Bruxelles #3 – Parcours culinaire

Dernier billet sur Bruxelles aujourd’hui avec mes quelques pérégrinations culinaires dans la ville. Je dois dire que globalement, j’ai été un tout petit peu déçue de ce point de vue, j’ai trouvé les restaurants nettement moins bons qu’à Paris, Londres ou New York (oui, je sais faut p’têt pas comparer ce qui n’est pas comparable… mais quand même, j’aime bien chipoter). Ceci dit, j’avais envie de vous confier ces quelques adresses…

Pour dîner
C’est de ce point de vue que Bruxelles m’a le plus déçue, ou plutôt frustrée en fait. On trouve sur le papier de nombreux endroits vraiment très très alléchants autant sur le fond que sur la forme. Et au final, ça ressemble plus à un énorme soufflé au fromage qu’à autre chose (fallait bien que je reste dans les comparaisons culinaires, non ?!). Je suis exigeante, je sais. Enfin, la prochaine fois que je vais là-bas, je casse ma tirelire pour tester le Belga Queen, qui est apparemment l’un des meilleurs de la ville (mais pour le moment pas dans mes moyens). J’ai testé:

* La Manufacture
Voici un endroit dont j’attendais beaucoup et qui m’a assez déçue globalement, je dois dire. A son avantage: la déco ! Le cadre industriel des anciens ateliers de la maroquinerie Delvaux est vraiment très beau (même si ça ne se voit pas sur les photos car il faisait vraiment très sombre). Le reste ? Bof. Déjà quand je vais au resto, je n’aime pas vraiment attendre 45 minutes entre les plats et quand je me plains de l’attente, qu’on me dise « mais non, on ne vous a pas oubliés »… Nooooooon ! Vive la mauvaise foi ! On repassera sur le service vraiment plus que moyen pour un resto de ce calibre…

2

Et la carte ? Sur le papier, très alléchante, un mélange de cuisines française, belge et orientale. Dans l’assiette ? Rien de bien original et surtout plus que bof pour le prix: le filet de bar rôti et sa vinaigrette exotique n’avaient vraiment rien d’exotiques et d’inventifs, ni le wok de sot-l’y-laisse aux girolles, pourtant alléchant sur le papier… Le dessert, la palette de douceurs maison (en photo ci-dessous) rattrape un peu le tout, mais ne suffit vraiment pas à parfaitement convaincre. Pour ces tarifs on est en droit de s’attendre à bien mieux. Dommage…

3

12-20, rue Notre-Dame-du-Sommeil

* La Quincaillerie,
L’intérieur du resto est magnifique, c’est un vrai régal pour les yeux: des tiroirs en bois du sol au plafond, une immense horloge « Temps Modernes », des passerelles métalliques et des ferronneries vert-de-gris. La déco de cette quincaillerie Art nouveau reconvertie en brasserie un peu haut de gamme possède suffisamment de charme pour mériter un p’tit passage. Pour le reste, nul besoin de s’y attarder ! L’accueil et le service sont professionnels, rien de plus. Business is business ! Mouais…

1
23

4
Dans nos assiettes des produits frais et une cuisine type brasserie d’assez bonne facture comme ce jambonneau braisé au four, sauce à la graine de moutarde à l’ancienne de Meaux accompagné de frites et légumes croquants. Pour le dessert, plus rien de disponible dans les suggestions du jour (à 20h ?!), on a donc testé le carpaccio d’ananas et son sorbet coco plus que moyen et cette Dame Blanche très classique qui n’étonne plus personne ! Surtout quand on voit le serveur la préparer sur le comptoir à quelques mètres de là juste après sa sortie des chiottes (oui, ça refroidit hein ? surtout quand on sait qu’il ne s’est pas lavé les mains… vive la magie des toilettes hommes !). Je m’égare…
Bref, à tester une fois juste pour le cadre, rien d’autre.

5
6
7

45, rue du Page (Ixelles)

Pour manger sur le pouce
* L’Arcadi
En passe de devenir une véritable institution, ce bistrot-brasserie est l’une des rares adresses où l’on peut bien manger à moindre coût près de la Grand Place et qui ne soit pas un boui-boui à touristes ! En salle ou en terrasse dans la Galerie du Roi, l’ambiance y est vraiment très agréable. Typique, j’ai envie de dire !

1
2
3

Côté assiette, rien à redire, grand choix de tartes salées et sucrées et plats traditionnels de plutôt bonne facture: steack/frites basique mais qui, bien cuisiné, peut être totalement dépaysant, salades très copieuses ou plats de pâtes simples mais bons comme cette assiette toscane (jambon sec, épinards, tomates, pastas… miam !).

4

5

6

1B, rue d’Arenberg

* Un cornet de frites chez Antoine
La célébrissime Maison Antoine, l’une des plus célèbres « fritkot » de Bruxelles, est située sur une petite place bordée de restaurants qui ne paie pas de mine mais qui est une véritable attraction ici ! C’est ici qu’on trouve le véritable cornet de frites (THE cornet énorme pour 2€20 recouvert de la sauce choisie) qu’on déguste debout ou encore mieux à la terrasse de quelques bars voisins qui affichent la couleur « Amis de chez Antoine acceptés » ! C’est vraiment sympa, ça permet d’accompagner les frites d’une bonne gueuze (hein Uwe ?!) et surtout de reposer un peu ses petons fatigués par la marche ! C’est la première fois que je mangeais des frites sans rien avec, c’est particulier, pas mauvais, mais j’avoue qu’en bonne petite ricaine que je suis, il m’a manqué un p’tit quelque chose, quand même (qui a dit « un p’tit burger » ?!).

Antoine1
Antoine2

1, place Jourdan

* Au détour du Musée des Instruments de Musique, nous sommes tombés par hasard sur Ciabatta Mania, une sorte de Coffee Shop Starbucks-like dont la ville regorge (ben oui, y’a pas de Starbucks, faut bien compenser), spécialisée dans les ciabattas (comme son nom l’indique, oui, OK !) qui ressemble comme deux gouttes à nos Cojean, Prêt-à-Manger and co ! En plus des ciabattas aux légumes, viandes et fromages variés, Ciabatta Mania propose des bonus bien sentis: soupe fraîche, smoothies, boissons originales dénichées aux quatre coins du monde et cafés améliorés. Le tout à déguster dans d’immenses fauteuils clubs entouré de livres et de magazines, avant d’aller visiter les nombreux musées voisins.

1
2
3

Coudenberg, 70

Pour boire un verre
Il y a quelques jours, je vous ai parlé du Greenwich, ce café mythique de la rue des Chartreux qui réunit joueurs d’échecs et badauds tous les après-midis. Personnellement, j’ai adoré me prélasser dans les fauteuils confortables du bar situés au frais de l’intérieur de la Halle St Géry.

bar_halles_st_gery

Sinon, le bar Roxi, à Ixelles, un chouïa branché sans en faire trop, est également très sympa pour boire un verre en fin de journée…
82, rue du Bailli (Ixelles)

Roxi

Pour bruncher
Comme je vous le disais vendredi, je n’ai pas été bruncher au Pain Quotidien, mais sachez qu’il en existe des tonnes aux 4 coins de la ville et qui sont pris d’assaut tous les dimanches !
J’avais aussi envie de tester le fameux Cook & Book, une librairie/resto où on peut bruncher parmi les livres et dont le décor différent selon les rayons me plaisait beaucoup sur le papier, mais c’était un peu trop loin du centre… il a fallu faire un choix et du coup, j’ai jeté mon dévolu sur Tea and Eat, une épicerie fine qui réinvente le déj façon slow-food tendance fusion et qui donne aussi dans le salon de thé !

12
3

La plupart des brunchs de Bruxelles sont des buffets et celui-ci n’y coupe pas. Au choix pour 25€ et d’une qualité assez inégale: salades de pâtes froides (yummy), saumon, carpaccio au parmesan (très bon), quiches (bof), salade de pommes de terre, taboulé, brochettes de poulet (pas mauvaises du tout), croquettes de viande, fromages, petits pains blancs tout chauds et vraiment délicieux, croissants frais et chauds, gâteaux au chocolat, à l’amande, tarte au citron meringuée, mousse au chocolat, salade de fruits, verrine crumble fruits rouges et cannelle (délicieuse aussi)… Les thé et café (plus que banals), ainsi que les oeufs brouillés sont servis à la demande, contrairement au jus d’orange hyper industriel en libre service. Bref, vous l’avez compris: du bon et du nettement moins bon dans ce brunch assez inégal.

45
desserts
crumble
th_

121-124, rue de Stassart (Ixelles) et quelques adresses sur Bruxelles aussi.

Pour prendre le thé

L’un des endroits incontournables de la ville, comme je vous le disais vendredi, est la maison Dandoy spécialisée dans toutes sortes de gourmandises plus alléchantes les unes que les autres: spéculoos à tomber, sablés, biscuits croquants aux amandes, pains à la grecque, biscottes sucrées au beurre… On ne sait plus trop où donner de la tête. Mais le top c’est quand même de poser ses fesses dans le merveilleux salon de thé situé à l’étage de la boutique de la rue de l’étuve…

1
2
3

…et se faire une délicieuse gaufre avec un thé du Palais des Thés ou un milk shake au spéculoos. Les boissons chaudes sont servies avec des pâtisseries maison, ce qui permet de se rendre compte de la qualité des produits avant de les acheter en magasin ! A essayer sans hésitation.

biscuits
gaufre2
gaufre1

Et enfin, last but not least, coup de cœur pour le petit salon de thé de la rue des Chartreux: A.M. Sweet. De loin ma meilleure expérience « culinaire » à Bruxelles. C’est un petit salon de thé vraiment très mignon et charmant, emprunt d’une certaine poésie presque, qui n’est pas sans rappeler Mamie Gâteaux ou le Loir dans la Théière. Les salles à l’étage sont vraiment très cosy, intimistes, confinées et adorables. On peut se prélasser dans un canapé pendant des heures et se plonger dans la bibliothèque des lieux remplie de recueils de poèmes, de BD et de pièces de théâtre. Un enchantement !

1
2
34
5

Dans l’assiette, de véritables douceurs, gâteaux ou tartes maison (à 3€90): moelleux au chocolat, tatins, tartes, crumbles aux pommes, cheesecake au spéculoos et fromage blanc… accompagnés d’une carte de thés Mariage Frères assez impressionnante. Tout bon ! La seule adresse de Bruxelles où je retournerai un jour, sûr pour sûr. A noter, évidemment.

6
7
8
4, rue des Chartreux

18 réponses à Bruxelles #3 – Parcours culinaire

Page 1 sur 11
  • Héloïse dit :

    tout ça me mets vraiment beaucoup l’eau à la bouche dès le matin, miam!!!!!

  • Bliss dit :

    C’est diablement tentant, hein ? ;)

  • La gourmande que je suis bave devant son écran à la vue de ce cheesecake ^^ . Moi qui adore les salons de thé je trouve qu’A.M Sweet a l’air plein de charme :) .

  • Bastien dit :

    Très sympa ce billet, ça donne envie et plein d’idées que je note pour mon prochain week-end là-bas (je pense y aller en septembre).

  • Camillette dit :

    Moi aussi coup de cœur pour A.M. Sweet en regardant les photos, ça a l’air trop mignon et les tartes vraiment délicieuses. Le brunch n’a pas l’air mal non plus, et sans parler des gaufres qui m’ont donnée faim instantanément !

  • Stella dit :

    Wahou wahou wahou!!!! Bruxelles calling ;-)

  • Harmonie dit :

    L’AM Sweet remporte tous les suffrages, je crois!
    On a vu les célèbres frites belges, mais qu’en est-il des gaufres?

  • Poleen dit :

    Bon le salon de thé AM Sweet me donne bien envie ! Ainsi que des bonnes frites de Chez Antoine, on avait attendu 30 minutes dans le froid nous !! :)
    Bises

  • Zoélie dit :

    Elles ont l’air trop bonnes les gaufres de chez Dandoy et je ne parle pas d’A.M Sweet ! ;)

  • Bliss dit :

    Fleur de cerise > J’adore les salons de thé, moi aussi, alors tu imagines comme je me suis régalée :)

    Bastien > Ton carnet va être plein à craquer dis donc ;)

    Camillette > AM Sweet est la meilleure adresse que j’ai testé à Bruxelles, y’a pas de doute. Et sinon, c’est vrai que le brunch buffet du Tea & Eat n’était pas mauvais non plus :)

    Stella > Totalement ;)

    Harmonie > Ben t’as pas du bien regarder car on les voit les gaufres qu’on a mangé chez Dandoy !

    Poleen > 30 minutes dans le froid ? Vous êtes des warriors ! Nous, on a attendu 10 minutes et il faisait vraiment bon dehors ^^

    Zoélie > Non, mieux vaut éviter d’en parler et se souvenir que c’est aussi loin ! ;)

  • romain dit :

    je suis allé à bruxelles l’an dernier et j’ai aussi été déçu par ce que j’ai mangé.
    Trop de restaurants à touristes, les frites pas si maisons que ça, très gras et aussi cher qu’à Paris, voir plus.
    Pareil pour les chocolats,après avoir acheté deux ou trois chocolats dans quasi tous les chocolatiers de Bruxelles, j’ai finis par me réconcilier avec le côte d’or qui est le meilleur chocolat belge. Surtout qu’ils ont la pâte à tartiner côte d’or. J’y retournerai rien que pour ça.

    Ah aussi surtout éviter la petite rue touristique que tu as cité dans ton premier billet sur Bruxelles, le vrai piège à touriste pas bon, avec une carte beaucoup plus cher qu’à l’accueil.

  • Bliss dit :

    Comme tu as pu le voir, je n’ai testé aucun resto de la rue des bouchers autrement dit « la rue des touristes », j’étais prévenue et puis sincèrement, rien qu’à voir l’aspect extérieur, ça donne pas franchement envie de s’y aventurer ! Pour les autres restos, oui, j’ai trouvé ça un peu trop cher pour ce que c’était mais si on sait où aller, il n’y a pas que des restos à touristes non plus. Et heureusement… imagine les pauvres Bruxellois !
    Pour le chocolat, je n’en ai pas ramené car comme je le disais je ne sais plus où je préfère largement le chocolat suisse au belge et j’avais été vraiment déçue de celui ramené de Bruges il y a quelques mois… en revanche, les p’tits gâteaux de chez Dandoy sont vraiment super bons :)

  • romain dit :

    Oui bah je reconfirme la règle, ne jamais aller dans la rue des touristes.
    Pour les autres restos c’est sur qu’il doit en y avoir des bons, mais difficile de faire le tri dans la ville (un peu comme à Paris d’ailleurs).

    Pour le chocolat belge, j’ai fais la meme expérience que toi l’an passé.

  • Bliss dit :

    Oui, c’est clair ce n’est pas évident de faire le tri c’pour ça que j’ai essayé de multiplier les sources pour faire les bons choix et j’ai malgré tout été déçue… donc bon !

  • Elizabeth dit :

    J’ai testé uniquement chez Antoine, le « bar » à frites… et je dois dire que depuis, je ne m’en remets pas !
    Les frites sont tellement bonnes que j’ai regretté d’avoir mis de la sauce dessus ! Et la taille du cornet est impressionnante !!!!

  • Bliss dit :

    La taille du cornet est énormissime oui, carrément ! En revanche, j’ai aimé qu’il y ait de la sauce moi ^^

  • Je suis entrain de commencer à préparer mon mini périple à Bruxelles fin janvier. J’ai lu qu’Arcadi était LE lieu de rencontre des bloggeuse belge ! lol Je l’ai noté sur ma liste et ton avis me confirme que c’était une bonne idée.
    Pour ce qui est des friteries j’ai noté le (ou la ?) Fritkot Flagey (Place Flagey) qui semble t-il fait les meilleurs frites. Tu connais ?

    • Bliss dit :

      Je ne savais pas du tout pour l’Arcadi !!! C’est vrai que c’est une très bonne adresse, simple, classique mais une valeur sûre ! En revanche, en ce qui concerne les frites, je ne suis allée que chez Antoine, donc je ne connais pas la Fritkot Flagey. Mais tu me diras :)

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram