Bliss

Page 8 sur 276« First...123...678910...1314151617...Last »

« Les liaisons dangereuses » au théâtre de l’Atelier: mon coup de cœur de la rentrée !

Le week-end dernier, je me suis rendue au théâtre de l’Atelier pour assister à l’une des premières représentations d’une adaptation pour le théâtre des Liaisons dangereuses, mise en scène par John Malkovich.

Présentation du théâtre: « Le monde change sans cesse mais la nature humaine reste toujours identique à elle-même. A l’époque de Choderlos de Laclos, les amoureux échangeaient des lettres pour se séduire, puis le téléphone est arrivé et ils ont cessé de s’écrire… Aujourd’hui, le développement d’Internet, des SMS et des réseaux sociaux a provoqué un formidable retour de l’écrit dans les relations amoureuses. C’est à partir d’un regard contemporain, nourri d’une intimité de longue date avec l’adaptation de Christopher Hampton, que John Malkovich – un Valmont inoubliable – a choisi de proposer cette mise en scène. Sur plateau presque nu, il a réuni une troupe – composée principalement de la nouvelle génération d’acteurs – qui incarnera les personnages mythiques de Choderlos de Laclos et rejouera les multiples intrigues de l’œuvre Les liaisons dangereuses. »

Interprète inoubliable du Valmont des Liaisons dangereuses de Stephen Frears au cinéma il y a plus de 20 ans, John Malkovich met donc actuellement en scène l’œuvre mythique de Choderlos de Laclos au Théâtre de l’Atelier. Il y fait ressortir « la lutte » entre hommes et femmes qui, à ses yeux, n’a pas beaucoup changé au cours des siècles et apporte un regard contemporain au roman épistolaire de Choderlos de Laclos à travers une adaptation signée Christopher Hampton.

John Malkovich a fait le choix d’une mise en scène audacieuse et résolument moderne où jeans, baskets, portables et tablettes côtoient coiffures et corsets rappelant le XVIIIe siècle. Car si le monde et la société ont effectivement beaucoup changé depuis cette époque, la pièce montre bien que la nature humaine est, quant à elle, restée plutôt fidèle à elle-même : amour, manipulation, désir et tromperie sont toujours d’actualité. Et force est de constater que le texte de Christopher Hampton (traduit par Fanette Barraya) rend un bel hommage au roman épistolaire de Laclos: cruel, féroce et tellement moderne dans sa façon d’aborder les sentiments humains.

De plus, j’ai particulièrement aimé le côté épuré de la mise en scène qui ne repose presque que sur le texte et sur les émotions transmises par les comédiens. Cela permet d’entrer directement au cœur des personnages et de la situation. Ce qui est aussi le cas à travers le côté dépouillé et minimaliste du décor, qui donne une vraie force et une grande intensité aux scènes. C’est vraiment réussi !

Puis surtout, coup de chapeau à la surprenante troupe de neuf jeunes comédiens, encore inconnus, choisis par John Malkovich pour incarner les personnages mythiques de Laclos. J’ai lu quelque part qu’à la base, il avait pensé à Vincent Cassel pour le rôle du Vicomte de Valmont mais qu’il avait du revoir sa copie suite au désistement de ce dernier. Et bien je dois avouer que même si j’aurais adoré voir Cassel dans ce rôle (sur mesure ?!), j’ai trouvé tous ces jeunes acteurs excellents et véritablement habités par ce texte ciselé, magistral, cruel et tragique. Coup de cœur particulier pour Yannik Landrein qui interprète de façon puissante et incroyable un Valmont irrésistible et charismatique (wow !). A noter aussi, les excellentes prestations de Julie Mounier, froide et machiavélique en Madame de Merteuil et de Jina Djemba qui incarne avec justesse et sensibilité Madame de Tourvel.

En bref, un très beau moment de théâtre qui donne envie de voir (et de revoir) le film de Stephen Frears (et aussi le Valmont de Milos Forman) et de se replonger dans le chef d’œuvre de Choderlos de Laclos. Mon coup de cœur de la rentrée !

C’est où ?
Les liaisons dangereuses
Théâtre de l’Atelier
1, place Charles Dullin (18è) – M° Anvers
Du mardi au samedi à 20h, en matinées samedi et dimanche à 16h.
Durée: Presque 3h (avec 10 minutes d’entracte).
Pour + d’infos, rdv sur le site de la pièce.

Un grand merci à blogAngels pour m’avoir permis de vivre ce superbe moment !

Dans ma bibliothèque de parisienne… #4

Quelques nouveautés dans ma bibliothèque de parisienne cette semaine avec 2 chouettes petits guides issus de la fabuleuse collection Paris est à nous chez Parigramme (dont j’ai du parler un milliard de fois sur ce blog) (au moins) :

♥ Tout réparer à Paris de Sophie Lemp chez Parigramme (6€)

Le « prêt-à-jeter », c’est du passé ! Réparer, restaurer, rénover pour faire durer les choses que l’on aime, c’est possible mais encore faut-il savoir à qui s’adresser. C’est là qu’intervient le très complet et hyper pratique Tout réparer à Paris : une mine d’infos pour connaitre les bonnes adresses (celles de qualité) où faire réparer nos objets préférés un peu partout dans la capitale. Il propose une sélection (par thème) de ces réparateurs aux multiples talents pour tout ressusciter, des vêtements, sacs & chaussures, aux films en super 8 en passant par les meubles, fauteuils, livres anciens ou bijoux ! Bref, un précieux petit guide à avoir sous la main pour donner à nos objets, qu’ils soient précieux ou aimés, une seconde vie et arrêter de gaspiller inutilement.

*****

♥ A chacun son hobby à Paris d’Irène Najovits chez Parigramme (6€)

Un petit guide vraiment intéressant et qui regorge de bonnes idées sur la façon d’aménager ses loisirs dans la capitale.  Il répertorie par thèmes tout un tas de potentiels hobbys que l’on peut avoir sur Paris: prendre des cours d’improvisation théâtrale, apprendre l’art de la calligraphie, assister à des dégustations « underground » au musée du vin, prendre des leçons de tango argentin, pratiquer le taï chi dans les plus beaux parcs parisiens, rejoindre un club de lecture, prendre des cours d’Histoire de l’Art à l’École du Louvre, etc… Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets: c’est le guide parfait quand on manque d’idées sur la façon de bien occuper son temps libre ou pour se donner de nouvelles envies :)

Merci à Parigramme pour ces belles découvertes !

Des produits de beauté Monop’ pour se chouchouter cet hiver ?

Il y a quelques semaines, on m’a proposé de tester quelques produits de la gamme beauté de la marque Monoprix. Je dois vous avouer que de prime abord ce n’est pas spécialement le genre de soins que j’achète mais depuis quelques mois, Monop’ a changé le packaging des produits de sa marque et non seulement, c’est nettement plus funky qu’avant (et je ne parle pas que des produits de beauté, hein !) mais en plus, c’est même carrément plutôt sympa !

J’ai donc testé:

* Le soin exfoliant: un gommage corps tout doux à base d’huile de jojoba, de bisabolol et de vitamine E. J’aime particulièrement son odeur fraiche le matin sous la douche et, même si j’avoue une petite préférence pour les gommages corps à plus gros grains, force est de constater qu’il est rudement efficace pour un gommage dans cette gamme de prix !

* La crème soin hydratante visage & corps: une véritable crème doudou (j’avoue que je ne l’utilise presque qu’exclusivement pour le corps, je n’ai pas encore testé sur le visage) qui fait beaucoup penser à la crème de la petite boîte bleue (vous devez surement voir de quoi je parle !) que ce soit au niveau de la texture et de l’odeur et que je trouve particulièrement agréable pour se chouchouter en hiver. Elle laisse ma peau toute douce et délicatement parfumée (son odeur me rappelle mon enfance… cherchez pas !). Adoptée.

* La crème mains et ongles: une bonne crème mains (enrichie en huile de jojoba et en vitamine E), efficace, pas chère (2,08€) et assez agréable puisqu’elle sent bon et hydrate bien les mains tout en ne laissant pas de film gras après son passage. Adoptée aussi !

* Le soin des lèvres hydratant: à glisser un peu partout (dans son sac, dans sa poche, dans son tiroir au bureau, dans sa salle de bains, sur sa table de nuit…) parce qu’il fait bien son boulot pour un prix modique (1,57€) et parce qu’on a jamais assez de baumes à lèvres non ?!


Au final, vous l’avez compris, j’ai été positivement surprise par la qualité de ces soins Monoprix: des produits simples mais efficaces et à prix tout doux. Largement de quoi faire de l’hiver sa saison préférée !

Merci à Eva (et à Monop’) pour ce test.

Spa Nuxe: luxe, calme et volupté à Paris !

Ce n’est pas la première fois que j’en parle sur ce blog mais l’année dernière, j’ai eu le plaisir de me rendre à plusieurs reprises dans les 2 spas Nuxe de la rue Montorgueil (au 32 et au 34). C’est vrai que j’ai rarement eu à me plaindre des autres spas parisiens que j’ai déjà eu la chance de tester depuis que je vis ici, mais celui-ci est vraiment mon petit chouchou… et de loin !

Pourquoi ?

♥ Le cadre. Les lieux sont juste à tomber par terre: espaces voûtés, bois foncé, poutres et pierres apparentes… Bref, un très beau mélange de tradition et de modernité en plein cœur du quartier Montorgueil, c’est super classe. Petit coup de ♥ pour la cave voutée du 34, absolument sublime !

♥ L’ambiance. Elle y est merveilleuse: à la fois zen, chaleureuse, calme et reposante. Ce que j’aime aussi c’est qu’on n’y retrouve pas le côté un poil guindé et intimidant que peuvent avoir la plupart des spas des grands hôtels (où tout est tellement flambant neuf que l’on se demande parfois même si on a le droit de s’asseoir). C’est un véritable petit cocon dans lequel on se sent bien, tout simplement ! Et cerise sur le gâteau: le personnel est top ! Les filles (dit comme ça, on se croirait chez « Madame »… mais non, hein, pas de ça ici, enfiiin !) (ahah) sont charmantes, discrètes et hyper pro sans être obséquieuses.

♥ Le soin apporté aux détails (jusque dans la moindre petite attention et à chaque moment, dès notre arrivée): une boisson avant et après le soin (du thé Løv Organic, des jus frais délicieux… yummy, on se régale !), des petites bougies pour créer une atmosphère tamisée et chaleureuse un peu partout, des sofas bien larges et moelleux dans lesquels on peut se prélasser après le soin, etc…

♥ Les produits Nuxe. Toujours au top ! C’est quand même agréable de se faire bichonner avec des produits qu’on apprécie, que l’on sait efficaces et qui sentent bon. En ce qui me concerne, je redoute toujours un peu l’odeur de l’huile de massage une fois ma peau bien sèche, car dans bon nombre de spas, ce n’est plus spécialement très agréable plusieurs heures après et il faut se doucher rapidement pour enlever l’odeur. Un genre de déconvenue que je n’ai jamais connu au spa Nuxe car autant vous dire que la peau reste encore délicatement parfumée (et super hydratée !) bien longtemps après la fin du soin. Un vrai régal !

♥ La qualité des soins. C’est bien simple, tous ceux que j’ai eu la chance de tester dans les spas Nuxe parisiens étaient vraiment fantastiques de A à Z ! Et à chaque fois (ce que je veux dire c’est que la qualité des soins sur les dernières années est restée constante… ce qui est loin d’être le cas partout). Il y a en tout 13 cabines (dont 2 doubles) et la gamme de soins proposés est très large: soins visage et corps, modelages d’exception, « escapades » (forfaits de plusieurs soins) et même des soins aquatiques dans un bassin d’eau chauffée à 35°C !

La fois où j’y suis allée seule (l’année dernière), j’avais choisi un « Nuxe massage californien »: un pur moment de détente et de bien-être, j’ai adoré ! Le soin a commencé par la plongée de mes petons dans un petit bain d’huiles essentielles très agréable. Puis, installation sur la table de massage – chauffée (le bonheur !) – et en route pour 1h15 de relaxation absolue ! A l’aide d’une huile parfumée et tiédie, la masseuse effectue un massage « détente » en commençant par le dos, puis les jambes, les bras, le ventre, la nuque et (cerise sur le gâteau) le cuir chevelu (*___*). Les muscles sont dénoués, les tensions apaisées… bref, ça fait un bien fou. A la fin, on se rassoit tranquillement sur le bord de la table et on a droit à un petit massage tonique de « réveil »: idéal pour sortir de sa torpeur en douceur !

Mais pour être honnête, ce que j’ai vraiment préféré, ce sont les soins à deux ! « L’escapade complice » est particulièrement au top avec un petit passage dans un bain bouillonnant bien chaud et relaxant pendant 30 minutes + un massage côte à côte d’1h15 aussi délicieux que reposant. Sans parler de la petite étape de réveil dont je parlais plus haut et qui se fait « face à face » sur les banquettes. J’ai beaucoup beaucoup aimé ce moment :)

Autant vous dire qu’on en sort apaisé, hyper détendu et comme sur un petit nuage ! Alors bien sûr, comme pour tous les lieux d’exception, les tarifs ne sont pas bon marché mais étant donné la qualité de la prestation, ça vaut le coup de faire (ou se faire) plaisir de temps en temps… Je vous recommande plus que chaudement cette véritable bulle de bien-être en plein Paris !

C’est où ?
Spa Nuxe
32, 34 rue Montorgueil (1er) – M° Les Halles
01 42 36 65 65
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 21h, et le samedi de 9h30 à 19h30.
Plus d’infos sur la site.
Les photos 3 & 4 viennent du site du spa et les autres sont les miennes.

Page 8 sur 276« First...123...678910...1314151617...Last »

Little Miss Chatterbox

Suivez moi aussi par ici …

instagram