Balade nocturne aux Invalides – Musée de l’Armée

L’Hôtel des Invalides est un de ces monuments de Paris mieux connus des touristes que des parisiens eux-mêmes ! J’avoue à mon grand embarras que j’en faisais partie jusqu’à récemment. Quand je passe dans les environs, j’ai tendance à privilégier les musées Rodin, du Quai Branly ou même l’Institut Néerlandais, qui a souvent des expos intéressantes… Et c’est un tort ! Je ne pensais vraiment pas que le Musée de l’Armée pouvait être aussi intéressant. J’ai donc profité du cadre des Nocturnes du mardi (entre avril et septembre) pour visiter ce musée et ses différentes ailes. Je vous rappelle que c’est gratuit pour les moins de 26 ans !

nocturnes_2009_affiche

Les Invalides, c’est quoi ? C’est Louis XIV qui fit construire l’édifice en 1670, pour y abriter les invalides de l’armée française (oui, comme son nom le laissait supposer). A la fois hospice, caserne, couvent, manufacture, l’hôtel des Invalides était une véritable cité réglementée selon un système à la fois militaire et religieux. A la fin du XVIIIè siècle, il abritait jusqu’à 4000 pensionnaires, assurant un service de réserve. Sous le Consulat, puis l’Empire, Napoléon a réorganisé l’institution et amorcé la transformation de l’église St Louis en panthéon militaire national. Évolution consacrée dès 1840 par l’édification de son tombeau, sous le dôme. Aujourd’hui, l’Institution Nationale des Invalides, hôpital militaire, poursuit en partie la vocation première de la fondation.

Le jardin qui entoure les Invalides est assez sympa, beaucoup moins que celui du Musée Rodin, mais tout de même ! C’est un plaisir pour les photographes amateurs :) En revanche, pardonnez-moi si les photos en intérieur ne sont pas folichonnes mais la plupart des objets sont exposés derrière des vitrines et c’est pas terrible avec le reflet.

12
3
45

La cour d’honneur de l’Hôtel des Invalides est, elle aussi, très belle et magistrale. Elle abrite une batterie exceptionnelle de 60 canons français en bronze, du XVIIè au XIXè siècle, joyau d’artillerie du musée de l’Armée.

1
23
4
56
7

Ce qui attire principalement les touristes en masse aux Invalides, c’est le tombeau de Napoléon 1er qui se trouve dans l’Eglise du Dôme. Cette église fut achevée en 1706 sous la direction de Jules Hardouin-Massart et devint panthéon militaire sous l’action de Bonaparte, comme je vous le disais plus haut, avec l’installation des tombeaux de Turenne et de Vauban. Aujourd’hui, elle accueille autour du tombeau de Napoléon, les sépultures de son fils, de ses frères Joseph et Jérôme, des généraux Bertrand et Duroc, et celles des maréchaux illustres de la première moitié du XXè siècle, Foch et Lyautey.

Le tombeau de Napoléon est, en soi, vraiment très impressionnant ! C’est à voir, au moins une fois. Le monument fut achevé en 1861, date à laquelle le corps de Napoléon y fut inhumé. Il repose dans 5 cercueils emboîtés (fer-blanc, acajou, deux en plomb et ébène) disposés à l’intérieur d’un monumental sarcophage de quartzite rouge, posé sur un socle de granit vert (qu’on voit sur la photo n° 4 ci-dessous).

1
23
4

Le Musée de l’Armée est pourtant, à mon goût, bien plus intéressant. La partie qui m’a le plus fascinée est le département Ancien qui se trouve dans le musée. On y trouve une superbe collection d’armures et d’armes anciennes du XIIIè au XVIIè siècle (la 3è plus importante au monde).
On y trouve tout d’abord un parcours chronologique, allant de Saint Louis à Louis XIII, des chevaliers à l’armée permanente. La salle médiévale (de l’armée féodale à l’armée royale) est absolument remarquable, tout comme la salle des lices, dédiée aux loisirs chevaleresques, chasse, joutes et tournois. On y trouve aussi des salles thématiques vraiment intéressantes, particulièrement les cabinets orientaux rappelant l’héritage de la culture guerrière des civilisations ottomane, persane, mongole, chinoise et japonaise. C’est magnifique et passionnant !

12
3
45
6

La seconde partie du musée, dans l’ordre chronologique, est le département Moderne, dédié à la période allant de Louis XIV à Napoléon 1er (1643-1814). Les salles concernant cette période viennent de réouvrir après 3 ans de rénovation et quelques travaux finaux sont encore en cours, mais je peux vous dire que la nouvelle muséographie y est particulièrement magnifique ! Les pièces présentées représentent un ensemble unique au monde tant par leur diversité que par leur nombre. Une grande variété d’objets se déploie dans les nouvelles salles: uniformes de simples soldats ou pièces de luxe, épées, sabres, fusils, petits modèles d’artillerie, décorations ou même des effets personnels de personnages militaires illustres.
Le parcours, en deux temps (de l’Ancienne Monarchie jusqu’à la Révolution et la période entre la Révolution jusqu’à la première Restauration), est vraiment bien fait car il permet de redécouvrir l’histoire militaire, politique et sociale de la France sur cette période. Ca permet aussi de se familiariser avec l’histoire des objets eux-mêmes dont certains témoignent de l’évolution des sciences et techniques, déployées par les chefs militaires pour conquérir et défendre leurs territoires.

12
3

La dernière partie du Musée de l’Armée, consacrée aux deux guerres mondiales (1871-1945) est beaucoup moins étonnante car plus proche de nous dans le temps (et je suis beaucoup plus documentée sur cette période aussi, je l’admets) mais est tout de même vraiment intéressante.
Quand j’étais au lycée j’étais passionnée par cette période de l’histoire, alors je peux vous dire que j’aurais vraiment aimé visiter ce musée à ce moment là. Mais bref ! Ce département accueille une collection riche d’un millier d’objets sur plus de 3500 m²: des uniformes français et étrangers, des objets coloniaux, des objets de la vie quotidienne du soldat, des documents personnels et aussi, évidemment, des armements divers, armes blanches, pistolets, fusils, mitrailleuses… Aux objets s’ajoutent films, photographies, cartes, plans-reliefs, etc…

12
3
4
56

Musée de l’Armée – Hôtel National des Invalides
129, rue de Grenelle (7è) – M° Varenne, Invalides ou St François Xavier

16 réponses à Balade nocturne aux Invalides – Musée de l’Armée

Page 1 sur 11
  • Héloïse dit :

    je n’y ait jamais été pour le moment, mais ca a l’air vraiment bien l’interieur et le jardin aussi!!!

  • Bliss dit :

    Oui, ça mérite au moins une visite !

  • Magali dit :

    Moi non plus je n’y ai jamais été mais ce musée a l’air très intéressant, merci pour cette découverte!

  • Camillette dit :

    Magnifiques tes photos comme toujours, on a vraiment l’impression de marcher dans tes pas dans ce musée, ça donne vraiment envie d’y aller !

  • Chickchickpea dit :

    Parisienne débutante (depuis un an seulement), je continue de découvrir avec émerveillement qu’il y a pleins d’endroits verts à Paris…

  • Faustine dit :

    Idem, j’y passe très souvent en moto, mais je ne l’ai jamais visité. J’ai juste entre aperçu ses entrailles lors d’une émission « des racines et des ailes » consacré à Paris, qui était tourné ici.

  • Faustine dit :

    Au fait, petit clin d’œil sur mon blog :)

  • Bliss dit :

    Magali > Mais de rien, j’espère que si tu le visites, ça te plaira :)

    Camillette > Merci pour ton commentaire :) Et pour les nocturnes, si tu veux y aller, n’oublie pas de consulter le programme sur leur site pour savoir quelle partie du musée est ouverte quand tu souhaiteras y aller (c’est chacune à tour de rôle).

    Chickchickpea > Oui, Paris est pleine de surprises et contrairement à ce qu’on peut croire, il y a quand même du vert :)

    Faustine > Je vais aller voir ça alors ^^

  • Jena dit :

    Je me dis souvent que je devrais y aller… et je finis souvent par avoir la flemme!

  • Bastien dit :

    Une fois de plus, je suis totalement convaincu par ce billet et pourquoi pas y aller mardi prochain pour les nocturnes, la partie “armes anciennes” a l’air passionnante en plus !

  • Bliss dit :

    Jena > C’est vrai que vu de loin ça parait super grand et du coup, on n’a pas toujours le courage de visiter ce genre de musée (je me reconnais pas mal là-dedans… exception faite de cet été où j’ai couru à droite à gauche pour les visiter avant mes 26 ans eh eh !), alors qu’en fait ça en vaut la peine !

    Bastien > Le département Ancien est celui qui m’a le plus plu, je dois bien l’avouer, les armures sont splendides et la collection est vraiment très impressionnante, tu as de quoi y rester des heures :)

  • Lili dit :

    Jolies photos !
    J’ai visité ce musée il y a bien longtemps, peut-être pas loin de 10 ans ! Je ne suis pas hyper fan des armures etc.
    Ce qui m’avait marquée, c’était surtout une expo temporaire sur Saint Cyr…
    Je me souviens à peine du jardin. Dire que je travaille rue de Grenelle… lol
    PAr contre, il m’arrive d’aller un peu dans la cour, enfin… 1 fois par an !

  • Poleen dit :

    Encore un musée que je ne connais pas, mais là ça m’intéresse moins … J’irai au moins pour voir le bâtiment et la cour :)
    Bises

  • Melany dit :

    Très jolies tes photos, comme toujours, tu as un talent certain, bravo ! J’ai visité le musée des invalides il y a très longtemps et je ne garde que le souvenir du tombeau de Napoléon, immense, trônant au milieu de la chappelle !

  • Emma dit :

    « L’Hôtel des Invalides est un de ces monuments de Paris mieux connus des touristes que des parisiens eux-mêmes » <<<< Et je viens m’ajouter à la longue liste des Parisiens qui ne l’ont jamais visité (ou alors j’étais trop petite pour m’en souvenir).
    Cette visite est sur ma liste pré-carte Vermeil, surtout depuis l’expo sur Hardouin-Mansart qui m’a vraiment donné envie de voir tout ça de plus près (et à taille réelle !)

  • Bliss dit :

    Lili > Même si tu n’es pas fan des armures and co., ça vaut le coup quand même pour prendre quelques photos dans la cour et le (les) jardin(s) !

    Poleen > Ben moi aussi, je ne pensais pas que ça m’intéresserait tant que ça à la base, puis je me suis rendue compte que c’était passionnant, on apprend beaucoup de choses et ça permet de fixer pas mal de souvenirs sur certains passages de l’histoire de France. Et puis, j’ai de la chance, j’ai fait la visite avec un connaisseur qui m’a expliqué le fonctionnement de pas mal d’armes au niveau technique, avec les évolutions, le pourquoi du comment et tout… forcément ça aide ;) Bises.

    Melany > Merci pour ton commentaire, c’est adorable :) Et oui, le trône de Napoléon 1er est vraiment impressionnant, je t’avoue que je n’y étais jamais allée et ce fut un peu le choc, je ne le voyais pas aussi grand et volumineux !

    Emma > « Pré-carte Vermeil » :((((((((( Je te dis pas le bon de joie quand j’ai refait faire ma carte Louvre « JEUUUUNES » qui court jusqu’au 30 septembre 2010 ! (en revanche, c’est moins sympa de se dire que c’est la dernière là)

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Miss Chatterbox
Suivez moi aussi par ici …
instagram