Bonté divine !

bont__divineLa semaine dernière, j’ai eu le plaisir de voir sur la scène du théâtre de la Gaîté Montparnasse une pièce assez surprenante: Bonté divine ! J’y allais sans grande conviction, j’avais juste été attirée par l’affiche et le nom de Frédéric Lenoir, le rédac’ chef érudit du « Monde des Religions » que j’écoute souvent chez Yves Calvi sur France 5 ou que j’aime découvrir à travers ses ouvrages passionants sur les religions.

Le pitch: Un vendredi soir, à la suite d’une rencontre inter religieuse, un prêtre, un rabbin, un imam et un moine bouddhiste se retrouvent mystérieusement enfermés dans une petite pièce sans communication possible avec l’extérieur. Les auteurs ont choisi la forme humoristique et vivante de la comédie pour traiter un sujet « grave »: la foi et le doute. Une pièce qui permet aussi d’aborder nombre de questions que chacun se pose sur Dieu et les religions, à commencer par la plus actuelle: pourquoi autant de discordes entre les croyants des trois grandes traditions monothéistes puisqu’ils croient au même Dieu ?

Autant le dire d’emblée: cette pièce est une très bonne surprise. C’est drôle, décalé et on y trouve une vraie ouverture à l’autre et à ses différences. Une réussite qui régalera les athées et les croyants (enfin ceux qui ont un peu de distance avec leur foi, évidemment !). Si l’on peut regretter que Roland Giraud campe un prêtre qui – mis à part le célibat et le col romain – a une théologie et un rapport au monde bien peu catholiques, et donc bien peu vraisemblables (surtout ces temps-ci), il faut saluer l’épaisseur qu’il donne à son personnage, par un jeu d’une grande vérité, tout en émotion. Plus que tout autre, ce clerc ébranlé par le scandale incompréhensible du mal (le suicide de son père et la mort d’une fillette) est d’une grande authenticité, renforcée par le drame personnel du comédien qui l’incarne sur scène. Les autres comédiens sont également remarquables (petite préférence pour Jean-Loup Horwitz qui joue le rôle du rabbin avec un second dégré ravageur, j’ai adoré).

Plus qu’un enième débat interreligieux ou une présentation du malaise existentiel d’un certain clergé, cette pièce offre une réflexion sur la foi: foi anéantie, foi qui émeut comme quelques notes de Mozart, foi qui ne se satisfait pas des discours religieux trop lisses et dont les raisons ne sont pas raisonnables. Une pièce intelligente qui fait à la fois rire et réflechir. A voir !

C’est où ?
Théâtre de la Gaîté Montparnasse
26, rue de la Gaîté (14è) – M° Gaîté
Du mardi au samedi à 20h et le dimanche à 15h.
Pour les moins de 26 ans, c’est 10€ (venir 15 minutes avant le début du spectacle).

2 réponses à Bonté divine !

Page 1 sur 11
  • dasola dit :

    Bonjour, moi qui aime tant allé au théâtre, depuis 3 ou 4 ans je n’y presque plus. Je t’admire d’en avoir vu autant. Cette pièce en particulier m’aurait bien intéressée. Bonne après-midi.

  • Bliss dit :

    Je suis consciente de la chance que j’ai d’avoir accès à autant de pièces sympas, c’est aussi pour ça que j’en profite autant ! Bises.

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram