« Blogueuse » à la Manufacture des Abbesses

Il y a quelques temps, on m’a proposé d’aller voir la pièce « Blogueuse » à la Manufacture des Abbesses, un petit théâtre niché au cœur de Montmartre et que j’aime beaucoup (et qui est climatisé en plus… si, si, c’est important !).

Pitch: « Paola, fraîchement séparée de son rocker, décide d’ouvrir un blog. Elle y décrit ses aventures, sa meilleure amie psychorigide, son travail, ce qui lui passe par la tête, Max, les hommes, ses découvertes, sa grand-mère, le sexe… Elle y raconte sa vie de peste attachante, les chroniques d’une fille de 2010, un peu girly, un peu misanthrope aussi. Une plume acerbe et drôle qui décrit un quotidien dans lequel on se reconnaît tous. Au cœur du spectacle il y a le blog, dont on a respecté la forme quotidienne et qui nous permet de réfléchir à la façon dont internet a radicalement transformé notre façon de nous exprimer et d’interagir avec les autres. «Blogueuse» c’est la comédie web de l’été ! Légère et pétillante à savourer le temps d’une heure… » (source: site de la Manufacture des Abbesses).


Je dois vous avouer qu’il a été assez difficile de passer après les excellentes critiques qu’a déjà reçu la pièce sur les quelques blogs que j’ai pu lire juste avant de me lancer dans la rédaction de cet article, mais je vais quand même essayer de vous donner mon humble et petit avis sur la pièce !

Pour tout vous dire, j’ai été un peu décontenancée par Blogueuse. Sur la forme d’abord, car je m’attendais à voir une pièce et pas une suite de séquences coupées comme des articles de blog mis les uns au bout des autres. C’est pas mal, mais ça donne un petit côté one-woman show à la pièce et j’dois dire qu’au début, ça m’a fait bizarre ! Étonnement premier mis à part, j’ai trouvé certains sketches vraiment drôles (mention spéciale pour le cours de krav-maga pendant lequel je me suis vraiment bidonnée) mais la plupart du temps, les dialogues prêtent plus à sourire qu’à vraiment rire. La mise en scène, ultra minimaliste (3 chaises et rien d’autre) est assez intéressante et très bien pensée, vu le contexte. Petit + pour le travail des 3 comédiennes qui sont plutôt crédibles et épatantes pour incarner chacune leur tour une facette de Paola, notre héroïne, ainsi que quelques-uns de ses proches. J’ai aussi trouvé pas mal le twist final (je ne vous dis rien !) assez drôle et décalé.

J’ai donc aimé certains aspects de Blogueuse mais j’avoue que c’est surtout sur le fond que j’ai été un peu déçue: le petit côté chick lit version théâtre un peu (beaucoup ?) mis en avant dans la pièce m’a agacée voire ennuyée à certains moments. Attention, je suis bien consciente qu’il y a du second degré dans la pièce mais le côté blog version Journal de Bridget Jones 2.0 / 3615 MY LIFE, j’ai du mal. Alors, évidemment, le sujet ne pouvait que me parler puisque je suis moi-même une blogueuse égocentrique, narcissique et self-centered (comme toutes les blogueuses, hein, les filles ?!) mais même en creusant un peu mon côté dinde/pintade superficielle, je n’ai franchement pas réussi à m’identifier à Paola. Même pas un tout petit peu !

Bref, je pense que j’aurais préféré sentir plus le côté « blogueuse » (geekette, accro à son ordi, à ses commentaires…) que l’aspect pintade décérébrée qui utilise 2-3 mots compliqués et dit qu’elle a fait hypokhââââââgne, histoire de rassurer son égo surdimensionné qui se justifie au travers d’une auto-dérision bidon juste pour se mettre en valeur !


Une fois de plus, j’ai l’impression de ne pas être en phase avec les autres avis de blogueuses glanés ici et là, mais comme vous le savez, j’suis une chieuse et j’assume. Et c’est pas du 30è degré, je le pense vraiment en plus. Mouahahahah. Merci quand même à Camille de m’avoir permis d’aller voir sa pièce, j’espère qu’elle me pardonnera ma franchise !

Bon, donc, allez-y pour vous faire votre propre avis et n’oubliez pas de glisser le mot « churros » au moment de la réservation pour bénéficier du tarif réduit.

C’est où ?
Blogueuse
Manufacture des Abbesses
7, rue Véron (18è) – M° Abbesses
Du mercredi au samedi à 19h.
Jusqu’au 8 août.
Durée: 1h15 environ.

23 réponses à « Blogueuse » à la Manufacture des Abbesses

Page 1 sur 11
  • July dit :

    Je ne l’ai pas vu mais me connaissant bien niveau théâtre et vu ce que tu dis je suis quasiment sûre de te rejoindre sur le point « blogueuse nounouille » surtout si la mise en scène est essentiellemnt portée par le texte! J’aimerais beaucoup le voir pour me faire ma petite idée, hélas je ne vais pas monter à Paris d’ici le 8 août… Tant pis! Bisouilles ma garce préférée!

    • Bliss dit :

      Oui, t’as vu je suis vilaine hein ?! Non, bon, j’ai été franche mais soft quand même ! Tu sais bien que j’peux être bien plus méchante en fait ;)
      Bisous bitchounette :p

  • Poleen dit :

    Bon, en principe on y va la semaine prochaine avec Emma, on sait à quoi s’en tenir ^^
    En même temps je n’attends pas de voir la pièce de l’année non plus, on verra bien ! :)
    Gros bisous ma belle

    • Bliss dit :

      Je ne m’attendais pas à la pièce de l’année non plus, j’étais juste curieuse et avais envie de passer un bon moment. Et j’ai été quand même déçue, alors imagine ;) Enfin, ça ne dure pas longtemps et c’est relativement sympa entre copines (surtout d’aller boire un verre après, en fait !).
      Bisous ma belle.

      • Poleen dit :

        Ca tombe bien, on a prévu de se faire un resto après ^^
        Et puis comme tu dis, ça ne dure pas trop longtemps alors ça va ! :)
        Bisous

        • Bliss dit :

          Oui, heureusement que la pièce ne dure pas longtemps, hum… ! Heureusement que vous avez prévu le resto après, ça te laissera une bonne impression de la soirée quoiqu’il en soit ;) Et prévoie aussi un peu de temps avant la pièce car y’a Kiehl’s juste à côté (ou presque) du théâtre !! hihi
          Bisous !

  • Faustine dit :

    Merci pour ta critique, je vais voir si j’y vais ou non …

    • Bliss dit :

      Vi, mais mon avis est à l’opposé de celui de quelques blogueuses qui ont encensé la pièce… Donc si tu as envie d’y aller, n’hésite pas !

  • flo dit :

    Je n’avais aps entendu parler de cette pièce et je dois avouer qu’au début de ton article j’ai trouvé l’idée bizare… Mais au final il ne s’agit que d’une nouvelle version de bridget Jones, non ?

    • Bliss dit :

      Oui, j’ai vu ça comme une version française et actuelle de Bridget Jones. Enfin, j’avais aimé les bouquins d’Helen Fielding à l’époque car son héroïne ne se prenait pas au sérieux alors que là, Paola, elle se regarde beaucoup beaucoup le nombril et elle fait genre : « ouais j’suis trop intelligente, j’ai troooop d’auto-dérision moiiii » mais juste pour se la raconter encore plus. C’est le genre de personne (et de personnage) qui me sort par les yeux ! Et j’pense que c’est pour ça que je n’ai pas accroché aussi.

  • Emma dit :

    Bon, je suis rassurée car ta critique est, globalement, positive, ouf ! Je m’attendais à bien pire et comme on va la voir la semaine prochaine avec Popo, je pars confiante et même curieuse ^^
    Sinon, pour ma part, je trouve que les blogueuses qui prennent toutes leurs fringues en photo avant de les porter sont plus à classer dans la catégorie « pintade décébrée » que « blogueuse geekette », comme quoi !
    Gros bisous :)

    • Bliss dit :

      Ouais mais non !! J’ai juste manqué d’exemples en rédigeant mon billet mais j’pense que j’aurais plus aimé voir un côté auquel m’identifier (le coup des fringues est un mauvais exemple, je vais corriger) : le côté vraiment blogueuse, accro à son ordi, à ses commentaires, à ses stats… Alors que là, dans la pièce, on ne le voit pratiquement pas sauf très ponctuellement. Du coup, le nom « blogueuse » ne me paraît pas tellement adapté : on ne voit pas les aventures d’une blogueuse mais d’une nana qui raconte ses déboires sentimentaux et ses digressions & théories personnelles sur le net. D’où le côté Bridget Jones en plus actuel et en beaucoup plus prétentieux surtout. Et tu connais mon amour de la chick lit ! Alors quand elle se la raconte (c’est à dire: non stop), ça a tendance à me gonfler sérieusement. Je déteste le petit côté « je m’écoute parler ». Beurk !
      J’ai hâte de connaître votre avis mais j’tiens quand même à signaler que j’aurais pu être plus méchante dans ma critique ! J’ai sciemment essayé de prendre du recul pour voir les bons et les mauvais côtés. Si j’avais été dans un mauvais jour, j’aurais été plus trash parce que finalement, je n’ai quasiment pas ri et ai même regardé ma montre plusieurs fois. Mais comme je le disais, mon avis est très minoritaire parmi les blogs, vous aimerez peut-être, qui sait ?!!
      Poutouxxx

      • Emma dit :

        Je comprends beaucoup mieux ce que tu entendais par « geekette » ! C’est vrai que pour moi aussi, une blogueuse, c’est plus une fille accro à son p’tit univers qu’une nana qui raconte sa vie en long, en large.
        Mais alors du coup, je ne suis plus du tout rassurée, c’est malin ^^
        Je repense à ce que tu dis des autres blogueuses qui ont encensé la pièce. Est-ce qu’on peut vraiment se fier à leur jugement, si elles ont été invitées… ? (simple question rhétorique).
        En tout cas, ce qui est certain c’est qu’en ce qui te concerne, on ne peut pas douter de ta franchise ma Blissouille ! Et j’ajouterais même que je regrette presque que tu n’aies pas rédigé ton article dans un mauvais jour : j’aime quand tu es trash ;)
        Gros bisous ma poulette :)

        • Bliss dit :

          Désolée de t’avoir inquiétée pour la pièce !! Mais tu sais, c’est quand même léger, ça se présente comme un one woman show et il y a 2-3 passages drôles aussi. Après, faut voir ça comme de la chick lit version théâtre et ne pas chercher à trop creuser ni analyser le truc, j’pense. Ceci dit, en lisant les blogs des deux nanas dont la pièce est tirée, je comprends vraiment mieux pourquoi j’ai détesté le personnage !!! Je n’aime pas les gens qui 1/ racontent leur vie en détails comme si c’était vraiment passionnant alors que c’est nul ! 2/ se regardent tellement le nombril qu’ils prennent leur égocentrisme exacerbé pour du second degré. C’est même pathétique… Enfin, j’ai hâte de voir ce que tu penseras du personnage mais j’avoue que j’ai trouvé ses théories et digressions assez horripilantes. Pouah ! C’est vrai que c’est mieux quand j’suis trash, t’as raison !!! ;)
          Quant aux autres avis sur les blogs, je ne sais pas du tout si les nanas ont été invitées car ce n’était pas précisé mais globalement c’était très positif quand même… Ceci dit, il n’y avait que 15 personnes dans la salle quand j’y suis allée. Hum !

  • BM dit :

    le journal intime version blog.faut vivre avec son temps.Mais finalement le plaisir d’écrire est toujours là..Bon de là à en faire une pièce…Pourquoi pas..je serai curieuse de voir ça…j’ai juste un peu peur de me retrouver devant une éniemmmmmme version d’un one woman très en vogue actuellement…

    • Bliss dit :

      Ben ouais, faut vivre avec son temps mais le journal intime version blog, ça date pas d’hier quand même hein ! Et j’avoue que ça me gave un peu moi, surtout quand c’est tenu par ce genre de nana…

  • La Grenadine dit :

    Ha, j’aimerais bien voir ça pour m’en faire un avis. ^^
    Parfois, quand on tombe dans le cliché ou la caricature, faut savoir où s’arrêter pour rester un minimum crédible… ^^’

    • Bliss dit :

      Les blogs de filles que je lis encore ne sont pas tombés dans la caricature donc ça me rassure de voir que quelques nanas ont gardé les pieds sur terre et n’ont pas tous un égo surdimensionné !

  • Aurélie dit :

    Moi je suis pas un blogueuse pintade, non, non, non!

  • pauline dit :

    Je suis un peu à l’ouest au niveau des pièces de théâtre en ce moment, alors je n’ai pas vraiment entendu parler de celle ci…
    La pièce m’intrigue toutefois, et ça me dirait bien d’aller le voir pour me faire mon avis.
    Nous avons toutes un côté poulette/pintade/dinde superficielle qui sommeille au fond de nous après tout ^^ Le ou la scénariste a peut être voulu exagérer la chose?

    • Bliss dit :

      Ben si tu veux la voir, tu dis « churros » au moment de la réservation et tu ne paies que 13€ ! J’pense pas que les deux scénaristes aient voulu accentuer quoi que ce soit parce que quand tu lis leurs blogs, tu te rends compte que les aventures de l’héroïne (et ses digressions) sont tirées de leurs propres blogs !!! Donc bon… C’est juste moi qui suis un peu imperméable à ce genre de personne, j’pense ! ;)

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram