied du Belevedere que se situe le fabuleux Shakespeare Garden, un luxurieux jardin de fleurs où ont été plantées les espèces qu’il mentionne dans son œuvre, entouré d’arbres et de bancs. C’est très romantique, apaisant et calme…

Shakespeare_GardenShakespeare_Garden2
Shakespeare_Garden4
Shakespeare_Garden3

Non loin de là, se situe le Delacorte Theater, qui organise tous les étés le génial festival Shakespeare in the Park (gratuit) déplaçant tous les week-ends une foule nombreuse présente dès l’aube et formant une gigantesque file d’attente, dans laquelle on peut pique-niquer, lire…, pour prendre des billets (à 13h) pour la représentation ayant lieu le soir même. Je vous garantie que ça vaut la peine d’attendre ^_^

delacorte

Un peu plus loin, on tombe dans the Ramble, sous-bois verdoyant et lieu de prédilection des oiseaux où la nature semble avoir repris ses droits… The Ramble devait à l’origine être une promenade au bord des arbres, à travers des espaces à la topographie diversifiée, une sorte de “jardin sauvage” éloigné des allées réservées aux véhicules et pistes cavalières. Le Ramble était donc destiné à être arpenté, ou simplement considéré comme un paysage naturel, en marge de la Bethesda Terrace. L’endroit est vraiment très sympa, il y a des tas de chemins de randonnées géniaux à faire… en revanche, je vous déconseille d’y mettre les pieds une fois la nuit tombée !

the_ramblethe_ramble2
the_ramble3

Bethesda Terrace est le centre du parc. Le célèbre « Angel of the Waters » (1870) d’Emma Stebbins domine la fontaîne et, depuis la terrasse supérieure, on a une vue géniale sur les bois du Ramble et sur le lac, devant lequel nombre de gens font la queue pour louer une barque (environ 10$ la première heure, 5$ les suivantes…) afin de se muscler les bras et faire plaisir à leur dulcinée ! C’est sur ce lac que se situe le célèbre « Bow Bridge », le pont le plus connu de Central Park, lieu de nombreuses demandes en mariage et visible dans tout un tas de films et de séries !

the_lake
Besthesda_terrace
the_bow

En allant ensuite du côté Upper West Side, on tombe sur Strawberry Fields (en référence à « Strawberry Fields Forever » des Beatles), émouvant jardin en forme de larme qui rend hommage à John Lennon. C’est la partie du parc la plus visitée et elle est entretenue grâce à un don annuel d’un million de $ de Yoko Ono qui vit toujours dans le Dakota Building (au pied duquel John Lennon a été assassiné en 1980), à deux pas de là. Ce paisible jardin contient un bosquet d’ormes majestueux et une mosaïque que les visiteurs parsèment de pétales de roses et qui affiche un sobre « Imagine ».

Strawberry_Fields
Strawberry_Fields_2

En revanche, en allant côté Est, on tombe sur le Conservatory Water, un plan d’eau très connu où flottent de nombreux bateaux miniatures.

bassin2
bassin

C’est également dans cette zone qu’on trouve le Central Park Wildlife Center, magnifique zoo qui s’étire sur 2 ha et héberge plus de 130 espèces provenant de 3 zones climatiques distinctes: Rain Forest / Temperate Territory / Polar Circle (où l’on trouve les fameux pingouins qu’on voit dans « Madagascar » !). Au nord du zoo, l’horloge de George Delacorte (photo N°2) marque les heures par une chanson enfantine tandis que ses animaux miniatures virevoltent en jouant de la musique.

children_s_zoo
children_s_zoo_2

Au nord de Conservatory Water, se dresse la très jolie sculpture d’Alice in Wonderland, que je ne me lasse pas d’aller voir à chaque passage à NY.

Alice_1
Alice_2
Alice_3

Le sentier appelé Literary Walk, entre Bethesda Terrace et 65th St Traverse, est bordé de statues de grands écrivains, dont celle de Hans Christian Andersen (où officie un conteur officiel tous les samedis matins durant l’été) ou encore celle de Shakespeare (toutes deux en photo, ci-dessous).

Andersen
Shakespeare

La statue se situe, en fait, sur le Mall, l’avenue principale de Central Park. Large et formelle, bordée de bancs et de statues de grands écrivains, abritée des ardeurs du soleil estival par des arbres centenaires, c’est la perspective la plus connue du parc, sans doute aussi la plus photographiée et la plus filmée.

the_mall
the_mall_2

Enfin, tout au sud du parc, on trouve le Sheep Meadow, un ancien pré de 6 ha où des brebis paissaient jusqu’en 1934 et où, aujourd’hui, on trouve un fabuleux espace vert où l’on pique-nique, bronze, joue au cerf-volant, s’étend pour lire, faire la sieste… Et j’en passe ! Au milieu de tout ça, se situe The Pond qui abrite cygnes et canards. Ceux-là même dont le sort en hiver préoccupe tant Holden Caufield (dans « L’attrape-cœurs » pour ceux qui ne l’ont pas lu). A deux pas, le Woolman Rink est le lieu de rendez-vous des patineurs en hiver et des rollers en été.

sheep_meadowsheep_meadow2___the_pond
handsome_cab

Suite (cette semaine): le MOMA et le Museum of the American Indian.

New York avec moi (18) – Upper West Side (and a bit more)

Ce quartier résidentiel, bordé à l’ouest par le Riverside Park et l’Hudson et à l’est par Central Park, est lui aussi habité par une classe aisée de Manhattan. Un peu moins chic quand même que le côté Est du parc, l’Upper West Side a longtemps été le bastion des cercles intellectuels new-yorkais. C’est dans ce quartier qu’on trouve les meilleurs bagels de la ville. On peut y observer de magnifiques brownstones (ces maisons alignées et identiques construites en grès rouge qu’on voit notamment sur les photos 3 et 4 ci-dessous) et surtout c’est le quartier des livres, grâce aux très nombreuses librairies du coin, sur les trottoirs et jusque dans les bars chics autour de l’American Museum of Natural History (sur lequel je ferai un billet spécial, car j’adoooore ce musée !).

west_side
IMG_0668
brownstones2
brownstones1

Le long de Central Park West, on peut découvrir une longue rangée de grands immeubles de style Art Déco, réputés pour être le fief de personnalités engagées, d’intellectuels ou de célébrités. Construits à la fin du XIXe siècle, cet ensemble prestigieux comprend entre autres le Majestic, le Dakota, le San Remo, le Langham, le Beresford et l’Eldorado. Quelques exemples en images:
– Le Dakota Building (1884) est accessible par la 72nd St. Ses appartements, de 4 à 20 pièces, très hauts de plafond, avec des murs revêtus de bois précieux, sont extrêmement luxueux. C’est sûrement l’immeuble le plus connu du quartier, tristement célèbre car John Lennon y a été assassiné en 1980. Pour l’anecdote, le tournage du film « Rosemary’s Baby » de Roman Polanski s’y est également déroulé.

dakota_building

– Le San Remo Building, dont les tours jumelles dominent le parc depuis 1929, est également très impressionnant. Rita Hayworth y a vécu quelques années jusqu’à sa mort en 1987.

twins
twins_bis

Le point de départ du quartier est, selon moi, du côté de Columbus Circle (rond-point dédié à Christophe Colomb dont la statue domine la place), qui marque la limite entre le nord et le sud de Manhattan.

IMG_0660IMG_0659
IMG_0662

C’est dans ce quartier que l’on trouve le fameux Lincoln Center. L’endroit est colossal, c’est une véritable ville miniature, on y trouve: l’Avery Fisher Hall (siège du New York Philarmonic), l’Alice Tully Hall (où officie la Chamber Music Society), le New York State Theater (qui accueille le New York City Ballet et le New York City Opera). On y trouve aussi, le Walter Reade Theater (qui accueille tous les ans le New York Film Festival), les théâtres Newhouse et Beaumont, la Juilliard School et le prestigieux Metropolitan Opera House, avec ses escaliers géants couverts et tapis rouges.

1
2
3

Mais surtout le soir, en été, la place Leonard Berstein est très animée et propose pas mal de spectacles en plein air, des nuits dédiées à la danse… Le Metropolitan Opera House est l’œuvre de l’architecte Wallace K. Harrison. Le « new Met » (« new » car l’ancien Metropolitan Opera avait été victime d’un incendie et a été rasé depuis) a ouvert ses portes le 16 septembre 1966. Le bâtiment est recouvert de travertin et sa façade est ornée de cinq arches. Dans le hall d’entrée on trouve deux fresques réalisées par Marc Chagall (qu’on voit un peu sur la seconde photo… tout à droite). L’opéra peut accueillir près de 4 000 spectateurs sur différents niveaux. C’est là que j’ai pu assister au ballet « Roméo et Juliette » de Prokofiev il y a 3 ans… Autant vous dire que c’était fantastique !

1
2

Encore plus loin, le magnifique Riverside Park… peu connu car il vit dans l’ombre de Central Park.

riverside_park2
Et encore plus au nord, on sort de l’Upper West Side pour entrer dans de nouveaux quartiers: Harlem (dont je n’ai pas de photos, mais ce sera p’tet réparé dans quelques mois), Spanish Harlem (au nord d’Upper East Side) et aussi, Morningside Heights. C’est là qu’on trouve, comme on le voit sur la photo ci-dessous, la Riverside Church (le plus grand clocher des 2) et la Cathédrale St John The Divine (le plus petit clocher). Riverside Church est renommée pour savoir concilier convictions religieuses et prises de position progressistes: elle a vu passer Martin Luther King Jr ou encore Nelson Mandela, qui ont pris la parole à la chaire de l’église.

St_John
La cathédrale St John The Divine est la plus grande cathédrale au monde (47 000m carrés), ça fiche limite le vertige. Au delà de ça, c’est un mélange de tout et n’importe quoi ! Sa construction a débuté en 1892 mais elle n’est toujours pas achevée suite à des problèmes de main-d’œuvre, de fonds… Durant plus de 100 ans, la construction de l’église est passée de mains en mains, ce qui a inévitablement conduit à un grand mélange des styles du plus ancien au plus contemporain presque kitch. Au pied de certaines statues, on peut même apercevoir des gratte-ciels, des voitures, un gramophone… Why not ?!

dsc03854-stjohnthedivine2
A Morningside Heights, on trouve aussi le campus de l’université de Columbia qui confère au quartier une ambiance estudiantine et décontractée… le coin regorge de bars sympas et bon marché: difficile de se croire encore à Manhattan !

1
2
34
5
6

New York avec moi (17) – Upper East Side & Museum Mile

Tout aussi bourgeois que son acolyte du côté ouest du parc, c’est pourtant l’est de Central Park qui garde la réputation d’être habité par une population plus conservatrice. Upper East Side est un quartier résidentiel très huppé (on le surnomme aussi « the gold coast ») qui regorge d’hôtels particuliers très chics, comme ceux de la fameuse Millionaires Row, autour de Park, 5th et Madison Avenues. Très chic, très classe, et long du parc, rien à moins d’1million de $. Sympa !

IMG_0250
IMG_0246

* Quartier résidentiel mis de côté, on vient par ici pour se balader sur la 5è avenue qui borde le parc et plus précisément sur le Museum Mile afin de visiter les nombreux musées qui se trouvent ici: la Frick Collection, le musée Whitney, la Neue Gallery, le Met ou encore le Guggenheim !

museum_mile

* Le Metropolitan Museum of Art est sans aucun doute le plus impressionnant de tous, c’est mon préféré… mais comme j’ai beaucoup à en dire je vous réserve ça pour les prochaines semaines !

Metropolitan

* Le Guggenheim est également très impressionnant, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

1

Ce joyau architectural a été conçu par le célèbre architecte Franck Lloyd Wright en 1945, et inauguré en 1959. Le bâtiment est internationalement connu pour son dôme en spirale, qui correspond, en négatif, à une rampe sinusoïdale d’une longueur de 400m. Les visiteurs empruntent ainsi une pente douce le long de laquelle sont exposées des œuvres, jusqu’à la coupole de verre.

23
4

À l’origine, son nom était « The Museum of non-objective painting » (musée de la peinture non-figurative) et il fut créé pour être un lieu d’exposition de l’art d’avant-garde d’artistes modernistes tels que Kandinsky, Pollock ou Mondrian. Sa collection est riche d’environ 6000 œuvres, des impressionnistes à aujourd’hui. C’est une visite indispensable, évidemment ! Si vous le visitez, je vous recommande chaudement d’y aller le vendredi soir entre 17h45 et 19h45, l’entrée se fait par donation (pay what you wish) alors que sinon c’est quand même entre 15 et 18$ (d’après mes souvenirs).

* Sinon on trouve aussi la célèbre Frick Collection, réunie dans un hôtel particulier (édifié en 1914 par l’homme d’affaires Henry Clay Frick), qui faisait partie des nombreuses résidences de la Millionnaires Row. Nombres d’entre elles se révèlerent trop coûteuses pour les générations suivantes et furent détruites mais Frick, richissime magnat de l’acier, créa un fonds pour ouvrir au public sa propre collection d’art.

frick_collection
frick_collection_bis

Elle abrite une collection de peintures de très haute qualité organisée en seize galeries. La collection comporte quelques tableaux de célèbres artistes européens (notamment la superbe « Diane chasseresse » de Houdon, des œuvres du Titien et de Vermeer, des portraits réalisés par el Greco, Goya, Gilbert Stuart ou John Constable…), ainsi que des sculptures, des meubles, des pièces de porcelaine, des émaux et des tapis. Petits +++: le prix d’entrée comprend l’audioguide et le gros avantage de ce musée, c’est qu’il n’y a jamais foule !

fragonard_room_in_frick

* Non loin de là, la Neue Gallery, ouverte en 2000: un musée consacré à l’art allemand et autrichien. La collection, exposée dans une ancienne résidence de Rockefeller, comprend de très belles oeuvres de Klimt, Egon Schiele et Paul Klee. Petit+: sur la rue, la Café Sabarsky, qui sert des pâtisseries autrichiennes super bonnes, pour se faire plaisir après la visite du musée.

Neue_Gallery
Neue_gallery_2

* Quelques mots pour finir, sur le Whitney Museum of American Art (dont je n’ai pas retrouvé de photos malheureusement), une collection d’art rassemblant essentiellement des oeuvres américaines du XXè siècle, d’artistes reconnus comme Rothko ou Hopper, mais aussi pas mal d’artistes moins connus (pour moi en tout cas !). Incontournable pour les amoureux d’art moderne américain.

New York avec moi (16) – Midtown #4

Suite et fin de ma courte présentation de Midtown avec 4 grands « piliers » du quartier: le Rockefeller Center, St Patrick’s Cathedral, Grand Central Station et the UN Headquarters.

* Le long de la 5è avenue, s’impose l’impressionnant Rockefeller Center. Un endroit fréquenté par de nombreux new-yorkais, qui comprend à la fois des bureaux, des galeries commerciales et des salles de spectacle, dont le célèbre Radio City Music Hall dont je vous parlais la semaine dernière. Classé au patrimoine historique de la ville,  son architecture se définit par son unité, ses lignes épurées et sa symétrie. Il est vraiment intéressant d’observer les mosaïques, les statues, les hauts-reliefs et les peintures murales dans les bâtiments, sur les plafonds ou dans les jardins. Le bâtiment le plus original du complexe, le GE Building (General Electric), de style Art Déco,  se situe au centre du Rockefeller Center. On le voit bien sur la première photo ci-dessous. C’est au sommet de cet immeuble que ce situe l’un des points d’observation les plus hauts de la ville, le « Top of the Rock » d’où on a une vue intéressante de Central Park, notamment.

1 2
3

Le Rockefeller demeure l’une des plus importantes opérations immobilières de tous les temps. Il  a été financé par la famille Rockefeller dans les années 30 au moment de la Grande Depréssion. Pour sa construction, il a fallu mettre en œuvre un chantier qui dura plus de 9 ans, a monopolisé 70 000 ouvriers et a nécessité la destruction de 200 petites habitations !

4
5
6

Une petite anecdote pour finir. Les ouvriers, en installant un petit arbre de Noël sur le chantier, sont à l’origine d’une tradition qui se reproduit chaque année à NY et rassemble des milliers de personnes: l’illumination d’un sapin de Noël monumental sur la Rockefeller Plaza. Un rêve éveillé !

7

* Inspirée des grandes cathédrales gothiques d’Europe, St Patrick’s Cathedral est la plus grande cathédrale catholique des Etats-Unis. Impossible de la confondre avec son ancien modèle du même nom, située dans Little Italy, qui est loin d’avoir le charme de cet édifice ( mais fut tout de même la première église catholique de New York) qui la remplaça en 1879. Elle s’inscrit plutôt bien au milieu des gratte-ciels qui l’entourent, dont le Rockefeller Center (en face) et l’Olympic Tower, dans laquelle elle se reflète (on le voit un peu à gauche sur la première photo). Et même si elle paraît petite à côté d’eux, sachez qu’elle mesure tout de même 100m de long et 50m de large !

1
23

Encore une anecdote assez amusante. A l’époque de sa construction, New York comptait près de 200 000 catholiques: des Irlandais, des paysans, des dockers ou des gérants de bar pour la plupart. Leur réputation de boire un peu trop ne plaisait pas à la bourgeoisie new-yorkaise protestante qui introduisit une clause dans le contrat de construction interdisant aux ouvriers de boire sur le chantier !

45

* Grand Central Terminal, la plus vieille gare de New York, construite en 1913, et la plus grande au monde (30 ha et 500000 usagers par jour) … C’est vraiment un endroit très impressionnant que de voir tous ces gens qui courent dans ses couloirs d’un pas pressé ! A voir: la façade flamboyante sur East 42nd St, superbement éclairée la nuit, les arches de marbre aux veines dorées et le dôme bleu vif, constellé d’étoiles scintillantes en fibre optique.

grand_central
IMG_0759
cabs_grand_central

Observez les grandes vitres de 25m de haut, la grande horloge et levez les yeux vers le plafond de la gare, couvert de petites lampes halogènes représentant la voûte céleste.

new_york_midtown_et_times_square_grand_central_station_2
IMG_0785
new_york_midtown_et_times_square_grand_central_station_1
IMG_0787

* Le siège de l’ONU est un endroit vraiment atypique que l’on ne prend généralement pas le temps de visiter quand on est à NY et c’est un tort ! Dès qu’on franchit les grilles du siège de l’ONU, on se trouve dans un territoire international. Les Nations Unies ont leur propre corps de police, de sapeurs-pompiers et leur bureau de poste. C’est l’activité favorite des visiteurs: affranchir leurs cartes postales avec les timbres des Nations Unis avant de les poster d’ici !

1
23
4
5
6

Le siège a été conçu par une équipe de 11 architectes dirigée par l’architecte américain Wallace K. Harrison et inauguré en 1951. Des visites guidées y sont organisées tous les jours de l’année dans toutes les langues. Vous pourrez y visiter les principales salles de l’ONU, c’est très intéressant de pouvoir visualiser ça de ses propres yeux, je vous assure !

Voici la salle de l’Assemblée Générale:

Assembl_e_g_n_rale

Plus impressionnante encore, la salle du Conseil de Sécurité (les photos ne sont pas géniales mais c’était très sombre, soyez indulgents !)…

conseil_de_s_curit_
CS1
CS2

J’en ai fini aujourd’hui avec ce que je voulais vous dire au sujet de Midtown, même s’il est évident que je pourrais en parler des heures tellement il y a de choses à découvrir au coin de chaque block.

Deux images, juste, pour finir sur le quartier avec une photo prise au sud de Central Park qui offre une vue plongeante sur 5th Avenue (on voit l’ESB au loin) et la photo d’une institution new yorkaise: le très chouette Plaza Hotel !

5th_av
Plaza

P.S: Après tirage au sort, c’est Faustine qui remporte le GéoGuide « Sortir à Paris » 2009 pour lequel j’avais fait un petit concours il y a 2 semaines. Donc Miss, quand tu voudras, envoie moi un mail pour que je t’expédie ça au plus vite !

Page 12 sur 25« First...12345...1011121314...1718192021...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram